Rise of the Tomb Raider : rencontre avec Alice David, la voix française de Lara Croft

Par
Le 12 novembre 2015
 0
En pleine tournée pour le film Babysitting 2, l'actrice Alice David participe également à l'actualité vidéoludique... avec sa voix. Car la comédienne, notamment vue dans la série Bref, prête sa voix pour la seconde fois à Lara Croft.

Si vous jouez à Rise of the Tomb Raider en français, vous retrouverez, pour la seconde fois, la voix d'Alice David. Cette actrice française, dont la carrière a concrètement explosé en 2011 avec la série Bref, a en effet pris le relais de Françoise Cadol, qui prêtait sa voix à Lara Croft depuis 1996. Le reboot de Tomb Raider par Crystal Dynamic en 2013 a été l'occasion de remettre énormément de choses à plat, et pas seulement au niveau du gameplay. Si, du côté de la version originale, le studio s'est tourné vers l'actrice britannique Camilla Luddington, principalement connue pour son rôle dans Grey's Anatomy, en France, c'est Alice David qui a décroché le rôle.

« On m'a approchée, mais j'ai quand même passé des castings » explique l'actrice, qui ne cache pas son enthousiasme face à cette proposition. « Je n'ai jamais beaucoup joué aux jeux vidéo. Mais je me souviens d'affiches pour le jeu quand j'allais au lycée. On y voyait Lara de profil. Mes copains trouvaient que je lui ressemblais et m'appelaient Lara » raconte-t-elle. Une « ressemblance » qui l'a même poursuivie dans Bref : « Dans un épisode qui se passe lors d'une soirée costumée, Kyan Khojandi et Bruno Muschio m'avaient fait m'habiller en Lara Croft. » Pour l'actrice, l'exposition donnée par la série de Canal+ l'a probablement mise sous le feu des projecteurs au bon moment, mais ça n'a pas tout fait. « J'ai passé des essais. C'était ma première expérience de doublage, et si je n'avais pas fait l'affaire, on aurait pris quelqu'un d'autre. »

0320000008242540-photo-alice-david-doublage-tomb-raider.jpg

«L'anglais, c'est trompeur »


Relever un nouveau défi n'a pas fait peur à Alice David, bien au contraire. « En tant qu'actrice, c'est le genre de chose que j'aime faire, explorer de nouvelles possibilités. » Le doublage de jeu vidéo est un environnement particulier. « Pour Rise of the Tomb Raider, ça nous a pris 8 demi-journées de doublage. On faisait ça le matin, c'était assez intense. » Un travail réalisé avec très peu d'images du jeu, hormis les cinématiques, dans des versions non-finalisées. Il faut dire que doubler un jeu vidéo se fait en parallèle de la production. « Le doublage français a été réalisé en juillet. On a ensuite fait des retakes de certaines phrases fin juillet, début août. »

Un travail pas facile, réalisé quasiment en solo, avec les voix des autres comédiens enregistrées à part. « On est seul dans le studio, ce n'est pas la même chose que pour un film d'animation où tout le monde double ensemble. » Comme les images du jeu sont rares durant les séances de doublage, les comédiens se basent sur les voix originales, enregistrées auparavant. Pour interpréter la Lara française, Alice David avait donc les dialogues enregistrés par Camilla Luddington.

0320000008236130-photo-rise-of-the-tomb-raider.jpg

« On ne se rend pas forcément compte, mais c'est un challenge. L'anglais est une langue trompeuse, car c'est plus mélodique, plus chantant par rapport au français. On ne met pas l'accent sur les mêmes mots. Il faut donc capter l'intention qui est donnée et ne pas essayer de refaire la même chose dans sa langue. Il faut ressentir l'énergie du personnage dans sa voix, sans le voir. » Le tout en découvrant le jour-même les dialogues à enregistrer, car les scripts n'étaient pas donnés en avance. Mais pour la comédienne, ce n'est pas vraiment un problème. « Parfois, recevoir le texte avant et se faire des idées, c'est un faux ami. Il ne faut pas réinterpréter le personnage tel qu'il a été imaginé à la base. »

Le plus difficile ? Les séquences de gameplay, pour Alice David. « Dans les cinématiques, on voit le personnage, on voit ses expressions. Pour l'enregistrement des dialogues en gameplay, c'est plus compliqué. On enregistre de multiples variantes des mêmes phrases. Lara donne également beaucoup d'indices pour résoudre les énigmes à l'oral. Il ne fallait pas lasser le joueur avec ça. »

« Je n'ai jamais eu peur d'y aller »


En tout cas, la comédienne ne cache pas son enthousiasme. « Je me suis noyée dans le personnage, j'ai adoré ». Doubler Lara Croft, un défi ? « Le truc c'est que je n'ai jamais eu peur d'y aller. Lors du doublage du précédent jeu, il fallait enregistrer des cris, des hurlements. Les ingénieurs du son n'avaient pas assez baissé le son, je leur ai explosé les tympans ! » se souvient-elle. « J'ai le droit de mourir de plein de façons différentes, j'expérimente ! »

0320000008242492-photo-alice-david-doublage-tomb-raider.jpg

Si Tomb Raider reste à ce jour sa seule expérience de doublage, Alice David se dit séduite par la démarche. Mais également, et peut-être surtout, par le personnage. « Ce n'est plus la bimbo qui se baladait en short par -30°. C'est la représentation d'une femme forte » estime l'actrice, qui avoue cependant avoir du mal à percevoir dans le personnage des intentions féministes.

Le rapprochement progressif, presque logique, du jeu vidéo et du cinéma pousse également à s'interroger sur le lien de l'acteur entre les deux. Alice David ne serait pas contre essayer la motion capture. « Je suis toujours à la recherche de nouvelles possibilités dans mon métier et je pense que je m'éclaterais à faire ça ! » Quand on lui demande si elle préférerait incarner Lara au cinéma ou bien dans un jeu vidéo, la comédienne ne parvient pas à se décider. « Ça dépend du scénario, je pense. Mais on ne peut pas raconter la même histoire en 2 heures de film et en 20 heures de jeu ! » Dans l'immédiat, on se contentera donc de sa voix dans Rise of the Tomb Raider, disponible le 13 novembre sur Xbox One et 360.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top