Crowdfunding : /e/, le système d'exploitation mobile par le créateur de Mandrake Linux

09 octobre 2018 à 09h31
0
e os mobile

Un petit nouveau a récemment émergé sur les plateformes de crowdfunding : /e/, un système d'exploitation pour smartphones qui se veut respectueux de la vie privée et doté de nombreux outils open source. Bref, un OS mobile qui cherche à représenter une alternative crédible à tous les outils que vous connaissez déjà..

/e/ est un projet de création d'un système d'exploitation pour mobile. Basé sur LineageOS - un système d'exploitation open source pour smartphones et tablettes basé sur Android -, /e/ met la protection des données au cœur de son fonctionnement.

/e/, le nouvel OS mobile open-source


Pour le moment à l'état de projet, /e/ est en cours de financement sur plusieurs plateformes de crowdfunding. 94 760 € ont déjà été collectés via KickStarter, et 14 371 € par IndieGogo. Désormais, c'est via le site e.foundation que les fonds sont récoltés.

Pour ses créateurs, « /e/ répond à la nécessité partagée par tous pour une meilleure confidentialité des données. Le projet /e/ fournira un système d'exploitation mobile alternatif et des services web associés, notamment une messagerie électronique, un stockage cloud et des outils de bureautique en ligne. /e/ est un projet open source à but non lucratif, d'intérêt général ».

« Je suis devenu un produit de Google. Je veux arrêter ça »


Poussée par Gaël Duval, a qui l'on doit Mandrake Linux, mais aussi par le programmeur Hathibelagal Ashraff ou encore Rhandros Dembicky et Véronique Loquet, la petite équipe derrière /e/ espère proposer un système d'exploitation qui réponde à la demande de nombreux utilisateurs : ne plus être une cible publicitaire sur internet.

Le message de Gaël Duval sur le site dédié au projet /e/ en dévoile plus sur la volonté de ce pionnier des logiciels libres : « En 1998, j'ai créé Mandrake Linux, parce que j'étais un fan de Linux et que je n'aimais pas Windows. C'était il y a longtemps, je suis très heureux d'avoir été l'un des acteurs qui a contribué à faire de Linux une option crédible. Depuis, le smartphone est apparu. Et c'est maintenant un « compagnon de vie » pour beaucoup d'entre nous. J'utilise de plus en plus un iPhone, mon Mac et des services de Google. Et j'ai réalisé que je suis devenu paresseux et que la confidentialité de mes données a disparu. Je ne suis vraiment pas content de cette situation. [...] Je ne suis pas non plus satisfait de Google et d'autres. Ils sont devenus trop gros et nous suivent en capturant beaucoup d'informations sur ce que nous faisons. Ils veulent nous connaître le plus possible pour vendre de la publicité. Comme des millions d'autres, je suis devenu un produit de Google. Je veux arrêter ça, au moins pour moi. Les gens sont libres de faire ce qu'ils veulent. Ils peuvent choisir d'être des esclaves volontaires. Mais je ne veux plus de cette situation pour moi ».

Vous pouvez suivre la progression du développement de /e/ grâce aux publications de Gaël Duval sur Medium.
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top