Cléopâtre : l'aventure prédesti-nez ?

Nerces Contributeur
20 juin 2007 à 13h30
0
00F0000000522462-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
Le renouveau du jeu d'aventure réussit semble-t-il fort bien aux Français de Kheops Studio. À peu de choses près tous les six mois, ces derniers nous proposent effectivement de nouveaux scénarios très éloignés les uns des autres. Après la préhistoire d'Au Coeur de Lascaux ou l'univers de Jules Verne dans Voyage Au Coeur De La Lune et en attendant les prophéties de Michel de Nostredame, c'est en Égypte que nous invitent les développeurs afin de venir en aide, excusez du peu, à la belle Cléopâtre empêtrée dans une guerre civile. Akkad, l'astrologue engagé par la Reine a disparu. Il faut agir et vite...

« Elle est gentille, mais les épices lui montent facilement au nez »

Si les scénarios et les thèmes abordés changent, le fonctionnement des aventures « made in Kheops » reste rigoureusement identique. C'est ainsi que les habitués de Retour Sur L'Île Mystérieuse par exemple n'auront aucun mal à entrer dans la peau de ce brave Thomas, apprenti astrologue (NDLR : nous sommes en Égypte donc ?). Au service d'Akkad, son célèbre maître, Thomas ne s'intéresse pas vraiment à la guerre civile qui fait rage entre les partisans de Ptolémée XIII, frère et époux de la Reine, et ceux de Cléopâtre. Ses pensées sont effectivement toutes tournées vers Iris, la fille de son maître, qu'il souhaite éloigner du danger. Il n'aura hélas pas le temps de faire grand-chose et le jeu s'ouvre justement sur la disparition du père et de la fille... Quelques traces de sang dans les jardins de l'observatoire achevant de convaincre notre héros de l'urgence de la situation.

00F0000000522463-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522464-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522465-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg

S'il n'est pas très novateur, le scénario se suit avec un plaisir certain

Avec comme point de départ les jardins en question, le jeune Thomas doit donc dénicher des indices lui permettant de découvrir ce qui est arrivé à Akkad et Iris. L'aventure peut alors débuter et comme nous le disions précédemment, le fonctionnement est dans la veine des autres productions Kheops... C'est à dire accessible à tous grâce à une interface entièrement gérée à la souris. Thomas se déplace en vue subjective à travers les différentes planches graphiques du jeu. Sur chacune de ces planches, on peut découvrir des objets susceptibles de nous aider dans l'aventure, mais également des mécanismes, quelques rares personnages ou bien encore des puzzles. Le pointeur de la souris change de forme en fonction de l'action qu'il est possible d'accomplir : ramasser pour un objet, parler pour un personnage et actionner pour un mécanisme.

00F0000000522466-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
Ce système de jeu, quoique pas très original, a largement fait ses preuves et permet donc d'entrer très rapidement dans le vif du sujet. Thomas doit ainsi trouver un moyen d'entrer dans l'observatoire d'Akkad afin d'en apprendre plus sur les raisons de sa disparition et, peut-être, trouver un moyen de remonter sa piste. La particularité des jeux Kheops résident principalement dans l'inventaire et dans sa fonction de combinaison d'objets. Cléopâtre ne fait pas exception à la règle et cette fonction est une fois encore largement utilisée par les développeurs qui nous permettent ainsi d'en apprendre un peu plus sur l'Égypte de l'époque hellénistique. Il n'est bien sûr pas question d'assister à un cours de civilisation, mais la création de statuettes d'argile, la lecture d'un calendrier d'époque ou la résolution d'énigmes basées sur l'alphabet grec sont assez sympathiques.

Puisque nous parlons énigmes, précisons que par rapport aux précédents Kheops, nous sommes moins guidés. Du coup, il faut davantage se creuser les méninges pour avancer, et ce, d'autant plus que les énigmes sont plus délicates. Attention, tout reste cependant très logique ! L'un dans l'autre, ces éléments permettent de pousser la durée de vie d'un jeu qui devrait tenir les joueurs occasionnels une quinzaine d'heures (moins de dix pour les habitués). Ajoutons que l'aventure peut être refaite en optant pour un autre dieu / signe astrologique ou en choisissant l'une des deux options apparues à la conclusion du scénario. Enfin, pour finir, précisons que Cléopâtre n'est pas une gourmande : une machine modeste (processeur 1 GHz, 128 Mo de mémoire) suffit. En contrepartie, il faut faire avec une réalisation un peu vieillotte. Les planches graphiques sont soignées, mais manquent d'animations et les voix (en français) ne sont pas toujours très justes... Aucune inquiétude cependant : la réalisation convient bien au style de jeu.



Conclusion

Sympathique de bout en bout, Cléopâtre : Le Destin D'Une Reine n'est évidemment pas à conseiller aux fanatiques du lance-roquettes, mais comblera les amateurs d'aventures ayant déjà pu goûter aux joies de Retour Sur L'Île Mystérieuse ou de Cap Sur L'Île Au Trésor. Le fonctionnement du jeu est globalement identique et repose à nouveau sur la collecte / combinaison d'objets agrémentée cette fois de quelques énigmes pas forcément évidentes. Cette relative difficulté fait d'ailleurs tout le charme d'une aventure qui reste toujours très logique et ne nous demande pas de chercher midi à quatorze heure. Elle permet également de mieux faire passer la pilule d'une durée une fois encore un peu courte, malgré la possibilité de retenter l'aventure avec ou sans le soutien des dieux. Un titre qui ne marquera pas son époque, mais qui fera passer un bon moment aux joueurs... de 7 à 77 ans !

Cléopâtre : Le Destin D'Une Reine

Les plus
+ Principe de combinaisons d'objets
+ Variations de scénario selon le dieu / signe
+ Énigmes / puzzles complexes, mais logiques
Les moins
- C'est un peu court (jeune homme ?)
- Réalisation en demi-teinte
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3


Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Cléopâtre : Le Destin D'Une Reine


00F0000000522524-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522527-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522529-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522530-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522533-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522534-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522535-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522540-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
00F0000000522541-photo-cl-op-tre-le-destin-d-une-reine.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h52
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top