Trend Micro conteste les mises à jour pour Security Essentials

Certains éditeurs voient d'un mauvais œil la politique de mise à jour mise en place par Microsoft au sujet de sa solution de sécurité, Security Essentials. La firme a décidé depuis le mois d'octobre d'inclure l'antivirus dans le programme Microsoft Update. Une pratique jugée clairement anticoncurrentielle.

00A0000003035284-photo-microsoft-security-essentials.jpg
Précisément, si Windows ne détecte pas de logiciel de sécurité installé sur un PC, Microsoft ajoute Security Essentials dans la rubrique des mises à jour optionnelles. Cette possibilité est disponible en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Ces choix exaspèrent notamment Trend Micro. Interrogée par Computerworld, Carol Carpenter, responsable de la division consommateurs et PME explique : « Windows Update est une extension de facto de Windows, délivrer des logiciels via des mises à jour nous concerne. Windows Update n'est pas un choix pour les utilisateurs, et nous pensons qu'il ne devrait pas être utilisé ainsi ».

De son côté, Microsoft a répondu à cette critique en rappelant que sa solution de sécurité est totalement optionnelle et n'est pas activée par défaut. Elle n'est donc pas imposée via le système de mises à jour. Un coup d'épée dans l'eau ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Starlink lance la version française de son site, l'internet très haut-débit bientôt chez vous ?
Test JBL Live Pro+ TWS : des intras designs et confortables, mais pas très autonomes
Avis Microsoft OneDrive (2021) : la meilleure intégration dans Windows et Office
iPhone reconditionné : 2 deals chocs à moins de 200€ à saisir ce week-end
Aux US, 4% des utilisateurs d'iPhone laissent le tracking des applications activé après la mise à jour iOS 14.5
Mass Effect en 4K : c'est déjà possible grâce aux mods (et c'est gratuit)
Vite Ma Dose de Vaccin : trouvez votre rendez-vous de vaccination contre la COVID-19
WhatsApp ne supprimera pas votre compte le 15 mai si vous n'acceptez pas ses règles de confidentialité
Test ASUS ZenBook 13 OLED : agilité et maîtrise, cette fois grâce à AMD
Sunshine : une quête de sens à la surface du Soleil
Haut de page