Mac OS X et Ubuntu : bientôt le choix du navigateur ?

28 juillet 2009 à 16h05
0
0078000000566937-photo-synchronisez-vos-favoris-logo-opera.jpg
Après avoir déposé une plainte auprès de la Commission Européenne, l'éditeur norvégien Opera Software pourrait finalement réussir à faire évoluer l'état du marché des navigateurs Internet. En effet, le géant de Redmond était accusé d'entretenir un monopole en intégrant directement son logiciel Internet Explorer au sein de son système d'exploitation. Après avoir envisagé de commercialiser son prochain système Windows 7 E sans navigateur au sein de l'Union, Microsoft aurait changé d'idée et décidé d'intégrer plusieurs navigateurs afin de donner le choix aux utilisateurs.

Donner le choix aux utilisateurs, c'est précisément ce que souhaite la société Opera Software. Reste à savoir si cette initiative satisfera la Commission Européenne qui s'était elle-même rangée du côté d'Opera. L'on pourrait également se demander si les systèmes d'exploitation Mac OS X et Ubuntu seront bientôt assujettis à cette pratique. Interrogé par le magazine NetWorkWorld, Håkon Wium Lie, chef des opérations techniques chez Opera, explique « l'affaire Microsoft repose sur des lois antitrust, en ce sens elle n'est donc applicable qu'en cas de monopole. Par définition, ni Apple, ni Ubuntu ne sont donc des monopoles. Cependant, cela pourrait être une bonne idée d'offrir ce choix. Aujourd'hui le navigateur est un outil important et c'est une bonne chose de pouvoir accéder à de meilleurs logiciels ».

0000012C02321522-photo-microsoft-windows-7-ballot-screen-in-europe.jpg


Au travers d'un entretien recueilli par nos soins au mois mars dernier, le PDG du groupe Jon S. von Tetzchner, expliquait à ce sujet que Windows était : « un cas à part car il représente plus de 90% du marché du système d'exploitation. A cause de la dominance d'Internet Explorer (grâce au monopole de Windows), les développeurs web sont forcés de coder pour Internet Explorer. Finalement, Microsoft s'est permis de faire l'impasse sur les standards du web. ». Après quoi il ajoutait : « Si le lecteur de cet article devrait retenir quelque chose ce serait que cette bataille a pour but de rendre le web interoperable et ouvert pour tous ».

Pour Opera, la première motivation de cette plainte liée à Windows semble donc être plus liée à la qualité du navigateur et aux respects des standards du web plutôt qu'à sa part de marché. Un argument qui risque cependant d'avoir moins de portée pour Mac OS X et Ubuntu dont les navigateurs par défaut - Safari et Firefox - reposent tous deux sur une base open source en prenant compte des standards du web.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top