Crowdfunding : /e/, le système d'exploitation mobile par le créateur de Mandrake Linux

09 octobre 2018 à 09h31
1
e os mobile

Un petit nouveau a récemment émergé sur les plateformes de crowdfunding : /e/, un système d'exploitation pour smartphones qui se veut respectueux de la vie privée et doté de nombreux outils open source. Bref, un OS mobile qui cherche à représenter une alternative crédible à tous les outils que vous connaissez déjà..

/e/ est un projet de création d'un système d'exploitation pour mobile. Basé sur LineageOS - un système d'exploitation open source pour smartphones et tablettes basé sur Android -, /e/ met la protection des données au cœur de son fonctionnement.

/e/, le nouvel OS mobile open-source

Pour le moment à l'état de projet, /e/ est en cours de financement sur plusieurs plateformes de crowdfunding. 94 760 € ont déjà été collectés via KickStarter, et 14 371 € par IndieGogo. Désormais, c'est via le site e.foundation que les fonds sont récoltés.

Pour ses créateurs, « /e/ répond à la nécessité partagée par tous pour une meilleure confidentialité des données. Le projet /e/ fournira un système d'exploitation mobile alternatif et des services web associés, notamment une messagerie électronique, un stockage cloud et des outils de bureautique en ligne. /e/ est un projet open source à but non lucratif, d'intérêt général ».

« Je suis devenu un produit de Google. Je veux arrêter ça »

Poussée par Gaël Duval, a qui l'on doit Mandrake Linux, mais aussi par le programmeur Hathibelagal Ashraff ou encore Rhandros Dembicky et Véronique Loquet, la petite équipe derrière /e/ espère proposer un système d'exploitation qui réponde à la demande de nombreux utilisateurs : ne plus être une cible publicitaire sur internet.

Le message de Gaël Duval sur le site dédié au projet /e/ en dévoile plus sur la volonté de ce pionnier des logiciels libres : « En 1998, j'ai créé Mandrake Linux, parce que j'étais un fan de Linux et que je n'aimais pas Windows. C'était il y a longtemps, je suis très heureux d'avoir été l'un des acteurs qui a contribué à faire de Linux une option crédible. Depuis, le smartphone est apparu. Et c'est maintenant un « compagnon de vie » pour beaucoup d'entre nous. J'utilise de plus en plus un iPhone, mon Mac et des services de Google. Et j'ai réalisé que je suis devenu paresseux et que la confidentialité de mes données a disparu. Je ne suis vraiment pas content de cette situation. [...] Je ne suis pas non plus satisfait de Google et d'autres. Ils sont devenus trop gros et nous suivent en capturant beaucoup d'informations sur ce que nous faisons. Ils veulent nous connaître le plus possible pour vendre de la publicité. Comme des millions d'autres, je suis devenu un produit de Google. Je veux arrêter ça, au moins pour moi. Les gens sont libres de faire ce qu'ils veulent. Ils peuvent choisir d'être des esclaves volontaires. Mais je ne veux plus de cette situation pour moi ».

Vous pouvez suivre la progression du développement de /e/ grâce aux publications de Gaël Duval sur Medium.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
burnit
Utiliser le sdk Android, ce n’est pas ce qu’on appel un os à part, c’est exactement ce que Firefox os était mort née.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Puce chinoise espionne : Bloomberg maintient, Apple et Amazon continuent de nier
Libertas, l'administrateur de Silk Road, risque 20 ans de prison
Apple : trois semaines après son lancement, iOS 12 installé sur 50% des iDevices
Mondial Auto | Audi e-tron, le SUV 100% électrique doté de rétroviseurs virtuels
AMD : les cartes graphiques 12nm sous Polaris 30 sortiraient le 15 octobre
Fortnite : 300 millions de dollars de revenus... rien que sur iOS
Le volant, c'est old school : pour Ford, un véhicule autonome pourrait être contrôlé par mobile
Blackberry KEY2 LE : disponible en France, à partir de 399 euros
Les skills d'Alexa pourront collaborer entre eux
ICESat-2 a commencé à passer la Terre au laser et livre ses premières analyses
Haut de page