Carbonalyser : l’extension web qui calcule vos émissions de CO2 sur le web

31 juillet 2019 à 12h04
0
Carbonalyser
Extension Carbonalyser pour Firefox

Longtemps méconnue du grand public, la consommation électrique liée à la navigation web - et tout particulièrement au streaming vidéo - est responsable d'importantes émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

Si les pratiques tendent à changer dans le domaine du commerce ou de l'alimentation, il peut être délicat de visualiser l'impact de son activité sur Internet. Pour nous aider en ce sens, le groupe de réflexion The Shift Project a développé l'extension Carbonalyser, qui permet d'y voir plus clair.

Mieux comprendre l'impact du numérique sur notre environnement

Le think tank français The Shift Project est une Association loi 1901 reconnue d'intérêt général qui fournit des ressources, influence et éclaire les publics quant à la transition énergétique et les principes d'une « économie libérée de la contrainte carbone ».

Dans cette optique, le groupe de travail a mené une réflexion sur l'impact environnemental du numérique, dont les résultats ont été présentés dans son rapport d'octobre 2018 « Lean ICT - Pour une sobriété numérique ».


Parmi les constats rapportés : le lourd impact du numérique, qui représente 3,7 % du total des émissions mondiales de GES et la responsabilité des pays développés, pour le moment fortement impliqués de par une surconsommation des écrans et des connexions Internet.

Le rapport fournit également un modèle appelé « 1byte » qui permet de calculer la consommation électrique engendrée par le transfert d'une quantité de données définie.

Comment les données sont-elles calculées ?

Pour fournir des chiffres représentatifs à l'extension Firefox Carbonalyser, le modèle s'appuie sur trois consommations électriques distinctes :

  • la consommation électrique du terminal utilisé - smartphone, tablette ou ordinateur ;
  • la consommation électrique des infrastructures réseau ;
  • la consommation électrique provenant des centres de données impliqués dans le transfert.

Carbonalyser
Calcul de la consommation électrique de chaque terminal (© Shift Project)

Par la suite, l'ensemble de la consommation électrique, calculée en kWh/byte, est convertie en émissions de GES. Pour ce faire, Carbonalyser prend en compte le facteur d'émission de CO2 du mix électrique (soient les sources d'énergie utilisées pour la production d'électricité) en vigueur dans la zone géographique de l'utilisateur. En France ce facteur d'émission est en moyenne de 0,035 kilogrammes de CO2 équivalent par kWh (kgCO2e/kWh).

Ces données sont ainsi utilisées par l'extension Carbonalyser pour apporter des chiffres et des exemples, afin de mieux comprendre l'impact du streaming vidéo ou du téléchargement en ligne sur l'environnement.

L'extension Firefox Carbonalyser

Carbonalyser est une extension web pour le navigateur Firefox, qui permet d'analyser la navigation web en arrière-plan et de fournir plusieurs données représentatives. Un clic sur l'icône permet de visualiser le top 5 des sites les plus consommateurs en bande passante.

L'extension fournit également plusieurs informations comme le temps de navigation, la quantité totale de données transférées ainsi que les estimations de la consommation électrique totale engendrée en kWh et des émissions de GES en grammes de CO2 équivalent. Pour une meilleure représentation, le module propose aussi une équivalence en kilomètres parcourus en voiture ou en nombre de recharges de smartphone.

Notons enfin qu'une version pour Chrome est en cours de développement et que ce projet d'extension est entièrement libre, et disponible sur GitHub.

La vidéo en ligne : un appel à la sobriété numérique

Comme le souligne The Shift Project dans son rapport précédemment cité, la vidéo en ligne génère 60 % des flux de données à l'échelle mondiale, soit plus de 300 millions de tonnes de CO2 par an. Dans ces 60%, nous retrouvons quatre grands types de contenus représentant tous une part importante, comme la VoD, la pornographie, les plateformes de streaming traditionnelles telles que YouTube et Dailymotion, ainsi que les autres vidéos hébergées sur des sites et plateformes plus modestes.

Enfin, dans les 40 % restants, la moitié du trafic est générée par les usages hors vidéo et l'autre moitié comprend le streaming TV, la communication vidéo du style Skype, la vidéosurveillance et les jeux-vidéos.

Shift Project

Comment faire pour réduire sa consommation numérique ?

En partant de ce constat, le concept de sobriété numérique amènerait à adopter une approche responsable et à mettre en place une régulation des usages de la vidéo en ligne. Pour ce faire, plusieurs actions simples peuvent encourager les utilisateurs à réduire l'usage et le poids de la vidéo :

  • Un usage modéré de la VoD,
  • La réduction de la taille de la vidéo lors de la diffusion en ligne,
  • Le choix d'une résolution moindre sur YouTube ou Dailymotion, soit préférer le 480p au 1080p pour certaines vidéos,
  • L'utilisation de l'extension Carbonalyser pour surveiller au quotidien la consommation électrique engendrée par la navigation web.

Même si aucune loi ni restriction ne semblent envisagées, l'usage de la vidéo en ligne déraisonné ne peut prendre fin qu'avec une sensibilisation efficace du grand public ainsi qu'une éducation aux médias responsable et des outils adaptés pour les plus jeunes.



Source : The Shift Project, Bilan des émissions GES
Modifié le 01/08/2019 à 08h42
14 réponses
12 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top