Hololens : Asobo Studio, les développeurs français à l'assaut des hologrammes

16 avril 2016 à 12h08
0

Un projet ultra-secret

Quand Microsoft contacte Asobo il y a plusieurs années pour évoquer « un tout nouveau projet », c'est Sebastian Wloch, l'autre cofondateur, qui se rend à Redmond en n'ayant aucune idée de ce qu'il va voir. « « En sortant du rendez-vous, Seb m'a appelé immédiatement en me disant "je viens de voir un truc de dingue" ! » raconte David Dedeine. Le studio n'a pas hésité très longtemps pour se lancer dans l'aventure. « Dire que c'est le genre d'opportunité qui se présente une seule fois dans la vie d'un développeur, ce n'est, à mon avis, pas exagéré » ajoute-t-il.

Rapidement, Asobo transforme l'une des pièces de son grand studio en véritable forteresse, accessible uniquement grâce à un système biométrique. « On a calfeutré les fenêtres, pour qu'on ne puisse rien apercevoir depuis le vis-à-vis » nous explique Martial Bossard. Il est vrai qu'il est difficile d'apercevoir la lumière du jour encore aujourd'hui, alors que les projets sont officiels depuis plusieurs semaines.

Au fond de la grande pièce, la reconstitution parfaite d'un salon d'appartement : canapé, table, télévision, décorations et même plantes vertes, rien ne manque. « Durant le développement, nous avons fait le tour des magasins de meubles, pour acheter plusieurs modèles différents. Nous avons reconfiguré la pièce de nombreuses fois pour nous assurer que les jeux pouvaient s'adapter à toutes les situations, tous les types de meubles. » La technologie étant totalement nouvelle, les développeurs qui travaillaient sur Fragments, Young Conker et Holotour devaient venir tester en permanence leurs modifications dans cette pièce.

0320000008414194-photo-asobo-studio-test.jpg
La pièce de test d'Asobo est toujours hermétique à l'extérieur : les vitres ne laissent rien passer.

Pour autant, à en croire les développeurs, concevoir des jeux sur Hololens n'est pas forcément plus complexe, dans la mesure où les outils sont les mêmes que pour la conception d'un jeu traditionnel : le studio a ainsi utilisé son moteur graphique maison. « Je pense que c'est aussi quelque chose qui a attiré Microsoft vers nous » explique David Dedeine. « On était en dehors de toute contrainte liée à un moteur comme Unity ou Unreal Engine ». Des moteurs qui sont tout aussi compatibles avec le devkit Hololens.


L'esprit pionnier

Les difficultés ont bien évidemment été au rendez-vous : le casque de Microsoft a notamment beaucoup évolué techniquement au fil des ans. Les développeurs ont dû trouver des subterfuges pour contourner certaines limitations ou contraintes associées à une technologie à peine sortie de son œuf. Comme on peut l'imaginer, Microsoft a gardé un œil très attentif au développement des trois projets d'Asobo, mais le travail s'est déroulé de manière très complémentaire, assure David Dedeine.

0320000008414192-photo-asobo-d-veloppeurs.jpg

« Quand on était face à des difficultés, on en revenait souvenant au côté le plus enthousiasmant de cette expérience : le côté pionner. Nous avons été les premiers à travailler sur une plateforme totalement nouvelle, nous avons contribué à poser les bases. Ça a été très stimulant. »

Aujourd'hui, Asobo a terminé le développement de ses jeux Hololens, et ces derniers sont disponibles sur le store de Microsoft. Les développeurs assurent un suivi des bugs, mais les différentes équipes sont désormais reparties sur de nouveaux projets, loin des hologrammes.

03E8000008414196-photo-holotour1.jpg

Un dispositif comme Hololens ne sera pas disponible pour le grand public avant 2020. D'ici là, même s'il se sera probablement possible d'expérimenter de tels systèmes dans des institutions - comme à la NASA -, les jeux d'Asobo vont toucher un public très restreint, pendant longtemps. « C'est une frustration que l'on a digérée très tôt dans le processus de développement » ajoute David Dedeine. « Ça ne nous a pas empêchés de concevoir de vrais jeux ». Young Conker et Fragments ont des durées de vie fixées autour de 7 heures. On imagine que Microsoft les proposera sur la version commerciale d'Hololens, mais pour s'en assurer, il faudra attendre encore quelques années.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Malwarebytes annonce avoir aussi été touchée par les même pirates de l'affaire SolarWinds
Soldes Cdiscount : 7 promotions sur le high-tech à saisir avant minuit
Trump gracie A.Levandowski, inculpé pour vol de documents secrets portant sur la voiture autonome Google
Test Sony KD-48A9 : un petit téléviseur OLED qui en fait trop … ou pas assez ?
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce soir
Soldes Cdiscount : un PC portable Asus Vivobook vraiment moins cher !
L’activité criminelle liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020, selon un récente étude
L'image du fan de séries amorphe et accro en partie démontée par le CNRS
Soldes Amazon : 3 accessoires pour smartphones en promotion
Sennheiser annonce le HD 250BT, version Bluetooth et allégée d'une légende du casque audio
Haut de page