Avis Spotify (2021) : catalogue, tarifs, service… Le leader du streaming musical mérite-t-il toujours sa place dominante sur le marché ?

02 décembre 2021 à 17h30
22
Spotify clubic © clubic.com
© Spotify

Spotify est-il (trop) installé sur le marché du streaming musical ? Témoin de nombreux changements dans l’industrie, avec l’arrivée de concurrents toujours plus compétitifs, ce géant suédois a-t-il ce qu’il faut pour rester le leader incontesté du streaming audio ?

Spotify
  • De nombreuses offres d’abonnement en fonction des besoins de chacun
  • Une personnalisation du contenu salvatrice
  • Une interface et une ergonomie efficaces
  • Un multiplateforme inégalé à l’heure actuelle
  • Une qualité de son en deçà de la concurrence
  • Un catalogue un peu moins fourni que d’autres acteurs du marché (Amazon Music, Apple Music, Tidal)

Spotify est au streaming musical ce que YouTube est au visionnage de vidéo ou Netflix à la série : un leader incontesté depuis de nombreuses années que la plupart des concurrents tentent de rattraper.

Créé en 2006 en Suède, avant d’être lancé publiquement en 2008, le service prend rapidement de l’ampleur en tant que fer de lance de la nouvelle vague de plateformes de streaming. En 2010, Spotify compte plus de sept millions d’utilisateurs, dont 250 000 abonnés payants. En 2015, 75 millions d’utilisateurs emploient l’application et 20 millions profitent de l’abonnement. Aujourd’hui, Spotify compte plus de 200 millions d’aficionados de musique qui utilisent régulièrement son service, dont 165 millions à être abonnés à l’offre Premium.

Mackie CR4-XBT Spotify
© Spotify

Histoire de comparer, Apple Music cumule 78 millions d’abonnés, tandis que YouTube Premium (qui offre également YouTube Music) bénéficie de 50 millions d’abonnés). Autrement dit, Spotify est un leader assez évident sur le marché. Mais va-t-il le rester longtemps face à l'apparition régulière de nouvelles offres, et surtout aux gros efforts faits en matière de qualité sonore chez la concurrence ?

Offres

Le service de streaming leader sur le marché

En tant que service de diffusion musicale, Spotify propose l’écoute instantanée de fichiers musicaux et de podcasts. Disponible gratuitement pour tous, la plateforme dispose d’une offre Premium qui permet de supprimer les publicités et d’écouter les morceaux choisis en mode hors ligne.

L’utilisateur de Spotify peut ainsi accéder à plus de 60 millions de titres en les recherchant par titre, album, artiste ou genre. L’une des principales qualités de la plateforme réside dans son algorithme de recommandations, qui offre une personnalisation totale de l’application. Ainsi, Spotify s’adapte aux goûts de chacun pour proposer des playlists adaptées à tous les utilisateurs de l’application. Ces derniers peuvent à la fois consulter leur bibliothèque de musiques préférées, mais aussi en découvrir de nouvelles. Il s’agit là de l’un des principaux avantages de Spotify par rapport à la concurrence.

Spotify © Spotify
© Spotify

Par ailleurs, comme pour beaucoup d’autres services du genre, Spotify peut être utilisé de nombreuses manières. Que ce soit sur Android, iOS, Windows, macOS ou même via une TV connectée ou un appareil de domotique, la plateforme suédoise est disponible partout et n’importe quand.

Qualité

La qualité audio fait sans aucun doute partie des gros points d’interrogation par rapport à Spotify. Actuellement, les flux audio sont proposés au format Vorbis (un algorithme de décompression numérique libre plus performant au niveau de la qualité que le format MP3, même s'il est moins populaire), en qualité 160 kbit/s (pour les utilisateurs classiques) et 320 kbit/s pour les abonnés premium.

Ainsi, Spotify se situe sur une qualité MP3 rapidement rendue obsolète sur le marché. En effet, plusieurs autres services de streaming, comme Amazon Music HD, Apple Music, Tidal ou Qobuz, emploie la qualité lossless. Pour faire clair, le lossless est le terme employé pour désigner la musique sans dégradations, proche de la qualité CD. Actuellement, Spotify ne propose pas une telle qualité sur sa plateforme, ce qui la place parmi les dernières du marché à ne pas en profiter.

Spotify tutoriel astuce
© Spotify

Néanmoins, en février 2021, la firme a annoncé une amélioration de la qualité sonore proposée avec Spotify Hifi. « Spotify Hifi diffusera de la musique sans perte de qualité sonore sur votre appareil et sur les haut-parleurs compatibles avec Spotify Connect, ce qui signifie que les utilisateurs pourront profiter de plus de profondeur et de clarté en écoutant leurs morceaux préférés », avait à l’époque indiqué le groupe suédois dans un communiqué.

Cependant, depuis, c’est le silence radio, et Spotify figure donc toujours parmi les services proposant la moins bonne qualité sonore sur le marché, et ce, malgré son statut de leader. D’autant que la firme n’est pas rentrée dans les détails. À l’heure actuelle, nous ne savons pas encore si le codage sur 16 bits avec une fréquence d’échantillonnage de 44,1 kHz, qui correspond à la qualité CD, est prévue ou non par l’entreprise. En attendant, nous restons sur un gros point d’interrogation à ce propos.

Disponibilité

Spotify © Spotify
© Spotify

Actuellement, Spotify est disponible sur un large éventail de supports différents. On le trouve évidemment sur les classiques, à savoir iOS, Android, Windows ou Mac OS, qui supportent tous des versions optimisées du service de streaming. Mais ce n’est pas tout : Spotify est aussi intégré dans un grand nombre d’applications et d’objets connectés. 

Il est ainsi possible de l’utiliser en voiture avec CarPlay, Android Auto ou encore depuis le système d’exploitation intégré par certains constructeurs. Par ailleurs, les applications de navigation GPS comme Waze ou Maps permettent de gérer les titres lus via Spotify depuis leur interface. Idem pour les divers assistants personnels (enceintes, TV, montres connectées…). Ainsi, il est théoriquement possible d’employer Spotify sur l’ensemble des appareils connectés disponibles à l’heure actuelle, ce qui en fait l'une des applications du genre bénéficiant du service multiplateforme le plus complet du moment.

Prix

Spotify a su bénéficier d’une grande popularité au fil des années grâce à sa grande permissivité sur ses tarifs. En effet, il est possible d'avoir recours au service totalement gratuitement, à condition de supporter quelques petits désavantages. D’abord, chaque utilisateur peut bénéficier d’une offre d’essai gratuite de 3 mois, ce qui permet une utilisation premium de l’application pendant cette période préétablie. 

Au terme de ces 3 mois, il est possible d’accéder au catalogue Spotify gratuitement sous certaines conditions. En contrepartie, la lecture des titres est aléatoire, et cette dernière est interrompue par des publicités. Par ailleurs, il n’est pas possible d’écouter des chansons en mode hors ligne, contrairement à ce qui est proposé dans la version premium.

Si l’utilisateur souhaite ensuite écouter des titres sans être interrompu par des publicités, il peut souscrire l'un des différents abonnements proposés par le service :

  • Spotify Premium est l’abonnement classique disponible à 9,99 euros par mois qui offre un emploi illimité de l’application et du mode hors ligne, et la disparition des publicités. En revanche, cet abonnement ne peut être employé que par un seul compte.

  • L’abonnement Spotify Premium Famille reprend toutes les qualités de l’abonnement Premium classique, mais peut en parallèle être employé par six personnes différentes. En contrepartie, le tarif est plus élevé : il faudra compter 15,99 euros par mois. 

  • Variante de l’abonnement Famille, l’abonnement Premium Duo est un peu moins cher (12,99 euros), mais ne permet l’emploi que de deux comptes à la fois. 

  • Enfin, Spotify permet un accès à l’abonnement Premium pour les étudiants à un tarif avantageux. Sous présentation d’un justificatif, ces derniers peuvent profiter de tous les avantages de l’abonnement Premium classique pour la moitié de son prix originel : 4,99 euros par mois.

Spotify © Spotify
Spotify © Spotify

© Spotify

Il est par ailleurs important de mentionner que récemment, Spotify a pu lancer un abonnement test à 0,99 euros par mois aux États-Unis, lequel laisse les publicités en place, mais permet une écoute sans restrictions du catalogue de la plateforme. Cet abonnement pourrait arriver d'ici quelques mois en France.

Grâce à cette vaste sélection d’abonnements et au fait que l'application permette un emploi gratuit aux utilisateurs qui ne sont pas dérangés par la pub, Spotify tend à toucher un énorme public, rempli de consommateurs aux besoins et aux budgets différents. Le but de tout cela est évidemment que les utilisateurs gratuits se tournent à terme vers les abonnements payants. Visiblement, la stratégie fonctionne pour le groupe suédois, puisque sur les 200 millions d’utilisateurs actuels, 165 millions bénéficient de l’offre Premium, ce qui correspond à environ 82 % des usagers !

S’il fallait comparer à la concurrence, les prix proposés par Spotify sont d’ailleurs très corrects, puisqu’ils rentrent directement dans la moyenne des abonnements alloués habituellement à un service de streaming audio. Amazon Music, Tidal, YouTube Music, Apple Music ou Deezer proposent en effet tous un abonnement Premium classique pour 9,99 euros. Seul Qobuz demande un investissement plus élevé, avec ses 19,99 euros par mois. 

Catalogue

Le catalogue de chansons disponibles sur Spotify est sans aucun doute l'une de ses plus grandes forces. Ce sont plus de 70 millions de titres que l’on peut retrouver librement sur la plateforme. Histoire de comparer avec les concurrents, Spotify se situe dans la moyenne en matière de volume de contenu proposé. Mais là où le service suédois se démarque, c’est dans la mise en scène et l’emploi de ce contenu pour offrir une expérience utilisateur complètement personnalisée. 

En effet, des tonnes de playlists déterminées par un algorithme sont mises à disposition de tous les clients Spotify et fondées entièrement sur leurs goûts personnels. Par exemple, le radar des sorties, qui s’actualise tous les vendredis, permet de découvrir les dernières chansons mises en ligne par des artistes déjà appréciés par les utilisateurs. Un bon moyen de suivre régulièrement l’actualité des musiciens qui nous intéressent.

Spotify © Spotify
© Spotify

D’autre part, le service propose tout un tas de playlists quotidiennes générées automatiquement et liées aux goûts des utilisateurs. Il s’agit des Daily Mix, qui se remettent à jour chaque jour et qui sont généralement présentées par genre musical. Par ailleurs, Spotify propose sporadiquement des listes de lecture en fonction de divers événements. Par exemple, à chaque fin d’année, une sélection des titres les plus écoutés de l’année est mise en service, afin de se replonger dans les chansons qui ont pu nous faire vibrer au cours des 365 derniers jours.

D’autre part, diverses playlists plus généralistes permettent de découvrir de nouveaux genres musicaux, sans personnalisation, cette fois-ci. On parle notamment des playlists Hit Radio, pour découvrir les chansons en tendance à la radio, ou encore de la playlist alt_itude, qui met en lumière les artistes alternatifs du moment. Et, évidemment, le nombre de ces playlists est très élevé, ce qui offre une navigation toujours intéressante sur l’application. Enfin, en plus des playlists générées par le service lui-même, il est évidemment possible de créer ses propres listes de lecture en fonction de ses goûts personnels.

Spotify © Spotify
© Spotify

Par ailleurs, Spotify propose désormais l’accès à la vidéo. Certains clips sont à présent visibles sur la plateforme, même si d’autres plateformes comme Apple Music ou YouTube Music demeurent tout de même plus attractives. Enfin, en ce qui concerne les podcasts, Spotify offre une énorme sélection d’émissions dans de nombreuses langues différentes et n’a absolument rien à se reprocher par rapport à la concurrence dans ce domaine.

Interfaces/accessibilité

App Desktop

L’application Desktop de Spotify offre sans aucun doute l’expérience la plus complète de Spotify. En plus de donner un accès direct à l’ensemble de ses playlists, podcasts et chansons préférées, la plateforme a une fonction sociale absente de l’ensemble des autres supports de l’application. En effet, à la droite de l’écran, chaque utilisateur peut découvrir les chansons écoutées par ses amis Facebook abonnés à Spotify en temps réel. 

Côté interface, l’application Desktop reprend finalement l’ergonomie de l’application web de Spotify, avec ce petit bonus social sur la droite de l’écran. Du reste, l’utilisation du service est simple, pratique et rapide dans son exécution, avec une expérience utilisateur facilitée et intuitive. Par exemple, il suffit de double-cliquer sur un titre pour qu’il se lance automatiquement, quelque chose qui n’est pas possible sur Amazon Music, où il faudra obligatoirement cliquer sur une icône idoine pour lancer un titre.

Spotify © Spotify
© Spotify

Il est par ailleurs important de mentionner que l’application Desktop de Spotify ne permet pas de lire les vidéos. Il vous faudra donc passer par la version mobile pour profiter des sortes de GIF qui agrémentent parfois l’écoute de certaines chansons. 

Du reste, Spotify est sans aucun doute l'une des applications les plus agréables à utiliser dans le domaine du streaming musical, sans compter le fait que cette version desktop permet de télécharger des titres pour pouvoir les écouter en mode hors ligne, un peu à l’instar de ce qu’il est possible de faire sur mobile.

Web

Spotify © Spotify
© Spotify

L’application web de Spotify est très pratique à utiliser si l’on est en déplacement ou si l’on n'utilise pas son propre ordinateur. Elle est presque en tous points similaire à la version Desktop (si l’on enlève l’aspect social), mais peut être employée n’importe où, puisqu’elle passe par le navigateur web de votre choix. En matière d’ergonomie et d’interface en revanche, on est sur quelque chose de très similaire à ce que l’on peut retrouver sur d’autres supports.

Apps mobiles

Les applications mobiles (iOS et Android) de Spotify font partie des meilleures expériences possibles sur le service à l’heure actuelle. Si elles ne permettent pas de profiter du contenu social disponible sur l’application Desktop, elles offrent en revanche tout un tas de services inédits, comme la possibilité de regarder des vidéos lors de la lecture d’une musique, ou encore de découvrir les paroles d’une chanson et tout un tas de « fun facts » liés à cette dernière.

Spotify © Spotify
Spotify © Spotify

© Spotify

En cela, l’expérience utilisateur sur les versions mobiles de Spotify sont beaucoup plus ludiques que sur ordinateur, d’autant que l’interface et l’ergonomie liées à l’utilisation du tactile du smartphone sont très bien optimisées. Les versions iOS et Android permettent par ailleurs de télécharger diverses playlists ou musiques différentes, afin qu'elles soient écoutées avec le mode hors ligne.

TV connectées

Comme la plupart des applications de streaming disponibles à l’heure actuelle sur le marché, Spotify est aussi disponible sur les TV connectées, avec un accès limité aux diverses fonctionnalités normalement disponibles sur d’autres plateformes. Ainsi, on ne retrouve pas l’aspect social ni de vidéos, et l'accueil est un peu moins fourni en playlists pour cette version qui dépanne, mais qui reste en deçà de ce que l’on peut retrouver ailleurs. En soi, la version de Spotify disponible sur les TV connectées est un bon moyen de lire vos playlists, mais pas plus.

Assistants personnels

Spotify © Spotify
© Spotify

Si cela demande un petit paramétrage, Spotify peut néanmoins être associé aux divers assistants personnels disponibles sur le marché à l’heure actuelle. Bixby, Google Assistant et Alexa sont ainsi tous compatibles avec le service de streaming. Ils permettent notamment de contrôler l’application à l’aide de commandes vocales, une fonctionnalité très pratique pour garder les mains libres.

Il est par ailleurs possible de connecter l’application à certains appareils domestiques, comme des enceintes, une console de jeux ou un écran connecté. Même chose pour les montres connectées, à l'image de l’Apple Watch, qui sont complètement compatibles avec Spotify. Cela donne notamment la possibilité de contrôler les musiques diffusées directement via l’outil présent sur son poignet. 

En voiture, il est possible d'écouter des podcasts ou une playlist sans avoir à garder son smartphone sous la main. L’application est compatible avec CarPlay, Android Auto, BMW, Buick, Cadillac, Chevrolet, Mini, Tesla ou encore Volvo (parmi plein d’autres).

Conclusion

Pour conclure, Spotify n’est pas l’application leader du streaming musical pour rien : ergonomique, simple d’utilisation et pratique pour le néophyte comme pour le vétéran, il s’agit d’une valeur sûre dans le domaine, même si elle n’est pas exempte de défauts. Son principal est la qualité du son, qui reste en dessous de ce qui peut être proposé à l’heure actuelle chez la concurrence. Un défaut qui pourrait être corrigé dans les mois à venir, avec l’arrivée attendue du service Spotify HiFi, teasé pour la première fois en début d’année 2021.

Le grand attrait de Spotify au niveau du grand public repose principalement sur deux points positifs :

  • De nombreux tarifs d’abonnements disponibles en fonction des besoins de chaque utilisateur (et la possibilité d’employer le service entier gratuitement, si l’on supporte les publicités régulières) ;

  • La très grande personnalisation offerte par l’algorithme de l’application, qui permet aux utilisateurs de suivre régulièrement les nouvelles sorties musicales ou de découvrir des playlists liées à leurs goûts personnels.

Grâce à ces grandes qualités, Spotify a su s’imposer comme le service de streaming le plus populaire du marché, et l’arrivée imminente du service Spotify HiFi, qui devrait combler son principal défaut, à savoir la qualité du son proposé, pourrait bien asseoir un peu plus la domination de l’application suédoise dans le domaine.

Spotify

9

Malgré quelques défauts minimes (dont une qualité sonore sur le point d’être améliorée pour mieux répondre aux nouveaux standards du marché), Spotify reste une référence dans le domaine du streaming musical, et les utilisateurs ne s’y trompent pas : avec plus de 200 millions d’utilisateurs réguliers dans le monde, il s’agit tout simplement du service le plus populaire à l’heure actuelle. Grâce à une personnalisation totale de son service, de nombreuses options possibles pour s’abonner (ou la possibilité d’en profiter gratuitement), une interface simple et efficace, Spotify est sans aucun doute là pour durer et s’imposer encore pendant de nombreuses années en tant que leader. 

Les plus

  • De nombreuses offres d’abonnement en fonction des besoins de chacun
  • Une personnalisation du contenu salvatrice
  • Une interface et une ergonomie efficaces
  • Un multiplateforme inégalé à l’heure actuelle

Les moins

  • Une qualité de son en deçà de la concurrence
  • Un catalogue un peu moins fourni que d’autres acteurs du marché (Amazon Music, Apple Music, Tidal)

Interface - Ergonomie 9

Accessibilité 10

Qualité audio 7

Rapport contenu/prix 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
15
Cleindori
«&nbsp;Malgré quelques défauts minimes (dont une qualité sonore sur le point d’être améliorée pour mieux répondre aux nouveaux standards du marché)&nbsp;»<br /> C’est sûr ça ? Parce que je suis à 2 doigts de prendre du Tidal dans ma TM3.<br /> La qualité audio de Spotify c’est inférieur à du MP3. C’est purement du massacre, même pour un non mélomane comme moi biberonné au MP3 pendant 30 ans.
Jsp75
C’est marrant cette histoire de qualité de son.<br /> J’ai fait des tests aveugle entre spotify, TIDAL et Qobuz. Le matos, une paire d’elipson facet 8 un ampli yamaha série « hifi » et un caisson focal. Ça doit pas être trop mauvais même si c’est pas la top crème à 10000. L’acoustique de mon salon est bien. Bah… j’ai pas su faire la différence. Je dis bien aveugle. Soit j’ai pas une oreille fine, soit cette histoire de lossless relève d’une fumisterie. J’ai pas d’avis, seuls les comparatifs en aveugle peuvent être pertinents d’une personne à l’autre… Du coup pour la critique de la qualité du son, quel a été le protocole de comparaison employé pour étayer cette conclusion?<br /> D’autant plus que Clubic n’a pas toujours été aussi catégorique… Test Qobuz : le streaming en qualité CD tient-il ses promesses ?<br /> Pour le coup c’était un vrai comparatif technique étayé et tout. Qui a bien énervé Qobuz a l’époque.<br /> Et c’est pas nouveau ce constat mitigé sur la musique HD…<br /> Le Monde.fr – 21 Aug 15<br /> On a testé... la musique en haute définition<br /> Sony et Neil Young veulent conquérir le grand public avec leurs baladeurs haute définition 24-bits 192 kHz. Les ventes de musique HD explosent. Mais entend-on vraiment la différence ?<br />
k43l
Moi j’aimerai connaitre le pourcentage de gens équipé hifi.<br /> Parce que proposer c’est bien, mais si ton casque, sans fil, est compatible SBC AAC comme 90% des casques vendu et 99% des casques qui se vendent, c’est un peu problématique…<br /> Pareil pour les appareils fixe qui se limite à des assistant en grande partie, voir barre de son qui ne sont pas non plus hifi.<br /> Mais le proposer oui c’est bien.
Bibifokencalecon
Je suis mélomane, pianiste amateur (+ de 15 ans de pratique) et plutôt bien équipé en son. Honnêtement, je ne saurai faire la différence de rendu de qualité sonore entre ces 3 plateformes sur un même morceau.<br /> Alors ok, mon matériel n’est pas le plus dispendieux (ou le top qui soit) mais cela reste du matériel de qualité pour un mélomane. Ceci dit, j’admets surtout écouter ma musique avec du matériel nomade ou à travers mon PC. De temps en temps avec mon «&nbsp;kit&nbsp;» Hi-Fi de salon.<br /> Je reste pour le moment avec Spotify par habitude et parce que le prix me convient. Il y a bien quelques morceaux / chansons que je ne trouve pas, mais cela reste rare.
Altenna13
Dans mon casque BT aucune différence, par contre sur mes enceintes (Focal aria et ampli P6006), sur certain morceaux il y en a, surtout sur les morceaux avec des extrêmes graves, ou des morceaux avec beaucoup d’instruments.<br /> Donc je résumerais que si nous sommes Nomad peut importe, mais à la maison quelques différences.
Jsp75
Ça m’intéresse de savoir si cette différence se fait « à l’aveugle ». Pour ma part sur des symphonies ou opéra, pas de différence, à l’aveugle. Si je ne le fais pas en aveugle, je trouve des différences, ce qui correspond à de l’auto suggestion… c’est très surprenant de faire les tests en aveugle, ça bouscule toutes les certitudes de tout bon mélomane. Et ça prouve que l’expérience auditive est clairement influencée par d’autres paramètres que ceux purement acoustiques.
MqcdupouletBasquez
C’est un problème que l’on rencontre beaucoup avec les jeux vidéos PC, vous avez la fiche technique et vous avez l’expérience concrète.<br /> Par exemple, sur PC ou console d’ailleurs, certains se fichent complètement de ce à quoi ils jouent, ils veulent «&nbsp;4K 120FPS&nbsp;», c’est impressionnant, et on vous explique que si ce n’est pas 120 FPS, ce n’est pas bien, si c’est pas 4K Natif, c’est nul.<br /> C’est une affaire de puriste pour qui le jeu vidéo ou l’écoute musicale n’a pas forcément d’importance, c’est la fiche technique et son détail.<br /> ça n’est pas sans fondements ni sans justifications, ça se défend d’ailleurs.<br /> Mais d’où je pense un écart très souvent entre 2 mondes différents
Zebion
J’ai longtemps utilisé Spotify, j’avais déjà testé Qobuz ou Tidal, mais si la qualitée audio était la, je n’aimais pas spécialement l’interface des applications et le manque de playlists, radio, … ainsi que le prix qui est assez élevé en choisissant une qualité audio supérieure. Mais dernièrement je me suis dit pourquoi ne pas essayé Apple Music avec 3 mois gratuit et je dois dire que pour le même prix que Spotify je suis assez surpris de la différence audio, en effet Apple est passé en lossless et, pour ma part, ça s’entend (surtout quand je l’écoute sur mon instalation Sonos). De plus l’interface est agréable, il y a beaucoup de playlists, de radio en direct, de choix, … et il y a également un abonnement ou pour 14,99€ (si je ne me trompe pas) on a Apple Music, Apple TV et Apple Games, ce qui est donc très intéressant. Maintenant Apple on aime ou on aime pas
Zebion
Perso j’avais la même idée, mais quand on écoute plusieurs fois certaines musiques (je ne l’entends pas spécialement sur toutes les musiques) mais on entend quand même une meilleure qualitée, perso j’ai surtout testé entre Spotify et Qobuz et mon installation c’est de la marque Sonos … Alors à voir aussi comment vous passez le son à votre ampli, perso ce sont les Sonos qui se connecte directement à Spotify (Spotify Connect) ou Qobuz (via dans ce cas l’appli de Sonos). Maintenant l’oreille de l’un n’est pas l’oreille d’un autre Et chez Tidal tout n’était pas encore mis haute fidelité, et sur certains morceaux je me disais, ça c’est pas en HD et effectivement quand je regardais ça ne l’était pas. Mais bon oui c’est pas le jour et la nuit, c’est pas comme passer de 720p à 4k
Jsp75
Je passe par un chromecast (le DAC est pas trop mauvais) dans les 3 cas. A noter que comme vous, j’entends la différence sur une même plateforme quand je change la qualité. J’ai fait le même constat sur Qobuz. Mais aucune différence entre les différentes plateformes avec la qualité mise a fond. Le coup du détail entendu à force d’écoute… ce n’est plus trop « à l’aveugle ». On entend forcément d’autres choses à force d’habitude et de concentration. l’expérience est largement satisfaisante quelle que soit la plateforme pour ma part. A 47 ans, je pense que quantité de bande passante aiguë n’est plus audible. C’est la partie la plus dégradée du spectre par les algorithmes de compression. L’économie faite sur les forfaits HD me permet d’acheter un disque de temps en temps. Le plaisir de manipuler l’objet plus que la qualité du son d’ailleurs… mais c’est un autre débat.
Zebion
J’ai 48 ans Et oui le vinyle c’est une autre époque, mais le sons était plus chaud … enfin difficile d’expliquer et puis le petit craquement de la pointe sur le disque… J’avais déjà pensé à reprendre une platine disque que je peux brancher sur le dispositif Sonos mais le prix des disques n’est pas donné
gnouman
J’ai une platine Vinyle brancher sur des Sonos 5 que je Stream dans chez moi c’est du bonheur.<br /> Par contre non les Vinyle n’ont pas un meilleur sons qu’un CD c’est même le contraire. ;o)
Zebion
Je ne parle pas d’un meilleur sons, c’est un autre sons, je ne sais pas l’expliquer Peut être plus nostalgique à mon âge Oui c’est ce que je voulais faire mais pour la TV j’ai Sonos Arc et en surround 2 Play One … qui n’ont pas d’entrée pour mettre une platine. Ce qui veut dire achat d’un Sonos Five (600€) ou alors d’un Sonos Amp (500€) + la platine ça fait quand même un budget juste pour ça… Mais je me tâte, j’ai encore pleins de 33 et 45 tours qui trainent…
gnouman
Oui c’est un sacré budget. On rajoute le prix des disques, entre 35 à 45€ pour une nouveauté ça pique.<br /> Quant on sait que les disques étaient moins cher que les CDs à la base.<br /> Mais bon voila, il y a le coter nostalgie et surtout on écoute pas un disque comme on écoute un CD ou encore moins du streaming.
Jsp75
+1 c’est vraiment juste pour manipuler l’objet…
Jolan
Perso, je suis passé de Spotify à Youtube Music.<br /> Non seulement, je vais plus ou moins y trouver les même morceaux pour l’audio, mais je vais aussi pouvoir sur ma télé, me faire des playlist vidéo ou accéder aux nombreux concert qu’on peut y trouver - sans pub.<br /> Pour ceux qui ne connaissent pas, cherchez les «&nbsp;NPR Tiny desk concert&nbsp;» - celui de Sting et Shaggy par exemple. Pour le coup on est plutôt en low-fi, mais c’est unique.<br /> Je vais également y trouver des pépites qui ne sont pas dispo sur les autres plateformes comme la sublime reprise par Ed Sheeran de «&nbsp;In my Life&nbsp;» lors d’une émission de télé consacrée aux Beatles.<br /> J’ai toute une playlist de collaborations entre artistes (un peu comme celles qu’on trouve sur Taratata).<br /> Et je peux soit écouter tout en affichant sur la télé quand je suis chez moi, où juste écouter l’audio quand je suis en balade.
JohnnyG
Juste comme ca, question remuneration artiste, Spotify c’est environ 0,0039 euros par stream. Autant dire que c’est avec ca que les artistes vont gagner leur vie. Comparer au fic que se fait Daniel Ek qui ose dire aux artistes qui ralent qu’ils devraient «&nbsp;travailler un peu plus, un album tous les 3/4 ans etc…&nbsp;».<br /> Sauf que Apple music par comparaison c’est 0.0088 €.<br /> Accessoirement Mike Portnoy, qui l’attaque, a sorti 8 albums en 2020…<br /> MetalZone – 2 Dec 21<br /> Mike Portnoy (Sons Of Apollo, ex-Dream Theater, etc.) s'attaque à nouveau à...<br /> Une fois de plus, Mike Portnoy, actuel batteur de&nbsp;Sons Of Apollo&nbsp;et ancien membre de&nbsp;Dream Theater, s’est rendu sur les réseaux sociaux pour tacler<br />
Steph29
Il existe un biais dans notre cerveau, si je suis persuadé que c’est meilleurs en haute qualité et bien je le perçoit même si mes oreilles de quinqua ne l’entendent pas vraiment.<br /> Si l’on mets du vin Standard(pas de la piquette non plus) dans une bouteille de grand cru beaucoup se feront avoir. Idem avec le coca et pepsi, avais lu que à l aveugle c’est souvent pepsi qui gagne et l’inverse quand les gens voient les marques.<br /> Du coup je garde mon Qobuz, j’ai quitté Spotify car je trouvais le son moins bon et ça me va bien.
kroman
Sur Android, il y a un compagnon bien utile à Spotify free pour ceux qui ne veulent pas presser mute manuellement à chaque pub !<br /> play.google.com<br /> Mutify - Mute annoying ads<br /> A powerful, light-weight &amp; free Spotify ads silencing app [Read description⬇...<br /> Free<br />
Nemor
Toujours mais toujours privilégier une alternative française (Deezer ou Qoobuz ici) lorsqu’elle existe. Cela s’appelle l’économie circulaire. Demain, Deezer peut être un de mes clients et me permettre de gagner ma vie, jamais Spotify.
the_Spawn
the_Spawn
Privilégier une alternative française ???<br /> Et sinon tu préfères rouler dans une Renault française fabriquée en Turquie où en Espagne où dans une Toyota Yaris japonaise fabriquée en France ??<br /> À ton avis, qu’elle voiture sera la plus fiable dans le temps ?<br /> N’oublies pas… économie circulaire.
Nemor
En l’occurrence, les équipes de dev de Deezer sont situés en France.<br /> Et oui, je préfère une Yaris fabriquée en France à une Renault fabriquée en Turquie.<br /> D’ailleurs, Darty et/ou Boulanger ne s’y trompent pas et ont ajoutés dans leur filtre les pays de fabrication.<br /> Je préférerais 9 fois sur 10 un produit français à une produit étranger puis 9 fois sur 10 un produit européen à un produit extra-européen.<br /> Moi, ce qui me fait rire, ce sont les gens qui se plaignent des délocalisations et qui sont les premiers à acheter non français pour économiser 3 euros
Voir tous les messages sur le forum

Derniers avis

Avis CyberGhost VPN (Test 2022) : que vaut le mastodonte du marché cette année ?
Avis Proton VPN (Test 2022) : que vaut la dernière mouture du VPN aux fonctionnalités avancées ?
Avis PureEncrypt : l'add-on de PureVPN pour le stockage cloud sécurisé
Avis Surfshark VPN : le jeune VPN est-il toujours aussi prometteur ?
Avis CleanMyMac X : est-ce le meilleur logiciel de nettoyage pour Mac ?
Avis LastPass (2022) : la solution ergonomique pour protéger vos mots de passe
Avis Webnode : le créateur de sites qui voulait concurrencer Wix
Avis eToro (2022) : test complet de cette plateforme alléchante mais déconseillée pour les débutants
Avis NordVPN (Test 2022) : est-ce le VPN le plus premium à ce prix (mini) ?
Avis Arc Browser : plus qu’un navigateur, un système d’exploitation pour Internet
Haut de page