Intel X38 : nouveau chipset Intel haut de gamme

24 septembre 2007 à 12h25
0

Gigabyte GA-X38-DQ6

0000006400080476-photo-logo-gigabyte-mars-2004.jpg
Le fabricant Gigabyte a pu nous faire parvenir une carte mère à base de chipset Intel X38, sous la forme de la GA-X38-DQ6, sa nouvelle référence haut de gamme. Celle-ci sera d'ailleurs déclinée en deux versions : l'une acceptant la mémoire DDR2, l'autre la DDR3. C'est le modèle en DDR2 que nous avons retenu pour ce test. Comme toujours chez le taïwanais, le PCB bleu est de mise alors que l'étage d'alimentation a ici aussi fait l'objet de moult attentions. Gigabyte propose en effet un étage sur quatre phases, chaque phase étant détriplée. Utilisant des composants à électrolyte solide mais également des MOSFET de type Lower RDS(on), la carte mère se dote d'un connecteur d'alimentation ATX 24 broches et d'un connecteur 2x 12v. On note la présence d'une prise Molex pour stabiliser l'alimentation électrique du PCI-Express, au besoin. Par rapport à la dernière DQ6 en date, la GA-P35, Gigabyte revoit ici sa copie en ce qui concerne le système de refroidissement celui-ci étant nettement plus raisonnable en termes de taille et d'encombrement.

000000FF00586494-photo-intel-x38-gigabyte-ga-x38-dq6-6.jpg
000000FF00586495-photo-intel-x38-gigabyte-ga-x38-dq6-7.jpg

Carte mère Gigabyte GA-X38-DQ6


Naturellement, Gigabyte utilise toujours du cuivre et divers caloducs pour relier les différents radiateurs entre eux alors qu'au dos de la carte on retrouve le système CrazyCool qui consiste à apposer au dos du processeur, du northbridge et du southbridge un radiateur métallique pour mieux dissiper la chaleur générée.

Avec un Socket LGA775, la carte comporte quatre emplacements mémoire en DDR2. Gigabyte certifie sa carte comme compatible avec la DDR2 1066 alors que côté processeur, le fabricant indique prendre en charge jusqu'au bus système 1600 (400 MHz donc), une fréquence de bus qui n'est pour l'heure utilisée par aucun processeur du commerce. Munie de deux ports PCI, la carte comporte deux slots PCI-Express 16x de seconde génération et trois ports PCI-Express 1x. On retrouve un connecteur IDE, une prise pour le lecteur de disquettes et huit ports Serial-ATA. Niveau composants additionnels, Gigabyte propose pour la gestion des deux ports Serial-ATA supplémentaires, une puce JMicron remarquée à ses couleurs et gérant également l'IDE tandis que le FireWire dépend d'une puce Texas Instruments. Le réseau est ici géré par deux contrôleurs Realtek RTL8111B, des contrôleurs compatibles Gigabit Ethernet tandis que l'audio revient à une puce elle aussi signée Realtek. Il s'agit toutefois d'un composant ALC889A supportant le DTS Connect et offrant un rapport signal bruit de 106 dB.

000000A500586489-photo-intel-x38-gigabyte-ga-x38-dq6-1.jpg
000000A500586490-photo-intel-x38-gigabyte-ga-x38-dq6-2.jpg
000000A500586493-photo-intel-x38-gigabyte-ga-x38-dq6-5.jpg

Détails GA-X38-DQ6


Avec cinq connecteurs pour ventilateurs, la carte semble correctement agencée puisque l'insertion de Cartes Graphiques double slot ne condamnera aucun connecteur Serial-ATA ! Bravo, monsieur Gigabyte ! En matière de connectique extérieure, Gigabyte fait pour une fois dans la démesure avec huit ports USB 2.0, deux connecteurs RJ45, deux ports PS/2, un port Firewire et un port mini Firewire, deux sorties audio numériques (optique et coaxiale) et une rampe de six connecteurs audio au format mini-jack. Côté bundle, Gigabyte est toujours aussi peu généreux puisqu'on retrouve, outre le manuel et le CD de pilotes, quatre câbles Serial-ATA, une nappe IDE, une nappe pour lecteur de disquettes et une équerre avec deux connecteurs eSATA et... c'est tout !

000000AF00586492-photo-intel-x38-gigabyte-ga-x38-dq6-4.jpg
000000AF00586491-photo-intel-x38-gigabyte-ga-x38-dq6-3.jpg

Les détails, la suite...


En matière de BIOS, Gigabyte nous propose comme toujours sa technologie DualBIOS de sauvegarde du BIOS en cas de flashage malencontreux. Au niveau des options proposées par cette DQ6, on retrouve ni plus ni moins que l'attirail traditionnel avec le réglage des temps de latence de la mémoire, y compris le paramètre de Command Rate, l'ajustement des tensions ou encore la possibilité de définir la fréquence du bus système ou la fréquence PCI-Express. Hélas, dans cette préversion, le BIOS équipant notre F2d est trop instable pour que nous puissions faire le tour des différentes options, la carte ayant vraisemblablement beaucoup de mal à fonctionner stablement avec nos barrettes de DDR2, qu'elles soient signées Corsair ou OCZ.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Darkest Dungeon 2 tease sa sortie en accès anticipé sur l'Epic Games Store en 2021
Samsung se rapproche de la « vraie » technologie QLED autoémissive
RED by SFR casse les prix sur ses forfaits 4G sans engagement
Forfait mobile : on compare les 10 meilleures offres sans engagement de ce mois d'octobre
Raya and the Last Dragon, le prochain film d'animation Disney, montre une bande-annonce
La Suède bannit à son tour Huawei et ZTE de son équipement en 5G
L'Ubisoft Club et Uplay fusionnent pour devenir Ubisoft Connect
Windows 10 20H2 (octobre 2020) : dates, nouveautés, tout savoir sur la mise à jour
L'éditeur Devolver Digital rachète Croteam (Serious Sam)
PayPal va proposer des paiements en crypto-monnaies dès 2021
scroll top