Mozilla peaufine l'Awesome Bar de Firefox

28 octobre 2010 à 10h49
0
03678860-photo-firefox-speak-words.jpg
Comment tirer au mieux parti de votre historique de navigation ? Telle est la question sur laquelle se sont penchés les ingénieurs de Mozilla Labs en publiant l'extension Speak Words. Non, il ne s'agit pas de dicter l'adresse d'un site Internet, mais bien de faciliter le surf. Jusqu'à présent la barre d'adresse du navigateur, également connue sous le nom d'Awesome Bar, était capable de piocher dans l'historique et les favoris afin de retourner une liste de suggestions en analysant le titre des pages web.

Désormais Firefox 4 va un peu plus loin en proposant un système de remplissage automatique. Le processus est toujours basé sur l'historique, ce qui signifie que ce dernier s'améliorera au fil du temps. Sur son blog Mozilla explique : « Par exemple si vous commencez à taper "in" pour "investir", Firefox complètera le mot et retournera des sites relatifs à "investir" plutôt que des sites contenant "in" ». Actuellement disponible sous la forme d'une extension, cette légère amélioration devrait, à terme, faciliter les sessions de surf.

Notons que Firefox n'est pas le premier a avoir implementé une telle fonctionnalité. Le remplissage automatique est déjà présent au sein de l'Omnibar de Google Chrome et de Safari .
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Spotify dément tout rachat par Google et Apple
Médiamétrie propose une première mesure d'audience de l'Internet mobile
Intel veut diviser par deux le coût des datacenters
France Telecom annonce de bons résultats financiers en Q3
BlackBerry Bold 9780 : une variante légèrement améliorée sous BlackBerry OS 6
Un adaptateur Wi-Fi N miniature en USB chez Belkin
Selon Oracle, Google a directement copié son code Java
La Chine aurait maintenant le supercalculateur le plus rapide au monde
Panda Cloud antivirus disponible en version 1.3
Mozilla publie Firefox 3.6.12 mais retarde la version 4.0 à 2011
Haut de page