Cinq imprimantes multifonctions au banc d'essai

Par
Le 20 septembre 2007
 0

Canon MP610

En cette rentrée 2007, Canon a introduit un peu d'ordre dans ses gammes de multifonctions en séparant les modèles bureautique (au préfixe MX) des modèles orientés photo reconnaissables par le préfixe MP. La MP610 vient en remplacement de la MP600 dont elle reprend la plupart des caractéristiques (impression jusqu'en 9 600 x 2 400 dpi, écran couleur de 6,2 cm, molette de navigation, recto/verso automatique, etc.), le plus gros changement venant de la résolution du scanner, qui passe de 2400 x 2400 dpi à 4 800 x 9 600 dpi, et du support pour Vista.

00dc000000570803-photo-canon-pixma-mp610.jpg

450 x 389 x 194 mm pour 10 kg


Interface

Impossible de parler de la MP610 sans signaler d'entrée de jeu à quel point cette imprimante est volumineuse et lourde. Si ce caractère imposant s'explique en partie par l'alimentation papier par l'arrière à laquelle Canon reste fidèle, il n'en reste pas moins que l'on se demande dans quels matériaux elle est construite. Autre remarque que l'on se fait au sujet de cette imprimante : l'écran est plus petit qu'il n'en a l'air puisqu'il n'occupe que la partie centrale de la surface vitrée (assez salissante au passage).

00fa000000575999-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg

Le panneau de contrôle est dissimulé sous un volet que l'on ouvre pour faire apparaître l'écran, plus petit que ce que l'on peut imaginer


Le lecteur de cartes bénéficie d'une trappe de protection qui évitera le dépôt de poussières, de même que le panneau de contrôle qui est protégé par l'écran rabattable. La connectique est pour le reste constituée d'un port USB à l'avant, et c'est tout.

On retrouve sur cette imprimante le fonctionnement à base de têtes d'impression séparées et de cinq cartouches (deux noires - la n° 5 à base de pigments et la n°8 à base d'encres colorantes - et trois couleurs) bien connu des utilisateurs des modèles Pixma iP4200 et suivantes.

000000fa00575993-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg
00fa000000575992-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg

00fa000000575998-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg
00fa000000576000-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg
00fa000000576001-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg


Lors de la première utilisation, Canon vous invite à procéder à un alignement des têtes au moyen du papier MP-101, les quatre feuilles fournies permettant de réaliser deux fois cette manipulation. N'hésitez pas à aller vous chercher un café, car l'opération qui nécessite au bas mot 13 minutes...

00fa000000576031-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg

Prenez votre mal en patience...


On imprime

Quelles sont les performances de l'imprimante lorsqu'on lui demande d'imprimer un article ou des photos, voire de personnaliser un CD ou DVD imprimable ?

... des photos
On note que comme sur la Kodak 5300, les têtes d'impression sont séparées. Contrairement à HP (dans le cas des produits équipés de deux cartouches) et Lexmark qui font traditionnellement le choix de les inclure dans les cartouches (ce qui revient à en changer à chaque fois que l'on remplace les cartouches), il faudra ici remplacer cette pièce en cas d'usure ou de problème d'impression lié aux têtes.

Au fur et à mesure des manipulations, on goutera au plaisir du panneau de contrôle vraiment bien conçu grâce à la molette de défilement qui permet de sélectionner très simplement la fonction de son choix. À côté du pad central, la commande « Navi » retient l'attention en venant faciliter des tâches sans cela délicates à accomplir, telles que la copie de deux pages sur une feuille, la copie recto-verso, le duplicata d'une photo existante, etc. Il est par ailleurs très simple de sélectionner les photos présentes sur une carte pour lancer une impression de l'ensemble des clichés, et l'on note enfin que la MP610 reconnaît l'orientation des photos et retourne correctement dans le sens de lecture celles prises au format paysage.

00fa000000589158-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg

Au moyen du « Guide de retirage des photos », accessible depuis la commande « Navi », vous obtiendrez une copie d'une photo existante placée sur le scanner


La MP610 dispose d'une cassette qui permet de charger un autre type de papier que celui utilisé couramment, comme le papier photo qui sera ainsi préservé de la poussière. Pour commuter le bac d'alimentation papier actif, sélectionnez simplement celui de votre choix depuis l'interface.

00fa000000575994-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg
00fa000000575995-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg

L'interface vous permet de sélectionner de façon rapide et intuitive le bac d'alimentation de votre choix


... de la bureautique
Les impressions peuvent se faire de façon autonome en passant par le lecteur de cartes, mais également être lancées depuis les pilotes de l'ordinateur. Le premier onglet présente alors les réglages indispensables à l'impression « brouillon », à savoir qualité d'impression rapide en niveaux de gris. Toutes proportions gardées, on peut dire que la MP610 est assez silencieuse lorsqu'elle imprime dans ce mode et ce, malgré les « pics de vitesse » qu'elle atteint (c'est en effet l'une des plus rapides). En bureautique, on pourra également tirer parti du module d'impression recto/verso automatique qui permet diviser le nombre de feuilles utilisées dans le cas de gros documents.

00fa000000589180-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg

Les réglages nécessaires à l'impression en qualité « brouillon » sont directement accessibles depuis le premier onglet


Toujours dans les pilotes, mais cette fois pour réaliser les impressions les plus qualitatives, sélectionnez le type de papier qui correspond à celui que vous utilisez (ici du « Paper pro » Super High Gloss de 245 g) et optez pour la qualité « haute ». Les dimensions du papier et le mode sans bordure sont ensuite à sélectionner dans l'onglet suivant.

00fa000000575681-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg
00fa000000575682-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg

Les réglages pour l'impression de photos


... et sur CD / DVD imprimables
La MP610 vous permet de personnaliser un CD ou DVD imprimable. Vous aurez à nouveau le choix entre travailler depuis l'imprimante et bénéficier d'un nombre de réglages réduit, ou bien de passer par l'application Easy-PhotoPrint qui permet de personnaliser la surface des disques de type standard et mini (ajout de texte et de formes) mais également de créer des jaquettes.

00fa000000575996-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg
00fa000000575997-photo-multifonctions-2007-canon-mp610.jpg



On numérise et on copie

La fonction copie bénéficie de deux touches présentes sur l'interface, l'une pour les documents couleur, l'autre pour les documents noir et blanc. Ce mode est non seulement simple et assez intuitif, mais également rapide puisqu'il n'oblige à patienter qu'une vingtaine de secondes pour obtenir un double du document qui nous intéresse. Quant à la fonction de numérisation, elle vous invite avant toutes choses à préciser le type de document (photo ou non), puis sa destination (PC, PDF, courrier électronique, application).

Conclusion

La Pixma MP610 est une imprimante qui a vraiment tout pour elle. Pourquoi donc l'avoir logée de ce châssis si volumineux et lourd qu'il oblige à revoir toute l'organisation du bureau ? L'encombrement est en effet à nos yeux le principal (et presque le seul) inconvénient de ce modèle qui ne risque pas de passer inaperçu. Mais ces remarques sur son apparence ne doivent pas faire oublier à quel point les autres aspects sont convaincants, qu'il s'agisse de l'interface - remarquablement claire et ergonomique grâce à sa molette de défilement - ou des fonctions, la MP610 faisant de ce point de vue un sans faute avec l'impression sur CD / DVD, le recto-verso automatique et l'impression depuis deux bacs séparés.

Complète et bien conçue, la MP610 est également convaincante lorsque l'on aborde les chapitres du coût à la page, de la rapidité d'impression et de la qualité des tirages. Il s'agit en effet d'une des plus rapides (en particulier en bureautique) et, après la Kodak EasyShare 5300, de la plus économique. Les tirages qu'elle délivre sont par ailleurs précis, bien saturés et d'un rendu plutôt juste malgré une légère dominante magenta. À part lui conseiller de surveiller la balance, il y a peu de remarques à lui adresser.

Canon Pixma MP610

Les plus
+ Fonctions Navi / Double alimentation
+ Recto/verso automatique
+ Impression sur CD et DVD
+ Panneau de contrôle intuitif / Rapide
+ Qualité des tirages photo et bureautique
Les moins
- Numérisation bruyante
- Vraiment volumineuse !
- Délai d'alignement des têtes
Ergonomie
Fonctions
Qualité photo...
... et bureautique
4
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top