Gamme WiFi Hercules

14 mars 2005 à 15h00
0
000000B400055831-photo-logo-hercules.jpg
Après avoir abandonné le monde de la carte graphique il y a de cela tout juste un an, le français Hercules annonçait vouloir se concentrer sur le développement de sa gamme audio. Le résultat le plus marquant de ce recentrage pour le moins inattendu fut bien sûr la DJ Console qui rencontra un vif succès. Fort de cette réussite, Hercules ne s'est pas reposé sur ses lauriers et annonçait en début d'année son arrivée sur un marché en plein boum, celui des solutions sans fil de type WiFi. Les équipes de R&D du fabricant ont mis à profit l'année écoulée pour développer une gamme complète de produits WiFi, de l'adaptateur USB 2.0 à la carte PCMCIA en passant par le modem-routeur.

Alors bien sûr on peut se demander pourquoi Hercules se lance sur ce marché déjà fort concurrentiel. Selon les dires du fabricant, les solutions sans-fil existantes sont généralement mal adaptées au grand public, car compliquées à installer. Tout son travail a donc porté sur la facilité de mise en œuvre et d'utilisation de ses solutions WiFi. Disons le d'emblée le constructeur n'a pas pour intention de se battre sur le terrain des performances, mais bien sur celui de l'ergonomie, estimant que son expertise accumulée sur le marché grand public lui permet d'offrir un réel plus face aux ténors du genre que sont Linksys, Belkin, et US Robotics.

0190000000121674-photo-hercules-wifi-pcmcia.jpg

Hercules Wireless G USB2 & Wireless G PCMCIA

Nous avons retenu pour ce test deux produits de la nouvelle gamme sans fil d'Hercules : la solution Wireless G USB 2 qui n'est autre qu'une clef USB 2.0 WiFi ainsi que la Wireless G PCMCIA, une carte WiFi pour portable. Comme pour toute sa nouvelle gamme WiFi, Hercules a ici soigné le packaging en tentant de le rendre compréhensible par le commun des mortels. Alors certes cela n'a l'air de rien dit comme ça et certains souriront, mais en se glissant dans la peau du client lambda on imagine facilement la panique qui l'envahit lorsqu'il tente de trouver un produit WiFi répondant à ses besoins. On n'évoquera même pas ici le cas des boîtes rédigées en anglais et comportant profusion de termes techniques totalement abscons pour le commun des mortels. En simplifiant le message et en rendant les boîtes attractives, Hercules espère faciliter la démarche de l'acheteur potentiel. Ce soin du détail se retrouve jusque dans le contenu des boîtes qui comportent toutes un CD d'installation ainsi qu'un fascicule de mise en route, en sus d'un manuel fort complet.

Outre cet aspect très marketing, il nous faut passer aux produits en eux-mêmes en commençant par la Wireless G PCMCIA, autrement dit la carte Wi-Fi pour portable d'Hercules. Ici, le constructeur français se contente de proposer une solution au format PC-Card 32 bits basée sur un chipset Ralink dont le débit annoncé est de 54 Mbps. Absolument plate, la carte s'insère dans le port PCMCIA de l'ordinateur. Comme souvent, son extrémité dépasse légèrement et regroupe l'antenne ainsi que les diodes de fonctionnement. On notera d'ailleurs que les concepteurs d'Hercules sont restés fidèles à la couleur fétiche de la marque, l'une des diodes s'illuminant de bleu.

000000F000120882-photo-hercules-wifi-pcmcia-1.jpg
000000F000120883-photo-hercules-wifi-pcmcia-2.jpg

Hercules Wireless G PCMCIA

Voyons maintenant le Wireless G USB 2 : il s'agit ici d'une simple clé, là aussi basée sur une puce Ralink, qui s'insère dans l'un des ports USB de votre système. Étant entendu qu'Hercules propose un débit maximal théorique de 54Mbps grâce à l'i802.11g, la clef fonctionne sur un port USB 2.0 mais peut fonctionner sur l'USB 1.1 à un débit inférieur. Le fabricant livre également dans la boîte une petite rallonge au cas où la clef ne s'insérerait pas totalement dans l'un de vos ports USB du fait de l'étroitesse du boîtier par exemple. Autre petite attention, Hercules fournit une base USB, sorte de socle sur lequel on peut brancher la clef pour l'exhiber fièrement sur son bureau. Physiquement la clef est inhabituellement épaisse, comporte deux diodes dont l'une est bleue, et sa finition semble un peu bâclée. Pour protéger le connecteur USB la clef comporte un capuchon amovible qui est plus encombrant qu'autre chose une fois retiré vu qu'il ne tient pas vraiment sur l'embout de la clef. Comme c'est le cas avec la carte WiFi, Hercules appose un autocollant sur chacune de ses solutions sans fil pour porter à la connaissance de l'utilisateur l'adresse MAC du dispositif. Sachez également que les deux périphériques sont certifiés compatibles WiFi et supportent les modes de sécurité WEP, WPA et WPA2.

000000DC00120886-photo-hercules-wifi-usb-5.jpg
000000DC00120885-photo-hercules-wifi-usb-4.jpg
000000DC00120887-photo-hercules-wifi-usb-6.jpg

Hercules Wireless G USB2

Le vrai plus Hercules : la WiFi Station

Si jusque-là les produits sans fil Hercules semblent très communs, c'était sans compter sur l'offre logicielle qui les accompagne. Répondant au doux nom de WiFi Station, l'ensemble concocté par Hercules est des plus convaincants. Avant de brancher physiquement son périphérique, il suffit d'insérer le CD-Rom livré pour déployer le logiciel. La procédure ne prend que quelques minutes et vous serez invité à connecter au système votre dispositif : les Drivers sont alors automatiquement installés sans que vous n'ayez à intervenir de quelque façon que ce soit. L'installation terminée, la console d'Hercules s'affiche et si l'interface est d'un goût discutable il faut reconnaître qu'elle va droit à l'essentiel.

000000F000120874-photo-hercules-wifi-station-1.jpg
000000F000120875-photo-hercules-wifi-station-2.jpg

Le logiciel WiFi Station d'Hercules dans le feu de l'action

Lors du premier lancement, la WiFi Station effectue un balayage des réseaux sans fil disponibles et les affiche sous forme de liste. Il suffit alors de sélectionner le réseau auquel vous souhaitez vous connecter et de rentrer la clef WEP ou WPA ou le nom de SSID si nécessaire. Au cas où vous ne réussiriez pas à identifier le réseau, ou bien si un réseau n'est pas listé, l'assistant de connexion vous permettrait de spécifier soit un nom de SSID à rechercher soit l'adresse MAC du périphérique distant auquel le système doit se connecter (notez à ce sujet qu'il suffit de saisir les six premiers numéros de l'adresse MAC les autres étant inutiles d'après Hercules). Notez que pour simplifier les choses, Hercules désactive totalement la gestion WiFi de Windows pour prendre le contrôle du réseau sans fil. Il est toutefois possible de laisser Windows reprendre en main le WiFi d'un simple clic droit sur l'icône Hercules présente près de l'horloge Windows.

Si vous souhaitez effectuer une connexion de PC à PC, sans passer par un routeur ou un point d'accès, il vous faudra cliquer sur l'onglet « Gestion des favoris » puis sur le bouton d'ajout de favori pour nommer votre nouveau réseau ad hoc. Ici encore Hercules a bien fait les choses et un assistant vous guide pas à pas en vous demandant de sélectionner le canal radio (par défaut réglé sur 1), d'entrer un nom de SSID puis de sélectionner un niveau de sécurité. On notera d'ailleurs que le mot de passe que vous choisirez s'affiche en clair lors de sa saisie. De plus, la fonction « favoris » de l'application vous permet d'automatiser la connexion à un réseau sans fil dès que celui-ci est à portée. Sachez d'ailleurs que vous pouvez ajouter à la liste des favoris n'importe quel réseau détecté par la WiFi Station. Enfin, Hercules permet de désactiver le périphérique WiFi relié au système sans le déconnecter physiquement, d'un simple clic de souris.

000000F000120876-photo-hercules-wifi-station-3.jpg
000000F000120877-photo-hercules-wifi-station-4.jpg

Autres vues de l'Hercules WiFi Station

Performances

Au cas où cela vous aurait échappé, le crédo d'Hercules pour le WiFi n'est pas celui des performances. Nous avons tout de même voulu savoir de quoi il en retournait et avons en conséquence procédé à quelques tests de transferts avec notre fichier référence, une vidéo MPEG 2 de 59.8 Mo. Sachez d'emblée qu'Hercules ne propose aucune fonction de transfert en rafale ou d'agrégation des canaux pour augmenter les performances de ses solutions. Les tests consistaient à envoyer le fichier depuis un routeur Linksys WRT54G et à le réceptionner sur un portable Acer Centrino doté, selon l'élément que nous désirions testé de la solution Hercules USB ou PCMCIA. Nous avons également testé les solutions Hercules dans l'autre sens, sans toutefois faire apparaître les résultats sur notre graphique, afin de le conserver lisible, ceux-ci étant très proches.

00120902-photo-hercules-wifi-d-bit-perfs.jpg

Le graphique parle de lui-même et la solution USB d'Hercules s'adjuge la première place du podium. Le débit relevé est même légèrement supérieur à celui d'un transfert entre le routeur Linksys et notre machine Athlon 64 équipée d'une carte Linksys PCI en 54G. La carte PCMCIA semble quant à elle offrir des performances un peu moins bonnes, le modèle USB étant jusqu'à 13 % plus rapide. Reste que par rapport au débit relevé avec le circuit radio i802.11b équipant nativement notre portable, les performances du PCMCIA sont près de trois fois supérieures.

Conclusion

À voir la tête des nouveaux périphériques WiFi d'Hercules, on n'aurait pu les qualifier de quelconques, le constructeur ne souhaitant pas de positionner sur le créneau des performances et se contentant de proposer des solutions i802.11g. C'est un fait, mais la force de la nouvelle gamme WiFi d'Hercules se situe ailleurs, sur un plan à vrai inattendu ; c'est-à-dire celui de la facilité d'utilisation. Soyons clairs, l'utilisateur averti qui maîtrise le WiFi, comme d'autres respirent, n'aura que faire de la WiFi Station. À l'inverse, l'utilisateur débutant saura reconnaissant envers Hercules pour avoir simplifié à ce point les étapes de création ou de connexion à un réseau sans fil. Il faut dire qu'ici Hercules fait fort avec une solution logicielle en français, parfaitement opérationnelle, qui sait rester abordable sans noyer l'utilisateur sous des termes techniques incompréhensibles.

Autre bonne nouvelle les prix publics pratiqués par le constructeur pour cette nouvelle gamme sont relativement raisonnables puisque l'on évoque 49 € TTC pour la carte PCMCIA et 59 € TTC pour son équivalent USB. Alors certes il y a moins cher, mais il ne fait aucun doute que la WiFi Station n'a aucun équivalent sur le marché à ce jour.

Hercules Wireless G PCMCIA

6

Les plus

  • Simplicité d'emploi
  • Bonnes performances
  • Logiciel WiFi Station bien pensé

Les moins

  • Pas de mode 'Turbo'

0

Performances7

Déploiement9

Fonctionnalités8



Hercules Wireless G USB2

6

Les plus

  • Simplicité de déploiement
  • Bonnes performances
  • Logiciel bien pensé

Les moins

  • Pas de mode 'Turbo'
  • Prix un brin élevé
  • Finition à revoir

0

Performances7

Déploiement9

Fonctionnalités8


L'un des produits de cet article vous intéresse ? Retrouvez-le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Hercules Wireless G PCMCIA
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Hercules Wireless G USB2
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gamme WiFi Hercules en test sur Clubic
Kheops Studio prépare deux projets « aventure »
CeBIT 2005 : HIS, ça ventile !
CeBIT 2005 : iRiver passe au mini 6 Go
CeBIT 2005 : Hauppauge montre ses cartes TNT
Gamme WiFi Hercules en test sur Clubic
Robots en démo jouable sur Clubic
Une nouvelle série de captures pour Cross Racing
Suppression du patch v1.01 pour Brothers In Arms
Nero ShowTime Mobile, concurrent de Betaplayer sur Pocket PC ?
Haut de page