Avast, AntiVir et AVG en tête du marché des antivirus

Après avoir mené une étude auprès de plusieurs dizaines de milliers de participants, la société Oesis OK a publié un rapport sur l'état du marché de l'antivirus. S'il semble que les éditeurs McAfee et Symantec apparaissent aujourd'hui bien positionnés, la concurrence se révèlerait particulièrement forte. En effet, le trio de tête est constitué des sociétés Avast Software (avec 19,14% de parts de marché), Avira Gmbh (11,39%) et Symantec (10.6%).

Dans 50% des cas, les éditeurs de logiciels antivirus seraient établis en Europe. C'est notamment le cas d'AVAST, Avira, AVG, ESET, Panda, BitDefender, G Data et Sophos. De leurs côtés Symantec, Microsoft, McAfee, PC Tools et Sunbelt sont basés aux Etats-Unis et représentent 31% du marché.

012C000003372864-photo-march-antivirus.jpg
012C000003372870-photo-march-antivirus.jpg


Côté produits, c'est avast! Free Antivirus qui mène la danse avec 11,45% de parts de marché, autant que ce dernier est relativement dynamique. Avira AntiVir Personal Free Antivirus arrive en seconde position (9,19%) suivi par AVG Anti-Virus Free (8.6%) et Microsoft Security Essentials (7.48%). 42% du marché serait détenu pas des logiciels gratuits et à ce titre Microsoft a su sortir son épingle du jeu pour sa suite de sécurité publiée il y a moins d'un an. L'on se souvient d'ailleurs des propos tenus par Janice Chaffin, présidente du département Symantec Consumer, qui déclarait : « la solution gratuite de Microsoft n'est rien de plus qu'une version simplifée du produit OneCare qu'ils ont retiré des rayons » en discréditant d'emblée le produit.

Symantec s'était d'ailleurs montré très agressif face aux solutions gratuites et plus particulièrement celle du l'éditeur de Redmond. David Hall, responsable des produits de la société pour l'Asie et le Pacifique, avait même joué la carte alarmiste en déclarant :« aujourd'hui, si vous n'utilisez qu'un antivirus gratuit pour vous protéger, vous ne serez pas en sécurité ni n'aurez l'esprit tranquille d'éviter les risques de vol d'identité ». A propos de Microsoft Security Essentials il ajoutait :« les utilisateurs ont besoin de renforcer leur protection et non pas de la diminuer ».

Retrouvez de plus amples informations ici ainsi que notre test comparatif.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

150 millions de mobinautes sur Facebook
Un employé de Microsoft dans le collimateur du FBI
Cartographie : Apple aurait racheté Poly9
Après Flickr, Picnik s'invite sur Picasaweb
SkypeKit disponible sur Windows et Mac OS X en bêta
La Nintendo 3DS sera plus sécurisée
ArxSys :
Outlook s'ouvre à Facebook et Windows Live
RIM : un utilitaire de sécurité pour ses BlackBerry
4 ans plus tard, un recours collectif contre AOL est accepté
Haut de page