Comparatif moniteurs 22 pouces : le bon choix du moment

20 septembre 2018 à 14h14
0

Des avantages et des inconvénients d'un 22 pouces

Les Moniteurs LCD sont à présent les plus représentés sur le marché. Tout le monde ou presque a aujourd'hui abandonné le CRT de ses débuts, qui a longtemps trôné en mastodonte sur nos bureaux, au profit d'un écran plat. Cette évolution a été rendue possible par la démocratisation des LCD, les diagonales 17 et 19 pouces, les plus courantes, étant aujourd'hui proposées respectivement à moins de 200 et 300 euros. Et au-delà ? Alors que les prix s'envolent progressivement à mesure que les dimensions s'accroissent, on remarque toutefois qu'une catégorie, celle des 22 pouces, propose des moniteurs à des tarifs très abordables. Alors, pour ceux qui viennent tout juste de remiser leur CRT à la cave, ou qui se sentent à l'étroit lorsqu'ils travaillent sur leur 17 pouces, un moniteur 22 pouces est-il le bon choix du moment ?

Quelles « contre-indications » peut-on voir d'emblée à l'utilisation d'un moniteur 22 pouces ? Leur résolution déjà (ces moniteurs ayant la même que les 20 pouces, à savoir 1 680 x 1 050) amène à se poser une question : pourquoi opter pour un moniteur de dimensions plus importantes, sachant que cela se fera au détriment de la qualité d'affichage ? Une deuxième question travaillera particulièrement les joueurs : pouvoir jouer en 1 600 par 1 200, quel bonheur, mais quel coût aussi pour acquérir la carte graphique qui permettra de jouer, avec un rendu fluide, aux derniers FPS en date ! Et enfin diront les cinéphiles, à quoi bon une telle résolution pour regarder des DVD généralement au format 720 par 576, dont le visionnage en plein écran demandera beaucoup de recul pour ne pas être gêné par la qualité d'affichage ?

Que de problèmes on remarquera d'emblée ! Alors, pourquoi malgré tout opter pour un 22 pouces ? La principale raison de faire ce choix sera celle-ci : l'excellence du ratio prix / confort. Alors que les 24 pouces restent l'apanage des configurations haut de gamme, les 22 pouces sont proposés à partir de 349 euros prix constructeur (et de prixsh:147485) sur le , soit le prix d'un 19 pouces haut de gamme, et une somme que beaucoup peuvent se permettre de débourser en cas de changement ! Voilà pour ce qui est du prix. Concernant l'aspect « confort », on notera que les 22 pouces actuels au format Wide permettent de bénéficier d'un bureau étendu, et donc plus confortable pour ce qu'on appelle le multitâches (Bureautique, Internet, photo...). Ces moniteurs ont enfin un atout, celui d'être proposés à un prix moitié moindre que celui d'un téléviseur LCD de dimensions proches. Alors que l'offre en 22 pouces commence à s'étoffer, nous vous proposons ce comparatif de moniteurs, réalisé en deux temps. Dans un premier moment, seuls deux modèles ont été mis face à face, l'un parmi les moins chers de sa catégorie - l'Acer AL2216W -, l'autre parmi ceux dont l'interface est la plus riche, l'Asus MW221u. Les Belinea 2225 S1W (qui concurrence l'Acer AL2216W sur l'entrée de gamme) et le très stylé ViewSonic VX2235wm les ont ensuite rejoints.

 Acer AL2216WAsus MW221uBelinea 2225 S1W ViewSonic VX2235wm
 S352702H150S372613H150S382679H150S349846H150
Taille22 pouces 22 pouces22 pouces22 pouces
Résolution1 680 x 1 0501 680 x 1 0501 680 x 1 0501 680 x 1 050
Luminosité 300 cd/m2300 cd/m2300 cd/m²280 cd/m²
Contraste700:1700:11000:1700:1
Angle de vision170° (H) / 160° (V)170° (H) / 160° (V)160° (H) / 160° (V)170° (H) / 160° (V)
Temps de réponse5 ms2 ms (gris à gris)5 ms5 ms (noir à blanc)
ConnectiqueD-SubD-Sub, DVI-D, audio, jackD-SubD-Sub, DVI-D, audio, Mini-jack
Accessoires-Haut-parleurs stéréo 2 x 1 WHaut-parleurs stéréo 2 x 1 WHaut-parleurs stéréo 2 x 2,5 W
Prix conseillé399 euros449 euros379 euros450 euros (env.)
Dimensions (H x W x D)514 X 406 X 198 / 4,8 Kg514 x 401 x 228 mm / 6,1 Kg517,1 x 444,1 x 173 mm / 5,8 Kg524 x 482 x 244 mm / 6 Kg
Garantie3 ans3 ans3 ans2 ans

Acer AL2216W

00C8000000352702-photo-moniteur-lcd-acer-al2216w.jpg
Proposer un écran 22 pouces à 399 euros est une gageure qu'Acer a relevée et réussie. Comme nous le disions en introduction, cet AL2216W est mis sur le marché à un prix qui est couramment celui des 19 pouces. Comment Acer a-t-il réussi cet « exploit » ? Le faible coût tient déjà au type de la dalle TN qui est le type le meilleur marché. L'économie s'est ensuite faite sur la connectique et les options, l'AL2216W étant on ne peut plus dépouillé, puisqu'il se contente d'une interface VGA, faisant ainsi l'impasse sur les connectiques DVI/HDCP. De façon plus anecdotique, il est également privé de haut-parleurs ou de hub USB. C'est donc sans surprise que l'on retrouve ce moniteur dans la gamme Avantage qui regroupe les modèles entrée de gamme et généralistes d'Acer. Les écrans plus spécifiques et pointus prennent quant à eux place dans les gammes Gamers (joueurs, multimédia), Pro (indépendants, entreprises), Prestige (haut de gamme) et Ferrari.

00B4000000382928-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg
000000B400382924-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg

000000B400382927-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg
000000B400382926-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg



Le pied est assez basique, le tableau de commande aussi, situé en retrait du cadre. L'écran ne peut pas être pivoté ou réglé en hauteur, seulement incliné. On note qu'il manque de stabilité : si vous essayez de lui imprimer un mouvement d'avant en arrière, vous le verrez suivre même si ce n'est fait que du bout des doigts. Vous en ressentirez notamment l'inconvénient si vous fixez votre webcam sur la partie supérieure du cadre de l'écran, et que vous la manipulez fréquemment. On notera au passage que l'Asus MW221u souffre du même défaut. S'il faut retenir dans l'allure du AL2216W quelque chose de vraiment remarquable, ce sera l'extrême finesse de l'écran.

00B4000000386156-photo-moniteurs-acer-al2216w-et-asus-mw221u.jpg
00B4000000386157-photo-moniteurs-acer-al2216w-et-asus-mw221u.jpg

L'Acer AL2216W aux côtés du Asus MW221u : admirez sa finesse !


En action !

Rendu des couleurs par défaut, lecture de DVD, utilisation multitâches... qu'en est-t-il de l'Acer AL2216W lorsque l'on aborde la phase pratique ?

Images en mouvement
La visibilité est bonne latéralement, et même les personnes situées le plus dans les angles verront une image aux couleurs fidèles à celles d'origine. Ce n'est vraiment que lorsque l'on regarde le moniteur de dessus que l'image est marquée par un début de solarisation. Le problème le plus sensible concernant la luminosité et le rendu des couleurs se produit plutôt lorsqu'on le regarde de face, l'AL2216W laissant voir d'importantes différences de luminosité selon les parties de sa surface. Ce manque d'homogénéité est particulièrement sensible dans le cas de documents clairs ou de fonds clairs.

00384121-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg



Photo et bureautique
La luminosité est par défaut sur sa valeur maximale. Sans fatiguer spécialement les yeux, dans le cas d'une utilisation bureautique (traitement de texte, Internet, photo) quotidienne, il vous faudra la diminuer un peu. Par défaut également, l'écran tire nettement vers le jaune : votre bureau (en l'absence de fond d'écran), vos documents texte, l'arrière-plan de plusieurs de vos applications paraîtront désagréablement teintées. Les deux défauts (luminosité excessive et coloration) sont en partie liés, et un passage de la luminosité à 80 au lieu de 100 peut suffire à les corriger, tous les deux dans le même temps. Si vous souhaitez corriger le rendu de façon plus approfondie, sachez que peu d'outils s'offrent à vous, et qu'il faut les dénicher dans les menus de l'Al2216W. Pour accéder au classique réglage RVB (Rouge Vert Bleu), sélectionnez le profil « Utilisateur » au lieu du « Chaud » par défaut.

000000B400382929-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg
000000B400382931-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg
000000B400382933-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg



Autre remarque si vous vous en tenez aux réglages par défaut, vous risquez de trouver que les polices manquent de netteté. Pour y remédier, utilisez les curseurs de netteté et fréquence. Malgré cette coloration « jaune - rouge » que nous venons d'évoquer, le rendu coloré est très satisfaisant par défaut avec des couleurs éclatantes sans être clinquantes. Par ailleurs, les détails, même les plus fins, sont parfaitement restitués sur cet écran et ce, sans que le contraste soit poussé à son maximum. La calibration permet notamment de retrouver des tons chair plus fidèles sachant que d'une façon générale, avec ou sans calibration, les zones les plus claires ne sont pas brûlées, même avec une luminosité à son maximum, que les zones les plus sombres gardent de la matière, et enfin que le rendu reste doux tout en parvenant à restituer même les plus fins détails que nous avons évoqués.

00386534-photo-moniteur-acer-al2216w-affichage-images.jpg

Voici comment s'afficheront des images aux formats 16:9, 3:2 et 4:3 sur les moniteurs 16:10


C'est sans doute en bureautique, ou en « multitâches », que cet écran donne le meilleur de lui-même. En effet, son format permet de bénéficier d'un bureau étendu et d'afficher par exemple deux pages Word en même temps à l'écran, tout en gardant à portée de main ses contacts MSN, ICQ ou autre. Pour ce type d'utilisation, en plus de la coloration par défaut, on pourra être gênés par un léger problème de décentrage de l'image vers la droite qui se signale par une bande noire d'un millimètre ou deux sur la gauche du moniteur, décentrage qu'il faudra corriger.

015E000000386110-photo-moniteur-acer-al2216w.jpg

Les écrans Wide 22 pouces permettent d'afficher deux pages Word en même temps


Garantie

L'AL2216W bénéficie d'une garantie aller-retour atelier à la charge d'Acer d'une durée de trois ans. Une extension appelée « Acer ADVANTAGE » permet de bénéficier de trois ans d'échange sur site pour 49 euros. Concernant les pixels défectueux, les références qui s'appliquent sont celle de la Classe II et de la norme ISO 13406-2. Le remplacement intervient dès constatation de deux pixels centraux défectueux ou quatre pixels dispersés.

Conclusion

Comparé au MW221u d'Asus et au VX2235wm de ViewSonic, l'AL2216w parait un peu fruste avec son design basique et sa connectique réduite à l'essentiel. Si l'on s'en tient aux apparences, l'écart de prix entre les deux catégories de moniteurs (stylés et dotés d'une interface DVI d'une part, basique et se contentant d'une entrée VGA de l'autre) semble justifié et l'avantage être en faveur du MW221u. Toutefois, passés les premiers moments d'utilisation, le modèle Acer parvient sans peine à montrer qu'il a du bon. Les images qu'il délivre sont riches en couleurs sans tomber dans le piège d'un rendu clinquant à force de saturation. Elles réalisent le bel équilibre de parvenir à être denses tout en restant douces, et de restituer parfaitement les plus petits détails sans exagération du contraste ou de la netteté. Si le rendu de l'AL2216w est convaincant, aussi bien en terme de restitution des couleurs que des détails, tout n'est pour autant pas parfait. Il faudra faire avec (ou corriger) un léger manque de netteté qui se remarquera sur les zones de texte, une coloration jaune - rouge qui affectera les zones les plus claires et un décalage latéral de l'image. Rassurez-vous, ces défauts ne sont en rien rédhibitoires et l'on peut assez simplement corriger.

Ce moniteur est au final une assez bonne surprise. Son rendu assez neutre, passe-partout, est approprié aux besoins des utilisateurs lambda qui cherchent un moniteur confortable et fidèle, de type « prêt à l'emploi ». On le conseillera donc aux utilisateurs « multitâches » qui ne sont ni des technophiles (de ceux qui ne se remettraient pas de l'absence d'interface DVI), ni des puristes amateurs de réglages « aux petits oignons ». C'est sans doute un moniteur à conseiller au grand public et en particulier à ceux qui après trois, quatre, cinq ans au plus avec leur CRT souhaitent goûter aux joies de l'écran plat. Proposé à un prix aussi bas, il leur permettra de sauter une étape (celle du 19 pouces) pour arriver dès maintenant à ce qui sera sans doute le standard de demain.

Acer AL2216W

6

Les plus

  • Couleurs assez fidèles
  • Simple et bon marché

Les moins

  • Ni réglable en hauteur, ni pivotable
  • Pas d'interface DVI-D

0

Ergonomie6

Bureautique/photo8

Jeux/vidéo6

Asus MW221u

Positionné à 449 euros et disponible depuis peu, le MW221u possède les mêmes pécifications que l'AL2216W et le ViewSonic VX2235wm, exception faite du temps de réponse qui est de 2 ms pour et exprimé de gris à gris. D'autres différences, plus conséquentes, attendent l'utilisateur au niveau de la connectique. Autant l'Acer et le Belinea sont dépouillés, et s'en tiennent au minimum avec une simple interface VGA, autant l'Asus met le paquet sur la question avec une connectique DVI/HDCP et un port VGA. A noter qu'avant la sortie de cet écran, seul le modèle Samsung SyncMaster 225BW proposait une prise en charge HDCP en 22 pouces.

00B4000000382915-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg
000000B400382907-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg
000000B400382908-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg

000000B400382910-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg
000000B400382911-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg

000000B400382913-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg
000000B400382914-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg


Le pied est circulaire, avec un revêtement métallisé et brillant d'un très bel effet. Il s'assemble très simplement et son retrait est - oh, surprise ! -, aussi aisé. Comme les autres moniteurs, il est privé d'orientation latérale. Le seul mouvement autorisé est celui d'inclinaison sur 25° (de -5 à + 20°). Comme sur l'AL2216W, on remarque que le moniteur tremble lorsque l'on règle l'angle de vision.

00385722-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg
00385723-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg

Le MW221u s'incline sur 25°


Pour accéder aux connecteurs, il vous faudra retirer le cache arrière qui les dissimule. Cette opération effectuée, vous pouvez brancher les câbles VGA ou DVI voire également connecter un câble audio à la carte de l'ordinateur. Les haut-parleurs sont remarquablement bien intégrés : placés sous la partie inférieure du cadre, ils sont totalement dissimulés aux regards. Le panneau de contrôle, inclus dans le cadre et composé de boutons en aluminium, fait partie des éléments qui donnent beaucoup de style au moniteur. La touche « Splendid » permet un accès direct aux différents modes utilisateurs parmi lesquels : standard, cinéma, jeu, vue nocturne ou paysage. L'OSD est clair et les principaux réglages (luminosité, contraste, température de couleur) très facilement accessibles.

00384981-photo-moniteur-asus-mw221u-osd.jpg
00384982-photo-moniteur-asus-mw221u-osd.jpg

L'OSD du MW221u


En action !

Le MW221u produit une impression très favorable dans les premiers moments passés à le brancher et à le prendre en main. Qu'en est-il lorsque l'on commence à en avoir une utilisation régulière, et / ou spécifique ?

Images en mouvement
On observera fréquemment un fourmillement dans les aplats, ainsi qu'au niveau des contours des parties les plus détaillées de l'image. Les teintes très saturées du moniteur seront particulièrement peu agréables sur les personnages, avec des visages au rendu exagérément jaune orangé en intérieur, et en plein air des zones de végétation qui virent au vert fluo...

00384983-photo-moniteur-asus-mw221u-dvd.jpg
00384984-photo-moniteur-asus-mw221u-dvd.jpg

Le rendu des couleurs par défaut produit des tons trop orangés en intérieur, et artificiels en extérieur


On y reviendra, mais une calibration s'impose, les réglages d'usine ne donnant rien de bon, que ce soit au niveau du contraste, de la luminosité ou du rendu des couleurs. Quant aux jeux, la rémanence est effectivement peu perceptible, et ce n'est pas le défaut qui viendra troubler le joueur de FPS rapides.

015E000000384986-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg
015E000000384985-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg

Affichage d'une vidéo en 1 280 x 720 et d'un DVD en 720 x 576


A propos des angles de vision - équivalents à ceux des autres moniteurs -, on remarque que la lisibilité est bonne latéralement, mais que la qualité d'affichage se dégrade lorsque l'on regarde le moniteur de dessus, et ce de façon plus sensible que dans le cas de l'AL2216W par exemple.

00384122-photo-moniteur-asus-mw221u.jpg



Photo et bureautique
Le MW221u présente, au niveau des réglages d'usine, les défauts inverses de ceux des autres moniteurs et du modèle Asus en particulier, auquel nous l'avons longuement confronté. En effet, alors que l'AL2216W réclame un ajustement de la netteté, l'Asus force le contraste. Alors même que ses deux curseurs de contraste et netteté ne sont pas à leur maximum, le texte apparaît comme beaucoup trop accentué, et rapidement source de fatigue visuelle. D'autre part, alors que l'Acer se caractérise par un rendu assez neutre et doux, l'Asus sature les couleurs à un point assez saisissant.

Faire changer la température de couleur de sa position « normale » à « mode utilisateur » améliore un peu les choses, surtout le rendu des couleurs qui restent toutefois plus vives que la normale. La luminosité explose en revanche, et il vous faudra la réduire ainsi que le contraste. Pour modifier ce rendu par défaut assez particulier, on peut également opter pour l'un des cinq modes suivants : normal, paysage, standard, cinéma, jeu et vue nocturne. Le MW221u offre pour cela un réglage direct sous la forme de la touche « Splendid » du panneau de commande. Malgré une différence de rendu, ces modes ne corrigent pas les défauts que nous avons pointés (couleurs très saturées, rendu peu chaleureux). Contrairement à l'Acer AL2216W dont le rendu, même sans calibration, est satisfaisant, il faudra ici presque nécessairement prendre le temps de calibrer le moniteur, de préférence en utilisant une sonde. Dernier point que l'on notera sur cette partie : l'impression de détail moins forte que sur l'Acer.

Garantie

Le MW221u bénéficie d'une garantie de trois ans, dalle et électronique. Concernant les pixels lumineux, la garantie s'applique à partir de 4 pixels lumineux répartis sur l'écran, 1 situé dans la partie centrale ou encore 2 distants de moins de 5 mm. Concernant les pixels morts, pour que la garantie s'applique il vous en faudra au moins 5 répartis sur l'ensemble de l'écran, à partir de 3 dans la partie centrale ou 2 distants de moins de 5 mm. Si votre moniteur combine les deux types de pixels défectueux, la garantie s'appliquera cette fois à partir de 6 pixels à problème.

Conclusion

Tout juste sorti de son carton, le MW221u provoque deux impressions un peu contradictoires : d'un côté la surprise de le trouver aussi profond après la finesse impressionnante à laquelle nous avait habitués l'AL2216W reçu dans le même temps, de l'autre le plaisir de constater sa qualité de construction. Le MW221u est effectivement un moniteur qui non seulement a de l'allure, mais qui en plus est bien conçu et bien construit : les haut-parleurs par exemple sont intégrés en toute discrétion sous le cadre, un passe-câbles est prévu pour guider les câbles vers l'arrière, le pied s'assemble très facilement et se retire enfin avec autant d'aisance, ce qui est suffisamment rare pour mériter d'être signalé, etc. Bref, il y a de nombreuses attentions portées au confort, et elles ne passent pas inaperçues à l'utilisateur.

Reste que s'il produit une impression favorable dans les premiers moments, celle-ci décline après quelques moments d'utilisation. Le rendu des couleurs est le premier point auquel notre sensibilité se heurtera, en prenant conscience de leur caractère saturé, clinquant presque. Les différents modes d'affichage proposés, et directement accessibles depuis une touche dédiée du panneau commande, ne seront pas d'un grand secours face à ce problème. Pour doter le MW221u d'un rendu plus juste, il faudra en passer par une calibration en bonne et due forme, ce qui n'est ni dans les habitudes, ni dans les moyens de tous. Autre sujet de déception : le rendu des vidéos. Les fourmillements se font assez fortement ressentir dans les aplats, tandis que d'une façon plus générale regarder un DVD 720 x 576 en plein écran n'est pas gage de qualité. Bref, tout séduisant qu'il est dans les premières minutes, le MW221u n'est pas au final le moniteur dont on gardera l'impression la plus favorable.

Asus MW221u

4

Les plus

  • DVI-D / HDCP
  • Rémanence très faible
  • Qualité de construction

Les moins

  • Non réglable en hauteur / Non pivotable
  • Risques de fatigue visuelle
  • Difficile à bien régler soi-même
  • Fourmillements dans les vidéos

0

Ergonomie9

Bureautique/photo6

Jeux/vidéo6

Belinea 2225 S1W

00FA000000382679-photo-moniteur-lcd-belinea-2225-s1w.jpg
Le 2225 S1W est de conception classique. Le pied incliné vers l'avant comporte un anneau qui fait office de passe câbles, à condition de prendre le soin de les passer avant de les raccorder au moniteur. Le socle est on ne peut plus sobre : rectangulaire, noir, en plastique, et juste légèrement profilé vers l'avant. Une grille alvéolée protège et camoufle les haut-parleurs intégrés dans la partie inférieure du cadre. Comme les deux autres modèles testés avant lui, ce moniteur n'est capable que d'un seul type de mouvement, à savoir une légère inclinaison vers l'avant. Il a toutefois un avantage, celui d'être plus stable que ses concurrents qui subissent un léger mouvement d'avant en arrière dès qu'on les manipule.

Des deux moniteurs déjà testés, c'est au modèle Acer que le 2225 S1W s'apparente le plus. Il arrive comme lui sur le marché à un prix très agressif (379 euros au lancement, soit même 20 euros de moins que l'Acer) et joue à son tour la carte de la sobriéte en se dotant comme son concurrent d'une unique entrée VGA. Si ces écrans très semblables dans leurs ambitions se différencient toutefois, c'est au mieux par :
  • Leur profondeur : l'AL2216W est remarquablement fin, le 222R S1W beaucoup moins, ce moniteur enregistrant même un surplus d'un kilo par rapport à son concurrent !
  • La présence de haut-parleurs : le 222R S1W en est pourvu, alors que l'AL2216W ne fait aucune entorse à la politique du strict minimum.
La dernière différence vient de la dalle : alors que celle du Acer est signée Samsung, le Belinea embarque une TN + Film signée AU Optronics.

00B4000000403391-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg
000000B400403389-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg
000000B400403390-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg

000000B400403392-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg
000000B400403393-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg


012C000000403386-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg

Le 2225 S1W s'incline légèrement vers l'avant, mais ne peut être réglé en hauteur, ni orienté


En action !

Quelles sont les performances du 222R S1W lorsque l'on aborde la vidéo et la bureautique notamment ?

Images en mouvement
Si vous décidez de visionner un DVD en plein écran, faites-le avec le maximum de recul. En effet, si vous restez à la même distance de l'écran que lorsque vous surfez ou que vous rédigez, vous ne pourrez manquer d'être gênés par des artefacts de compression présents dans toute l'image et en particulier sur les contours des personnes et objets. Notez toutefois que ce défaut n'est en rien lié à ce moniteur en particulier, mais qu'il est typique des écarts importants de résolution, comme ici où l'on affiche du 720 x 576 sur un écran prévu pour du 1 680 x 1 050.

00405057-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg



Sur ce moniteur comme sur l'Asus, on remarquera nettement des fourmillements dans les aplats. Si ce défaut, comme le précédent, s'atténue voire disparaît lorsque l'on prend du recul, il est en revanche imputable à la dalle et non à la vidéo. Notez également, à titre d'exemple et pour donner une référence « matériel », qu'avec une carte comme la Nvidia GeForce 6800 LE, une vidéo en 1 440 x 1 080 connaitra des saccades voire des interruptions, alors que la même en 1 280 x 720 passera de façon assez fluide. Pour ce qui est du jeu, avec un titre comme FIFA 06 par exemple, la rémanence n'est pas dérangeante. Donc peu sensible dans le jeu, la rémanence reste toutefois présente, rendant par exemple impossible la lecture d'un texte soumis à un déplacement latéral rapide (des sous-titres qui défilent...). D'une façon générale, c'est à nouveau moins la réactivité qui sera à critiquer que les écarts entre la résolution native de l'écran et celle du jeu. Et même si cela revenait à beaucoup trop forcer le trait, nous avons regardé dans les rétrospectives les moments d'anthologie de ce même jeu (des séquences vidéo en basse résolution) et pu constater l'importance des fourmillements occasionnés par une pixellisation généralisée de l'image. Sur un 19 pouces, même si le rendu laisse également à désirer, le rendu ne va pas jusqu'à provoquer une fatigue visuelle rapide.

015E000000403394-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg

015E000000403395-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg
00FA000000403396-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg


Photo et bureautique
Par défaut la luminosité est réglée 90 et heureusement, son maximum étant à déconseiller. L'affichage d'un fond uniforme (noir, blanc...) permet d'identifier des problèmes de manque d'uniformité dans le rétro-éclairage. Sur ce chapitre, on peut dire que le 222R S1W donne plus satisfaction que le modèle Acer dont le rendu lumineux était peu homogène. On note toutefois sur ce moniteur une zone exagérément lumineuse située dans la partie inférieure de l'écran. Quant au noir, il manque de profondeur, et diminuer la luminosité n'y changera pas grand-chose.

Ce préambule terminé, qu'en est-il du 2225 S1W lorsque l'on aborde la partie bureautique proprement dite ? D'entrée de jeu, on remarquera que les caractères « bavent » légèrement et surtout, lorsqu'ils sont sur un fond autre que blanc, qu'ils contrastent exagérément à cause d'un effet qui les surligne. Ce double défaut s'atténue en réduisant d'une part le contraste qui, bien que réglé sur 80 seulement par défaut, est encore trop élevé, et pourquoi pas en jouant sur le réglage « Finesse » (dans la rubrique Divers). Il sera toutefois un peu utopiste de penser parvenir à en venir totalement à bout, et il faut également signaler que ce phénomène sera à la longue source de fatigue visuelle. Voilà pour ce qui est de la pertinence des réglages par défaut pour un usage bureautique.

00403423-photo-moniteur-belinea-2225-s1w.jpg

Un liséré clair entoure tous les caractères, les faisant ressortir exagérément


Ce moniteur est plus immédiatement convaincant dans un cadre d'une utilisation photo. En effet, alors que l'Acer AL2216W donnait satisfaction malgré une légère dominante par défaut, le 2225 S1W a d'emblée un rendu encore plus juste. C'est un moniteur qui pourra être utilisé sans calibration préalable car il ne présente pas de dominante désagréable. Il est par ailleurs capable de restituer les plus fins détails d'une image, comme d'infimes gouttelettes d'eau sur une feuille.

00402080-photo-moniteur-belinea-2225-s1w-3-2.jpg
00402081-photo-moniteur-belinea-2225-s1w-4-3.jpg
00402082-photo-moniteur-belinea-2225-s1w-16-9.jpg

Vos photos 3:2, 4:3 et 16:9 vues en diaporama sur le Belinea 2225 S1W


Il présente un autre avantage concernant le graphisme (qu'il partage toutefois avec ses concurrents mais que nous n'avions pas encore mis en avant), qui est de permettre grâce à son format étendu de garder à l'écran toutes les palettes d'outils nécessaires au travail de l'image. Les formats 16:10 rendent en effet de précieux services aux graphistes, et ceux dont le budget est réduit (rappelons que ce moniteur est proposé au même prix que bien des 19 pouces) pourraient particulièrement s'intéresser à ce 2225 S1W pour ces deux raisons.

Garantie

Belinea garantit ses moniteurs trois ans, durée pendant laquelle il procède à l'échange standard sur site et à la prise en charge des coûts de logistique correspondants. La garantie concerne la lampe de rétro-éclairage et la dalle. Cette dernière sera changée à partir de trois pixels consécutifs défectueux ou quatre pixels répartis sur la dalle, en accord avec la norme ISO 13406-2.

Conclusion

Des moniteurs réunis ici, le Belinea 2225 S1W est sans conteste celui qui vient concurrencer le plus directement l'AL2216W d'Acer qui nous avait paru si intéressant lors de la première phase de ce comparatif. Alors même qu'il a été positionné à 20 euros de moins lors de son lancement (379 euros contre 399 euros pour l'Acer), ce moniteur parvient-il à le détrôner de cette place enviée de meilleur rapport qualité / prix ? Oui et non. Si le 2225 S1W est exempt des petits défauts reprochés au modèle Acer, il nous arrive avec les siens propres, dont le plus marquant est une accentuation trop forte qui surligne exagérément les détails, et en particulier tous les caractères présents à l'écran. Ce phénomène assez flagrant sera à la longue source de fatigue visuelle, et d'autant plus gênant qu'il est impossible à faire disparaître durablement, le réglage du contraste permettant seulement de l'atténuer. Dommage pour un moniteur qui sans cela se faisait surtout remarquer par un rendu des couleurs plutôt juste par défaut et par un design sobre, et qui en ayant par ailleurs des prétentions plutôt égales à celle de l'Acer, pouvait se présenter comme une bonne alternative à ce moniteur.

Belinea 2225 S1W

6

Les plus

  • Lumineux
  • Sobre
  • Doté de haut-parleurs 2 x 1 W

Les moins

  • Contraste trop élevé
  • Une unique entrée VGA
  • Construction basique / Juste inclinable

0

Ergonomie7

Bureautique/photo6

Jeux/vidéo6

ViewSonic VX2235wm

00FA000000349846-photo-moniteur-lcd-viewsonic-vx2235wm.jpg
A ce jour, ViewSonic possède trois moniteurs 22 pouces, ce qui est loin d'être négligeable lorsque l'on sait qu'il n'y a actuellement qu'une dizaine de modèles sur le marché. Malheureusement, tous sortent du cadre « bon ratio prix / confort d'utilisation » qui servait à l'origine de fil directeur à cet article. Ces moniteurs sont en effet proposés à 450 euros et au-delà, et cela alors même que plusieurs modèles se trouvent à 100 euros de moins sur les boutiques en ligne.

Qu'est-ce qui peut justifier ce surcoût ? L'examen de l'interface et du design du VX2235wm pourrait bien nous renseigner. En effet, alors que les trois autres moniteurs réunis dans ce comparatif (en particulier les modèles Acer et Belinea), sont particulièrement sobres, le ViewSonic VX2235wm est beaucoup plus libéré et s'autorise des fantaisies. Il est beaucoup plus massif est imposant que les autres moniteurs, du fait de son pied et son cadre très larges. Les haut-parleurs, un peu plus puissants que ceux qui équipent d'ordinaire les moniteurs, sont intégrés dans le cadre. Il faut à ce propos reconnaître au ViewSonic VX2235wm un design recherché. Le cadre est noir laqué et surligné par un encadrement gris métallisé, tandis que les haut-parleurs suivent une ligne courbe dont le dessin est accentué par un relief. Cette courbe, que l'on aimera ou non, présente toutefois un inconvénient, celui de rendre malaisé l'accès aux réglages.

Le pied comporte une partie gris métallisée qui constitue un logement pour... un téléphone ? une webcam ? un iPod ? A vous de voir, mais le fait est que cet emplacement n'est pas des plus fonctionnels. Ceci dit, à côté du VX2245wm, autre 22 pouces signé ViewSonic, ce moniteur pourrait presque recevoir l'épithète de sobre. Le Ce VX2245wm intègre en effet rien moins que 4 ports USB 2.0, un lecteur de carte mémoire 8-en-1, un micro, un système audio avec haut-parleurs et caisson de basses, et enfin... une station iPod. Ici, même si l'on a affaire à un moniteur doté d'une interface assez riche (DVI / VGA / Haut-parleurs), on est bien loin de ce tableau.

00B4000000408350-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg
00B4000000408351-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg

000000B400408348-photo-fujifilm-finepix-a700-galerie-6.jpg
000000B400408349-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg

000000B400408352-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg
000000B400408353-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg


Il est livré avec :
  • Un câble DVI
  • Un câble VGA
  • Deux câbles secteur
  • Un guide de mise en route rapide
  • Un câble audio
  • Un assistant ViewSonic sur CD-ROM (mode d'emploi et pilotes)

En action !

Le VX2235wm donne-t-il satisfaction lorsque l'on aborde la question de la vidéo, du jeu, de la photo et de la bureautique ?

Images en mouvement
Utilisé pour visionner des vidéos, le VX2235wm se sort mieux de l'exercice que ses homologues. Les images sont en effet moins sujettes au fourmillement, même si les aplats ne sont pas complètement exempts de cet effet, un peu gênant à la longue lorsque l'on regarde les vidéos à une distance très faible de l'écran.

00408356-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg


Le cadre noir laqué du VX2235wm présente un avantage, celui de donner l'impression d'avoir des noirs plus profonds qu'ils ne sont et surtout de rendre moins « parasites » ces bandes noires que l'on retrouvera au travers des différentes applications. Les autres points forts du VX2235wm lorsque l'on aborde la question du visionnage de vidéos, ce sont ses haut-parleurs et sa sortie audio, qui permettent de regarder un film sans gêner son entourage.

00408112-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg

Le cadre noir permet de rendre moins visibles les bandes noires autour de la vidéo


Photo et bureautique
La netteté est, par défaut, bien meilleure que sur les Acer AL2216W et Belinea 2225 S1W. En bureautique notamment, il n'y aura rien à redire sur la précision de l'affichage. Pour cet usage le moniteur est convaincant puisqu'il nous offre une barre de menus bien lisible, des caractères très détaillés et une intensité idéale. La luminosité n'est en effet par forcée comme c'est trop souvent le cas et le contraste pas non plus poussé à son maximum. Le VX2235wm est de ce fait totalement exempt du problème de surlignage qui affectait le Belinea 2225 S1W. Son rendu que l'on pourrait qualifier d'un peu éteint fera paraître légèrement grise votre page de traitement de texte, ce qui n'est pas un inconvénient, loin de là, puisque ce rendu vous préserve ainsi de la fatigue visuelle. Ces mêmes caractéristiques - précision des caractères affichés, luminosité maîtrisée -, seront également précieuses lors des moments passés à surfer puisque le confort en bureautique et en applications Internet tient en fait aux mêmes critères.

00407962-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg
00407963-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg

Le rendu se prête parfaitement à la bureautique et à la navigation


Faites en sorte que le moniteur soit situé à hauteur d'yeux. S'il devait être plus bas, vous seriez aussitôt gênés par l'effet de solarisation qui contribuera à donner un aspect « brûlé » (perte totale de détails) aux zones les plus claires. Signalons à ce propos qu'il manque, à ce moniteur comme aux autres 22 pouces regroupés dans ce comparatif, un pied réglable en hauteur. Placé sur un bureau standard, le risque est grand que vous le regardiez de haut et que vous connaissiez ce problème ; à défaut, basculez légèrement le moniteur vers l'arrière pour le faire disparaître (il s'ajuste jusqu'à 5° vers le bas et 20° vers le haut).

Lorsqu'on aborde la partie photo, l'impression change un peu mais reste très bonne. Le rendu un peu terne et froid fait des siennes, ce qui a de bons côtés et de moins bons. Les bons : les images les plus hautes en couleurs ne seront pas exagérément saturées, mais éclatantes juste ce qu'il faut. En revanche, tout précis qu'il est, le VX2235wm sera moins à l'aise sur des images comportant des fins détails que l'Acer AL2216W par exemple. Sur cette photo d'une feuille semée de microscopiques gouttes d'eau, les gouttelettes en question ressortiront trop peu. Il manque à ce moniteur un brin de « punch », que l'on pourra toutefois acquérir en optant pour le mode utilisateur « portrait », mode intéressant pour les photos mais qui aura toutefois tendance à saturer un peu exagérément les couleurs.

00407867-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg
00407866-photo-moniteur-viewsonic-vx2235wm.jpg

Les couleurs sont justes, mais l'image manque un peu de punch


Garantie

Le VX2235wm, comme les autres moniteurs de la série VX, sont garantis pendant une durée de deux ans pièces et main-d'œuvre (rétro-éclairage de l'écran LCD compris), deux ans « Retour Atelier » et vingt-huit jours en service « Panne au déballage ». Les détails de la garantie peuvent être consultés depuis cette page.

Conclusion

Des quatre moniteurs regroupés dans ce comparatif, le ViewSonic VX2235wm est peut-être le plus convaincant, mais c'est également le plus cher. Ce qui justifie cette différence de l'ordre de 100 euros avec les modèles Acer et Belinea ? Une entrée DVI-D en plus de l'entrée VGA pour commencer, mais également la qualité de construction, les haut-parleurs un peu plus puissants que la moyenne et une sortie audio. Certains aimeraient sans doute pouvoir bénéficier du rendu ViewSonic VX2235wm au travers d'un moniteur au design plus classique, histoire de réduire la facture... mais aussi l'encombrement. Même si le VX2235wm est somme tout peu profond, son cadre et son pied très massif le rendent imposant. Le VX2235wm est en mesure de s'attirer beaucoup de suffrages grâce à cette question de l'apparence, souvent déterminante au moment du choix. S'il vaut mieux laisser parler les photos que tenter de décrire son apparence, il est toutefois possible de dire du VX2235wm qu'il est de tous les moniteurs de ce comparatif le plus « multimédia » et celui qui s'adaptera le mieux à l'environnement du salon. Avis à ceux dont le moniteur fait double usage (PC et télé / vidéo). Reste à revenir sur son rendu. La netteté est tout simplement frappante, et l'on en bénéficiera pleinement pendant les heures passées à surfer sur Internet ou rédiger des documents, les réglages par défaut se prêtant tout à fait à ces deux activités. La seule chose que l'on pourra reprocher au ViewSonic est d'avoir un rendu un peu froid. Pour les jeux comme pour les films, et dans une moindre mesure pour le travail sur les photos, on sera tenté d'aller chercher les réglages capables de le lui restituer le punch dont il manque d'entrée de jeu.

ViewSonic VX2235wm

6

Les plus

  • Convaincant en bureautique
  • Haut-parleurs 2 x 2,5 W
  • Affichage très précis

Les moins

  • Accès aux réglages peu évident
  • Imposant
  • Angles de vision

0

Ergonomie8

Bureautique/photo9

Jeux/vidéo7

Et si vous changiez pour un moniteur 22 pouces ?

Que nous apprend la confrontation de ces quatre moniteurs sur leurs qualités et défauts respectifs, et plus généralement, sur ceux de la catégorie des 22 pouces ? Même s'ils partagent presque tous la même dalle, les ressemblances de rendu ne sont pas flagrantes. L'Asus MW221u mis à part, les réglages des couleurs par défaut donneront dans l'ensemble satisfaction, ce qui permettra d'éviter l'étape de calibration. Restent d'autres différences liées au contraste et à la luminosité notamment, le ViewSonic VX2235wm étant le plus convaincant avec un rendu un rien terne mais sans cela précis et reposant pour les yeux. Le Belinea se fera moins favorablement remarquer, la faute à un contraste trop poussé qui viendra surligner désagréablement tous les caractères présents à l'écran.

Viennent ensuite les différences, de construction et de fonctions, avec d'un côté deux moniteurs « basiques » qui se contentent d'une interface VGA, de l'autre deux modèles stylés, l'un offrant une connectique DVI/HDCP (l'Asus MW221u), l'autre DVI seulement mais mettant encore plus nettement l'accent sur le design (le ViewSonic VX2235wm). Les différences ne sont donc pas seulement « cosmétiques », et on les perçoit d'autant mieux lorsque l'on passe un peu de temps en leur compagnie. Si ce test a mis l'accent sur le rendu par défaut, c'est parce que de nombreux utilisateurs s'en tiennent aux réglages d'usine, par manque de savoir-faire pour régler leur moniteur « aux petits oignons » ou encore parce qu'ils veulent un écran « prêt à l'emploi ». De ce point de vue-là, c'est l'Acer AL2216W et le ViewSonic VX2235wm qui donneront le plus satisfaction, l'un convainquant pour la photo avec un rendu détaillé et des teintes justes, le second excellant en bureautique et applications Internet grâce à sa précision d'affichage. Il en va autrement de l'Asus MW221u qui se fait remarquer par une accentuation difficile à contrer, et un rendu des couleurs qui flirte avec le fluo... Difficile de passer outre, même en recourant à l'un des nombreux modes auxquels le panneau de commande donne un accès direct.

00FA000000352702-photo-moniteur-lcd-acer-al2216w.jpg
00FA000000349846-photo-moniteur-lcd-viewsonic-vx2235wm.jpg

L'Acer AL2216W et le ViewSonic VX2235wm : les plus convaincants, chacun dans leur gamme de prix


Si nous nous sommes peu étendus sur la partie jeu, c'est parce que la rémanence (ces images qui persistent à l'écran alors que le sujet s'est déplacé) n'est plus le problème qu'elle était. Les difficultés seront plutôt liées à la résolution, excessive par rapport à celle des jeux, et à la puissance de la carte nécessaire à les faire tourner de façon fluide.

Au terme de ce petit état des lieux, il est temps pour une dernière question : quels sont les autres 22 pouces ? Quelques modèles ont été récemment dévoilés comme le Iiyama PLE2200WSV-B1, moniteur intéressant car poussant le contraste jusqu'à 1000:1 comme le Belinea 2225 S1W et comme lui proposé à un prix défiant toute concurrence. Un modèle déjà commercialisé comme le Samsung SyncMaster 225BW retient également l'attention, par son contraste également élevé, mais également par l'interface HDCP / DVI qu'il était seul à posséder avant la sortie de l'Asus MW221u. Voilà pour ce petit tour d'horizon de l'offre en 22 pouces qui s'accroît progressivement, douze modèles étant à ce jour commercialisés.

On conclura en revenant sur quelques-uns des points évoqués en introduction, en particulier sur l'aspect confort d'utilisation qui est sans doute l'impression la plus durable produite par un moniteur 22 pouces : le bureau qui s'élargit au point de permettre un double affichage, un écran auxquelles ses dimensions permettent sans rougir de tenir lieu de téléviseur... C'est néanmoins du côté de l'affichage de vidéos en plein écran que ces moniteurs donneront le moins satisfaction, avec des fourmillements récurrents, et une image qui s'altère du fait de l'étirement aux dimensions du moniteur. La petite expérience acquise via ce test nous permet confirmer notre première impression qui est que les 22 pouces sont un choix cohérent pour ceux qui font primer le confort sur la qualité et qui souhaitent accomplir un « grand pas » au moment de renouveler leur matériel.

Un de ces moniteurs 22 pouces vous intéresse ? Retrouvez-le dans le :
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Acer AL2216W
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Belinea 2225 S1W
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du ViewSonic VX2235wm
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test d'écrans 22'', entrée de Belinea et ViewSonic
ODF et Open XML pour WordPerfect Office chez Corel
Ecouteurs sans fil : utiliser le corps humain ?
Epson : accords avec les fabricants de cartouches
Matrox DualHead et TripleHead compatibles Mac
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
L'interface de  Command & Conquer 3  et une vidéo
2007 verra l'avènement du virus vidéo selon McAfee
Absence de Raw sur le G7 : Canon s'explique
Ski Challenge 2007 : c'est reparti ... ou presque
Haut de page