Blood Bowl : en preview sur tous les supports

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
13 avril 2009 à 13h00
0
00F0000001952122-photo-blood-bowl.jpg
Depuis la sortie de Chaos League au cours de l'été 2004, les amateurs espéraient voir un jour Cyanide travailler sur la fameuse licence Blood Bowl de Games Workshop tant les univers des deux titres sont proches. Après bien des péripéties et quelques menaces de procès, leur rêve n'a jamais été aussi près de se réaliser. Le studio français travaille effectivement, et ce depuis plusieurs mois, à l'adaptation de Blood Bowl en jeu vidéo. Après une rapide présentation à l'automne dernier durant la Games Convention, Cyanide nous a invité dans ses bureaux pour essayer la chose tant sur PC que sur consoles. Impressions.

Quelques grammes de sport dans un monde de brutes ?

Basé sur les règles du football US, le Blood Bowl est à la fois une version heroic fantasy et surtout beaucoup plus trash du sport national au pays de l'Oncle Sam. Imaginé par les Anglais de Games Workshop, ce jeu de plateau repose sur la lutte de deux équipes pour marquer des touchdown. Comme au football US, le ballon est ovale. Comme au football US, l'affrontement est musclé, mais à la différence du football US, ici à peu près tous les coups sont permis pour l'emporter. De fait, un match de Blood Bowl a rapidement des allures de pugilat et c'est ce joyeux « n'importe quoi » que Cyanide a tenté de retranscrire.


Un joyeux n'importe quoi que Cyanide a fait reposer sur la dernière mouture des règles du jeu de plateau. Même si cela n'a aucune espère d'importance pour les nouveaux venus, il s'agit bien sûr d'un gage de qualité pour les joueurs bercés au Games Workshop depuis leur plus tendre enfance. Il convient d'ajouter que pour coller encore plus au jeu de plateau, Cyanide a conçu un mode de jeu au tour par tour. Celui-ci est présent sur les quatre supports visés (DS, PC, PSP et Xbox 360), mais notons tout de suite que pour toucher un plus grand nombre de joueurs, Cyanide a également mis au point un mode temps réel, sur PC et Xbox 360 seulement.

00F0000001952120-photo-blood-bowl.jpg
Tour par tour ou temps réel, cela ne change pas grand-chose aux nombreuses options du jeu. Dans un cas comme dans l'autre, on peut disputer des parties simples, prendre part à des championnats et personnaliser toutes sortes de compétitions « classées » (autrement dit gérées par Cyanide) ou « libres ». Petite déception en revanche, il est possible de jouer sur une seule machine, mais pas de réaliser des compétitions à plusieurs dans ce mode : pour cela, il faudra s'en remettre à la gestion « par feuille de papier interposée ». En apparence aussi riches que complètes, les options disponibles mériteront toute notre attention au moment du test.

00F0000001952116-photo-blood-bowl.jpg
Pour l'heure, nous nous sommes focalisées sur les impressions ingame et de ce point de vue là, nous n'avons pas été déçus. Bien sûr, nous n'avons pas pu jouer beaucoup de temps, mais en mode temps réel tout d'abord, nous avons bien retrouvé les sensations d'une partie de Blood Bowl. La caméra, totalement libre, permet de placer le terrain comme on le souhaite et l'ensemble reste parfaitement lisible en toute circonstance. Rien à redire non plus au niveau des joueurs. Ils sont très finement dessinés et le luxe de détails permet d'identifier très rapidement les différents postes des joueurs, les « big boss » et les joueurs vedettes.

À ce sujet, précisons qu'à la création d'une nouvelle équipe, le Blood Bowl de Cyanide suivra là encore scrupuleusement les règles du jeu de plateau avec choix des postes pour les joueurs « de base », embauche de « big boss » (hommes-arbres, minotaures...) et recrutement de mercenaires pour le temps d'un match. Ces mercenaires sont en fait des joueurs vedettes qui, à condition de casser sa tirelire, peuvent changer l'issue d'une match. Bien sûr, durant la partie, ces talents sont aussitôt la cible de toutes les attaques ! Dans un match de Blood Bowl et même si le ballon reste l'élément principal, de nombreux joueurs ont tendance à se désintéresser de cette vessie de porc pour aller « jouer des coudes »... au sens propre !

00F0000001631438-photo-blood-bowl.jpg
00F0000001631444-photo-blood-bowl.jpg
00F0000000880250-photo-blood-bowl.jpg

Huit races et six arènes... pour commencer !

Afin qu'une partie tour par tour ne s'éternise pas de trop, il est possible de définir une durée maximale pour le tour d'un joueur. Cette durée peut faire monter la pression alors que durant un tour, il est bien sûr important de n'oublier aucun mouvement. Le premier joueur effectue ses déplacements, lance quelques attaques et assure sa défense avant que l'autre joueur ne fasse de même avec en tête, tout de même, l'objectif de marquer un touchdown en emmenant le ballon dans la zone d'en-but adverse. La partie progresse ainsi au rythme des échanges de bourre-pifs et des buts jusqu'au 16e et dernier tour d'un match.

00F0000001351874-photo-blood-bowl.jpg
En mode temps réel, les choses ne sont pas fondamentalement différentes. Pour Cyanide, il était surtout important de proposer un jeu un peu plus dynamique que le tour par tour, mais pas question pour autant de dénaturer le Blood Bowl. Il ne s'agit donc pas d'un jeu aussi vif qu'une partie de Pro Evolution Soccer par exemple, mais l'ambiance est malgré tout présente et même pour un puriste ce mode temps réel offre de très bons moments. Les règles sont toutes présentes avec quelques ajustements afin que le temps réel puisse fonctionner : les actions de certains joueurs sont ainsi laissées à l'intelligence artificielle pendant que le joueur se focalise sur l'essentiel.

00F0000001631440-photo-blood-bowl.jpg
Malgré la richesse des règles de la cinquième édition, les parties de Blood Bowl se déroulent sans trop de temps morts. Le jeu vidéo montre ici son avantage sur les jeux de plateau en ce sens que tous les éléments fastidieux sont pris en charge par l'ordinateur... ou la console. Habile transition pour vous parler rapidement des versions portables. Alors que la mouture Xbox 360 devrait être identique à la version PC, sur consoles portables, nous n'aurons droit qu'au mode tour par tour afin de ménager ces petites machines. La DS est graphiquement très simplifiée, mais malgré tout agréable alors que la PSP conserve l'essentiel des détails de la version PC.

Nous avons d'ailleurs pu essayer cette mouture quelques dizaines de minutes et elle reprend en tout point les qualités de Blood Bowl PC. Toutes les règles, toutes les options et, semble-t-il, tous les contenus sont présents. Les contrôles répondent bien et l'absence de souris ne pose guère de problème. Seule question : alors que Cyanide n'a pas fait mystère des nombreux ajouts auxquels le studio pense déjà, les versions consoles seront-elles aussi bien loties que la mouture PC à ce niveau ? Avec huit races et six terrains, le jeu est déjà assez riche, mais l'univers de Games Workshop en contient évidemment beaucoup, beaucoup plus !

0091000002007008-photo-blood-bowl-tactics.jpg
0091000002007000-photo-blood-bowl-tactics.jpg
0091000002007006-photo-blood-bowl-tactics.jpg
0091000002006998-photo-blood-bowl-tactics.jpg

Évidemment pas la plus belle, la version DS semble parvenir à conserver l'essentiel du gameplay

00F0000001351880-photo-blood-bowl.jpg
00F0000001952104-photo-blood-bowl.jpg
00F0000001351872-photo-blood-bowl.jpg
00F0000000880254-photo-blood-bowl.jpg
00F0000001631446-photo-blood-bowl.jpg
00F0000001631436-photo-blood-bowl.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top