Opera Mini : une légère baisse d'activité en février

30 mars 2010 à 11h33
0
02973464-photo-opera-mini-5-beta.jpg
La société Opera Software rapporte les nouveaux chiffres sur l'activité de son navigateur mobile Opera Mini. Au mois de février, les serveurs auraient enregistré 50,5 millions de visiteurs uniques ; cela représente une croissance de 1,7% par rapport au mois précédent et 145% sur un an. En tout ce sont 22 milliards de pages web qui auraient été consultées. Cette baisse de l'ordre de 5,6% s'expliquerait pas un mois raccourci à 28 jours. Cette baisse se traduit également par la quantité de données compressées sur les serveurs de la société. Cette compression permet aux mobinautes de surfer plus rapidement puisque le web mobile.

La Russie reste toujours en tête des pays où Opera Mobile est le plus utilisé, suivi par l'Indonésie, l'Inde, la Chine, l'Ukraine, l'Afrique du Sud et le Niger. En février 2010, 645 000 visiteurs uniques on fait usage de la fonctionnalité de compression Opera Turbo. En février ce sont 330 millions de Mo qui ont été compressés. C'est 1,9% inférieur à janvier 2010 mais tout de même 164% supérieur à février 2009.

Globalement la firme explique que dans les 10 pays les plus actifs, les utilisateurs du navigateur auraient généré 103,8 millions de dollars au mois de février. Ce qui pourrait se traduire par 1,2 milliard de dollars par an. En se basant sur la base mondiale d'1 dollar par Mo, Opera Mini génèrerait alors 4 milliards auprès des opérateurs mobiles chaque année.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Free cloud alliance lance une solution open source
Microsoft Office 2011 pour Mac : les premiers clichés
LinkedIn s'invite sur les smartphones BlackBerry
Stockage : vos données sont en réel danger de perdition
Pédopornographie : la Commission veut bloquer les sites
TomTom Start² : le GPS premier prix s'enrichit
Nero annonce Nero Multimedia Suite 10
Le Complete Mod 2010  STALKER : Clear Sky  est dispo
Cyber-espionnage : la capitale mondiale est chinoise
Le Japon veut mettre fin au verrouillage SIM
Haut de page