Chrome : Google renforce la sécurité de Flash sur Windows

01 juin 2018 à 15h36
0
Pour la dernière version de son navigateur Google a sécurisé le plugin Flash Player pour les utilisateurs de Windows.

00C8000004093786-photo-logo-google-chrome-11.jpg
La semaine dernière, Google a publié une nouvelle version stable de son navigateur Chrome. L'une des principales nouveautés est l'introduction du protocole WebRTC pour effectuer des communications audio et vidéo directement au travers du navigateur. Viet-Trung Luu, ingénieur chez Google, ajoute que cette mouture apporte également davantage de sécurité.

Depuis 2010, Google et Adobe travaillent ensemble afin que le lecteur Flash soit directement intégré au sein du navigateur. Google peut ainsi s'assurer que le plugin est totalement compatible avec au fur et à mesure des évolutions de Chrome et les internautes n'ont plus à récupérer les mises à jour sur le site de d'Adobe. M. Luu explique que l'intégration du plugin a été davantage renforcée sur Windows, et notamment au niveau du mode sandbox (bac à sable), proposant d'isoler le plugin des autres composants du navigateur.

Chrome 21 dispose ainsi d'une nouvelle architecture de plugins permettant de protéger l'internaute face aux malwares les plus répandus. Notons au passage que ce mode sandbox est désormais disponible auprès des utilisateurs de Windows XP. Google précise que ce type de protection est déjà embarqué au sein de Chrome OS et depuis la première version stable du navigateur sur Linux. Par la suite, l'édition OS X sera mise à jour.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pinterest ouvre ses portes à tous les internautes
Nvidia annonce une Quadro K5000 en Kepler et ses déclinaisons mobiles
PC : Acer en passe de détrôner HP sur le marché français
Silverstone lance son alimentation SFX 450W 80 Plus Gold
Gauss : un nouveau virus espionne les transactions financières
McAfee propose une application pour protéger les photos sur Facebook
Brevets : nouveaux rebondissements dans l'affaire RIM vs Mformation
Facebook : les marques responsables de leurs fans en Australie
Samsung dément tout intérêt pour un rachat de RIM ou d'une licence Blackberry 10
Nokia revend son département Qt à Digia
Haut de page