Test Intel 510 Series : le nouveau SSD Intel en test !

09 mars 2011 à 16h20
0

Test Intel 510 Series



Avec ses X25-M, Intel fut un moment à la pointe du SSD. Puis sont arrivés quelques concurrents de poids comme SandForce ou Marvell, reléguant les performances des SSD de la marque au second plan. Intel se devait donc de réagir : avec de la mémoire 25 nm et un tout nouveau contrôleur ? C'est ce que nous allons voir.
0190000004060242-photo-intel-510-series.jpg

Coupons tout de suite court à tout espoir : Intel utilise dans ses 510 Series des puces Micron de type MLC et gravées en 34 nm. Echaudé par les soucis rencontrés par OCZ et la dernière version de ses Vertex 2 en 25 nm, Intel a visiblement choisi la sécurité. Première déception donc, qui en annonce une seconde : le choix du contrôleur. En effet, alors que l'on attendait un nouveau contrôleur issu des ingénieurs d'Intel, la firme de Santa Clara a préféré faire confiance à Marvell et son 88SS9174-BKK2 (à ne pas confondre avec le 88SS9174-BJP2 présent sur le Crucial C300 notamment). Pourquoi un tel choix ? Intel évoque la maturité désormais suffisante des contrôleurs tiers, qui lui permet désormais de les inclure dans ses SSD. Peut-on réellement parler de maturité pour un contrôleur qui n'équipe pour le moment aucun autre modèle commercialisé, mis à part le Plextor M2 128 Go (oui, Plextor se met au SSD...) ?

012C000004058770-photo-intel-510-series.jpg
012C000004058768-photo-intel-510-series.jpg

Les performances de ce contrôleur restent toutefois très intéressantes sur le papier, avec des débits de 500 Mo/s en lecture et 315 Mo/s en écriture grâce à l'interface SATA 6 Gbps. Ces valeurs ne sont toutefois valables que pour le modèle 250 Go ; sur le modèle 120 Go, les débits chutent à 450 Mo/s en lecture et seulement 210 Mo/s en écriture. En SATA 3, c'est évidement plus faible : 265 Mo/s en lecture et 240 Mo/s en écriture pour le modèle 250 Go, et « seulement » 200 Mo/s en écriture pour le 120 Go. Le contrôleur Marvell gère évidemment la commande TRIM et le NCQ et comme son prédécesseur, il a recours à une puce qui fait office de mémoire cache. Ce rôle est endossé par un module DDR3 de 64 Mo signé Hynix.

012C000004058766-photo-intel-510-series.jpg

Notre SSD de test, un modèle 250 Go, est équipé de 16 puces de 16 Go chacune pour une capacité totale de 256 Go, alors qu'une fois branché à notre configuration de test, nous disposons de 233 Gio, soit effectivement 250 Go. Intel n'a donc dédié aucun espace aux fonctions de Wear Levelling (répartition des écritures sur les différents blocs afin d'obtenir un niveau d'usure uniforme), et d'over-provisioning (remplacement pur et simple d'un bloc défaillant) qui visent normalement à réduire l'usure du SSD. Une confiance (exagérée ?) dans le fonctionnement du contrôleur Marvell ?

Prévus pour fonctionner sans erreur durant 1,2 million d'heures, ces SSD de la série 510 sont fournis avec un adaptateur et sont compatibles avec le ToolBox d'Intel. La marque met également à la disposition de ses clients un logiciel de migration à récupérer sur son site. Les prix ? Le modèle 120 Go est disponible pour 284 dollars, alors que les 250 Go seront fournis contre 584 dollars, tout de même.

012C000004058762-photo-intel-510-series.jpg


00C8000004037488-photo-compteur-performance.jpg

Tests synthétiques et pratiques



Que donne ce SSD face à un logiciel de test comme Everest ? Quels résultats dans des tests pratiques de transferts de données ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :


Notre avis


Intel est longtemps resté une référence en terme de SSD avec ses premiers modèles et un contrôleur qui était largement en avance sur les autres, notamment les JMicron. Aujourd'hui, le fondeur se repose sur Marvell pour ce qui est de son contrôleur, mais les performances restent excellentes pour ce premier SSD SATA 6 Gbps de la marque.

Qui plus est, le prix de la version 120 Go est certes un peu plus élevé que celui d'un Vertex 3, mais le contrôleur Marvell ne souffre pas, à notre connaissance, des problèmes que subit le SandForce SF2281. Actuellement, c'est donc un des meilleurs SSD sur le marché, juste devancé par le m4 de Crucial pour son rapport qualité / prix.

Intel 510 Series

Les plus
+ SATA 6 Gbps - Débits impressionnants
+ Excellent en écriture de gros fichiers
+ Pas d'espace perdu
Les moins
- Le prix
- Lecture de gros fichiers un peu inférieure au Vertex 3
- Débits sur les petits fichiers
Performances synthétiques
Performances pratiques
Performances / prix
4

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
En fait, le bouton X de la manette PlayStation... se prononce
Salon de Francfort - Volkswagen ID.3, la très attendue compacte électrique de VW, est là !
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Thierry Bolloré prédit une Renault électrique à moins de 10 000€ dans 5 ans
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top