Test de Fire Department 3 : jouer avec le feu ?

0
00F0000000294341-photo-fire-department-episode-3.jpg
Original, prenant et plutôt bien fichu, Fire Department avait réussi à dépoussiérer le genre de la stratégie temps réel en lui apportant une nouveauté vraiment sympathique : pour une fois, il n'était pas question de zigouiller son adversaire le plus rapidement et le plus radicalement possible, mais au contraire de secourir d'innocents civils ici cernés par les flammes en pleine forêt, et là pris au piège d'un immeuble en feu. Sans pour autant signer le jeu parfait, Monte Cristo était parvenu à conquérir de nombreux joueurs grâce à ce thème pour le moins original qu'il a ensuite à nouveau fait sien avec Fire Department 2 et qu'il met encore à l'honneur avec ce troisième épisode.

Tout feu, tout flamme...

En fait de numéro « 3 », ce nouvel opus tient bien davantage de l'extension et Monte Cristo ne se cache d'ailleurs pas d'avoir voulu proposer de nouvelles missions aux amateurs du second volet. Sur le plan technique et au niveau du concept mis en oeuvre, il n'y a donc absolument rien de nouveau sous le soleil. Les graphistes ont réalisé de nouveaux décors pour les missions et les textures sont un peu plus fines que précédemment, mais dans l'ensemble on peut dire que Fire Deparment 2 et Fire Deparment 3 sont logés à la même enseigne. Du coup, le jeu se contente d'une machine modeste pour fonctionner et un « bête » Athlon XP1800+ épaulé par 512 Mo ne posera pas de réel problème. Le jeu n'en reste pas moins joli, les environnements sont détaillés et il est possible de tourner la carte dans tous les sens pour avoir le meilleur angle d'attaque. En fait, techniquement, on regrettera le manque de nouveautés qui donne aux unités un look « vieillot », ainsi que le manque d'animations « extra-sapeurs » et la bande-son très moyenne.

00F0000000294342-photo-fire-department-episode-3.jpg
00F0000000294343-photo-fire-department-episode-3.jpg
00F0000000294344-photo-fire-department-episode-3.jpg

Avant le briefing et que la mission ne débute vraiment, une petite planche de texte fait progresser le scénario

L'aspect purement technique ayant été traité, nous pouvons maintenant voir de plus près ce que l'équipe ukrainienne de Monte Cristo nous a concocté. Tout d'abord, on notera que les développeurs ont prévu une mission de plus que sur le précédent volet, mais surtout, que ces treize missions sont organisées de manière à créer une sorte de campagne solo. On suit en fait le parcours de Franck, commandant d'une brigade de pompiers, sur qui le destin semble s'acharner : alors qu'il se rend en Angleterre, un terrible incendie se déclare dans le tunnel sous la Manche ; à peine a-t-il terminé la mise en place d'un nouveau système de protection dans un laboratoire que des explosions suspectes mettent en danger toute la population... Bien sûr, au fur et à mesure des missions, les soupçons se précisent et confirmant l'adage « il n'y a pas de fumier sans feu », ils semblent désigner Ray, un ancien de la brigade remercié suite à une grave erreur de jugement ayant coûté la vie à un civil.

00F0000000294345-photo-fire-department-episode-3.jpg
Autant le dire tout de suite, cette idée de scénario n'est pas une réussite. Les événements sont d'abord trop stéréotypés pour être intéressants et le tout manque de liant. La progression de l'histoire ne se fait ainsi qu'au moyen de planches de textes qui feraient passer le Xanax pour un excitant. Ce n'est heureusement pas très grave et tout l'intérêt des Fire Department repose sur les missions proprement dites. Quatre pays sont donc au menu de ce troisième volet (Ukraine, France, Angleterre et Allemagne) avec pour chacun d'entre eux trois missions, plus une treizième située aux États-Unis. Les objectifs sont une nouvelle fois assez variés même si, globalement, les développeurs ont privilégié les intérieurs. Nous avons donc droit à des explosions dans une centrale nucléaire, au sauvetage d'un Antonov 225 (le plus gros porteur au monde), au retour de l'usine de feu d'artifices, à un drame dans l'aéroport de Düsseldorf et à divers incendies dans une usine chimique, un centre commercial et même dans le tunnel sous la Manche.

Trois Fire Department pour Monte Cristo : le comte est bon ?

On regrettera bien sûr la rareté des missions en extérieur, mais c'est surtout le manque de missions de grande envergure qui déçoit. De manière générale, on peut même dire que les développeurs ont décidé de concentrer les moyens mis à disposition des joueurs, et les cartes où l'on doit contrôler plus de dix unités sont très peu nombreuses. C'est un choix de Monte Cristo, mais cela décevra sans doute certains fans de la série qui auraient bien aimé quelques missions « géantes ». Bon point pour les développeurs en revanche, les objectifs se succèdent plus rapidement que sur Fire Deparment 2 et, de manière générale, les missions sont plus rythmées : il y a toujours quelque chose à faire et on n'a pas vraiment le temps de souffler. En fait, en dehors du mode arcade, les missions demandent un timing assez précis et si le joueur ne résout pas les problèmes un à un, de manière réfléchie, il court à la catastrophe. Globalement et toujours en dehors du mode arcade, le jeu est ainsi plus difficile que précédemment.

00F0000000294346-photo-fire-department-episode-3.jpg
00F0000000294347-photo-fire-department-episode-3.jpg
00F0000000294348-photo-fire-department-episode-3.jpg

Même si les extérieurs se font rares, les développeurs sont parvenus à varier très convenablement les missions proposées

Le défi n'est pas impossible à relever, mais il faudra plus que jamais faire preuve d'organisation pour s'en sortir. Il est ainsi très important d'utiliser la fonction de pause active (donner des ordres alors que le jeu est en pause) pour envoyer les bonnes unités (sapeur, médecin, agent de désincarcération, officier technique, éclaireur) au bon endroit. Le jeu prend toujours en compte les différents types d'incendies (classiques, chimiques, électriques, métalliques) et il faut évidemment trouver la solution la plus adaptée à chaque problème. Ces problèmes sont bien sûr amenés à évoluer au fil de la mission, mais on regrettera que les missions soient finalement toujours aussi tributaires des scripts que précédemment : impossible par exemple de véritablement « prendre les devants » et si les développeurs ont prévu qu'à tel endroit il y aurait un embrasement, il y en aura un peu importe ce que le joueur ait pu faire auparavant. Puisque nous en sommes à parler des petits soucis, il faut citer l'intelligence artificielle.

00F0000000294349-photo-fire-department-episode-3.jpg
Là encore, on regrette que Monte Cristo se soit contenté de faire une sorte de pack de missions supplémentaires plutôt qu'une véritable suite, car du coup, on se retrouve avec les mêmes soucis d'intelligence artificielle. Cela se traduit tout d'abord par un manque évident de réalisme au niveau des victimes qui restent toutes bien sages alors que le feu les menace directement. De la même manière, l'IA de nos unités n'est pas formidable : entre le bulldozer qui se coince partout et les sapeurs qui tentent d'éteindre un feu pour lequel ils n'ont pas l'équipement adéquat, on n'est pas vraiment aidé. Après, tout est une question de goûts : certains apprécieront de devoir tenir la main de tous leurs hommes alors que d'autres auraient sans doute aimé un peu plus d'initiative. Ces derniers trouveront sûrement un peu de réconfort avec la partie réseau du jeu qui permet de travailler main dans la main avec d'autres joueurs (jusqu'à quatre) sur trois cartes en coopératif (chacun son équipe) ou en partage des unités (une seule équipe).

Conclusion

Si le thème est toujours aussi efficace et le moteur graphique encore largement suffisant malgré ses deux ans d'âge, Fire Department Episode 3 laisse une impression un peu plus mitigée que le précédent opus. Les développeurs ne semblent pas du tout s'être remis en question et tous les défauts déjà formulés à l'encontre de Fire Department 2 peuvent être adressés à ce troisième titre. On peste toujours autant contre ces imbéciles de soldats du feu qui prennent des chemins incroyablement longs pour atteindre telle ou telle victime et on est toujours impressionné par le flegme de ces mêmes victimes alors que la menace est parfois brûlante ! La mise au point d'un pseudo scénario n'apporte strictement rien et on aurait aimé quelques petites innovations en terme de gameplay. Malgré ces défauts, il faut cependant bien reconnaître que Monte Cristo réussit une fois de plus à embrigader le joueur.

On prend connaissance des objectifs, on analyse la situation et on essaye de trouver la réponse la plus appropriée aux différents problèmes. Le niveau de difficulté a été légèrement revu à la hausse, mais c'est surtout au niveau du rythme des missions que l'on sent la différence. En dehors du niveau arcade plus tolérant, il faut effectivement faire très vite, trouver le bon timing pour contrer la progression des flammes et ne jamais perdre de vue les civils à secourir. Les cartes proposées sont assez originales, mais on regrettera le manque d'objectifs en extérieur. On regrettera aussi le prix demandé pour ce qui n'est finalement qu'un pack de missions supplémentaires. Pour de nouveaux joueurs, 35 euros n'est pas cher payé, mais on aurait trouvé sympa que les habitués de la série puissent bénéficier d'une petite remise.

Fire Department Episode 3

4

Les plus

  • Concept très bien maîtrisé
  • Des missions variées et intéressantes
  • Action plus rythmée

Les moins

  • Peu de nouveautés
  • Mode multijoueurs perfectible
  • Intelligence artificielle toujours en retrait

0

Réalisation6

Prise en main9

Durée de vie7


N'oubliez pas de jeter un oeil à notre vidéo exclusive détaillant plusieurs éléments du jeu au travers de plusieurs missions.


Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Fire Department Episode 3

00D2000000294353-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294354-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294355-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294356-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294357-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294358-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294359-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294360-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294361-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294362-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294363-photo-fire-department-episode-3.jpg
00D2000000294364-photo-fire-department-episode-3.jpg
Haut de page