Firefox 23 bêta n'autorise plus la désactivation du JavaScript

A l'heure où les applications Web se multiplient et deviennent de plus en plus puissantes, faut-il continuer de proposer la désactivation du JavaScript au sein du navigateur ? La fondation Mozilla semble vouloir faire l'impasse sur cette option.

Suite à la publication en version finale de Firefox 22, Mozilla a mis à disposition une nouvelle bêta pour la mouture suivante. Celle-ci apporte quelques nouveautés comme une meilleure intégration au sein d'OS X 10.7, une accélération du décodage des vidéos en H.264 sur Windows Vista ou encore davantage de sécurité pour les attaques de type man-in-the-middle.

Parmi les autres changements opérés, Mozilla a choisi de ne plus proposer la désactivation du JavaScript et du chargement automatique des images. Théoriquement, les scripts ne permettent que d'ajouter certaines améliorations à une page Web, le reste étant codé en HTML et CSS. En désactivant le Javascript, le site internet est donc censé rester fonctionnel. Au fil du temps, certains propriétés CSS tendent d'ailleurs à remplacer les usages du JavaScript, par exemple pour obtenir quelques transitions sur les barres de menu ou des effets d'opacité. En pratique, le JavaScript reste cependant indispensable pour le développement d'applications Web avec par exemple des rafraichissements automatiques ou du glisser-déposer.

Pourquoi désactiver JavaScript ?

S'il peut sembler surprenant pour certains de désactiver l'exécution de scripts au regard des évolutions des différents bilbiothèques existantes, certains internautes choisissent tout de même de s'en passer. Parmi les raisons évoquées, notons un gain de temps pour le chargement des pages Web ainsi qu'une réduction de la bande passante. Si les connexions haut-débit offrent une latence acceptable pour un site relativement lourd, plusieurs millions d'internautes disposent toujours d'accès bas-débit ou reposent sur une connexion 3G.

0190000006095044-photo-firefox-22-options.jpg

Firefox 22 - Options


L'accessibilité est également mise en avant, notamment pour les personnes malvoyantes devant utiliser une liseuse spéciale sur un site Internet non optimisé. D'autres enfin pointent de potentielles vulnérabilités qu'il s'agisse d'attaques par cross-scripting ou découlant de l'implémentation au sein du système d'exploitation.

Quoi qu'il en soit, cette récente décision de la part de Mozilla ne fait donc pas l'unanimité. Rappelons que la fondation a récemment levé le voile sur asm.js, un sous-ensemble de JavaScript permettant d'accélérer considérablement le chargement des scripts à bas niveau. Reste à savoir si la version finale de Firefox 23, laquelle disposera au passage d'un nouveau logo, ré-introduira ces options.

0190000006095046-photo-firefox-23-beta-options.jpg

Firefox 23 bêta - Options
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Metro Exodus : la mise à niveau PS5 / Xbox Series X|S arrive le 18 juin
Google Docs et Slides s’ouvrent à votre bibliothèque Adobe Creative Cloud
Les meilleures applications pour faire de votre iPad un ordinateur
Comment protéger un dossier par mot de passe sous Windows et macOS ?
Galaxy Tab A7 : Où acheter la tablette tactile de Samsung au meilleur prix ?
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
Comment Shadow s'est retrouvé supprimé de l'App Store, pris entre Apple et l'xCloud de Microsoft
Bon plan VPN : Dernières heures pour la promo sur l'abonnement NordVPN à -68%
Bon plan TV : 4 promos immanquables pour s'équiper avant l'Euro 2021
E3 2021 : la liste des participants s'allonge avec Square Enix ou encore Bandai Namco
Haut de page