Galerie, album... Tout pour héberger vos photos

09 février 2007 à 16h18
0

Une galerie hébergée ailleurs : Pikeo


Pikeo est un nouveau venu dans le monde petit mais concurrentiel des plates-formes de partage de photos. Proposé par Orange et développé par les équipes R&D de basées à San Francisco, Pikeo est, comme ses concurrents que sont Flickr et Picasa Web Album, un service gratuit. Accessible au grand public depuis janvier (voir cette brève), cette plate-forme est toujours proposée en version bêta. Ce statut de bêta se ressent au niveau du ton que l'on peut qualifier de « détaché » que l'on retrouve dans l'aide et l'interface, ainsi que dans une certaine lourdeur d'ensemble. L'application est en effet bien loin de la relative fluidité de Flickr et Picasa Web Album, et chaque manipulation (la rotation d'une image par exemple) demande un délai conséquent.

Pour se faire une place, Pikeo compte sur son originalité qui consiste à s'intéresser aux téléphones mobiles dont il souhaite exploiter la localisation cellulaire ou GPS pour tagguer automatiquement les photos. L'opérateur s'est en effet associé à ShoZu, éditeur d'une application java pour Smartphones Windows Mobile ou Symbian S60 permettant de poster directement des photographies depuis un téléphone mobile.

Pikeo est des trois solutions celle qui permet la mise en œuvre la plus rapide. Il n'est ici pas nécessaire de créer un compte « Orange » ou autre pour accéder au service : une simple identification au moyen de l'adresse mail suffit. Pikeo est aussi celui dont l'offre est la plus simple : seule une version gratuite est à ce jour proposée, version qui donne accès à 1 Go de stockage, soit l'hébergement le plus conséquent, Picasa Web Album offrant 250 Mo et Flickr se contentant de 100 Mo par mois.

Créer et mettre à jour une galerie


Alors que la géocalisation, toute majeure qu'elle soit au regard de la vie du site, est une fonction « cachée » chez Flickr, ici la planisphère présente sur la page d'accueil donne le ton d'entrée de jeu.

015E000000444312-photo-galeries-pikeo-page-d-accueil.jpg

La page d'accueil résume toutes les fonctions du site


Là où Flickr et Picasa Web Album n'offrent à première vue pas de fonction pour l'upload massif, Pikeo permet quant à lui d'uploader directement un lot de photos (appuyez sur la touche Ctrl pour faire une sélection multiple dans le dossier). Voilà qui est convaincant.

015E000000449534-photo-galeries-pikeo.jpg
015E000000449535-photo-galeries-pikeo.jpg

Pikeo vous permet d'emblée d'effectuer un upload massif


Ce qui l'est moins est l'impossibilité de profiter, au niveau de l'affichage, de nos photos à leur taille réelle. Les images qui suivent sont là pour vous permettre d'apprécier les différences (conséquentes !) d'affichage entre les trois solutions que sont Pikeo, Flickr et Picasa Web Album. Seul ce dernier permet de profiter de l'image à sa taille réelle, Pikeo se contentant pour sa part d'un modeste affichage en 500 x 330. Avec Pikeo, la seule façon de profiter de vos photos en pleine résolution sera de les télécharger (ou plutôt d'inviter ses contacts à le faire s'ils le souhaitent pour pouvoir les imprimer ensuite par exemple). Si vous pensez que cette fonction servira peu, abstenez-vous d'uploader des photos de plus de 500 x 330, vous n'en profiteriez pas et vous entameriez pour rien votre espace de stockage.

00444414-photo-galeries-pikeo-nefle.jpg
00444416-photo-galeries-flickr-nefle.jpg
00444415-photo-galeries-picasa-nefle.jpg

Une même image, telle qu'elle s'affiche sur Pikeo, Flickr et Picasa


Ces dimensions réduites ne sont pas l'unique limitation en ce qui concerne l'affichage. On notera en effet également à regret que les photos sont redimensionnées à la serpe et fortement compressées (pixellisation visible, effet d'escalier...). Ce problème ne concernerait toutefois que les photos en mode portrait (à l'orientation verticale).

00449565-photo-galeries-pikeo-pixelisation.jpg

Gare au redimensionnement qui vous restituera des images presque dégradées (voir la tige de la rose)


Pikeo est également moins bavard que ses concurrents au niveau des informations de prise de vue (informations Exif) des photos. Alors que Flickr et Picasa Web Album peuvent satisfaire la curiosité des photographes en leur indiquant à quelle vitesse, avec quelle ouverture et quelle sensibilité une photo a été prise (ces réglages permettant de mieux comprendre les éventuels défauts et qualités d'une photo), Pikeo se contentera d'afficher la date et les dimensions, ce qui est vraiment congru.

00444348-photo-galeries-pikeo-exif.jpg

Pikeo est, des trois, le moins bavard aux sujets des informations de prise de vue


Comme ses congénères, il fournit différents liens permettant d'afficher les images hébergées sur ses serveurs dans d'autres contextes (forum, blog...).

015E000000444405-photo-galeries-pikeo-liens.jpg

Pikeo vous offre plusieurs types d'affichage


Que noter d'autre au sujet de Pikeo ? Que son interface est assez soignée, et qu'elle recèle de nombreuses « astuces », telles ces info-bulles qui apparaissent lors du survol avec la souris ou encore ces fonctions d'aide sous forme de « tiroirs ». De son côté, le diaporama a également bénéficié de l'attention des développeurs avec des transitions soignées. Voilà pour les bons points. Les « mauvais » sont plus nombreux, et plus handicapants. En prenant le temps de faire le tour de ses fonctions, on se rend rapidement compte comme nous l'évoquions en introduction que l'application n'est pas taillée pour supporter l'affichage d'images en pleine résolution, et que la moindre action (une simple rotation par exemple), demandera un délai conséquent et la poussera presque dans ses derniers retranchements.

015E000000444315-photo-galeries-pikeo-diaporama.jpg

La fonction diaporama, comme l'interface, est plutôt soignée


Et l'aspect partage ?


L'URL à communiquer à vos contacts est construite sur le même modèle (adresse du site suivie du nom d'utilisateur) que les galeries Picasa et on ne peut plus simple à retenir (dans notre exemple : http://www.pikeo.com/istil53).

Pikeo vous invite à classer vos images au moyen de tags répartis en trois catégories : « qui ? », « quoi ? » et « où ? ». Il suffit d'un clic sur l'image pour faire apparaître le menu contextuel permettant de saisir ces informations. Lorsque vous renseignez le champ « où ? », vous êtes aussitôt invités à lui assigner une localisation. Utilisez alors le champ « chercher » pour vous y rendre au plus vite. Alors que la géolocalisation est une démarche laissée à l'initiative de chacun sur Flickr, elle est ici systématiquement proposée tout en restant facultative.

00444382-photo-galeries-pikeo-tags.jpg
00FA000000444390-photo-galeries-pikeo-assignation-lieu.jpg
00FA000000444389-photo-galeries-pikeo-assignation-lieu.jpg

La saisie d'un tag « où ? » vous invitera automatiquement à localiser l'image sur la carte


Pikeo vous permet de recevoir des notifications par e-mail lorsqu'une personne commente vos photos, s'ajoute à vos contacts, ajoute un tag à vos photos ou encore accepte votre invitation à rejoindre Pikeo. On retrouve sur cette galerie différents niveaux de confidentialité, avec des albums et / ou des photos pouvant être publics, privés, voire réservés à la famille et / ou aux amis.

Que conclure de tout cela ?


Actuellement disponible en version bêta, il manque encore au tout nouveau venu qu'est Pikeo l'appui d'une forte communauté pour pouvoir prétendre rivaliser avec ses concurrents que sont Flickr et Picasa Web Galery. A ce stade de son développement, Pikeo semble emprunter de façon égale ses qualités à ces deux solutions : on retrouve ainsi la fonction de géocalisation si chère à Flickr et si intéressante pour quitter la sphère privée et s'ouvrir aux autres, en même temps que la simplicité et la sobriété des fonctions qui constituent le credo de Picasa Web Galery.

Intermédiaire entre ces deux géants, Pikeo a toutefois bien du chemin à parcourir pour pouvoir se hisser à leur niveau. Sans doute plus calibrée pour les photos issues des téléphones portables, l'application est, dès qu'on lui demande de gérer des gros fichiers, pénalisée par les délais conséquents qu'engendrent les moindres manipulations et par la taille très réduite des images lors de l'affichage. Ces défauts (de jeunesse ?) mis à part, Pikeo se fait remarquer en bien par sa générosité puisqu'il offre 1 Go d'espace de stockage et qu'il est entièrement gratuit.

Note : Toujours en bêta comme nous l'indiquons, Pikeo évolue et des améliorations ont déjà été apportées depuis que nous l'avons testé, notamment au niveau de la navigation et de la rotation des images. L'équipe technique nous a par ailleurs indiqué que l'affichage pleine résolution des photos serait bientôt disponible. A suivre !

Pikeo

Les plus
+ En français
+ 1 Go de stockage gratuit
+ Localisation des images
Les moins
- Pas d'affichage en grand
- Forte compression des images
Visualisation
Partage
Fonctions
1
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top