3D Prophet 2 MX Dual Display Video

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
11 décembre 2000 à 11h30
0
00043753-photo-logo-hercules.jpg
A la création de son GeForce 2 MX, Nvidia a offert la possiblité aux constructeurs d'utiliser une fonction multi-écrans similaire à celle de Matrox. Ceux-ci ont préférés testé la réaction du public face à ce nouveau chip avant de se lancer dans l'intégration de fonctions un peu plus coûteuses. Après le succès de ces premiers modèles, on n'est pas surpris de voir Guillemot commercialiser aujourd'hui une Prophet 2 MX Dual Display.

TwinView - DualHead même combat.

Le principal intérêt de cette "nouvelle" carte graphique est cette fonction TwinView. En effet cela mis à part, la Prophet 2 MX Dual Display est exactement la même que sa grande soeur la 2 MX de base. Guillemot ayant simplement choisis d'intégrer la possibilité d'utiliser cette fonction, les performances sont absolument identiques, et les aptitudes 3D également.

0190000000046715-photo-3d-prophet-2-mx-dual-display.jpg

Comme son nom l'indique on ne peut plus clairement ce TwinView permet tout bonnement de manipuler deux écrans avec une seule et même carte graphique. Ceux d'entre vous qui suivent de près ce qui se fait dans le domaine, connaissent certainement la solution extrêmement proche que propose Matrox avec son DualHead. Un test de la Millenium G450, qui incorpore cet élément, a d'ailleurs été publié très récemment sur Clubic.

Mais là où Nvidia fait plus fort Matrox, sur le papier au moins, c'est que le GeForce 2 Mx est autrement plus impressionant que le G450 lorsqu'il doit faire face à la débauche d'effets divers de nos jeux 3D préférés !


Quel TwinView pour quel usage ?

Nvidia ne va certainement pas révolutionner le monde de la carte graphique avec cette fonction. Les possiblités qu'elle offre sont en fait en tout point indentique à celles que propose la technologie de Matrox. Pour ceux qui ne connaitraient toutefois pas cette solution, nous allons revenir un peu plus en détail sur ce qu'il est possible d'en faire.

La carte est le plus simplement du monde équipée de deux connecteurs afin de brancher deux afficheurs, et il faut que ces deux connecteurs soient branchés avant l'allumage du PC pour que Windows 98 accepte d'utiliser le TwinView. Le choix de Hercules/Guillemot s'est cependant porté sur un duo prise VGA / connecteur S-Video. Cette décision étrange et pour le moins limitante constitue, comme nous allons le voir, le seul point négatif de cette Prophet.

Les Drivers, plutôt clairs et explicites, permettent de choisir assez facilement le mode de fonctionnement désiré. Ils ne sont toutefois pas aussi agréables que ceux de Matrox.
- Il est ainsi possible d'allonger le bureau de Windows au deuxième écran afin d'obtenir un plus large espace de travail et, par exemple, de placer toutes les palettes d'outils sur un écran pendant que l'autre affiche l'image que vous souhaitez retoucher.
- La possibilité d'agrandir sur le second écran, une portion du premier est offerte avec le mode dit de "Zoom".
- Le mode "Clone" est le plus simple à expliquer puisqu'il se contente d'afficher la même image sur les deux écrans.
- Le dernier mode permet d'attacher une application spécifique à l'un des deux écrans. Ce mode est bien sûr avant tout destiné aux utilisateurs de DVD.

00046716-photo-le-twinview-sous-toutes-ses-formes.jpg

Voilà ce que permet en théorie le TwinView. En théorie, comme cela a déjà été souligné Hercules/Guillemot a choisi de ne fournir qu'une seule prise VGA, limitant de beaucoup l'intérêt de ces nombreux modes. Tout ceux qui ont déjà essayé d'afficher le bureau de Windows sur une télé comprendront de quoi je veux parler.

En effet les écrans de télévision ne sont pas destinés à représenter des caratères aussi fins que ceux de nos traitement de textes et les résolutions graphiques qu'ils acceptent sont souvent bien ridicules face à celles de nos chers moniteurs (800x600 est déjà un maximum). Les seuls modes qui ont encore un intérêt sont le "Clone" dans le cadre d'une présentation multimédia par exemple et, bien sûr, le mode "DVD" puisque les vidéos sont sûrement ce qui passe le mieux sur un téléviseur classique.

Des performances excellentes.

Il n'est pas très utiles de vous étouffer sous une avalanche de benchmarks en tout genre puisque la chip est exactement le même que celui qui équipe les autres modèles de GeForce 2 MX. Le plus est donc de vous reporter au test du modèle allégé (dépourvu du TwinView) sur Clubic.

01DF000000046656-photo-quake-3-sur-g450-32bits.jpg

Les performances sous Quake 3 montre bien que cette carte conviendra à la plupart d'entre nous. Elle pulvérise joyeusement la pauvre G450 de Matrox et se permet même de palonner une GeForce DDR. Il faut toutefois préciser que Hercules/Guillemot n'a pas choisi de suivre à la lettre les recommandations de Nvidia, puisque sa carte est cadencée à 175 (chipset) / 183 (mémoire) contre 175/166. La carte n'est absolument pas overclockée, il n'y a donc aucun reproche à faire au constructeur, qui a simplement choisi de fournir de la mémoire de meilleure qualité (pour les spécialistes, de la très bonne Hyundai à 5.5ns).

Au passage cette qualité de mémoire est très intéressante puisqu'elle permet de palier à l'un des défauts majeur du modèle de référence de Nvidia, à savoir le frein qu'est la mémorie vidéo pour le chip graphique.

Le seul benchmark réellement intéressant, car vraiment nouveau, de cette Prophet est celui qui concerne la baisse des performances lors de l'utilisation du TwinView.

01DF000000046714-photo-geforce-2-mx-twinview-sous-quake-3.jpg

Il est assez clair que la fonction utilisée ici (le Clone) n'influe pas beaucoup sur les performances. Si la perte de puissance n'est pas négligeable, elle n'est pas non plus rédhibitoire et ne devrait pas constituer un obstacle à l'utilisation de ce mode.

Parler des performances sans mentionner les possibilités d'overclocking et ce qu'elles apportent, en frustrerait plus d'un. Néanmoins cette carte étant quasiment identique au modèle dépourvu de TwinView, il n'est pas bien utile d'en parler longuement.
La carte se prête plutôt bien à l'augmentation de fréquence, et la qualité de la mémoire n'y est pas étrangère. Il a ainsi été possible de la passer à 220MHz, alors que le core restait stable jusqu'à 210 en ajoutant un petit ventilateur.

01DF000000046713-photo-geforce-2-mx-overclocking-sous-quake-3.jpg

Un jeu comme Quake 3 a bien évidement profité de cette augmentation de bande passante et une résolution comme le 1024x768 est devenue beaucoup plus agréable.


Conclusion

Nous arrivons à la fin de l'article et il est plus que temps de vous faire part de mon opinion quant à cette nouvelle carte de Monsieur Hercules/Guillemot. Il est certain que Nvidia sait y faire et n'usurpe absolument pas sa position de leader. Cette Prophet 2 MX signe encore des performances remarquables qui permettront à la plupart d'entre vous de trouver leur compte.

Maintenant ce modèle coûte environ 200-300 francs de plus que celui dépourvu de solution TwinView. Alors cela vaut-il vraiment le coup de s'endetter un peu plus pour cette fonction ?

Je vais être franc et direct : Non ! La raison en est très simple. Guillemot a choisi de ne fournir qu'une prise VGA (l'autre est donc un connecteur Composite/S-Video), limitant ainsi énormément les possibilités de ce TwinView.

Il est tout à fait regrettable que ce choix ait été fait alors que d'autres constructeurs (Leadtek ou Asus pour ne pas les nommer) ont très bien compris les possibilités offertes par l'utilisation de deux connecteurs VGA. Reste maintenant ceux que cette solution n'intéresse que pour brancher un moniteur et une télévision. Pour ceux-là, la question ne se pose pose évidement plus et l'achat de cette carte est plus que conseillé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des processeurs Intel 10 Ghz pour 2005
SiS annonce ses chipset DDR
NVIDIA a l'assaut du Mac et des PDA ?
SiS se lance dans le Transform & Lighting
Michel SAPIN remet les
RealNetworks améliore la vidéo sur le web.
Une Voodoo 4 chez PowerColor
RealNetworks met la vidéo aux bords du réseau
OneRedCube lance le
BlueTooth permettra l'échange de MP3
Haut de page