GeForce à moins de 130 euros : 7300 GT & 7600 GS

04 juillet 2006 à 15h01
0
Ce n'est pas une nouveauté, le petit monde de la carte graphique connaît chaque mois l'arrivée de nouvelles références, ou plus exactement de nouvelles déclinaisons des puces graphiques vedettes, et ce, que ce soit chez ATI ou chez NVIDIA. L'objectif des deux géants de la 3D étant d'avoir le catalogue le plus riche possible pour couvrir tous les besoins possibles et imaginables.

Depuis le début de l'année, ATI complète ses gammes par le haut avec les lancements successifs des Radeon X1900 XTX, XT, GT et des Radeon X1800 GTO, alors que son rival NVIDIA va tous azimuts en complétant ses gammes par le haut et par le bas ! C'est ainsi qu'après l'introduction de la nouvelle famille GeForce 7, à l'occasion du CeBIT en mars dernier, on assistait à l'arrivée des GeForce 7600, puis des GeForce 7950 GX2, mais aussi à l'avènement de nouvelles variantes notamment en entrée de gamme avec le GeForce 7300 GT et avec le GeForce 7600 GS. Après avoir récemment traité des Radeon X1800 GTO, Radeon X1900 GT et autres GeForce 7600 GT / 7900 GT, nous nous proposons cette fois de jeter un œil aux deux nouvelles GeForce 7300 GT et GeForce 7600 GS.

0000014000325041-photo-cartes-geforce-7300-gt-7600-gs.jpg

NVIDIA GeForce 7300 GT : un GeForce 7600 qui tait son nom !

0000007800134839-photo-logo-nvidia-geforce-7.jpg
Étant donné que nous avons déjà abordé les spécificités de l'architecture GeForce 7 au cours de précédents articles, nous ne reviendrons pas ici sur les fonctionnalités proposées par les dernières puces graphiques de NVIDIA. Le plus important à retenir est que celles-ci sont compatibles DirectX 9.0c et gèrent le fameux Shader Model 3.0. Concernant le GeForce 7300 GT, et contrairement à ce qu'on pourrait penser, il n'est pas basé sur une puce G72, mais sur un composant G73. La nuance est relativement importante, car le G72 qui équipe traditionnellement les GeForce 7300 GS n'est muni que de quatre pixels pipelines alors que la version GT en comporte un plus grand nombre. Ne vous réjouissez toutefois pas trop vite, car il est bien évident que la firme au caméléon n'a pas doté son GeForce 7300 GT du même nombre de pipes que le GeForce 7600 GT, histoire de ne pas tuer l'un des deux produits. Si le GeForce 7300 GS compte quatre pixels pipelines et le GeForce 7600 GT en comporte douze, le nouveau venu, le GeForce 7300 GT, en compte huit. C'est une première pour une puce graphique entrée de gamme et pour la petite histoire, le GeForce 7300 GT est donc aussi bien armé que le GeForce 6600 GT ! Côté unité de vertex, le GeForce 7300 GT en compte quatre, soit une de moins que le GeForce 7600 GT et il doit faire avec seulement huit unités de texture.

Gravé en 90 nm, le GeForce 7300 GT compte un peu plus de 177 millions de transistors et a recours à une interface mémoire sur 128 bits. Libre d'ailleurs aux fabricants d'opter pour de la DDR2, moins coûteuse, ou de la DDR3 pour un peu plus de vélocité. Côté fréquences, NVIDIA recommande 350 MHz pour le GPU et 333 MHz pour la mémoire conférant à la puce une bande passante mémoire d'un peu plus de 10 Go à la seconde ce qui est tout de même loin d'être fracassant. Le support SLI, via l'interface MOI propriétaire est également de la partie.

000000F000324938-photo-nvidia-geforce-7300-gt-pilotes-1.jpg

La GeForce 7300 GT vue par les derniers pilotes ForceWare 91.31


NVIDIA GeForce 7600 GS : et une variante de plus, une !

000000AA00324937-photo-nvidia-geforce-7600-gs-pilotes.jpg
Avec le GeForce 7600 GS, NVIDIA propose essentiellement une version allégée du GeForce 7600 GT. Basé sur une puce G73, le GeForce 7600 GS comporte d'ailleurs le même nombre de pixels pipelines que son grand frère, à savoir une petite douzaine et il profite logiquement du même procédé de fabrication en 90 nm. Notons au passage que ces caractéristiques sont supérieures à celles du GeForce 6600 GT, ancienne référence milieu de gamme qui se contente de huit pixels pipelines. On retrouve dans le GeForce 7600 GS quelques cinq unités de vertex et douze unités de texture. La puce dispose qui plus est d'une interface mémoire 128 bits compatible DDR2 et DDR3 en plus d'être compatible SLI. Vous me demanderez donc quelle est la différence avec le GeForce 7600 GT ? La réponse est simple et tient aux fréquences de fonctionnement, la puce tournant à 400 MHz contre 560 MHz pour sa grande sœur ! Il est également préconisé de cadencer le bus mémoire à 400 MHz, contre 700 MHz pour le modèle GT.

La différence est donc notable, y compris sur le plan de la bande passante mémoire ici sévèrement limitée, et à cette problématique de fréquences s'ajoute en général l'emploi de mémoire DDR2 plutôt que de la mémoire DDR3. Ce paramètre est toutefois laissé à la libre appréciation des partenaires de NVIDIA, tout comme d'ailleurs la quantité de mémoire qui peut, d'un fabricant à l'autre, varier du simple (256 Mo) au double (512 Mo). Dans tous les cas de figure, le bus mémoire reste interfacé sur 128 bits. Signalons qui plus est que G73 oblige, les cartes GeForce 7600 GS disposent d'une sortie DVI Dual-Link capable de piloter un écran 30 pouces dont la résolution maximale atteint les 2560x1600.

GeForce 7300 GSGeForce 7300 GTGeForce 6600 GTGeForce 7600 GSGeForce 7600 GT
InterfacePCI-Express 16x natifPCI-Express 16x natifPCI-Express 16x natifPCI-Express 16x natifPCI-Express 16x natif
Gravure0,09 µ0,09 µ0,11 µ0,09 µ0,09 µ
Transistors~112 Millions~177 Millions~146 Millions~177 Millions~177 Millions
Ramdac2 x 400 MHz2 x 400 MHz2 x 400 MHz2 x 400 MHz2 x 400 MHz
T & LDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0c
Pixel Pipelines4881212
Vertex Pipelines34355
Mémoire embarquée128 Mo256 Mo128/256 Mo256 Mo256 Mo
Interface mémoire128 bits 128 bits128 bits128 bits128 bits
Bande passante mémoire14,4 Go/s (avec TC)10,6 Go/s16 Go/s12,8 Go/s21 Go/s
Fréquence GPU550 MHz350 MHz500 MHz400 MHz560 MHz
Fréquence mémoire400 MHz333 MHz500 MHz400 MHz700 MHz

eVGA GeForce 7300 GT

Le fabricant eVGA, récemment implanté en Europe, figure parmi les premiers à avoir pu nous proposer une GeForce 7300 GT, avec son modèle e-GeForce 7300 GT. Livrée dans une boîte inhabituellement compacte, la carte se présente au format PCI-Express 16x et affiche des dimensions plutôt réduites. Un bonheur n'arrivant jamais seul, la carte ne nécessite aucune alimentation électrique extérieure. Il est par ailleurs amusant de noter que le PCB de la petite dernière d'eVGA est marqué N7600 alors que la puce est en réalité une GeForce 7300 GT ! PCB qui comporte tout de même un connecteur SLI. Dotée de 256 Mo de mémoire vidéo, la carte fait appel à des puces de DDR2 de marque Hynix, puces certifiées à 2,5 ns et cadencées à 333 MHz. Vu la certification à 2,5 ns, les puces devraient facilement atteindre les 400 MHz par le biais d'un petit overclocking. La puce graphique opère quant à elle selon les recommandations de NVIDIA avec une fréquence de fonctionnement de 350 MHz. eVGA a donc décidé de rester sage et de suivre les spécifications émises par la firme au caméléon. Côté refroidissement, la puce est surmontée d'un banal ventirad en aluminium muni d'un ventilateur qui sans être parmi les plus discrets n'est pas non plus le plus bruyant. Concernant la connectique offerte par la carte, on retrouve un connecteur VGA et un connecteur DVI avec en prime une sortie vidéo.

0000010400324948-photo-evga-7300-gt-1.jpg
0000010400324949-photo-evga-7300-gt-2.jpg

e-GeForce 7300 GT d'EVGA

En règle générale, qui dit carte d'entrée de gamme dit bundle chiche. La petite dernière d'eVGA n'échappe malheureusement pas à la règle et on retrouve dans l'emballage un pauvre manuel de l'utilisateur, un CD de pilotes qui se sent très seul ainsi que deux câbles qui se courent après. Les câbles en question étant un câble S-Vidéo et une sortie composante. eVGA nous gratifie tout de même d'un adaptateur DVI/VGA, mais c'est hélas tout, aucun logiciel ou mieux, aucun jeu vidéo, ne venant compléter l'offre.

eVGA GeForce 7300 GT 256 Mo

6

Les plus

  • Bon rapport performances/prix
  • Bon overclocking
  • Support SLI

Les moins

  • Refroidissement à base de ventilateur
  • Bundle inexistant

0

Performances7

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation7



Asus EN7600GS TOP Silent 512

Chez Asus, on ne plaisante plus avec le silence et la GeForce 7600 GS que nous avons reçue pour ce test est l'illustration parfaite de cette nouvelle politique. Munie d'un système de refroidissement totalement passif, le fabricant ayant banni les ventilateurs, la carte a pour originalité d'étrenner une conception inversée, conception baptisée ReverseCool. Le processeur graphique est en effet soudé sur la face arrière (ou supérieure selon les points de vue) de la carte pour que la chaleur dégagée puisse circuler le plus facilement possible dans le boîtier. L'idée étant d'éviter de créer une sorte de zone qui emprisonne la chaleur entre deux cartes. On retrouve donc par-dessus le processeur graphique un radiateur métallique avec un cœur en cuivre. Le radiateur comporte un aileron escamotable, qui se relève à 95° une fois la carte insérée dans la machine pour toujours mieux dissiper la chaleur. Cette ailette est qui plus est reliée au radiateur principal par un heat-pipe qui traverse le pad cuivré au contact du GPU. En SLI, si vous optez pour deux 7600 GS signées Asus, il faudra impérativement laisser la seconde ailette repliée, faute de quoi les cartes se culbuteront. Il est à noter que le radiateur principal ne fait en revanche pas contact avec les puces mémoire, puces qui entourent logiquement le processeur graphique. De l'autre côté de la carte, sur la face habituellement pourvue d'un GPU, on trouve un radiateur frappé du logo Asus, mais son utilité est ici purement décorative, voire même mécanique puisqu'il sert tout simplement de fixation au système de heat-pipe.

0000010400324946-photo-asus-en7600-gs-top-silent-1.jpg
0000010400324947-photo-asus-en7600-gs-top-silent-2.jpg

Asus EN7600 GS TOP Silent : recto, verso... à moins que cela ne soit l'inverse ?

Pour le reste, la carte « moule à gaufre », se distingue par les 512 Mo de mémoire qu'elle comporte. Bien sûr avec une telle carte l'intérêt d'une telle quantité de mémoire est avouons-le tout à fait limité, mais sur le papier ça fait toujours bien. Les puces mémoire sont ici signées Infineon et il s'agit de composants DDR2 certifiés à 2,0 ns. Bonne nouvelle, comme c'est le cas avec les modèles 7600 GT, la carte ne réclame pas d'alimentation électrique additionnelle, le bus PCI-Express semblant suffisant. En ce qui concerne les fréquences, Asus n'a pas su rester sage et version TOP oblige, le GPU est cadencé à 550 MHz et la mémoire à 475 MHz, soit largement plus que les recommandations officielles de NVIDIA. Côté connexion, la carte dispose d'un connecteur SLI et on retrouve en sortes une prise VGA DB15, une sortie vidéo et un connecteur DVI.

Côté bundle, la carte d'Asus est livrée avec fort peu de choses, à peine plus d'ailleurs que chez eVGA. On trouvera dans la boîte un adaptateur DVI/VGA ainsi qu'une sortie composante, ce dernier câble n'offrant en revanche aucune sortie S-Vidéo ou Composite comme c'est le cas chez eVGA. Outre le manuel d'installation rapide, la boîte renferme un disque de pilotes, un disque avec divers manuels ainsi qu'un « Bonus Gamepack ». Il s'agit ici d'un ensemble de trois jeux, loin d'être des hits à savoir : Savage, Temple of Time et Mashed, un jeu de voitures.

Asus EN7600GS TOP Silent

8

Les plus

  • Refroidissement silencieux
  • Overclocké par défaut
  • Performances élevées

Les moins

  • Bundle franchement pas folichon

0

Performances9

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation9



Point Of View GeForce 7600 GS

Étant donné qu'Asus a quelque peu overclocké sa GeForce 7600 GS, nous avons cherché à savoir ce que valait le GeForce 7600 GS de référence, lorsque le fabricant suit à la lettre les recommandations de NVIDIA. Et plutôt que de modifier les fréquences de notre carte Asus, nous avons préféré en profiter pour tester la GeForce 7600 GS du fabricant Point Of View. Nous sommes ici en présence d'une carte graphique totalement silencieuse, ou fanless pour les initiés, mais à la différence d'Asus le système de refroidissement est un rien plus modeste. Avec un PCB de même couleur et de même longueur (~17cm) que le modèle d'Asus, la carte est largement recouverte par un radiateur en aluminium. Celui-ci repose sur la puce graphique, mais ne fait pas contact avec les composants mémoire. Si Point Of View ne retient pas la solution du heat-pipe, le radiateur équipant la carte donne tout de même naissance à un retour métallique, sorte d'aileron, qui prend place au dos de la carte. Interfacée en PCI-Express 16x, la GeForce 7600 GS de Point Of View dispose d'un connecteur SLI et ne nécessite aucune alimentation électrique supplémentaire.

0000010400324950-photo-point-of-view-geforce-7600-gs-1.jpg
0000010400324951-photo-point-of-view-geforce-7600-gs-2.jpg

Point Of View GeForce 7600 GS 256 Mo

Question fréquences de fonctionnement, Point Of View se conforme aux desiderata de NVIDIA avec 400 MHz pour la puce graphique et 400 MHz pour la mémoire vidéo. Accompagnée de 256 Mo de mémoire, la carte utilise des composants DDR2 signés Hynix et certifiés à 2,5 ns. En sortie, cette 7600 GS offre un connecteur DVI et un connecteur VGA DB-15. La traditionnelle sortie vidéo est également de la partie. Pour la petite histoire, on notera que le modèle que nous avons reçu pour tests était tout droit issu des usines d'Asus, même si l'autocollant Point Of View présent sur le PCB visait à dissimuler cette vérité. Niveau bundle, la carte est accompagnée, d'un manuel, d'un CD de pilotes, d'un adaptateur DVI/VGA, d'un câble composite, d'un adaptateur YUV, ainsi que d'un câble transformant la sortie vidéo de type S-Vidéo au format composite. Outre une garantie de trois années la carte est livrée avec deux vrais jeux en version complète : Prince Of Persia Les Deux Royaumes et Heroes Of Might And Magic V. On saluera l'effort de Point Of View, le fabricant étant le seul à se donner la peine de fournir des jeux d'intérêt avec ses cartes d'entrée de gamme.

Point OF View GeForce 7600 GS 256 Mo

6

Les plus

  • Performances égales au 6600 GT
  • Deux jeux en version complète
  • Refroidissement passif
  • OC intéressant

Les moins

  • Prix un tantinet élevé ?

0

Performances8

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation9

00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances des diverses cartes nous avons employé la configuration de référence suivante, dont le détail figure ci-dessous :
  • Carte mère Asus A8N-SLI Deluxe - BIOS 1014,
  • Processeur AMD Athlon 64 3800+,
  • 2x512 Mo Corsair TwinX PC3200LL,
  • Disque dur Western Digital Raptor 36 Go Serial-ATA 150

Notre machine de test était munie de Windows XP Professionnel Service Pack 2 et utilisait les pilotes ForceWare 91.31 certifiés WHQL. Pour ce test nous comparerons les GeForce 7300 GT et 7600 GS aux GeForce 7300 GS, GeForce 7600 GT mais également au GeForce 6600 GT. Nous opposerons ces cartes au Radeon X1600 XT d'ATI, ici testé avec les CATALYST 6.6, alors que nous avons choisi de faire l'impasse sur le X1300 Pro qui ne fait pas le poids ne serait-ce que face au GeForce 7300 GS. A puce graphique d'entrée de gamme, résolution de test limitée : aussi nous avons effectué les tests en 800x600, 1024x768 puis 1280x1024 en excluant le 1600x1200.

3DMark 06

00325034-photo-test-7300gt-7600gs-3dmark06.jpg

Histoire de nous mettre en jambe, nous démarrons ce test avec un aperçu des performances de nos cartes sous 3DMark 06. Premier constat, le GeForce 7600 GT laisse sur place ses concurrents, alors que le GeForce 7600 GS d'Asus termine second. Overclocké par le constructeur il affiche des performances 26 % supérieures au GeForce 7600 GS de Point Of view. Cet écart relativement important permet au Radeon X1600 XT de se glisser entre les deux cartes. On notera que selon 3DMark 06, le GeForce 7600 GS à la sauce Point Of View est 17 % plus véloce qu'un GeForce 6600 GT. Le GeForce 7300 GT devance pour sa part logiquement le modèle 7300 GS, sans toutefois égaler le 6600 GT. Face au GeForce 7300 GS, la version GT est tout de même 80 % plus rapide en 1280x1024 !

Doom 3 - v1.3

00325035-photo-test-7300gt-7600gs-doom3.jpg

3DMark refermé, une petite séance de shoot sous Doom 3 nous attendait, toujours avec notre démo personnelle. Ici le GeForce 7600 GT conserve logiquement sa place de leader alors que l'écart avec son petit frère le 7600 GS se creuse sensiblement. Comparé au 7600 GS standard, le 7600 GT est 57 % plus véloce. Le modèle d'Asus, qui a l'avantage d'être largement overclocké, permet de ramener l'écart à seulement 23 %. À ses fréquences natives, le GeForce 7600 GS, ici représenté par une carte Point Of View, fait aussi bien qu'un GeForce 6600 GT. Le Radeon X1600 XT souffre et se trouve rabaissé au niveau d'un GeForce 7300 GT, ce dernier étant quasiment deux fois plus rapide que le GeForce 7300 GS.

Half-Life 2 - Lost Coast

00325038-photo-test-7300gt-7600gs-hl2.jpg

Half-Life 2 confirme sans surprise les bonnes prestations des GeForce 7600 GS qui se classent deuxième et troisième, derrière la GeForce 7600 GT. Là encore, le modèle signé Asus a un avantage significatif en terme de performances sur la carte Point Of View, et ce, grâce à ses fréquences supérieures. On note que l'écart entre le 7600 GS d'Asus et le 7600 GT a d'ailleurs tendance à se réduire fortement. Notre Radeon X1600 XT n'est pas franchement à la fête et termine en cinquième position, devant les GeForce 7300, histoire de sauver l'honneur. Face au GeForce 7300 GS, le modèle 7300 GT offre un surplus de performances plutôt inférieur à ce que nous avions constaté jusqu'à présent : si dans les précédents tests le GeForce 7300 GT d'eVGA est pratiquement deux fois plus rapide que notre GeForce 7300 GS signée MSI, son avantage est ramené à 28 % sous Half-Life 2.

Far Cry v1.33

00325036-photo-test-7300gt-7600gs-farcry.jpg

En attendant CrySys, nous voici de retour sous Far Cry avec notre démo personnelle. Notez que nous n'activons pas les effets de rendu HDR pour ce test. La première place revient à la GeForce 7600 GT, celle-ci étant tout de même suivie de près par la GeForce 7600 GS d'Asus. Asus qui conserve un avantage non négligeable sur la carte Point Of View, alors que la Radeon X1600 XT resurgit des méandres du classement pour se hisser à la troisième place ! GeForce 6600 GT et GeForce 7600 GS (POV) s'affichent ici à égalité. Enfin, le GeForce 7300 GT confirme sa supériorité face au GeForce 7300 GS, grâce à des performances 73 % supérieures.

Quake 4 - v1.2

00325039-photo-test-7300gt-7600gs-quake-4.jpg

Quake 4 nous montre, via notre démo perso, que la GeForce 7600 GS d'Asus fait jeu égal avec le modèle 7600 GT en 1280x1024, c'est un bon point pour Asus, dont la carte est décidément très séduisante. La GeForce 7600 GS standard, ici représenté par Point Of view, se montre un tantinet plus rapide que le GeForce 6600 GT, alors que le Radeon X1600 XT d'adjuge la quatrième place. Le GeForce 7300 GT confirme ici ses bonnes prestations avec un frame rate 31 % supérieur à la GeForce 7300 GS.

F. E. A. R. v1.05

00325037-photo-test-7300gt-7600gs-fear.jpg

Particulièrement gourmand, F.E.A.R. plébiscite la GeForce 7600 GT qui s'affiche une fois de plus première. Notez que nous activons ici la diffusion des ombres douces. La GeForce 7600 GS d'Asus s'avère 33 % plus rapide que celle de Point Of View, cette dernière faisant très légèrement mieux que le GeForce 6600 GT. Le Radeon X1600 XT n'est pas en mesure de lutter face aux GeForce 7600, il doit donc lutter face aux GeForce 7300. Ici le Radeon X1600 est 28 % plus rapide qu'une GeForce 7300 GT. La carte d'eVGA étant deux fois plus rapide qu'une GeForce 7300 GS.

Splinter Cell Chaos Theory v1.05

00325040-photo-test-7300gt-7600gs-splinter-cell.jpg

L'agent Sam Fisher dresse le même constat que F. E. A. R. avec un GeForce 7600 GT dominateur, un Radeon X1600 XT en sérieuses difficultés et des GeForce 7600 GS fort bien placées. La 7600 GS de Point Of View fait aussi bien que le GeForce 6600 GT de Sparkle, alors que le modèle d'Asus, overclocké par le fabricant, fait encore mieux ! Quant au GeForce 7300 GT il est tout simplement deux fois plus rapide que le GeForce 7300 GS.

Overclocking

Les GeForce 7300 GT et 7600 GT profitant d'une certaine finesse de gravure, l'overclocking est relativement tentant. Durant nos tests nous avons pu faire grimper notre 7300 GT signée eVGA à 450 MHz pour le processeur graphique, contre 350 MHz en temps normal, alors que la mémoire a bien voulu atteindre les 400 MHz contre les 333 MHz par défaut. Résultat de cet overclocking, des performances en hausse de près de 25 % sous Doom 3. Chez Asus, l'EN7600GS TOP Silent s'est montrée moins docile, la faute probablement au système de refroidissement et à la chaleur ambiante. Côté Point Of View, la 7600 GS a bien voulu atteindre les 450 MHz en fréquence de fonctionnement maximum pour une mémoire qui flirtait avec les 425 MHz. Au dessus de ces fréquences, des artefacts voyaient le jour...

000000F000324939-photo-nvidia-geforce-7300-gt-pilotes-oc.jpg


Conclusion

Petit à petit, l'oiseau fait son nid et il faut reconnaître que NVIDIA complète ses gammes de manière relativement habile. Certes nous ne sommes habituellement pas partisans de la multiplication des déclinaisons à n'en plus finir de puces graphiques, mais la GeForce 7300 GT a de solides arguments ! Proposée à un peu moins de 100 euros, la carte est la première puce graphique entrée de gamme à disposer de huit pixels pipelines. Cela ne dit pas grand-chose au commun des mortels, mais en terme de performances cela permet à la puce d'être au moins une fois et demie plus rapide que la version 7300 GS ! Certes il existe une différence de prix entre les cartes GeForce 7300 GS et 7300 GT, mais à tout prendre il vaudra mieux privilégier la 7300 GT. Au passage, on ne félicitera pas eVGA, car si sa e-GeForce 7300 GT nous donne toute satisfaction en ce qui concerne les performances, le bundle lui est carrément risible, voire ridicule...

Autre nouvelle venue dans la famille GeForce, la GeForce 7600 GS ! On pouvait craindre un positionnement difficile de ce modèle entre le GeForce 7300 GT et le GeForce 7600 GT, et pourtant la GeForce 7600 GS fait son trou. En effet la carte se montre dans sa version de base, ici représentée par Point Of View, égale voire légèrement supérieure à la GeForce 6600 GT sur le plan des performances. Ce que le GeForce 7600 GS perd en fréquence, il le gagne avec un nombre d'unités de pixel shading plus important en comparaison au 6600 GT. Le modèle d'Asus qui est par défaut overclocké permet d'ailleurs à la GeForce 7600 GS d'allégrement dépasser la GeForce 6600 GT alors qu'Asus dote sa carte de 512 Mo de mémoire vidéo, mais est-ce bien utile ? Dernier avantage des GeForce 7600 GS : les deux cartes testées ici sont entièrement silencieuses grâce à leur refroidissement passif ! Dès lors, on ne peut s'empêcher de se demander pourquoi eVGA nous a gratifiés d'un ventilateur sur sa 7300 GT ? Côté tarification enfin, la GeForce 7600 GS qui dispose rappelons de 256 Mo de mémoire vidéo, est proposée dans les 130 euros, soit un peu moins que les GeForce 6600 GT 256 Mo pour des performances identiques voire supérieures. À l'heure du choix entre les cartes 7600 GS d'Asus ou de Point Of View il vous faudra trancher entre le prix et l'intérêt des jeux livrés, deux arguments en faveur de Point Of View, ou les performances, argument qui plaide pour Asus.

Bref, les nouvelles déclinaisons de NVIDIA viennent compléter la gamme, au risque il est vrai de la complexifier, mais le consommateur n'est pour une fois pas franchement perdant. Toutefois, on ne peut que regretter le grand vide qui règne chez ATI ! Le Radeon X1300 Pro avait déjà peine à faire face au GeForce 7300 GS, mais il est dorénavant totalement éclipsé par le GeForce 7300 GT alors que face à la GeForce 7600 GS, le Radeon X1600 XT rend les armes d'autant qu'il se négocie beaucoup plus cher, autour des 140 euros en général. Vivement donc que les nouveaux RV560 et RV570 arrivent !


Ces Cartes Graphiques vous intéressent ? Retrouvez-les dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Asus EN7600GS TOP Silent 512
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Point Of View 7600 GS 256
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GeForce 7300 GT/7600 GS en test sur Clubic.com
15 pouces avec pavé numérique chez MSI
OpenOffice.org 2.0.3. disponible en français
Stratégie Palm : moins de Palm OS, moins de PDA ?
Insolite : une assurance pour les adeptes du P2P
Deux compacts « New Vision » chez Samsung
NV7 OPS : la stabilisation arrive chez Samsung
Atari se charge du catalogue The Adventure Company
Google a-t-il le choix des sites qu'il référence ?
  Assassin's Creed  aussi sur PC et Xbox 360 ?
Haut de page