Rustock : Microsoft propose une nouvelle récompense de 250 000 dollars

01 juin 2018 à 15h36
0
00B4000002646918-photo-spam-logo.jpg
Microsoft revient sur l'affaire du botnet Rustock et offre une récompense à quiconque sera en mesure de partager des informations sur les dirigeants de ce réseau.

Au mois de mars dernier, Microsoft annonçait avoir mené, avec ses partenaires et les autorités américaines, une enquête baptisée Operation b107 afin de démanteler le botnet Rustock. A l'instar du réseau Waledac, ce groupe d'ordinateurs zombis était utilisé par des hackers pour envoyer du spam. Au total plus d'un million de machines auraient été infectées et seraient responsables de l'envoi de 30 milliards de courriers indésirables chaque jour, soit environ la moitié du spam mondial. Ces messages se présentaient sous la forme de fausses notifications de loterie ou de prescriptions de médicaments.

La firme de Redmond expliquait avoir rendu Rustock inactif et récupéré les adresses IP contrôlant ce botnet. Après avoir publié des appels à témoins dans deux magazines russes le mois dernier, Microsoft a cette fois décidé de proposer la somme de 250 000 dollars pour quiconque sera en mesure de partager des informations permettant d'identifier, d'arrêter et de condamner les responsables de Rustock.

Ce n'est pas la première fois que Microsoft met la main à la poche pour accélérer l'arrestation de cyber-criminels. Le 13 février 2009, la même somme avait été promise à toute personne pouvant identifier l'auteur du cheval de Troie Conficker/Downadup. En 2005, deux individus ayant aidé l'éditeur à retrouver les créateurs du ver Sasser avaient également reçu la somme de 250 000 dollars.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'application Google+ est maintenant disponible sur iPhone
Microsoft Explorer Touch : une souris à retour haptique
Hulu : Yahoo en veut plus, Microsoft n'en veut plus
Corsair propose un kit DDR3 8 Go 2133 MHz à 1,5V
Intel va racheter Fulcrum Microsystems
Trimestriels : Yahoo toujours en difficulté
Résultats record et bond en bourse pour Apple
Le livre électronique se télécharge, mais il ne se vend pas
Oracle VM VirtualBox disponible en version 4.1
L'ex-PDG de Google lance une pique à Apple
Haut de page