Google suspend le déploiement d'une fonctionnalité relative aux cookies sur Chrome 80

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
08 avril 2020 à 10h24
0
chrome

Face au coronavirus, Google fait marche arrière concernant une fonctionnalité introduite en février avec le nouveau Chrome 80.

Afin d'éviter toute forme de perturbation (et d'indisponibilité) des sites web, Google suspend temporairement l'application des cookies SameSite sur la nouvelle version de Google Chrome.

Google reporte SameSite sur Chrome

En effet, la crise sanitaire qui frappe actuellement le monde entier n'a pas permis aux éditeurs de sites web de mettre à jour leur cookies, et certains sites aurait été susceptibles d'être bloqués par le navigateur. La fonction SameSite est donc repoussée à une date ultérieure, sans plus de précision pour le moment.

De son côté, Google précise : « Nous voulons assurer la stabilité des sites web fournissant des services essentiels, notamment les services bancaires, le commerce alimentaire en ligne, les services gouvernementaux et les services de santé qui facilitent notre vie quotidienne pendant cette période ».

Source : Search Engine Journal
Modifié le 08/04/2020 à 10h55
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top