Protégez-vous avec un VPN

01 juin 2018 à 15h36
0
Entre les hackers et les malwares, le Net n'est pas vraiment un endroit sûr, surtout si l'on se connecte depuis un hotspot public. Afin de limiter les risques de piratage ou de vols de vos données, vous pouvez opter pour un VPN (Virtual Private Network, ou réseau privé virtuel). Ce service crée une sorte de tunnel virtuel totalement opaque (même votre FAI ne peut voir ce qui y passe) dans lequel transitent vos données. Un VPN nécessite un serveur spécifique qui crypte les données et vous attribue une adresse IP correspondant au pays où il se trouve. Bénéfice collatéral, vous pouvez ainsi accéder à des services inaccessibles depuis la France : idéal pour profiter de services américains comme Netflix de la télévision à la demande d'autres pays européens. En revanche, le débit de la connexion peut être fortement diminué en fonction de la capacité du serveur VPN et de son éloignement. Nous avons sélectionné cette semaine quatre VPN disponibles gratuitement ou sur abonnement.

Le meilleur VPN du moment.

VyprVPN (à partir de 56 € par an) est à notre avis l'un des services VPN les plus fiables et les plus rapides du moment. Son utilisation passe par l'installation d'un utilitaire de connexion fort bien fait, disponible sur ordinateur, tablette et smartphone. Il permet de connecter simultanément d'une à trois machines selon le niveau d'abonnement choisi et dispose de serveurs dans 35 pays VyprVPN est le seul à avoir développé son propre protocole de communication. Nommé Chameleon, il nous a permis d'accéder dans de bonnes conditions à la totalité de nos sites de tests, y compris ceux qui refusaient les connexions des VPN utilisant les protocoles standard (L2TP/IPsec, PPTP et OpenVPN). Précisons au passage que VyprVPN dispose de ses propres serveurs DNS sans log et offre de 10 à 50 Go de stockage dans Dump Truck, le cloud maison.


Intéressant dans sa version gratuite.


07443067-photo-vpn-one-click.jpg


Proposé par une société basée à Dubaï, VPN One Click offre quant à lui plusieurs niveaux de service. Il est ainsi gratuit si vous l'utilisez depuis Windows, Linux ou Android en passant par l'un des serveurs européens. Si vous souhaitez l'utiliser depuis un Mac, un iPhone ou un iPad ou accéder aux serveurs mondiaux (et plus rapides que ceux de la version gratuite), il vous faudra souscrire à l'option « Elite » (de 10 à 20 $ par an selon la durée et l'appareil). L'utilisation du service passe au choix par l'installation d'un utilitaire ou par le paramétrage manuel de la fonction VPN de votre appareil (à réserver aux experts). L'interface de l'application n'est certes pas la plus élégante du moment mais elle a pour elle une grande simplicité d'utilisation. Le réseau de serveur s'étend sur une trentaine de pays et offre un débit allant du très correct au franchement médiocre. Pour ce prix, difficile de demander plus.

Peu de serveur mais bon marché.


07443065-photo-hotspot-shield.jpg


Hotspost Shield porte bien son nom puisqu'il a été conçu pour protéger une connexion effectuée depuis un hotspot public. Comme les deux autres services de notre sélection, il nécessite l'installation d'un utilitaire de connexion, disponible pour Windows OS X, iOS et Android. Le service est gratuit et financé par de la publicité, mais offre des débits très limités. Pour faire disparaître la première et augmenter les seconds, vous pourrez souscrire à l'option « Elite » pour 30 $ par an. Vous pourrez alors utiliser le VPN sur cinq appareils. Si les débits mesurés lors de nos tests sont corrects, Hotspot Shield a pour principal défaut de ne proposer des serveurs que dans quatre pays (Angleterre, USA, Japon et Australie), mais pas en France.

Parfait pour l'Europe.


07443069-photo-hide-my-ass-vpn.jpg


Enfin, confessons une tendresse particulière pour Hide My Ass (littéralement « planque mon cul »), service britannique particulièrement efficace et au tarif intéressant (à partir de 78 $ par an) qui met à votre disposition un réseau de près de 600 serveurs répartis dans 65 pays. Là aussi, un utilitaire de connexion est proposé pour accéder au service, le paramétrage manuel restant disponible pour des périphériques comme l'Apple TV, Kindle et autres). Nous avons été conquis par la sophistication du client VPN, tant sous Windows qu'OS X, celui-ci offrant de nombreuses options (bascule automatique sur un serveur moins sollicité situé dans le même pays, liste des dix serveurs les plus proches, tests de rapidités intégrés pour choisir le serveur le plus performant, etc.) Les débits mesurés sont très bons en France et en Europe, nettement moins bons aux USA. On conseillera donc ce service aux utilisateurs souhaitant se connecter en priorité aux serveurs européens.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Clubic Valley : place à la saison 2 et à ses 12 (super) start-up
Apple : baisses de prix anecdotiques pour l'Apple TV et le Mac mini
Echange de données avec la NSA : Facebook pourrait passer devant la justice européenne
Adobe annonce la version 2014 de son offre Creative Cloud
Viadeo affiche ses ambitions à la veille de son entrée en bourse
4G+ : le point sur le LTE Advanced chez Orange, SFR et Free
L'Appstore d'Amazon s'invitera sur BlackBerry 10.3
Oracle pense racheter Micros Systems pour 5 milliards de dollars
Apple ajoute un nouvel iMac d'entrée de gamme à 1099 euros
Microsoft lance un incubateur dans la domotique
Haut de page