Kévin et Nerces à l'E3 2006 : compte-rendu complet

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
24 mai 2006 à 17h30
0

Sommaire

Stranglehold (c) Midway

Développé en interne par Midway qui se chargera également de son édition, Stranglehold est plus ou moins rattaché au film À Toute Épreuve (Hard Boiled) réalisé par John Woo avec, dans le rôle principal, Chow Yun-Fat. Cette parenté aura d'ailleurs suffi pour qu'une foule de joueurs se mette à attendre impatiemment la venue de ce titre prévu sur PC, Playstation 3 et Xbox 360 pour la fin de l'année. John Woo et Chow Yun-Fat auraient été personnellement impliqués dans le développement du titre et cela se ressent très vite, au moins pour le second puisque le personnage principal du jeu, l'inspecteur Tequila, adopte les traits de la star.

Basé sur une version largement modifiée de l'Unreal Engine 3 et exploitant le moteur physique Havok, Stranglehold est un déluge d'effets spéciaux en tout genre. Graphiquement le titre est une petite merveille, même si les personnages semblent un peu moins réussis que les décors par exemple. Ces derniers se distinguent d'ailleurs par leur totale destructibilité et quand je dis totale, ce n'est pas un effet de style. Dans tout le niveau qui nous était présenté (un restaurant), absolument rien ne pouvait échapper à notre déchaînement : meubles, lampes, cadres, carrelage... tout y passait. John Woo, Stranglehold ne se contente pas de nous laisser tout détruire, il le fait avec style et les figures acrobatiques sont parfois très impressionnantes alors que l'ensemble est toujours facile à manipuler.

Pour l'occasion, nous avons essayé la version PC du jeu à l'aide d'une manette Xbox 360. Quelques touches et quelques directions suffisaient pour faire sauter l'inspecteur Tequila dans tous les sens. Il plongeait joyeusement dans les pieds de ses adversaires, bondissait sur les murs ou se laissait glisser le long des rampes d'escalier. Ces acrobaties n'ont pas qu'un but esthétique, elles permettent de décrocher des bonus, car lorsqu'on tue un adversaire, on récupère un nombre d'étoiles proportionnel à « l'élégance » du carnage. Lorsque la barre d'étoiles est remplie, on peut alors activer un « bullet time » encore plus dévastateur que le reste. Si Stranglehold en met plein la vue, on se demande tout de même si l'aventure proposée sera suffisante pour tenir le joueur en haleine. De manière assez étonnante, la présentation qui nous a été faite oubliait complètement ce point.

  • Visionner l'impressionnant trailer E3 2006 de Stranglehold
00D2000000303343-photo-stranglehold.jpg
00D2000000303342-photo-stranglehold.jpg
00D2000000303341-photo-stranglehold.jpg
00D2000000303340-photo-stranglehold.jpg
00D2000000303337-photo-stranglehold.jpg
00D2000000261412-photo-stranglehold.jpg
00D2000000261411-photo-stranglehold.jpg
00D2000000261410-photo-stranglehold.jpg
00D2000000261409-photo-stranglehold.jpg
00D2000000303339-photo-stranglehold.jpg
00D2000000303338-photo-stranglehold.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h37
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Après Apple, Samsung songe à ne plus fournir de chargeur avec ses smartphones
scroll top