🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Ruse : la preview du nouveau STR d'Eugen / Ubisoft

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
01 juin 2018 à 15h36
0
00D2000001992782-photo-ruse.jpg
Sans doute pas le plus connu des studios français, Eugen Systems compte tout de même déjà quatre titres à son actif, tous des jeux de stratégie temps réel. Du coup, il n'est guère étonnant d'apprendre que le nouveau projet de la jeune équipe fasse lui aussi dans l'épreuve tactique, et ce, même si les développeurs ont souhaité se démarquer de la concurrence en abordant le problème sous un angle radicalement différent. Rusé le studio des frères Le Dressay ?

Quelques grammes de Ruse dans un monde de brutes ?

Si Act Of War a remporté un certain succès, le jeu de stratégie temps réel édité par Atari suivait à la lettre les canons du genre. Pour son nouveau projet, Eugen Systems a donc décidé de revoir complètement sa copie en plaçant des idées telles que le renseignement, la désinformation et la connaissance la plus parfaite de son ennemi au cœur du jeu. Intitulé Ruse, le projet en question se focalise sur la perception que des auteurs tels que Sun Tzu ou Von Clausewitz pouvaient avoir du stratège. Pas question donc de se concentrer sur la construction de structures de commandement, la collecte de ressources ou la manipulation de ses unités.

00D2000001992776-photo-ruse.jpg
Dans Ruse, il n'est cependant pas question de se tourner les pouces et à la tête d'une des six factions du jeu (Allemagne, États-Unis, France, Italie, Royaume-Uni, Union Soviétique), le joueur doit mener campagne au travers de 20 missions retraçant de manière plus ou moins réaliste la Seconde Guerre Mondiale. « Encore ce conflit ! » diront certains et c'est un peu la réaction que nous avons eue durant la présentation qui nous a été faite. Il s'avère toutefois que ce conflit est sans doute le plus à même de retranscrire le gameplay voulu par les Français et pour nous permettre de mieux comprendre les choses, une mission nous a été présentée.

Celle-ci retraçait l'attaque des forces américaines sur le Monastère du Mont Cassin en Italie, et débutait sur une carte « stratégique ». Ici, on pouvait voir l'immensité de la région couverte par la mission (plusieurs centaines de kilomètres carrés) découpée en zones. Ces zones sont autant de portions de carte sur lesquelles le joueur peut employer les fameuses ruses qui donnent son nom au jeu. Les ruses doivent être perçues comme des espèces de compétences qui permettent d'agir en dehors du cadre classique du STR.

00D2000001992780-photo-ruse.jpg
Un grand nombre de ces ruses est envisagé même si pour le moment nous n'avons pu en voir qu'une poignée. En utilisant la reconnaissance, le joueur reçoit en temps réel tous les ordres que donne son adversaire sur une région donnée : il lui est alors possible de réagir au mieux et d'envoyer par exemple l'unité la plus appropriée. La ruse de silence radio permet de rendre les unités d'une zone complètement invisibles aux observateurs de l'ennemi. Plus étonnante, la ruse de « leurre » est là pour faire croire à l'ennemi que l'on lance une offensive à un endroit donné de la carte : l'idée étant bien sûr de le faire réagir et de monopoliser ses forces.

Beaucoup d'autres ruses sont déjà prévues par Eugen Systems ou encore à l'étude et il a notamment été question de masquer les recherches technologiques en cours. Nous avons trouvé ce dernier cas particulièrement intéressant car il permet de bien comprendre le potentiel de ce système basé sur l'information / la désinformation dans le cas d'un conflit de longue haleine. Au cours des vingt missions de la campagne, le joueur est évidemment amené à faire évoluer son armement au travers de progrès scientifiques. Ces progrès, il semble logique de les faire sur la foi des informations que l'on a de l'ennemi... Mais que faire si ces informations sont erronées ?

00D2000001992778-photo-ruse.jpg
Bien sûr, si la guerre de l'information est cruciale dans Ruse, le jeu d'Eugen Systems ne se limite pas à cette seule idée. Il n'est certes pas question de micro-manager ses unités, mais le joueur doit malgré tout lancer diverses offensives, mener les assauts aériens et assurer un soutien naval à ses troupes. Pour ce faire, il peut compter sur plus de 200 unités différentes reprenant de manière assez exacte l'équipement réellement utilisé entre 1939 et 1945, avec toutefois quelques débordements qui devraient notamment permettre de faire intervenir le Maus (un énorme char allemand de 188 tonnes) et quelques autres surprises.

En plus de la campagne solo, Ruse devrait proposer un mode multijoueur et il semblerait que du coopératif soit également dans les projets d'Eugen Systems. Prévu courant 2009 sur PC, Playstation 3 et Xbox 360 chez Ubisoft, Ruse semble bien parti pour renouveler la stratégie temps réel. Eugen et Ubisoft sont encore trop mystérieux à notre goût, mais une chose est cependant déjà certaine : ce que nous en avons vu nous donne envie d'en savoir plus, beaucoup plus... Eugen Systems tient un concept fort que le studio ne doit surtout pas gâcher !

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Une nouvelle édition du Motorola RAZR disponible avec un bootloader débloqué
Logitech G600 : une souris pensée MMO à 20 boutons
Le Nexus 5 de LG en fuite sur le Web ?
LG et Google, partenaires sur le Nexus 5 et sur une Google TV OLED ?
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Haut de page