Kévin et Nerces à l'E3 2006 : compte-rendu complet

Nerces Contributeur
24 mai 2006 à 17h30
0

Sommaire

00307098-photo-logo-plateforme-pc-75x75.jpg

World In Conflict (c) Massive Entertainment / Sierra

Une uchronie est une vision de l'histoire qui diffère de celle que nous avons connue en prenant comme un point de départ un événement précis et en lui choisissant une issue différente... eh bien, le moins que l'on puisse dire c'est que les uchronies avaient le vent en poupe cette année et ce n'est pas Massive Entertainement qui nous contredira. Sous la houlette de Sierra et donc de VU Games, le studio présentait effectivement son nouveau jeu de stratégie, World In Conflict, dans lequel le Mur de Berlin ne s'est jamais effondré et où le bloc soviétique fait bien plus que tenir la dragée haute à l'OTAN. En réalité, la situation est même critique pour les États-Unis et ses alliés puisque les forces communistes ont tout simplement envahi le continent nord-américain. Du coup, toute la bataille et toute la campagne solo du jeu se déroulent en plein coeur des États-Unis.

Comme sur plusieurs autres titres du salon, la gestion des ressources a complètement été laissée de côté pour que le joueur puisse se concentrer sur l'aspect tactique des choses et il y aura déjà largement de quoi faire. Dans la partie solo du jeu, le joueur incarnera effectivement le général en chef des forces américaines et aura pour but de reprendre le contrôle du territoire. Cela passera par de multiples missions, mais les développeurs n'avaient pas encore d'idée très précise de leur nombre ainsi que de la durée de vie du titre. Ces derniers ne cachaient d'ailleurs pas que l'accent avait pour le moment été mis sur le mode multijoueur et, plus généralement, sur l'action rapide. Ainsi, le jeu se veut facile à prendre (ce qui nous a semblé être vraiment le cas), les environnements entièrement destructibles et les unités particulièrement dévastatrices.

Les projections de napalm ou les frappes nucléaires sont évidemment l'exemple le plus marquant de cette volonté « expéditive », mais cela se ressent même avec des unités plus basiques comme l'infanterie ou les chars. On notera une nouvelle fois l'absence d'unités navales alors que des engins aériens seront eux bien présents (avions, hélicoptères). Enfin, Massive Entertainment a également mis l'accent sur le nombre de joueurs en réseau : 16. Ce n'est sans doute pas une première pour un jeu de stratégie, mais ça reste assez rare et promet de belles bagarres en face à face ou en jeu par équipe. World In Conflict devrait être disponible au cours du printemps de l'année prochaine.

00D2000000306666-photo-world-in-conflict.jpg
00D2000000306665-photo-world-in-conflict.jpg
00D2000000306664-photo-world-in-conflict.jpg
00D2000000306663-photo-world-in-conflict.jpg
00D2000000306662-photo-world-in-conflict.jpg
00D2000000306661-photo-world-in-conflict.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h37
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top