Galerie, album... Tout pour héberger vos photos

09 février 2007 à 16h18
0

Une galerie hébergée ailleurs : Flickr


Vous avez souscrit un abonnement auprès d'un fournisseur d'accès et même fait l'acquisition d'un nom de domaine pour vous sentir vraiment chez vous. Vous choisissez d'y héberger votre galerie qui contient vos photos les plus abouties. Seulement, au bout d'un an ou deux, la passion pour la photo qui vous a habitée un temps n'est plus que l'ombre d'elle-même, et vous avez bien d'autres priorités que de régler quelques dizaines d'euros par an à votre hébergeur. Résultat : un lien mort lorsque vous pointez vers le site de votre galerie, et aucune possibilité de céder à la « nostalgie » en jetant, des mois ou des années plus tard, un coup d'oeil sur les créations de cette période.

Les galeries « hébergées ailleurs » vous permettent d'éviter cet inconvénient et de profiter de nombreux avantages parmi lesquels :
  • La sécurité dans le temps : vos photos, à moins que vous ne les supprimiez de vous-mêmes, seront conservées sans limitation de durée.
  • La simplicité : entre se créer un espace personnel sur Picasa Web Galeries ou Flickr, et coder une galerie HTML voire tout simplement mettre en ligne une galerie réalisée au moyen d'un script PHP, il n'y a pas photo !
  • Une partie de l'offre gratuite qui permet, en fonction des solutions, d'uploader de 100 Mo à un nombre illimité de photos.
  • Des facilités pour « partager » vos œuvres avec vos proches, et la présence d'une communauté.
Trois solutions vont être passées en revue dans les prochaines pages : celle de Flickr, celle de Picasa et celle toute récente proposée par Pikeo.

Flickr


Des trois solutions que nous passons en revue dans cet article, Flickr est celle qui présente le plus de différences entre le mode gratuit et le mode payant. Et pour cause : chez Picasa Web Album, la différence entre les types d'offres ne porte que sur le volume de l'espace mis à disposition, tandis que chez Pikeo l'offre payante se faire remarquer... par son absence.

Initialement développé par la société canadienne Ludicorp, Flickr a intégré en 2005 le giron de . Il est devenu progressivement un site symbole du web 2.0 car plus qu'un simple site de diffusions de photographies, Flickr abrite une véritable communauté virtuelle.

Quelles sont les caractéristiques de l'offre gratuite ?
  • Taille maximale des photos : 5 Mo
  • Upload limité à 100 Mo par mois (du calendrier).
  • Pas de limitation de volume
  • Création de trois albums au maximum
  • Impossibilité d'afficher les images en pleine résolution (toutefois, les originaux que vous uploadez sont conservés - même s'ils ne vous sont pas rendus accessibles - pour l'éventualité où vous vous abonneriez à l'offre payante par la suite).
  • Dans les faits, seules les 200 plus récentes images seront visibles. Les plus anciennes ne seront pour autant pas supprimées, seulement rendues inaccessibles, à moins d'opter pour un compte payant.

Alors que Picasa Web Album déroute avec une grille de tarifs fournie et difficile à apprécier (qui saura chiffrer avec précision l'espace dont il a besoin ?), celle de Flickr (moins intéressante pour ce qui est de la partie gratuite), séduit par sa clarté. L'offre payante de Flickr est de 24,95 dollars US l'année. Elle donne accès à :
  • Taille maximale des photos : 10 Mo.
  • Pas de limitation de volume ni de débit.
  • Fin de la limitation d'upload à 100 Mo par mois.
  • Nombre d'albums illimité.
  • Accès aux images à leur pleine résolution.

Créer et mettre à jour une galerie


Avant de pouvoir mettre en ligne votre première galerie sur Flickr, il vous faudra passer par la création d'un compte, Yahoo comme de bien entendu. Cette formalité effectuée, vous pouvez commencer le transfert de vos images.

Par défaut, l'upload des images se fait depuis l'interface de Flickr, qui met alors six champs à notre disposition. Flickr propose toutefois depuis cette page, aux utilisateurs de Linux, Mac OS et Windows, différents plug-in permettant l'upload massif d'images.

00FA000000443930-photo-galeries-flickr-upload.jpg
00FA000000443932-photo-galeries-flickr-upload.jpg
00FA000000443933-photo-galeries-flickr-upload.jpg

Téléchargez un plug-in pour uploader un lot d'images. Vous pourrez les redimensionner lors de cette étape d'upload


Même si Flickr vous invite à le faire d'entrée de jeu, sachez que vous pouvez à tout moment modifier les informations relatives à l'image (titre, description, tags). Ces derniers, que vous saisissez librement, servent à l'occasion des recherches effectuées dans la base d'image.

J'enrichis ma galerie


Il est possible d'inclure des notes, à la façon de post-it, à l'intérieur de l'image. Ces notes n'ont rien de gênant dans la mesure où elles ne sont rendues visibles que lors du survol de l'image au moyen de la souris. Souvent plus pertinentes qu'un commentaire général, elles permettent de s'exprimer au sujet d'une partie bien précise de l'image et éventuellement d'introduire une note d'humour.

015E000000443259-photo-galeries-flickr-add-notes.jpg
015E000000443260-photo-galeries-flickr-add-notes.jpg

Commentez des parties bien précises de l'image. Vos commentaires apparaitront lors du survol de l'image par la souris


Vous venez d'arriver à Tahiti où votre travail vous a conduit pour une durée de 4 ans. Vous souhaitez faire découvrir la région à votre famille et vos amis qui n'auront jamais l'occasion de s'y rendre par eux-mêmes. Vous créez une galerie sous Flickr, avec un premier album consacré à « L'arrivée à l'aéroport », un deuxième à « La faune locale », un troisième à « La flore locale », un quatrième à... et c'est justement là que ça coince : Flickr, dans sa version gratuite, limite la création d'albums au nombre de trois.

00445442-photo-galeries-flickr-albums-limite.jpg

Le version gratuite de Flickr vous empêche de créer plus de trois albums


Flickr ne se contente pas de vous offrir un hébergement et un affichage sous forme de galerie. Il vous propose également plusieurs types de liens pour afficher vos images indépendamment du contexte de la galerie : grâce à la commande « All sizes », vous accédez au code permettant l'affichage d'une miniature ou de l'image en pleine page.

015E000000444272-photo-galeries-flickr-liens.jpg
015E000000444271-photo-galeries-flickr-liens.jpg

Vous pouvez utiliser Flickr comme un simple hébergeur, et profiter des liens « miniature » et « pleine page » pour afficher vos images dans un contexte autre que celui de la galerie


Via le menu « Batch Organise », Flickr vous permet à tout moment d'appliquer, à tout un lot de photos, plusieurs types de changements (titre, type de licence, type de catégorie...). Il vous suffit de glisser-déposer, dans l'espace central de la fenêtre, les photos auxquelles vous souhaitez appliquer des changements.

00FA000000445307-photo-galeries-flickr-batch.jpg
00445308-photo-galeries-flickr-batch.jpg

Cette fonction de traitement par lot vous permet de gagner du temps lors d'étapes comme celle d'attribution de licence, de catégorie...


On notera enfin que Flickr conserve toutes les données relatives à la prise de vue et les affiche lors d'un simple clic sur « More properties » dans le menu « Additional Information ». Ces données sont précieuses pour connaitre les caractéristiques techniques de la prise de vue : quelle sensibilité le photographe a-t-il choisi pour ce cliché de nuit ? Quelle vitesse d'obturation a permis de capturer cet oiseau en vol ? etc.

015E000000449285-photo-galeries-flickr-informations-image.jpg

Bien que dissimiluées, les données relatives à la prise de vue sont bel et bien conservées et rendues accessibles par Flickr


Et l'aspect partage ?


Flickr vous permet non seulement de partager vos images avec vos proches et de bénéficier des remarques d'inconnus de passage sur la galerie, mais aussi de vous abonner à des groupes. Publics ou privés, ces groupes ont pour fonction de réunir des photographes intéressés par un même sujet et de leur donner les moyens d'échanger via un système de forum interne. Pour trouver un ou des groupes avec lesquels vous partagez des affinités, effectuez une recherche depuis cette page. Chaque groupe fait l'objet d'une courte présentation dans lequel il précise ses règles de fonctionnement (nombre d'images maximal que l'on peut poster par jour...).

015E000000445431-photo-galeries-flickr-groupes.jpg
015E000000445432-photo-galeries-flickr-groupes.jpg

Cherchez dans le très large éventail de groupes, ceux qui se rapprochent de vos points d'intérêts


A l'heure où nombreux sont les photographes amateurs et professionnels qui cherchent de nouvelles voies pour se faire connaître et proposer leurs images à la vente, Flickr est une solution qui mérite qu'on lui accorde un peu d'attention. Elle permet en effet aux photographes qui le souhaitent de partager leurs photos sous licence Creative commons (Voir : menu Explore > Creative commons).

00445303-photo-galeries-flickr-licences.jpg

Six types de licences vous sont proposés


Wikipedia indique que ces licences autorisent certains usages librement définis par les auteurs, parmi onze possibilités combinées autour de quatre pôles :
00445306-photo-galeries-flickr-cc.jpg


En tant que possesseurs des droits sur vos images, vous pouvez, au moyen de l'une ou l'autre de ces licences, définir leurs conditions de partage et de diffusion.

Et l'aspect communautaire ?


L'aspect communautaire est beaucoup plus manifeste sur Flick que sur Picasa Web Album. En effet, il n'est pas utile d'échanger des invitations pour accéder aux galeries des autres ou recevoir des visites sur la sienne. Il suffit en effet de suivre l'un ou l'autre des liens présents dans la partie droite de la page, pour quitter la sphère privée au profit de l'une des nombreuses pages communautaires du site.

Qui dit communauté dit aussi statistiques pour Flickr qui nous propose ainsi des graphiques concernant les marques les plus représentées et les appareils les plus couramment employés par ses membres.

015E000000449286-photo-galeries-flickr-stat.jpg
015E000000449294-photo-galeries-flickr-stat.jpg

Flickr vous donne accès à des données statistiques présentées sous formes de graphiques


Alors que Picasa Web Album est on ne peut plus sobre dans les fonctions, Flickr propose de son côté une avalanche de façons d'interagir avec le contenu et d'interroger la vaste base d'images qu'il abrite. Les requêtes (accès aux images via un calendrier du mois, affichage des images postées il y a un an, affichage des commentaires que j'ai formulés ou de ceux que j'ai reçus, etc.) sont trop nombreuses pour qu'on les liste toutes. Si Flickr offre bien des façons de découvrir des photos, il en offre tout autant de se perdre : en effet, grand est le « risque », passés quelques clics, d'oublier ce qu'on est venus y faire. Parmi ces fonctions, on retiendra le système de « tags » des photos (voir le deuxième visuel ci-dessous) qui a fortement contribué à la popularité de Flickr. Ces tags, qui fonctionnent comme des balises apposées à chaque photo en définissant les thèmes dont elle traite, sont utilisés par les visiteurs pour naviguer dans les nombreuses galeries disponibles.

00FA000000443341-photo-galeries-flickr-exploration.jpg
00FA000000443340-photo-galeries-flickr-exploration.jpg
00FA000000443342-photo-galeries-flickr-exploration.jpg

Il y a tant de façons de se promener dans la vaste base de Flickr, que bien malin celui qui ne s'y perdra pas


Enfin, l'une des fonctions les plus ludiques et les plus communautaires de Flickr est peut-être celle de géocalisation. La commande « World Map » vous donne accès à une planisphère sur laquelle vous êtes invités, par simple glisser-déposer, à replacer vos photos sur leur lieu d'où elles ont été prises. Cette même carte vous permet de découvrir les photos que les autres membres de la communauté ont souhaité partager (sachant qu'il est permis à chacun de restreindre l'accès à ces images à ses amis ou contacts). Même si certains ont l'idée un peu farfelue de « géocaliser » les photos de leur chat ou de leur petite amie, il n'en reste pas moins que cette planisphère permet de s'évader et de découvrir des villes et régions de façon ludique.

015E000000443374-photo-galeries-flickr-g-olocalisation.jpg
015E000000443375-photo-galeries-flickr-g-olocalisation.jpg

La géocalisation permet s'évader et de découvrir des lieux nouveaux de façon moins conventionnelle


Que conclure de tout cela ?


Avant de prétendre à une quelconque conclusion au sujet de Flickr, il faut également mentionner l'existence d'un blog, la possibilité d'uploader des photos depuis son mobile, de commander des tirages, etc. Vous l'aurez compris, Flickr propose tant de services qu'il n'est pas possible de tous les lister. Cette richesse des fonctions est sans doute son principal argument de séduction, tant il est vrai que l'on ne s'ennuie jamais sur Flickr, que l'on soit simple visiteur ou utilisateur. Cette richesse pourra aussi apparaitre excessive à ceux qui cherchent juste une solution d'hébergement, et n'ont que faire de la géocalisation et des groupes thématiques : ceux-là se trouveront peut-être plus d'affinités avec la solution de Picasa, sobre et par ailleurs plus convaincante pour ce qui est de la visualisation des images.

Flickr

Les plus
+ Pour Windows, Mac OS et Linux
+ La fonction « notes »
+ La géocalisation, les groupes
Les moins
- En anglais
- Tant de requêtes qu'on s'y perd
- Version gratuite limitée
Visualisation
Partage
Fonctions
3
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top