Xiaomi lance Mint, un navigateur Internet léger sur Android

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
27 décembre 2018 à 14h40
2
Xiaomi Mint

Le constructeur chinois rentre dans la danse des navigateurs Internet maison. Avec Mint, Xiaomi espère bien se trouver une place de choix dans les smartphones d'entrée et de moyenne gamme qu'il produit.

« Le navigateur le plus sécurisé pour visiter Google et Facebook » : c'est ainsi que se présente Mint, le navigateur Internet de Xiaomi sur le Google Play Store.

Une application de 11 Mo seulement

Particulièrement légère, l'application se destine ainsi à celles et ceux ne disposant pas d'un smartphone généreusement doté en espace de stockage et en mémoire vive. Xiaomi mise donc ici sur la rapidité d'exécution plutôt que sur une pléthore de fonctionnalités.

On retrouve néanmoins la possibilité d'activer un mode nuit, un mode de navigation incognito (attention toutefois : aucun bloquer de publicité n'est intégré) et un user agent permettant de parcourir les versions desktop des sites Internet visités.

Du haut de ses 11 petits mégaoctets, Mint mise sur la compression des données, garantissant à ses utilisateurs une expérience de navigation aussi rapide que possible, même avec une petite connexion.

Restera à voir si, comme dans la majorité de ses produits, Xiaomi finira par intégrer des publicités dans son propre navigateur.
2
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top