🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Chrome 71 pourra bloquer un site web envahi de publicités intrusives

06 novembre 2018 à 20h37
5
Chrome Pub

La prochaine version de Chrome bloquera tous les « éléments intrusifs » d'un site si il en détecte une jugée malveillante.

Depuis plusieurs mois, Google est en guerre contre la publicité intrusive. Le moteur de recherche veut supprimer toutes les annonces intrusives telles que les pop-up, les fausses bannières vous alertant que votre ordinateur n'est plus protégé contre les virus ou encore les vidéos en lecture automatique.

Google veut éradiquer les publicités intrusives

En février dernier, le géant du web avait intégré un bloqueur de pubs dans son navigateur. La version 71 du navigateur Chrome, prévue pour le mois de décembre, va aller un cran plus loin dans l'amélioration de la publicité en ligne. Le logiciel bloquera automatiquement toutes les publicités d'un site web, sans exception, s'il en détecte une ou plusieurs dégradant le confort de navigation de l'utilisateur.

En clair, le moindre pop-up surgissant sur votre écran sera bloqué par Chrome, ainsi que le reste de l'affichage, coupant à l'éditeur du site l'intégralité de ses revenus publicitaires.

Le moteur de recherche soigne sa principale source de revenus

Google avertira ensuite le propriétaire du site et lui laissera un délai de 30 jours pour améliorer la qualité de ses publicités. Il pourra ainsi voir ses annonces à nouveau affichées dans Chrome, auquel cas il sera placé sur liste noire et le navigateur n'affichera par défaut aucune publicité, indique The Verge.

Chrome possède près de 60% de parts de marché dans le monde. Après quelques essais - comme le blocage des vidéos en lecture automatique, le moteur de recherche frappe un grand coup pour contraindre les éditeurs web à adopter les bonnes pratiques publicitaires (à savoir les siennes) en accord avec la Coalition for Better Ads, une organisation travaillant à établir les règles les plus saines en matière d'annonces commerciales.

On peut comprendre que Google préfère prendre le problème de la publicité à bras le corps, plutôt que de laisser les internautes installer des bloqueurs de publicité qui mettent à mal la principale source de revenus de la société de Mountain View. En 2017, la publicité en ligne représentait plus de 100 milliards de dollars de chiffres d'affaires pour Google. Un joli pactole qui mérite bien un peu de travail.


À télécharger (Chrome 0.70) :
Google Chrome pour Windows | Google Chrome pour macOS
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
merotic
Mince, Clubic sera bloqué ! …
ariakas
“contraindre les éditeurs web à adopter les bonnes pratiques publicitaires (à savoir les siennes)”<br /> Oui, enfin, c’est pas tout blanc tout noir.<br /> Les sites tels que Clubic ne sont pas innocents et sous couvert de rentabilité, ils ont largément dépassés les bornes de la bienséance et on assiste à des pollutions sonores et visuelles en plus d’une surcharge de bande passante importante.<br /> Clubic n’est pas innocent, Google non plus.
Rumpelstiltskin
Il y a des sites qui pompes nos cpu contre notre grès .<br /> Sa serait pas plus intéressant de bloquer ça ?
beedjees
Google… Google… et encore Google. Voila maintenant le gendarme Google. Très clairement, c’est de la censure. Au nom de quoi mon navigateur doit me priver de tel ou tel contenu…<br /> Je préfèrerai que ce type de comportement de navigateur soit administré par l’internaute.<br /> Actuellement, j’utilise Opera qui bloque les publicités sur tous les sites, sauf ceux pour lesquels je les y autorises. Car en effet, les pubs de certains sites (notamment spécialisés) sont intéressantes : ex Allociné… Et là nous ne tombons pas dans de la censure !
cowbaye
C’est marrant cette vielle habitude de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Google oublierait il que c’est le principal et plus gros fournisseur de données pour ces annonceurs ? Ah non, ils sont bien trop malins, ils veulent juste nous faire croire qu’ils sont soucieux du bien être des utilisateurs de leurs produits et qu’ils ne les prennent pas, justement, pour leurs produits.<br /> A part pour le teubé de base qui a un android en poche en pensant n’avoir rien à cacher (quels autres choix me direz vous ?!), personne de censé, qu’ils se rassurent !<br /> Du vent tout ça, pour faire passe la pilule et attirer les gens sur leur espion, ah, pardon, leur navigateur et services.<br /> Par exemple, j’invite les utilisateurs de Gmail à se pencher sérieusement sur les conditions d’utilisation du biniou, et plus particulièrement les pros (qui n’ont pas compris que oui, eux ont parfois des choses à cacher à leurs concurrents, ce qui peut ne pas être le cas puisque google s’arroge le droit de consulter les mails et d’utiliser les informations qui s’y trouvent pour ses “partenaires commerciaux”, les gens qui les paient pour avoir les info quoi…comme une société concurrent très intéressée par la réponse à un appel d’offres par exemple…).<br /> Bref, les promesses n’engagent que ceux qui les croient comme on dit…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Disney a déjà rentabilisé les 4 milliards que lui a coûté Lucasfilm
Le laser comme moyen de dire
Tim Berners-Lee estime que le Web, qu'il a inventé, arrive
La publicité arrive dans vos statuts Whatsapp
Facebook va ouvrir des points de vente qui mettent en avant des petits e-commerçants
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page