🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Brave renforce encore la protection de votre vie privée sur iOS

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
19 mai 2022 à 07h15
0
brave logo mobile vie privée #disc
© Brave

Brave est l’un des navigateurs internet les plus recommandables sur desktop. Mais ses versions mobiles ne cessent de s’améliorer. En l’occurrence, la déclinaison iOS du navigateur à tête de lion reçoit de belles nouveautés avec sa dernière mise à jour.

Dans la version 1.38 de Brave pour iOS, le navigateur offre une meilleure vue d’ensemble des trackers et cookies qui sont bloqués pendant que vous surfez sur le Web. Aussi, l’appli renforce la protection contre le fingerprinting qui, sur iOS, est un problème particulièrement tenace.

Un nouveau hub pour mieux s’informer sur le suivi en ligne

La plus grande nouveauté de Brave pour iOS 1.38, c’est son hub de confidentialité revu à neuf.

Grâce à lui, le navigateur vous informe non seulement sur le nombre de trackers et cookies bloqués pendant vos recherches en ligne, mais également sur l’objet desdits trackers. Par exemple, le bien connu DoubleClick vise « à collecter les identifiants de l’appareil et d’autres informations » dont la localisation, nous informe Brave.

Brave iOS 1.38 © Brave
Le nouveau hub de confidentialité. © Brave

Depuis ce nouveau hub, on accède aussi à un rapport détaillant le nombre de fois où un tiers a demandé à accéder à notre localisation, ou à récupérer notre adresse mail.

Une nouveauté très informative donc, qui se conjugue avec l’arrivée d’une nouvelle protection contre le fingerprinting — l’une des clés de voûte de la confidentialité en ligne.

iOS mieux protégé contre le fingerprinting

Pour la faire courte, le fingerprinting est une méthode utilisée par les trackers permettant d’identifier les internautes grâce à une série de petits éléments immuables au fil de la navigation. Par exemple : la taille de la fenêtre de navigation, le nombre d’extensions installées ou le moteur de rendu utilisé par le navigateur. Par conséquent, plus notre façon de naviguer est « unique », plus l’on est facilement identifiable en ligne.

Conscient de cela, Brave mise sur la méthode dite de l’obfuscation. L’idée n’est pas de se dérober à la vue des trackers, mais de les induire en erreur. De se fondre dans la masse.

Brave iOS 1.38 © Brave
On peut désormais consulter les certificats des sites web visités. © Brave

Déjà en place depuis deux ans sur Android et desktop, les contremesures de fingerprinting arrivent enfin sur iOS. Sur son blog, l’éditeur explique qu’il cherche à brouiller les pistes en rendant certains identifiants aléatoires ; là où, par le passé, il se contentait de bloquer les API de tracking — ce qui, vous l’imaginez, vous rend finalement plus aisément identifiable.

Enfin, Brave 1.38 ajoute aussi la possibilité de consulter le certificat de sécurité des sites visités. Une fonctionnalité qui ne sera peut-être pas utile à toutes et tous, mais qui permet de s’assurer que les sites que l’on visite sont en conformité avec les standards actuels.

Source : Brave

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Piratage : finalement le service de gestion de flux Xstream-Codes est déclaré « légal »
CyberGhost : le meilleur VPN du marché fracasse les soldes d'été !
VPN pas cher : CyberGhost, NordVPN et Surfshark sont à prix vraiment MINI !
Google alerte sur un nouveau logiciel espion, votre smartphone est-il infecté ?
Safari : cette faille vieille de 5 ans permettait à des hackers d'infecter vos appareils Apple
Pendant les soldes, profitez d'un prix fou sur le VPN de CyberGhost
Le chiffrement du Cloud MEGA mis à mal par des chercheurs
Le spyware Pegasus a été utilisé dans au moins 5 pays de l'UE
Pour les soldes d'été, NordVPN baisse le prix de son VPN, mais pas que !
Le malware Android BRATA devient plus puissant : il peut maintenant lire vos SMS !
Haut de page