Comparatif webcams : 10 webcams testées

Par Julien Jay
le 04 décembre 2006 à 16h00
0

La problématique de la qualité



0000009600409979-photo-webcam-logitech-ultra-vision.jpg
Avant de conclure, nous ne saurions être complets sans évoquer l'épineux problème de la qualité que l'on peut attendre de nos diverses webcams. « Épineux » car d'une année sur l'autre, il faut bien reconnaître que la qualité est loin de progresser, bien au contraire. « Épineux » encore car au final, l'arrivée de la HD sur les quelques modèles véritablement HD de ce comparatif, c'est à dire n'utilisant pas un artifice logiciel, a pour seul effet d'augmenter la résolution sans que cela ne se ressente sur la netteté ou encore sur le grain des vidéos... En revanche, côté occupation processeur ou fluidité, vous en serez pour votre grade, le titre record en la matière revenant à Microsoft et sa LifeCam NX-6000 qui s'accapare 80% des ressources en enregistrement une vidéo en 2 mégapixels. Puisque nous évoquons cette webcam, sachez que le modèle NX-6000 qui dispose de la résolution native la plus élevée de ce comparatif est lourdement pénalisé avec un temps de rafraîchissement beaucoup trop élevé (il faut attendre un bon moment avant que l'image ne se stabilise). En 1 600 x 1 200, on est qui plus est très loin d'obtenir une fluidité satisfaisante et les 25 images par seconde ne sont qu'un souvenir. D'un point de vue qualitatif, et à sa résolution maximale, la NX-6000 offre des images nettes, pour peu que le sujet ne soit pas trop proche. En revanche, le respect des couleurs n'est pas du tout au rendez-vous et la webcam a tendance à être facilement aveuglée et à brûler les hautes lumières. En prime, et du fait de l'optique fixe, il est ici impossible de prendre des instantanés en étant proche d'un objet : la photo de la montre, totalement floue, le prouve.

Modèle avec moins de prétentions, la LifeCam VX-6000 offre pour sa part une bonne netteté mais c'est surtout sur le respect des couleurs qu'elle se distingue notablement de la NX-6000 ! En revanche, et à l'instar de la VX-3000, la vidéo est particulièrement bruitée, une caractéristique fort gênante à nos yeux et qui n'est pas aussi prononcée sur les autres modèles de ce comparatif. Et au bruit déjà trop marqué de la VX-6000, la VX-3000 ajoute une effroyable pixellisation. Bref, la HD chez Microsoft ce n'est vraiment pas ça !

La Live ! Cam Optia de Creative signe pour sa part des clichés de 1,3 mégapixel manquant cruellement de détails avec des zones d'ombres marquées et des couleurs trop saturées. On peut même observer sur la montre des aberrations à chaque intersection des maillons.

0000009600410590-photo-comparatif-webcams-close-up-3.jpg
La DualPix HD d'Hercules, qui revendique également les 1,3 mégapixel, fait pour sa part sensiblement mieux avec un bon niveau de détail et des couleurs fidèles. En revanche, un voile semble recouvrir nos deux photos et si le phénomène est déjà visible sur la montre, il est encore plus marqué sur les jacinthes. En outre, le rafraîchissement de cette webcam semble parfois problématique, son déplacement alors qu'elle tourne provoquant des effets de vague à l'écran.

Chez Philips, le modèle SPC500NC est loin de faire des merveilles, et au vu de son prix, pas plus de 30 euros, cela est presque normal. Les couleurs sont tout sauf respectueuses de la réalité et l'on constate une certaine pixellisation sous forme de strates à divers endroits de l'image. Plus évoluée, la SPC900NC, toujours signée Philips, ne fait pas nécessairement mieux. Les clichés sont en effet comme une compilation du pire : bruités, pixellisés, avec en plus un manque flagrant de fidélité au niveau des couleurs. Bref le mode 1 280 x 960 de cette SPC900NC n'est guère convaincant...

Terminons enfin notre tour d'horizon par les webcams Logitech. Bonne surprise avec la QuickCam Communicate STX qui, malgré son positionnement entrée de gamme, est plutôt respectueuse des couleurs. Certes l'image est bruitée et certes encore la prise de photo rapprochée est difficile voire impossible, mais pour un prix moyen de 45 euros cela reste acceptable. Grosse déception en revanche pour l'Ultra Vision ! Logitech a beau nous annoncer une optique d'une qualité sans précédent (cinq éléments en verre) et la présence d'un capteur évolué d'une résolution native de 1,3 mégapixel, le résultat est tout simplement catastrophique. Pour décrire les captures réalisées par cette webcam il faut probablement prendre ses références dans la peinture contemporaine ! Parler d'absence de réalisme pour les couleurs serait en dessous de la réalité puisque nous avons ici affaire à de véritables couleurs fluo, alors que l'image est en définitive assez bruitée. L'optique fixe de l'Ultra Vision ne permet pas non plus de réaliser des photos rapprochées et notre montre est donc floue. À plus de 110 euros la webcam, les résultats ne sont vraiment pas à la hauteur. Terminons enfin par la QuickCam Sphere MP dont les prestations sont meilleures que l'Ultra Vision sans être toutefois transcendantes. La caméra a toujours tendance à saturer exagérement les couleurs, mais les effets fluorescents nous sont ici fort heureusement épargnés alors que le bruit est mesuré.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Intel Ice Lake vs Slylake : +40% d'instructions dans le meilleur des cas, +18% en moyenne
Nintendo Switch : des développeurs ont réussi à jouer à Tomb Raider... et Overwatch
Renault ZOE 2 : prix, caractéristiques, disponibilité... Que sait-on du futur modèle électrique ?
Withings annonce Move Timeless Chic, une montre qui allie élégance, technologie et endurance
L'UE accuse la Russie de désinformation lors des élections
Incredibox : le jeu de beatbox musical français qui cartonne
Google Assistant : la mémorisation automatique du stationnement réactivée
Iliad, maison mère de Free, partenaire du projet de cryptomonnaire de Facebook
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
scroll top