Shuttle SB86i

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
10 janvier 2005 à 19h45
0
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Toujours problématiques au niveau des tests de performances, les produits inaugurant de nouvelles technologies sont difficilement comparables à ce qui existe déjà. Nous l'avons dit, le Shuttle SB86i est ainsi le premier Mini-PC architecturé autour du Prescott d'Intel que nous testons. Il s'agit également du premier à adopter une carte graphique au format PCI-Express. Il nous était de ce fait particulièrement difficile de vous proposer des éléments de comparaison et nous avons décidé de nous limiter au seul Shuttle SB86i, en prenant cependant soin d'éclairer les commentaires de quelques remarques afin de ne pas laisser des graphiques vides de sens. En plus du Prescott 3.4 GHz d'Intel, nous avons équipé le Shuttle SB86i de deux barrettes mémoire Corsair 256 Mo PC3200 CAS 2, d'un disque dur Seagate 80 Go 7200 tr/mn. et pour toute une série de tests d'une carte graphique MSI GeForce PCX5750 afin de voir les performances de la solution graphique intégrée par rapport à l'i915G d'Intel.


Performances dites « générales »

PCMark 2004

00114347-photo-shuttle-sb86i-pcmark-2004.jpg

Sandra 2005 Pro

00114348-photo-shuttle-sb86i-sisoft-sandra-2005.jpg

SiSoft Sandra 2005 est un petit programme bien pratique pour obtenir une foule d'informations à propos de son PC. Il ne s'arrête cependant pas là et propose à la manière du PCMark 2004 de FuturMark quelques modules de vérification des performances qui permettent d'avoir une idée de la puissance de sa machine. Les deux logiciels conduisent à peu près aux mêmes conclusions et permettent de confirmer ce que tout le monde a déjà expliqué d'innombrables fois : à savoir que le Prescott reste un cran en-dessous du modèle de Pentium 4 qu'il est censé remplacer, le Northwood.

Du côté de la gestion mémoire, le chipset i915G d'Intel semble par contre tout à fait à son aise et les deux barrettes de DDR400 sont ici judicieusement employées. L'utilisation d'une carte graphique sur port PCI-Express permet également de grapiller quelques points : rien de plus logique puisque la solution graphique intégrée monopolise une partie de la mémoire centrale. Au niveau du disque dur, il n'y a rien à dire : le chipset gère notre périphérique P-ATA tout à fait correctement. Enfin, les tests graphiques de PCMark 2004 nous permettent de voir que le i915G semble bien à la peine...


Jeux et performances 3D

3DMark 2001 SE

00114349-photo-shuttle-sb86i-3dmark-2001-se.jpg

Du fait de son âge, 3DMark 2001 SE permet d'avoir une petite idée des performances du i915G face à des jeux relativement anciens. La carte NVIDIA FX5750 est ici largement supérieure à la solution graphique employée par Intel, mais cette dernière devrait permettre de faire tourner très correctement de nombreux jeux sans avoir à sacrifier trop de détails. Il est par contre à noter que les pilotes livrés par Shuttle sur son CD n'étaient pas vraiment à jour et que de nombreux bugs apparaissaient à l'écran : un petit tour sur le site d'Intel a permis d'arranger cela. Par contre, il ne n'a jamais été possible de terminer les mesures en 1280x1024... Etonnant.


AquaMak 3

00114350-photo-shuttle-sb86i-aquamark-3.jpg

Far Cry v1.1

00114351-photo-shuttle-sb86i-far-cry.jpg

Doom 3

00114352-photo-shuttle-sb86i-doom-3.jpg

Afin d'illustrer le futur des jeux vidéos PC, nous avons sélectionnés trois titres parmis les plus lourds du moment : AquaMark 3, mais surtout Far Cry et Doom 3. Contrairement à 3DMark, ces trois jeux ont accepté de tourner sans encombre en 1280x1024, mais et malgré la présence des derniers pilotes Intel, ils présentaient en revanche quelques bugs graphiques. Sous Doom 3, c'était à peine perceptible, mais avec Far Cry ou AquaMark de nombreux clignotements se faisaient sentir et des textures manquaient à l'appel.

Ces quelques bugs sont évidemment inacceptables et d'autant plus regrettables que les performances du i915G ne sont pas si mauvaises que ça. Evidemment, il n'est pas question de joueur à un seul des trois jeux sus-nommés, mais compte tenu des ambitions de la solution graphique adoptée par Intel, ce n'est pas si mal... Bien sûr il ne faut pas oublier que derrière, il y avait tout de même un Prescott à 3.4 GHz, mais disons que cela confirme les conclusions de 3DMark 2001 SE : le i915G est une puce graphique d'entrée de gamme capable de faire tourner la plupart des titres de l'année passée dans trop de problème.


Dégagement de chaleur et nuisances sonores

00114377-photo-shuttle-sb86i-temp-ratures.jpg

Du fait même de l'utilisation du Prescott, la question du dégagement thermique revêt une importance toute particulière. Comme, en plus, le Shuttle SB86i est le premier modèle basé sur le nouveau format PicoBTX, notre curiosité se transforme en impatience. Globalement, le bilan est loin d'être aussi mauvais que la réputation du Prescott aurait pu le laisser craindre. Même après de nombreuses heures d'utilisation, le SB86i n'a pas planté une seule fois ce qui compte tenu de l'espace assez réduit disponible à l'intérieur du Shuttle n'est déjà pas si mal.

Au repos, le résultat est même très convaincant puisque la machine était stable à 42°C / 41 dB : dans ces conditions, le SB86i était particulièrement discret et ne laissait entendre qu'un très léger ronronnement dans une pièce totalement silencieuse. Les choses se gâtent en revanche rapidement dès lors que le Prescott est abondamment solicité puisque, à pleine charge pendant quelques heures, il monte à 65°C et produit 46 dB. Heureusement, cette montée de charge ne se fera sentir qu'avec des travaux relativement lourds : compression, encodage, jeux... L'ajout d'une carte graphique FX5750 aggrave rapidement les choses et à pleine charge, nous obtenons cette fois une machine très bruyante (53 dB), preuve que le couple Prescott / PicoBTX n'est clairement pas destiné aux Mini-PC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top