Configurer votre routeur pas à pas

23 mars 2006 à 15h53
0
00FA000000048619-photo-cl-s-et-cadenas.jpg
Comme nous l'avons déjà évoqué brièvement, chaque routeur est accompagné d'un pare-feu matériel. Ce qui vous dispense d'installer ou d'activer un pare-feu logiciel comme celui qu'on trouve par exemple avec Windows XP SP2. Si le pare-feu est devenu aujourd'hui un élément incontournable et indispensable pour garantir la sécurité des ordinateurs, il n'est pas toujours très facile de le configurer ou de le manipuler. Nous allons donc essayer ici de vous simplifier la tâche avec quelques exemples concrets de configuration.

Mais avant tout, rappelons rapidement ce qu'est un pare-feu. Comme son nom l'indique, le pare-feu ou « Firewall », a pour but de dresser entre vous et le réseau mondial « un mur protecteur ». Par défaut et sans pare-feu, de nombreux ports réseau de votre ordinateur sont en position ouverte. C'est-à-dire que n'importe quel utilisateur présent sur la toile est capable d'utiliser ces ports pour communiquer avec votre ordinateur. Malheureusement, le nombre considérable de ports ouverts sans pare-feu, constitue une grave faille pour la sécurité de votre ordinateur. Des hackers, des virus, des chevaux de Troie... exploitent justement cette vulnérabilité pour corrompre vos données (personnelles ou non) ou prendre le contrôle de votre machine à distance.

Le pare-feu a pour but principal de filtrer l'ensemble des données / paquets que votre ordinateur reçoit. Selon des règles établies par l'utilisateur, il décide, comme un videur de boîte de nuit (vous m'excuserez la comparaison ;-)), quels paquets sont autorisés ou non à rentrer dans votre ordinateur.

Grosso modo et lorsqu'il est réglé par défaut, le pare-feu bloque de très nombreuses requêtes venues de l'extérieur. Pour surfer sur Internet, cela ne pose généralement pas de problème. Cependant, il arrive qu'il soit nécessaire « d'ouvrir » certains ports de communication pour pouvoir exploiter correctement certaines applications liées à internet. C'est notamment le cas des logiciels d'échange de fichier Peer To Peer, des logiciels de serveurs FTP. Pour vous guider et vous initier à l'ouverture de ports sur un pare-feu de routeur, nous allons maintenant passer à la phase pratique en configurant, pas à pas, quelques applications pour qu'elles fonctionnent correctement avec notre routeur Linksys.

eMule

00FA000000057863-photo-emule-logo.jpg
S'il y a un logiciel Peer To Peer à avoir la côte en ce moment, c'est bien eMule ! Ce logiciel d'échange de fichiers présente de nombreux atouts et notamment une interface et une simplicité d'utilisation à toute épreuve. Mais le logiciel demande, malgré tout, quelques ajustements au niveau de sa configuration réseau pour fonctionner de manière optimale.

eMule demande l'ouverture de deux ports principaux sur le réseau (un port de type TCP et un port de type UDP). Le logiciel peut fonctionner sans l'ouverture de ces deux ports de communication, mais dans ce cas, à chaque connexion vous serez « affligé » d'un identifiant de type « low-ID » sur le réseau eDonkey (réseau d'échange de fichiers employé par eMule). Un « low-ID » indique que vous n'avez pas une configuration réseau adéquate pour communiquer de façon optimale avec les autres clients eMule. Dès lors, les utilisateurs en « low-ID » communiquent bien avec le réseau eDonkey, mais leurs performances et leurs capacités sont restreintes. Pour profiter de vitesses de téléchargement optimales et de toutes les capacités du réseau eDonkey et du client eMule, il est nécessaire de se voir attribuer un « high-ID » et le seul moyen d'obtenir un « high-ID » est d'ouvrir, au niveau de son pare-feu, les deux ports de communication réclamés dans la configuration d'eMule. Voici la marche à suivre pour configurer de façon correcte et optimale, eMule avec son pare-feu.

  • Tout d'abord installez, si ce n'est pas déjà fait, eMule (téléchargement disponible sur cette fiche).

  • Lancez le logiciel et rendez-vous dans le menu « préférences » puis dans l'onglet « connexion ».

  • Une fois dans l'onglet « connexion » vous pouvez apercevoir deux champs nommés « TCP Port » et « UDP Port » dans la zone « port client ». Généralement, les données entrées par défaut sont 4662 (pour TCP) et 4672 (pour UDP).

Plusieurs rumeurs ont annoncé il y a quelque temps que certains fournisseurs d'accès avaient tendance à limiter les capacités de ces deux ports afin de réduire les taux de transfert et la consommation de leur bande passante. Bien que cela n'ait pas été prouvé à 100 %, nous vous conseillons d'opter pour d'autres ports de communication que ceux définis par défaut dans eMule.

  • Remplacez donc les valeurs 4662 et 4672 par 9470 et 9480. Appliquez les modifications en cliquant sur « appliquer » puis sur « Ok » en bas de la fenêtre.

0000012C00260356-photo-article-routeur-emule-ports.jpg
eMule : les ports sont désormais configurés sur 9470 et 9480

  • eMule est maintenant configuré avec les ports 9470 et 9480. Nous allons nous atteler à la tâche pour ouvrir ces ports sur le pare-feu du Linksys WRT54G. Pour cela, commencez par vous rendre dans l'interface du routeur (par défaut, il suffit de taper 192.168.1.1 dans la barre d'adresse de votre navigateur).

Ouvrir les ports nécessaires sur le routeur :

  • Une fois dans l'interface, rendez-vous dans l'onglet « Applications & Gaming » (si l'interface de votre routeur est en anglais) ou « Applications et jeux » (si votre routeur est en français).

  • Vous vous retrouvez face à un tableau. Choisissez une ligne vide et dans la colonne application tapez : « eMule » (sans les guillemets).

  • Dans les colonnes « start » ou « début » et « end » ou « fin », entrez le port TCP, c'est-à-dire 9470.

  • Dans la case IP adresse, vous devez entrer les derniers chiffres liés à l'adresse IP du PC sur lequel eMule est installé. Le plus simple pour connaître l'adresse IP d'un ordinateur est de procéder de la façon suivante :

Sur l'ordinateur où est installé eMule, appuyez sur le bouton démarrer de Windows, puis choisir « Exécuter ». Dans la boîte de dialogue, tapez « cmd » (sans les guillemets) et appuyez sur entrée. Dans la nouvelle fenêtre, tapez « ipconfig » (sans les guillemets). Vous obtenez alors l'adresse IP de votre PC (au niveau de la ligne adresse IP). Dans notre exemple, l'adresse IP (voir capture ci-dessous) est 192.168.1.101.

012C000000260355-photo-article-routeur-ipconfig.jpg

  • Dans la colonne « protocol » ou « protocole » choisissez l'option « TCP », puis cochez la petite case « activate » ou « activer ».

Nous allons maintenant répéter cette procédure une nouvelle fois, pour remplir une deuxième ligne où nous allons cette fois-ci spécifier le port UDP 9480.

  • Dans les colonnes « start » ou « début » et « end » ou « fin », entrez le port UDP, c'est-à-dire 9480.

  • Dans la case IP adresse, vous devez entrer les derniers chiffres liés à l'adresse IP du PC sur lequel eMule est installé. Le plus simple pour connaître l'adresse IP d'un ordinateur est de procéder de la façon suivante :

Sur l'ordinateur où est installé eMule, appuyez sur le bouton démarrer de Windows, puis choisir « exécuter ». Dans la boîte de dialogue, tapez « cmd » (sans les guillemets). Dans la nouvelle fenêtre, tapez « ipconfig » (sans les guillemets). Vous obtenez alors l'adresse IP de votre PC (au niveau de la ligne adresse IP). Dans notre exemple, l'adresse IP (voir capture ci-dessous) est 192.168.1.101.

012C000000260355-photo-article-routeur-ipconfig.jpg

Dans la colonne « protocol » ou « protocole » choisissez l'option « UDP », puis cochez la petite case « activate » ou « activer ».

À présent, votre configuration devrait ressembler à cela (seule l'adresse IP pourrait être différente de celle de notre exemple) :

012C000000260357-photo-routeur-pare-feu-configur-emule.jpg
Le routeur est configuré pour établir des communications sur les ports 9470 et 9480

Si tout est correct, il ne vous reste plus qu'à valider tout ça en appuyant sur le bouton « Save Settings » ou « Sauvegarder les paramètres ». eMule devrait désormais vous attribuer un « high-ID » à chaque connexion. C'est ce que nous allons maintenant vérifier. Fermez la fenêtre de configuration de votre routeur et lancez eMule. Après avoir lancé eMule, rendez-vous dans la fenêtre serveur. Double cliquez sur un serveur de votre choix pour vous connecter (si ce n'est pas déjà fait) à celui-ci.

Si vous êtes bien connecté en « high-ID » au serveur, vous devrez voir un petit globe terrestre accompagné, d'au mois, une petite flèche verte dans le coin inférieur droit d'eMule (voir notre capture). Si ce n'est pas le cas et si la flèche est rouge, cela signifie que vous êtes toujours « low-ID » et qui va falloir vérifier toutes les étapes de la configuration énoncées ci-dessus. On remarquera aussi qu'un client eMule en « low-ID » s'affiche avec un bandeau noir sur la tête lorsque l'application est réduite près de l'horloge Windows. En « high-ID », la petite tête de mule n'est pas accompagnée de ce bandeau.

012C000000260358-photo-article-routeur-emule-connexion-high-id.jpg
eMule connecté en High ID


BitTorrent

Globalement, le concept de configuration pour BitTorrent est très proche de celui d'eMule... en plus simple ! Oubliez les « low-ID » et « high-ID », avec BitTorrent il faut simplement s'attacher à l'ouverture d'un seul et unique port, le port TCP 6881.

Pour ouvrir ce port, rien de plus simple, comme pour eMule il suffit de se rendre sur la page de configuration du pare-feu et de procéder de la façon suivante :

  • Une fois dans l'interface, rendez-vous dans l'onglet « Applications & Gaming » (si l'interface de votre routeur est en anglais) ou « Applications et jeux » (si votre routeur est en français)

  • Vous vous retrouvez face à un tableau. Choisissez une ligne vide et dans la colonne application tapez : « BitTorrent » (sans les guillemets).

  • Dans les colonnes « start » ou « début » et « end » ou « fin », entrez le port TCP pour BitTorrent, c'est-à-dire 6881.

  • Dans la case IP adresse, vous devez entrer les derniers chiffres liés à l'adresse IP du PC sur lequel BitTorrent est installé. Le plus simple pour connaître l'adresse IP d'un ordinateur est de procéder de la façon suivante :

Sur l'ordinateur où est installé BitTorrent, appuyez sur le bouton démarrer de Windows, puis choisir « exécuter ». Dans la boîte de dialogue, tapez « cmd » (sans les guillemets). Dans la nouvelle fenêtre, tapez « ipconfig » (sans les guillemets). Vous obtenez alors l'adresse IP de votre IP (au niveau de la ligne adresse IP). Dans notre exemple, l'adresse IP (voir capture ci-dessous) est 192.168.1.101.

012C000000260355-photo-article-routeur-ipconfig.jpg

Comme pour eMule, il est tout a fait possible de choisir un port différent pour BitTorrent (afin d'éviter les éventuels filtrages des fournisseurs d'accès). Pour cela, rien de plus simple, rendez-vous dans les préférences de votre client BitTorrent (dans ABC [ Yet Another Bittorrent Client ], il suffit de se rendre dans Outils, préférences puis dans l'onglet réseau). Si jamais vous décidez d'employer un port différent que celui choisi par défaut (TCP 6881), n'oubliez pas d'ouvrir ce port sur votre router à l'aide de la procédure utilisée précédemment, en remplaçant le numéro de port par celui que vous choisi. Sachez qu'en règle générale, les ports libres qui peuvent être utilisés par les applications Internet vont de 1055 à 65535.

Important : Le routeur, bien que configuré en DHCP (attribution d'une adresse libre automatiquement) devrait (logiquement) attribuer toujours la même adresse IP à chacun des PC de votre réseau personnel. Mais pour un tas de raison diverses et variées (et selon les Routeurs employés), les adresses IP peuvent parfois changées. Si vous vous heurtez à ce type de problème, il sera peut être préférable de désactiver l'utilisation du DHCP sur le PC utilisé avec eMule afin de lui attribuer une IP fixe qui ne changera jamais.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top