Trend Micro conteste les mises à jour pour Security Essentials

Par
Le 08 novembre 2010
 0
Certains éditeurs voient d'un mauvais œil la politique de mise à jour mise en place par Microsoft au sujet de sa solution de sécurité, Security Essentials. La firme a décidé depuis le mois d'octobre d'inclure l'antivirus dans le programme Microsoft Update. Une pratique jugée clairement anticoncurrentielle.

00a0000003035284-photo-microsoft-security-essentials.jpg
Précisément, si Windows ne détecte pas de logiciel de sécurité installé sur un PC, Microsoft ajoute Security Essentials dans la rubrique des mises à jour optionnelles. Cette possibilité est disponible en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Ces choix exaspèrent notamment Trend Micro. Interrogée par Computerworld, Carol Carpenter, responsable de la division consommateurs et PME explique : « Windows Update est une extension de facto de Windows, délivrer des logiciels via des mises à jour nous concerne. Windows Update n'est pas un choix pour les utilisateurs, et nous pensons qu'il ne devrait pas être utilisé ainsi ».

De son côté, Microsoft a répondu à cette critique en rappelant que sa solution de sécurité est totalement optionnelle et n'est pas activée par défaut. Elle n'est donc pas imposée via le système de mises à jour. Un coup d'épée dans l'eau ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Microsoft Security Essentials

scroll top