Intel Core 2 en FSB1333 : Core 2 Duo E6750 & E6550

24 juin 2007 à 09h00
0000007800438830-photo-logo-intel-1-ces-07.jpg
Quelques semaines après avoir donné un successeur à ses chipsets P965 sous la forme du P35 (voir notre test), Intel lève le voile sur une version rafraîchie de ses Processeurs Core 2 Duo. Le fondeur profite en effet de l'été pour légèrement mettre à jour sa gamme Core 2 Duo avec l'arrivée dans un premier temps du Core 2 Duo E6750, premier représentant de la nouvelle gamme E6x50. Un an après la sortie du Core 2 Duo, cette (timide) mise à jour de la gamme est destinée à nous faire patienter avant l'arrivée des autres modèles de la série 6x50, et notamment les Core 2 Duo E6550 et E6850, alors que d'ici à la fin de l'année Intel lancera ses premiers processeurs en 45nm.

Mais revenons-en au Core 2 Duo E6750 qui se distingue de ses pairs essentiellement par une nouvelle fréquence de bus système, le fameux FSB1333, et une nouvelle révision du cœur Conroe. De quoi donner un petit coup de fouet au Core 2 Duo E6750 face à son prédécesseur le Core 2 Duo E6700 ? C'est ce que nous verrons mais sachez d'emblée que si technologiquement Intel ne propose pas de grande révolution, la bonne nouvelle sera surtout à chercher du côté des tarifs, le Core 2 Duo E6750 étant annoncé à 189 dollars pièce !

0000010400327638-photo-processeur-intel-core-2-duo-e6300.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La France va créer son commandement militaire de l'espace
La gamme Intel
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
scroll top