FujiFilm FinePix F30 : toujours plus haut ?

29 juin 2006 à 12h44
0

Le FinePix F30, ce grand sensible

Il arrive qu'un appareil déchaîne les passions dès les premières annonces ou rumeurs mentionnant son existence. Aussi bien des compacts, que des bridges ou des reflex ont empêché de dormir des utilisateurs impatients de les tenir entre leurs mains. Ainsi, le FinePix F30 fait partie de ces appareils « entrés dans la légende » avant même leur commercialisation. Pourquoi ce compact, ni spécialement fin ou fashion, est-il ainsi attendu ? Et seconde question - qui est loin d'être anecdotique -, par qui ?

Le public qui attend en effet si impatiemment cet appareil est en effet bien différent de celui des habituels amateurs de compacts. C'est plutôt l'utilisateur avancé qu'il intéresse, celui dont l'équipement photo atteint deux, trois fois et plus le prix du F30. Alors, pourquoi un tel engouement de la part d'un public déjà si bien équipé ? Parce que tout petit qu'il est, le F30 n'hésite pas à jouer dans la cour des grands en allant jusqu'à faire mieux que certains sur un point qui est normalement la chasse gardée des reflex : la montée en sensibilité jusqu'à des niveaux élevés, sans dégradation de l'image.

Cela peut paraître peu, dit comme cela, alors que c'est bien une mini révolution. Essayons d'expliquer la chose brièvement. Les compacts sont des appareils précieux aux yeux de tous ceux qui souhaitent photographier sans façon, et à n'importe quel moment au moyen d'un appareil simple qui se loge sans difficulté dans un sac voire une poche. À n'importe quel moment disons-nous ? Pas si sûr, car il suffit de tenter de photographier là où la lumière est bien moins abondante qu'au grand jour - typiquement en intérieur -, pour avoir une idée du résultat. Les photos qu'ils délivrent sont le plus souvent floues (la faute à un temps de pose élevé impossible à tenir à main levée), ou « brûlées » à cause d'un flash mal dosé. Voilà donc notre compact qui perd en quelques instants une bonne partie de son intérêt. En effet, avec un appareil de cette catégorie, on peut dire d'emblée adieu à bon nombre de clichés de tous les jours (fêtes et scènes de famille, sorties entre amis, etc.) à cause de cette incapacité à photographier quand la lumière manque. Le F30 « rompt-il la malédiction » en permettant de photographier dans ces conditions ? La réponse ici en mots et en images.

 FujiFilm FinePix F30
 
CapteurSuper CCD HR 1/1,7'' de 6,3 MP
Objectif3 x eq. 36 - 108 mm f/2,8 - f/5,0
Ecran / viseur2,5''- 230 000 pixels - Non
AlimentationBatterie Lithium Ion
CartesxD Picture
Vitesse1/2 000 - 15 sec
Sensibilité100 à 3 200 Iso
Dimensions92,7 x 56,7 x 27,8 mm / 155 g (sans batt.)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Sigma introduira de nouveaux objectifs pour appareil photo hybride le 1er décembre
Une excellente souris Logitech à moitié prix avant le Black Friday sur Amazon
Vente Flash de Noël Darty : belle réduction sur la tablette Samsung Tab A7
Star Citizen : un nouveau studio rejoint le projet pour aider Cloud Imperium Games
Xbox Series X | S : pour Phil Spencer, le système des précommandes est dépassé
Essai Opel Zafira-e Life : un van électrique pour grandes familles aux performances plus que raisonnables
Plus de 80% de réduction sur ce chargeur à induction chez Boulanger
La plateforme de crypto-monnaie Coinbase met fin à son service de trading sur marge
Casque audio : les meilleures offres pour tous les budgets avant le Black Friday
Avec Task Mate Google teste le crowd sourcing rémunéré
Haut de page