Webcams : 6 caméras à moins de 60 euros en test

12 janvier 2009 à 18h39
0

Logitech QuickCam S5500



000000FA01857154-photo-loigtech-quickcam.jpg
Le fabricant de périphériques suisse est évidemment au premier rang des webcams avec une gamme extrêmement complète dont l'un des fleurons est l'énigmatique Quickcam Sphere, que nous avions testé précédemment. Ici, nous nous intéressons à un modèle de milieu de gamme, la S5500, qui annonce un capteur de 1,3 megapixels et des technologies d'optimisation de l'éclairage et du son.

Design et qualité de fabrication



La S5500 partage son design avec sa grande sœur la S7500 et la Communicate STX que nous avions vue dans un précédent comparatif. La webcam frappe d'emblée par son encombrement et son aspect sphérique : si la Dualpix Exchange ressemble à un droïde de l'Empire, la S5500 s'approche carrément de l'Etoile Noire. Cette sphère imposante ne passe pas inaperçue sur un bureau et jure franchement avec la tendance actuelle de proposer des webcams de plus en plus discrètes (voir la VX-5000 de Microsoft qui se fait presque oublier). Un point positif rattrape son cas : sa qualité de fabrication semble très robuste. La tête de la webcam s'oriente grâce à une rotule assez souple sans être trop sensible, mais son orientation verticale est assez réduite, d'autant plus que la rotule élastique a tendance à se recentrer. Le système de fixation, comme pour la VX-5000 de Microsoft, est flexible : cela permet à la webcam de s'adapter sur n'importe quel type d'écran mais la pince est plus volumineuse et moins souple que celle de sa concurrente. La webcam est dépourvue de bague de mise au point mais on trouve en revanche un détail unique : un volet de protection du capteur, un détail plutôt bien vu même si le système de fermeture n'est pas très pratique car trop glissant. On notera enfin la présence d'un bouton sur le côté de la sphère.

Logiciels et pilotes



La QuickCam S5500 est compatible UVC et fonctionne donc sans pilotes sous Windows, mais aussi sous Linux puisque nous avons pu vérifier sa compatibilité avec la version Linux de Skype sous Ubuntu 8.10. Elle est en outre livrée avec le logiciel QuickCam de Logitech, une solution maison proche de ce qui est proposé par Microsoft ou Creative. Comme pour ces derniers, la fonctionnalité principale du logiciel est la réalisation de captures. L'interface du module est plutôt simple : deux boutons pour capturer une photo ou une vidéo, un bandeau en bas de l'écran pour visualiser les captures réalisées (avec deux onglets photo et vidéo) et un accès immédiat aux paramètres de qualité des captures et au choix de la résolution. Un retardateur est disponible pour les photos comme pour les vidéos et pour ces dernières, il est également possible d'activer un détecteur de mouvements qui enregistrera automatiquement une séquence d'une durée spécifiée par l'utilisateur dès qu'un mouvement est détecté. Les photos peuvent être envoyées par mail ou imprimées. Pour les vidéos on trouve en plus une fonctionnalité d'exportation en direction de YouTube.

0190000001857156-photo-logitech-interface.jpg


La suite logicielle inclut également les traditionnels effets vidéo qui permettent d'agrémenter vos créations et surtout vos conversations sous Windows Live Messenger ou Skype. Malheureusement, ceux-ci sont assez limités sur ce modèle. Alors que la grande sœur S7500 dispose d'une batterie d'effets avec suivi du visage, la S5500 n'offre que quelques déformations pas très intéressantes, ni très réussies d'ailleurs. Bref, ces « Filtres Amusants » n'amuseront pas grand monde... Toujours dans la suite logicielle on pourra accéder aux différents réglages de l'image et à des raccourcis vers certaines applications ou sections du site Logitech. On notera également la possibilité de personnaliser l'image à afficher lorsque le volet de protection est fermé. Au niveau des réglages, on trouve un panel assez complet incluant notamment le réglage automatique de la balance des blancs, et deux paramètres permettant d'optimiser automatiquement les couleurs et la luminosité en fonction de l'éclairage variable. Les pilotes intègrent une gestion automatique de suivi du visage. Détail intéressant par rapport à d'autres webcams du comparatif : celui-ci peut s'adapter à un visage unique mais également à des visages multiples, d'autant plus que l'angle de l'objectif est assez grand.

0190000001857158-photo-logitech-effets.jpg


Qualité de l'image



Le défaut principal de la QuickCam S5500 apparaît aussitôt la webcam branchée : son objectif élargit sensiblement l'image, ce qui n'est pas très flatteur pour les visages. En outre, les captures réalisées manquent singulièrement de netteté, l'image produisant une forte compression. Sans atteindre le niveau de la Philips SPC1030, la moins performante sur ce point, on se retrouve avec un flou permanent assez désagréable. On notera tout de même un rendu des couleurs plutôt satisfaisant (même si la webcam a montré une tendance à la surexposition) et un angle assez large facilitant les conversations à plusieurs. La qualité des vidéos est assez mitigée également, la webcam ayant facilement tendance à déformer l'image lors des panoramiques. En conversation sous Skype et Windows Live Messenger, on retrouve les défauts de netteté cités plus haut : l'image apparaît déformée et très compressée. Le son, en revanche, a semblé plutôt bon selon notre interlocuteur, sans doute grâce à la technologie d'optimisation Right Sound qui filtre les bruits ambiants.

000000C801857160-photo-visage-logitech-s5500.jpg
000000C801857162-photo-crayon-logitech-quickcam-s5500.jpg
000000C801857164-photo-livre-logitech-quickcam-s5500.jpg


Notre avis :



La QuickCam S5500 n'est pas l'affaire de l'année, loin de là. Trop volumineuse, offrant une qualité d'image assez moyenne pour son prix, elle a du mal à séduire par rapport à la VX-5000 de Microsoft, voire même la Live!Cam Video IM Ultra de Creative. Reste une qualité de fabrication satisfaisante et une offre logicielle plutôt bien conçue. Pas franchement mauvaise en soi, elle souffre d'une concurrence trop agressive de la part de Microsoft qui propose nettement mieux pour le même prix, et qui plus est en moins encombrant !

Logitech QuickCam S5500

Les plus
+ Objectif grand angle
+ Logiciel simple d'utilisation
+ Pince de fixation originale
+ Son de bonne qualité
Les moins
- Design très encombrant
- Image floue et déformée
- Peu d'effets vidéo
Design
Qualité de l'image
Qualité du son
Offre logicielle
2


  • Comparer les prix pour la Logitech QuickCam S5500 (à partir de )
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top