Deezer vs Spotify : qui propose la meilleure qualité ?

01 juin 2018 à 15h36
0
À l'heure du dématérialisé et des smartphones, le succès des plateformes de streaming musical n'est plus à prouver. Qu'il s'agisse d'un usage quotidien sur ordinateur ou sur smartphone, ou encore d'une utilisation exceptionnelle en soirée par exemple, les fréquences et manières d'utiliser ces ressources sont aussi nombreuses que leurs utilisateurs. Si les principaux acteurs du secteur tentent de se distinguer en termes d'offres, de catalogue ou encore de services, qu'en est-il d'un sujet pourtant majeur : la qualité audio réelle ? Nous avons analysé la qualité d'écoute proposée par les deux plus importantes plateformes de streaming musical du marché : Deezer et Spotify.

0078000004019350-photo-deezer-logo.jpg
Comme pour de nombreux produits ou marques, chaque utilisateur peut décider de son favori parmi les services de musique en ligne à l'aide d'éléments concrets. Deezer, Spotify, Grooveshark, musicMe, Rdio ou encore iTunes Match (ce service étant un peu différent des autres)... chacun dispose d'une interface, d'un fonctionnement, d'un contenu, ou encore de services uniques permettant de faire son choix en fonction de ses goûts et besoins. Le critère, pourtant capital, de la qualité sonore est moins évident à déterminer. La faute en partie à une communication souvent vague concernant l'encodage précis du flux audio proposé.

0078000005428809-photo-logo-spotify.jpg
Nous commencerons par rappeler brièvement les différentes offres et caractéristiques majeures de Spotify et Deezer, en guise de présentations, mais la volonté principale de cet article reste de se concentrer sur leur qualité audio respective à la fois sur ordinateur fixe et sur mobile.

Quelle est la qualité proposée pour les titres avec un compte gratuit ? Qu'en est-il réellement de la « qualité sonore améliorée » de Spotify et du « Son Haute Qualité » de Deezer lorsque l'on souscrit à une offre Premium ? Quel proportion du catalogue est disponible en 320 kbit/s ? Quels codecs de compression sont utilisés ? La qualité d'un morceau varie-t-elle entre la version mobile et la version desktop ? Autant de questions auxquelles nous allons tâcher de répondre.

Pourquoi juste Deezer versus Spotify ?

Nous avons décidé pour le moment de nous cantonner à Deezer et Spotify. Première raison : ce sont les deux principaux acteurs du marché. Ensuite, les deux plateformes sont parfaitement comparables : offres identiques, même catalogue, fonctionnalités similaires. Et enfin, le sujet est assez complexe à aborder, nous avons donc préféré nous concentrer pour le moment sur deux protagonistes. Mais l'extension de ce dossier à d'autres acteurs fait bien sûr partie des projets qui nous trottent en tête...

Présentation rapide de Deezer et Spotify

Deezer



Service créé en France en 2007, Deezer s'est rapidement imposé comme l'une des références du streaming musical gratuit, avant de finir par proposer des offres payantes. La principale force de la plateforme Deezer, c'est qu'elle se matérialise par un site Web, accessible depuis n'importe quel navigateur (contrairement à Spotify qui nécessite l'installation d'un logiciel). Toujours dans le peloton de tête, le site possède un catalogue de 18 millions de titres. Ce nombre correspond au catalogue mondial, le site étant présent dans 88 pays (en juin 2012). Mais Deezer n'a pas pu nous communiquer les chiffres pour la seule France. Toujours du côté des chiffres, Deezer annonce disposer de 26 millions d'utilisateurs et de 1,5 millions d'abonnés à l'offre Deezer Premium.

En plus des titres présents sur la plateforme, Deezer propose de très nombreuses radios gratuites, ainsi que différents outils et fonctionnalités. Moteur de recherche intelligent et tri par artistes, genre ou album, égaliseur, création et gestion de playlists, achat de musique, partage et interactions avec les réseaux sociaux... autant de possibilités accessibles sur toutes les offres proposées, même celle gratuite. Spécificité plaisante de Deezer : le service permet d'uploader sa propre musique en ligne afin de pouvoir l'écouter n'importe où. À noter que seul le format MP3 est pris en charge, mais la qualité du morceau uploadé reste intacte à l'écoute. Aucune limite de nombre de fichiers n'est précisée, et Deezer n'a pas répondu à nos questions sur ce points précis.

012C000005400583-photo-deezer.jpg
012C000005400585-photo-deezer.jpg


Les offres



La plateforme française dispose de trois offres :

  • Gratuite : le temps d'écoute est limité à 5h par mois (illimité les 3 premiers mois après l'inscription) et de la publicité visuelle et audio vient s'intercaler entre les morceaux. La qualité d'encodage MP3 des titres est de seulement 128 kbit/s pour cette offre gratuite ;

  • Premium (4,99€/mois) : le temps d'écoute passe en illimité, les publicités disparaissent et le son « Haute Qualité » devient accessible. Cette HQ correspond au maximum à un encodage en 320 kbit/s, mais certains morceaux peuvent aussi être en 256 voire en 128 kbit/s. De plus, une table de mixage est proposée afin de mêler jusqu'à deux morceaux et d'y ajouter des effets ;

  • Premium+ (9,99€/mois) : en plus des avantages de l'offre Premium, la Premium+ donne accès au service sur mobile via l'application officielle (disponible sur iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry, Symbian, Bada...). Celle-ci permet aussi d'accéder à sa musique en mode hors connexion en mettant des morceaux en cache sur l'application mobile ou le service Web. On peut alors lire les titres téléchargés sans connexion Internet. La musique sur mobile est encodée soit en MP3 à 128 kbit/s, soit en AAC à 64 kbit/s. Pour ce dernier codec, Deezer utilise la technologie de compression Dolby Pulse en marque blanche. Il s'agit en fait de la norme HE-AAC v2, c'est-à-dire du codec AAC-LC (Low Complexity) avec reconstruction de bande spectrale et stéréo paramétrique. À noter que la version iOS de Deezer présente des particularités au niveau de la qualité audio sur lesquelles nous reviendrons plus loin. Enfin, l'offre Premium+ permet d'accéder à Deezer depuis des périphériques sans fil de type Squeezebox ou Sonos...

Environ 80% du catalogue de Deezer est actuellement disponible en 320 kbit/s. Un chiffre que le service s'efforce de grossir en remplaçant petit à petit les pistes dont la qualité est plus faible. Si sur desktop il est possible de choisir entre la qualité normale ou haute, sur mobile la qualité du streaming n'est pas réglable.

012C000005400587-photo-deezer.jpg
012C000005400589-photo-deezer.jpg


Spotify



Plus jeune que Deezer puisque son lancement date de 2008, le service de streaming musical suédois Spotify s'est pourtant fait une place de choix au soleil. En effet, malgré l'installation obligatoire d'un logiciel qui rend l'utilisation du service un peu plus contraignante que la simple interface Web de Deezer, la plateforme jouit de 15 millions d'utilisateurs actifs dont 4 millions d'abonnés payants. Comme Deezer, 18 millions de titres sont disponibles dans le monde, le chiffre en France n'étant pas connu. À noter que l'application desktop est disponible pour Windows, Mac OS X et qu'une pré-version pour Linux est disponible pour les abonnés.

Le logiciel permet bien évidemment de rechercher de la musique via un moteur de recherche intelligent avec système de filtres (artiste, genre, album...etc.), mais aussi de créer des playlists, de diffuser des radios ou encore d'écouter et de synchroniser sa musique locale (ordinateur ou smartphone). Très orienté réseaux sociaux (jusqu'à récemment l'inscription au service ne pouvait se faire qu'avec un compte Facebook), Spotify offre depuis ses débuts la possibilité à chaque utilisateur d'informer son réseau d'amis de la musique qu'il écoute, et de savoir en retour ce ses amis diffusent. Un aspect connecté que Deezer a adopté fin 2011. Pour plus de détails concernant les fonctionnalités de Spotify, nous vous renvoyons à cet article réalisé l'an dernier.

Contrairement à Deezer qui encode ses morceaux à un bitrate fixe en MP3, Spotify utilise le format Ogg Vorbis à un bitrate variable.

012C000005400591-photo-spotify.jpg
012C000005400593-photo-spotify.jpg


Les offres



Spotify propose trois offres :

  • Gratuite : en dehors des 6 premiers mois après inscription où l'écoute est illimitée, celle-ci est ensuite bridée à 10h par mois. À noter qu'il n'est permis de lire un même titre que 5 fois. De plus, des publicités audio sont présentes entre les morceaux et ces derniers sont encodés en qualité q5 (équivalente environ à 160 kbit/s) ;

  • Unlimited (4,99€/mois) : les mêmes fonctionnalités que l'offre gratuite sont proposées, mais sans limite de temps d'écoute et sans publicités ;

  • Premium (9,99€/mois) : cette offre donne non seulement accès sur desktop à la qualité audio q9 (équivalente environ à 320 kbit/s), mais aussi à la musique depuis son mobile via l'application officielle (disponible sur iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry et Symbian) et à un mode hors connexion permettant d'écouter sa musique même sans connexion Internet (en mettant en cache un maximum de ... 3 333 titres)

D'après Spotify, 99,9% de son catalogue est disponible en 320 kbit/s ! Concernant le streaming sur mobile, trois niveaux de qualités sont disponibles : un niveau normal à ~96 kbit/s (sélectionné par défaut), un niveau haut à ~160 kbit/s et enfin un niveau extrême à ~320 kbit/s. En toute logique, plus le niveau de qualité est élevé plus la consommation de data est importante.

012C000005400595-photo-spotify.jpg
012C000005400597-photo-spotify.jpg


Récapitulatif



 DeezerSpotify
Catalogue monde18 millions de titres18 millions de titres
Utilisateurs26 millions (dont 1,5 millions payants)15 millions (dont 4 millions payants)
Offres0 € / 4,99 € / 9,99 €0 € / 4,99 € / 9,99 €
InterfacesNavigateur Web et application mobileLogiciel PC/Mac et application mobile
Codec utiliséMP3 et AAC fixeOgg Vorbis variable
Qualité max offre gratuite desktopMP3 128 kbit/s~160 kbit/s
Qualité max offre payante desktopMP3 320 kbit/s~320 kbit/s
Qualité offre mobile streamingMP3 128 kbit/s
ou HE-AAC v2 64kbit/s
~96 kbit/s ou ~160 kbit/s
ou ~320 kbit/s
Limite offre gratuite5 heures d'écoute10 heures d'écoute
et 5 écoutes par piste
Titres disponibles en 320kb/s80%99,9%

Protocole


05399277-photo-audition.jpg
Afin de pouvoir analyser au mieux la qualité du son proposé par Deezer et Spotify via leurs services desktop et mobiles, nous avons mis en place un protocole de test et de comparaison complet. Une dizaine de morceaux aux styles variés ont été retenus et analysés à la fois sur les plateformes desktop (interface en ligne pour Deezer et interface logicielle pour Spotify) mais aussi mobiles (Android et iOS). Les analyses du spectre sonore calculé sur la moyenne des canaux gauche/droite se portent à un total de 8 par piste, comme suit :

  • quatre pour les versions desktop (Deezer et Spotify, à la fois en qualité normale gratuite et en HQ payante)
  • une depuis les CD originaux au format WAV pour n'avoir aucune perte

Ces tests permettent de comparer non seulement les différences entre Deezer, Spotify et la meilleure qualité CD possible, mais aussi les différences entre les offres gratuites et payantes de chaque service.

  • deux pour les versions mobiles Android depuis le Galaxy S2 (Deezer et Spotify en version HQ)
  • une depuis le morceau encodé en MP3 à 320 kbit/s (avec le logiciel Audiograbber et l'encodeur LAME) lu depuis le player du Galaxy S2

Ces tests permettent de la même manière de comparer la qualité entre Deezer, Spotify et un morceau type lu directement en MP3.

À noter qu'une série de tests a aussi été réaliséedepuis les versions iOS de Deezer et Spotify, mais que les résultats obtenus ont été mis à l'écart volontairement du fait des résultats obtenus (voir 8. Versus sur mobile).

Toutes les mesures, les graphiques et les rips des CD ont été réalisés à l'aide du logiciel Audition de la suite Adobe CS6. Le PC de test utilisé dispose d'une carte son Creative X-Fi Titanium Fatal1ty Pro par laquelle tous les sons ont transité directement (via l'entrée Line-In pour les mobiles, via l'entrée « What U hear » pour le navigateur et le logiciel Spotify). Les acquisitions ont été effectuées en 48 kHz sur 24 bits. Les graphiques obtenus affichent en ordonnées les niveaux sonores en décibels et en abscisse les fréquences en Herz selon une échelle logarithmique.

Ordinateur de test

00C8000004926144-photo-creative-x-fi-titanium-fatal1ty.jpg
  • Carte mère Asus P6X58D Premium,
  • Processeur Intel Core i7 960 (3,2 GHz),
  • 6 Go DDR3-1333 Corsair XMS3,
  • NVIDIA GeForce GTX 560,
  • Disque dur SSD Corsair F120GB3,
  • Windows 7 Edition intégrale avec Service Pack 1,
  • Carte son Creative X-Fi Titanium Fatal1ty Pro,
  • Casque de test : Audio-Technica ATH-ES10,
  • Kit d'enceintes Logitech Z906


Voici la liste des morceaux utilisés pour les différents tests :
  • A Perfect Circle - The Package
  • Ben and the Platano Group - Culzean
  • Bjork - Pleasure is all mine
  • Radiohead - Idioteque
  • Michael Jackson - Black or White
  • The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream
  • Saul Williams - Grippo
  • Wax Taylor - Only Once
  • Stuck in the Sound - Brother
  • Mozart - Ouverture des noces de Figaro (dirigé par Hans Vonk, staatskapelle dresden)

Notez que pour les trois derniers morceaux, nous ne disposions pas des CD originaux : les courbes des WAV et MP3 de référence ne figurent donc pas sur les graphiques.

Versus sur desktop - Les versions gratuites

Nous avons donc commencé par comparer Deezer et Spotify dans leur version gratuite sur desktop. Pas de HQ ici. Si déjà à l'oreille (au casque comme avec les enceintes) un premier constat semble se dégager, celui-ci ne fait plus aucun doute une fois nos tests et graphiques réalisés. Pour rappel, Deezer propose du MP3 fixe à 128 kbit/s et Spotify du Ogg Vorbis variable à ~160 kbit/s.

0280000005401589-photo-saul-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Saul Williams - Grippo

Si Deezer et Spotify sont strictement identiques jusqu'à environ 16 kHz, la plateforme française (en violet) s'écroule à partir de cette valeur tandis que Spotify (en jaune) attend de passer les 20 kHz pour tomber à son tour. Malgré un léger sursaut de Deezer entre 16 et 20 kHz qui permet aux deux courbes de se rejoindre après 20 kHz, c'est bien Spotify qui s'en sort le mieux. La différence se perçoit sur les coups de charley, moins nets sur Deezer, qui rythment tout le morceau.

0280000005401577-photo-radiohead-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Radiohead - Idioteque

Même constat qu'avec la piste précédente, à la seule différence que dans les fréquences les plus hautes, Deezer chute de manière moins vertigineuse que Spotify. Mais nous sommes là au-delà de 20 kHz, une fréquence tellement haute que seule une oreille en très bon état avec un système sonore réellement performant pourrait faire la différence. Notez ici que la version de Deezer présente des défauts d'encodage, révélant des vibrations sonores étranges par moment.

0280000005401565-photo-perfect-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
A Perfect Circle - The Package

La prestation est similaire : Deezer chute bien avant Spotify. Par ailleurs, l'encodage de Deezer souffre d'artéfacts suspects (comme pour le morceaux de Radiohead), donnant l'impression qu'un élément vibre à chaque impact de basse. Un défaut gênant, bien entendu absent du mix original et de la version de Spotify.

0280000005401553-photo-michael-jackson-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Michael Jackson - Black or White

Côté allure de courbe, ce morceau ne fait pas exception puisque Spotify ne chute qu'après les 20 kHz alors que Deezer tombe bien avant (environ 16,5 kHz). En revanche, en matière de hauteur la courbe de Deezer révèle un niveau d'enregistrement nettement supérieur. Et ça s'entend très distinctement dans la pratique, le volume sur Deezer étant plus élevé pour ce morceau. Mais c'est une exception, puisque le reste du temps, les courbes se chevauchent, indiquant des niveaux de volume similaires pour les deux plateformes. Un écart lié à l'ajout de loudness sur le master de Deezer ?

0280000005401541-photo-mars-volta-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream

Ici encore, Spotify et Deezer font jeu égal jusqu'à 15,8 kHz, valeur à laquelle Deezer décroche tandis que Spotify se maintient.

0280000005401521-photo-bjork-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Bjork - Pleasure is all mine

Toujours pas d'exception, Spotify est meilleur que Deezer en version gratuite, malgré un léger sursaut de Deezer vers 20 kHz.

0280000005401507-photo-ben-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Ben and the Platano Group - Culzean

Malgré une jonction en fin de parcours, Spotify fait mieux que Deezer puisque sa courbe tombe plus tard et moins brutalement.

0280000005403019-photo-mozart-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Mozart - Ouverture des noces de Figaro

Deezer affiche un niveau de graves plus consistant que Spotify entre 20 Hz et 50 Hz, des fréquences peu audibles sauf à fort volume avec un système son musclé (essentiellement du domaine de la vibration). La courbe de Deezer plonge encore une fois vers 16,3 kHz tandis que celle de Spotify s'atténue de manière plus progressive. Finalement les deux se rejoignent après les 20 kHz.

0280000005403033-photo-stuck-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Stuck in the Sound - Brother

Toujours la même tendance, Deezer décline avant Spotify dans les hautes fréquences.

0280000005403045-photo-wax-tailor-deezer-vs-spotify-desk-free.jpg
Wax Tailor - Only Once

La coupe effectuée par Deezer est propre et toujours au même endroit, alors que Spotify va plus loin dans les fréquences, laissant plus de définition dans les aigus.

Conclusion

Tous nos tests l'ont prouvé, en version gratuite Spotify fait mieux que Deezer, à chaque fois dans les hautes fréquences. Si les courbes sont identiques jusqu'à environ 16,5 kHz, Deezer coupe net à cette valeur tandis que Spotify attend de passer les 20 kHz avant de décliner. La différence est perceptible à l'oreille, avec un peu de concentration : elle se traduit par une perte de définition dans les aigus du côté de Deezer, notamment sur tout ce qui est cymbales, charley et autres sons métalliques. On perçoit également davantage d'instabilité sur le souffle de fond, oscillant parfois sur Deezer (avec des vieux enregistrement comme ceux de Ben & the Platano Group) alors qu'il reste constant sur Spotify. La courbe de Deezer tend parfois à remonter légèrement en fin de spectre, après les 20 kHz, afin de rattraper celle de Spotify, mais le phénomène se déroule à des volumes tellement faibles et sur des fréquences tellement hautes que ce retour n'est pas audible et n'impacte donc pas le résultat.

Versus sur desktop - Les versions payantes

Nous l'avons vu dans la partie précédente, dans le domaine du gratuit Spotify s'en sort mieux que Deezer. Qu'en est-il cette fois des offres payantes ? Que valent réellement le « Son Haute qualité » de Deezer et la « Qualité Sonore Améliorée » de Spotify ? Les deux services promettent un encodage jusqu'à 320 kbit/s, fixe (en MP3) pour Deezer et variable pour Spotify (en Ogg). Si ce dernier annonce que 99,9 % de son catalogue est disponible dans cette qualité, Deezer ne dit disposer que de 80 % de morceaux en 320 kbit/s.

En plus d'avoir comparé les deux services, nous avons ajouté aux graphiques la courbe de chaque morceau rippé en WAV depuis les CD originaux afin de comparer les deux plateformes à la meilleure qualité possible.

0280000005401591-photo-saul-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Saul Williams - Grippo

Sur Saul Williams, comme avec la version gratuite, Deezer (en rouge) chute avant Spotify (en vert), mais de manière moins flagrante. La séparation entre Spotify et Deezer, qui font jeu égal jusqu'aux plus hautes fréquences, se fait peu avant les 20 kHz (vers 17,1 kHz) et avec un décrochage relativement modéré. Malgré tout, c'est encore Spotify qui tient mieux la route, faisant presque jeu égal avec notre morceau en WAV (en bleu) ! Mais la différence entre Deezer et Spotify n'est pas perceptible à l'oreille sur ce titre.

0280000005401579-photo-radiohead-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Radiohead - Idioteque

Le constat est identique ici, Deezer décline tout doucement vers 17 kHz par rapport à Spotify. La courbe de Spotify HQ est vraiment très proche de la qualité WAV, c'est plutôt impressionnant ! Mauvais point pour Deezer : l'artéfact sonore d'encodage reste audible en version payante !

0280000005401567-photo-perfect-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
A Perfect Circle - The Package

Les courbes de Deezer et Spotify se superposent sur l'essentiel du spectre, toutes deux en dessous et plus lissées que le WAV de référence. Deezer décroche doucement en fin de parcours (entre 15 et 17 kHz), Spotify se maintient mieux mais la différence n'est pas réellement audible. En revanche, comme pour Idioteque de Radiohead, le problème d'encodage soulevé dans la version gratuite de Deezer pour cette piste reste présent ici, c'est assez fâcheux...

0280000005401555-photo-michael-jackson-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Michael Jackson - Black or White

Sur Michael Jackson, nous retrouvons l'écart de volume bien manifeste entre Deezer et Spotify, à l'avantage de Deezer. Et c'est la version de la plateforme française qui colle au plus près du CD original (mais si les courbes se rattrape dans les hautes fréquences) : Deezer est plus fidèle que Spotify sur Black and White de Michael Jackson !

0280000005401543-photo-mars-volta-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream

Après l'exception du « roi de la pop », nous retrouvons le schéma habituel, où le WAV reste supérieur mais talonné de près par Spotify et Deezer sur la plupart du spectre sonore du morceau. Et vers les 16,5 kHz, Deezer décroche tandis que Spotify se maintient.

0280000005401523-photo-bjork-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Bjork - Pleasure is all mine

Constat identique ici, on notera à quel point Spotify colle de près avec notre morceau de référence.

0280000005401509-photo-ben-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Ben and the Platano Group - Culzean

Encore une fois les deux courbes collent quasi parfaitement, un léger cran en dessous de la courbe du WAV, jusque dans les hautes fréquences où Deezer finit par tomber avant les 20 kHz (vers 18,2 kHz) tandis que Spotify titille plus loins dans les fréquences le titre en WAV.

0280000005403021-photo-mozart-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Mozart - Ouverture des noces de Figaro

À partir de ce graphique notez l'absence de la courbe du titre de référence en WAV. Ceci s'explique par le fait que nous n'avions pas les CD à notre disposition. Sur ce morceau de musique classique, Spotify conserve l'avantage sur Deezer mais c'est très léger puisque le décrochage ne s'opère que vers les 18,8 kHz. On notera l'inversion de tendance en début de spectre par rapport aux versions gratuites : Spotify était plus faible dans les graves que Deezer, alors qu'en version payante c'est l'inverse.

0280000005403035-photo-stuck-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Stuck in the Sound - Brother

Sur cette piste, recommandée par Deezer comme étant certifiée en 320 kbit/s, l'écart de qualité entre Spotify et Deezer est très léger, même si encore une fois, Spotify l'emporte.

0280000005403047-photo-wax-tailor-deezer-vs-spotify-desk-hq.jpg
Wax Tailor - Only Once

Ici le morceau proposé par Deezer n'est clairement pas en HQ et s'approche plus de la qualité proposée en version gratuite. Spotify prend donc logiquement largement l'ascendant : alors que Deezer s'effondre vers 15,7 kHz, Spotify se maintient jusqu'après 20 kHz. Pourtant, l'album dont est issue cette piste était proposé en exclusivité sur Deezer le 7 septembre, trois jours avant la sortie officielle...

Conclusion

L'écart entre Deezer et Spotify en HQ est nettement moins important qu'entre les versions gratuites. Entendez par là que la différence sera difficilement perceptible pour une oreille normale sur un système audio standard. Deezer élague toujours davantage de fréquences mais le fait plus tard (vers 17 - 18 kHz) et de façon plus douce. L'approche de Spotify apparaît tout de même plus conservatrice, sa qualité d'encodage permettant même aux titres analysés de flirter avec les originaux ripés en WAV !

Versus sur desktop - Gratuit vs payant

Après avoir opposé Deezer à Spotify, nous allons cette fois comparer chaque service à lui même, le gratuit contre le payant. Existe-t-il une réelle différence entre les deux qualités proposées, justifiant l'offre payante ?

Deezer : le gratuit face au payant

0280000005401585-photo-saul-deezer-free-vs-premium.jpg
Saul Williams - Grippo

0280000005401573-photo-radiohead-deezer-free-vs-premium.jpg
Radiohead - Idioteque

0280000005401561-photo-perfect-deezer-free-vs-premium.jpg
A Perfect Circle - The Package

0280000005401549-photo-michael-jackson-deezer-free-vs-premium.jpg
Michael Jackson - Black or White

0280000005401537-photo-mars-volta-deezer-free-vs-premium.jpg
The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream

0280000005401515-photo-bjork-deezer-free-vs-premium.jpg
Bjork - Pleasure is all mine

0280000005401503-photo-ben-deezer-free-vs-premium.jpg
Ben and the Platano Group - Culzean

0280000005403027-photo-mozart-deezer-free-vs-premium.jpg
Mozart - Ouverture des noces de Figaro

0280000005403041-photo-stuck-deezer-free-vs-premium.jpg
Stuck in the Sound - Brother


Les plus observateurs d'entre vous auront remarqué qu'il manque le graphique de Wax Tailor - Only Once. Cet oubli est volontaire car les courbes de Deezer en version gratuite et HQ sont absolument identiques !

Sur tous les tests effectués (en dehors de Wax Tailor...) le constat est clair : la « Haute Qualité » payante de Deezer est vraiment supérieure à la qualité proposée de base en version gratuite. Le gratuit (les courbes violettes) chute toujours de manière très nette bien avant les 20 kHz (en moyenne à 16 kHz), ce qui se traduit par une perte de netteté dans les aigus : le rendu global est moins propre, moins aéré. La haute qualité présente donc un réel intérêt en ce qui concerne Deezer.

Spotify : le gratuit face au payant

0280000005401595-photo-saul-spotify-free-vs-premium.jpg
Saul Williams - Grippo
0280000005401583-photo-radiohead-spotify-free-vs-premium.jpg
Radiohead - Idioteque
0280000005401571-photo-perfect-spotify-free-vs-premium.jpg
A Perfect Circle - The Package
0280000005401559-photo-michael-jackson-spotify-free-vs-premium.jpg
Michael Jackson - Black or White
0280000005401547-photo-mars-volta-spotify-free-vs-premium.jpg
The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream
0280000005401527-photo-bjork-spotify-free-vs-premium.jpg
Bjork - Pleasure is all mine
0280000005401513-photo-ben-spotify-free-vs-premium.jpg
Ben and the Platano Group - Culzean
0280000005403025-photo-mozart-spotify-free-vs-premium.jpg
Mozart - Ouverture des noces de Figaro
0280000005403039-photo-stuck-spotify-free-vs-premium.jpg
Stuck in the Sound - Brother
0280000005403051-photo-wax-tailor-spotify-free-vs-premium.jpg
Wax Tailor - Only Once


Ici aussi, tous les tests démontrent une tendance claire, mais à l'opposé de Deezer : la haute qualité de Spotify n'apporte que peu de bénéfice par rapport à l'offre gratuite. En dehors de quelques pistes où l'écart est assez significatif, beaucoup d'autres voient la courbe jaune (offre gratuite) et la courbe verte (offre payante) se superposer. Ceci n'est pas du à une mauvaise qualité de la HQ, mais au contraire à une grande qualité de l'offre gratuite.

Versus sur desktop - Récapitulatif

Pour conclure avec les offres desktop, nous vous proposons ici les graphiques récapitulatifs regroupant les deux plateformes dans leurs versions gratuites et payantes. Il est ainsi plus aisé de se rendre compte d'un coup d'œil de la proximité des résultats entre Spotify gratuit (jaune), Spotify HQ (vert) et dans une moindre mesure Deezer HQ (rouge), et de la faible qualité de Deezer gratuit (rose).

0280000005401587-photo-saul-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Saul Williams - Grippo

0280000005401575-photo-radiohead-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Radiohead - Idioteque

0280000005401563-photo-perfect-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
A Perfect Circle - The Package

0280000005401551-photo-michael-jackson-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Michael Jackson - Black or White

0280000005401539-photo-mars-volta-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream

0280000005401519-photo-bjork-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Bjork - Pleasure is all mine

0280000005401505-photo-ben-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Ben and the Platano Group - Culzean

0280000005403017-photo-mozart-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Mozart - Ouverture des noces de Figaro

0280000005403031-photo-stuck-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Stuck in the Sound - Brother

0280000005403043-photo-wax-tailor-deezer-vs-spotify-4-desk.jpg
Wax Tailor - Only Once


Si la courbe violette n'est pas visible sur ce dernier graphique, c'est tout simplement parce que la qualité de Deezer HQ sur ce morceau est identique à celle de Deezer dans sa version gratuite...

Versus sur mobile

L'application mobile de Spotify propose trois qualités de lecture paramétrables : normale (96 kbit/s), haute (160 kbit/s) et extrême (320 kbit/s), toutes les trois encodées en Ogg Vorbis. Sur l'application Deezer en revanche, la qualité de streaming n'est pas réglable. La plateforme délivre comme qualité par défaut du MP3 (à 128 kbit/s) ou du HE-AAC v2 (à 64 kbit/s). Impossible de savoir quel morceau est diffusé avec quel encodage...

0096000005405529-photo-spotify-mobile.jpg
0096000005403875-photo-deezer-mobile.jpg

Nous avons décidé d'opposer le meilleur des deux mondes pour déterminer notre vainqueur, à savoir la qualité Extrême de Spotify à celle de Deezer. Mais aussi de les comparer aux mêmes morceaux encodés en MP3 à 320 kbit/s (l'encodage le plus courant), lus depuis le lecteur audio par défaut d'Android du Galaxy S2 (tous les effets et égaliseurs désactivés). Si nous avons décidé de nous concentrer spécialement sur Android au niveau des graphiques, c'est parce que le cas de Deezer sur iOS s'est révélé très spécial (ce cas est expliqué plus loin) et que Spotify sur iOS et Android sont identiques en termes de qualité sonore.

Versus sur mobile Android


0280000005401593-photo-saul-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Saul Williams - Grippo

0280000005401581-photo-radiohead-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Radiohead - Idioteque

0280000005401569-photo-perfect-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
A Perfect Circle - The Package

0280000005401557-photo-michael-jackson-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Michael Jackson - Black or White

0280000005401545-photo-mars-volta-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream

0280000005401525-photo-bjork-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Bjork - Pleasure is all mine

0280000005401511-photo-ben-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Ben and the Platano Group - Culzean

0280000005403023-photo-mozart-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Mozart - Ouverture des noces de Figaro

0280000005403037-photo-stuck-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Stuck in the Sound - Brother

0280000005403049-photo-wax-tailor-deezer-vs-spotify-mobile.jpg
Wax Tailor - Only Once


Sur mobile le fossé entre Deezer et Spotify ne se fait sentir que dans les fréquences les plus hautes. Deezer (en rouge) affiche toujours la même cassure nette vers les 16 kHz (et perd donc en brillance et rondeur dans les aigus) tandis que Spotify (en vert) ne chute que passés les 20 kHz. Spotify se permet même de mieux tenir que notre morceau MP3 de référence encodé en 320 kbit/s (en bleu) ! Un constat qui se répète sur tous nos morceaux de test, prouvant la meilleure efficacité de l'Ogg par rapport aux MP3. À noter l'absence de la courbe du MP3 de référence sur les derniers graphiques car nous n'avions pas à disposition les CD originaux.

0280000005403419-photo-deezer-vs-spotify-qualit-s-mobile.jpg
The Mars Volta - Plant a nail in the navel stream

Nous avons testé ici sur une piste les différentes qualités proposées par Spotify et celle de Deezer. Le constat est sans appel : la qualité proposée par Deezer est au mieux égale voire inférieure à la plus faible qualité proposée par Spotify (jaune). L'Ogg Vorbis à ~ 96 kbit/s sonne donc aussi bien voire mieux que le MP3 à 128 kbit/s. On constate là encore à quel point l'Ogg est plus performant que le MP3.

Cas particulier de Deezer sur iOS



Déjà à l'oreille et de façon flagrante, on constate que le streaming via l'application iOS de Deezer dégage un son très compressé. Celui-ci semble étouffé, les aigus manquent de brillance et on a même parfois l'impression que le morceau change de tonalité. Comme en témoigne le graphique ci-dessous et la chute à 10 kHz de la courbe violette, le fossé de qualité est radical : ça ne pardonne pas au moment du verdict des esgourdes ! Cet état de fait a été confirmé avec 7 morceaux sur les 10 de test. Wax Taylor, Saul Williams et Ben and The Platano Group se trouvant être eux de qualité identique.

0280000005401517-photo-bjork-deezer-mobile-gs2-vs-ios-stream-vs-ios-cache.jpg
Bjork - Pleasure is all mine

On peut voir sur ce graphiques deux choses majeures. Premièrement, il apparaît évident que la qualité streamée depuis Deezer sur iOS (la courbe violette) laisse à désirer : la coupure à 10 kHz (9,6 kHz pour être précis) ne pardonne pas. Tout revient à la normale que lorsque le morceau est mis en cache sur le mobile (la courbe orange). Cette qualité en cache est quasi identique à celle streamée sur Deezer via l'application Android (la courbe rouge), seul le volume change puisque la sortie audio du Galaxy S2 est plus puissante que celle de l'iPhone 4.

Conclusion


0064000005403873-photo-spotify-mobile.jpg
Si sur desktop, Deezer peinait déjà face à Spotify, le constat est encore plus flagrant sur mobile. Non seulement Spotify propose trois qualités d'écoute à sélectionner en fonction de votre connexion alors que Deezer n'en propose qu'une, mais en plus cette dernière s'avère moins bonne que la plus faible des trois proposés par Spotify... La faute en particulier au choix du codec puisque le Ogg Vorbis se montre plus efficace que le MP3. De plus, alors que les versions iOS et Android de Spotify sont strictement identiques en termes de qualité, l'application Deezer sur iOS se situe largement en dessous et propose un son franchement médiocre pour une offre payante (en streaming). Les aigus manquent de clarté, les mediums sont bouchés, les graphiques ne viennent que souligner l'évidence. Nous avons questionné et relancé de nombreuses fois Deezer sur ce problème, mais la société qui s'était montrée coopérative en début de dossier (informations sur le marché, les offres, les codecs...), n'a plus jamais donné signe de vie...

Conclusion

S'il est un constat clair à faire suite à nos différents tests, c'est qu'au niveau de la qualité audio Spotify fait mieux que Deezer sur toute la ligne. C'est sur desktop en version gratuite que l'écart est le plus flagrant. Avec un débit fixe de 128 kbit/s en MP3, Deezer propose un rendu moyen, là où Spotify diffuse un son bien plus honorable, fort d'un débit variable d'environ 160 kbit/s en Ogg Vorbis. En HQ, même si Deezer s'en sort bien mieux et fait presque jeu égal avec Spotify par moment, ce dernier reste néanmoins toujours au-dessus. Non seulement leurs encodages à 320 kbit/s n'utilisent pas le même codec (le Ogg Vorbis prouve sa supériorité face au MP3), mais de nombreux morceaux sur Deezer semblent ne pas atteindre cette qualité maximum et n'être souvent qu'en 256 kbit/s...

05429147-photo-deezer-vs-spotify.jpg


Cette constatation est claire sur les graphiques mais doit être pondérée dans la pratique. En écoutant Deezer dans sa version gratuite, des faiblesses sont décelables, essentiellement sur des détails dans certains morceaux (mais pas tous). La sonorité de Spotify apparaît alors plus incisive, précise et moins voilée que celle de Deezer. Mais en version payante, les deux services diffusent des flux très similaires à l'oreille. Seule une personne attentive avec du matériel audio performant fera peut-être une différence, principalement sur le haut du spectre.

00FA000005431921-photo-benjamin-auriel.jpg
Nous avons demandé son avis à un expert, Benjamin Auriel, ingénieur son pour la société de production Bellagio Publicité. Il nous a répondu que l'important en restitution sonore, c'était d'être fidèle à l'original. Plus ou moins de grave n'est pas forcément synonyme de qualité (NDR : en réponse à notre question sur les variations du bas du spectre pour l'oeuvre de Mozart entre les différentes qualité d'encodage de Deezer et Spotify) : si on renforce les graves, on dégrade le mix. Si on enlève des graves on dégrade le mix ! Sur les enjeux des fréquences conservées chez Spotify et tronquées chez Deezer, Benjamin Auriel ajoute que passés 18 ans, à cause de l'environnement bruyant de tous les jours, l'audition commence à perdre dans les aigus. La limite supérieure audible arrivant rapidement à 16 kHz si on ne prend pas soin de ses oreilles. Il précise au passage qu'en radio, il n'y a plus rien au-delà de 15 kHz pour des raisons techniques. A l'opposé du spectre, il rappelle que la perception auditive reste faible en dessous de 50 Hz et plus encore à 20 Hz. A ce niveau de fréquences, on les ressent plus physiquement qu'on ne les entend (typiquement avec une sono de concert portant les 20 Hz sous forme de vibrations qui inondent le corps tout entier). Le parti-pris technique de Deezer n'est donc pas si grave dans la pratique, même si à choisir entre les deux approches, celle de Spotify doit théoriquement offrir davantage de précision.

01C2000005401529-photo-deezer-vs-spotify.jpg


0118000005401535-photo-deezer-vs-spotify-iphone-et-galaxy.jpg
Sur mobile le constat est identique voire accentué. Spotify dispose de trois niveaux de compression différents, tous supérieurs en qualité au seul proposé par Deezer. De plus, la version iOS de Deezer souffre clairement d'un défaut de fonctionnement : elle délivre un son en streaming tout simplement mauvais, alors que l'application Deezer sur Android donne elle satisfaction. Interrogée sur le sujet, la plateforme n'a pas avancé d'explication concernant ce souci, nous attendons toujours une réponse... Pour un utilisateur d'iPhone qui lorgnerait sur une offre premium, c'est indiscutablement Spotify qu'il faut choisir ! Deezer ne peut même pas jouer sur l'argument de la plus faible consommation de données, puisque la qualité normale de Spotify est meilleure à un débit inférieur... Il aurait fallu pouvoir tomber sur des titres en HE-AAC v2 à 64 kbit/s, un encodage équivalant à du MP3 entre 128 kbit/s et 320 kbit/s, mais la chose ne s'est jamais produite avec aucun des 10 morceaux de test.



Avec un catalogue équivalent, des services assez ressemblants et une qualité audio inférieure, que reste-t-il à Deezer pour contrer Spotify ? Nous retenons deux choses. Tout d'abord, la possibilité de pouvoir uploader ses propres MP3 sur les serveurs de Deezer afin de pouvoir les écouter n'importe où est très appréciable et Spotify ne permet pas cela. Ca permet notamment de compléter le catalogue de Deezer avec des titres très spécifiques. Enfin et surtout, le fait que Deezer sur ordinateur se présente sous la forme d'une interface Web et non d'un logiciel est un énorme avantage. En soirée chez des amis, on sera plus facilement tenté d'ouvrir un onglet Deezer que d'installer Spotify par exemple. Et avec le module de mixage de Deezer, la plateforme française se montre encore plus appropriée. Mais pour combien de temps encore ? En effet, Spotify travaillerait à une interface web et si cela se confirme, Deezer perdra un de ses principaux arguments en sa faveur...
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page