Asus M6BNE & Intel Dothan 2.1 GHz

26 octobre 2004 à 12h55
0
00054969-photo-logo-asus.jpg
Pour saluer comme il se doit l'arrivée du Pentium M 765 le constructeur Asus, plus connu il est vrai pour ses Cartes mères, et autres Cartes Graphiques, nous propose aujourd'hui un tout nouveau système portable doté de la dernière évolution en date du Dothan. Bien que ne faisant pas encore figure de référence dans le monde de la mobilité Asus multiplie les efforts depuis plusieurs mois déjà pour s'imposer dans ce milieu très fermé. Il faut dire que l'Asiatique a des arguments de poids, et bien peu auraient pu prédire son émergence sur ce créneau du moins avec tant de brio. Car contrairement à certains de ses concurrents Asus soigne le design et les fonctionnalités de ses mobiles et ne pense donc pas qu'au seul facteur prix, pour proposer des solutions véritablement innovantes dignes d'être mesurées au meilleur de la technologie japonaise ou américaine, comprenez par là que les portables Asus n'ont pas à rougir face aux modèles signés Toshiba ou .

Asus étrenne le dernier Dothan d'Intel avec un portable Centrino de la série M6N, le M6BNE qui est l'objet de ce test. Modulaire ce portable résolument haut de gamme est destiné aussi bien au travail qu'aux loisirs numériques puisque la lecture de vidéo ou bien le jeu vidéo sont tout à fait dans ses cordes comme nous le verrons un peu plus loin.

0000015400104283-photo-asus-m6bne-1.jpg

Design

000000B400060214-photo-logo-intel-centrino.jpg
Question esthétique le M6BNE est plutôt classieux avec une robe anthracite et un gainage argenté qui parcourt les extrémités de la bête. Bête qui accuse tout de même un certain poids avec quelques 3,3 kilos au compteur (lorsqu'il est équipé de ses deux batteries) pour des dimensions volumineuses de 35x27cm et une épaisseur d'environ 4cm. Vous l'aurez compris le dernier bébé d'Asus n'a rien d'un ultra-portable et, sans tomber dans la catégorie des desktop replacement, il s'agit d'un portable que nous qualifierons de conventionnel dans ses mensurations. Asus a ici sélectionné un écran au format wide, qui une fois déplié, révèle un système de fermeture à double accroche ainsi que la présence de deux haut-parleurs situés en dessous de la dalle TFT, celle-ci étant par ailleurs surmontée d'un logo Asus argenté. L'écran s'incline sur plus de 180° et révèle, une fois ouvert, la présence d'un clavier comptant quelques 89 touches translucides et entouré d'un large repose mains. Le constructeur a décoré cette surface plutôt monotone en la badigeonnant de divers autocollants représentants les composants présents au sein du système et les points forts de la machine. Rassurez-vous il n'est pas dans mon intention de décrire les autocollants présents sur le système puisque je préfère abordez la question du touchpad central qui est ici muni de trois boutons : clic gauche, clic droit et bouton à bascule remplaçant l'habituelle roulette. Du point de vue du confort, le clavier manque un peu de dynamisme alors que le bruit émis par les boutons du touchpad n'est pas très agréable contrairement au clic en lui-même. Cela dit, ces observations sont très subjectives et il nous faut souligner que le touchpad reste suffisamment précis pour être utilisé dans de bonnes conditions.

000000A000104421-photo-asus-m6bne-keyboard-touchpad.jpg
000000B400104402-photo-asus-m6bne-keyboard-touchpad.jpg

Clavier et touchpad de l'Asus M6BNE

Outre le clavier et l'inévitable touchpad, le portable dispose d'un bouton central à l'aspect chromé dont le cerclage translucide s'illumine de bleu lorsque le système est mis sous tension. Bouton de mise en route qui est accompagné sur son côté droit de cinq boutons de raccourci plus ou moins originaux. Outre les deux traditionnels boutons pour lancer le client mail et le navigateur Web on retrouve un bouton WiFi qui active ou désactive à loisir la radio ainsi qu'un bouton servant à désactiver purement et simplement le touchpad. Trois diodes viennent compléter cet alignement de boutons (activité disque dur, verrouillage majuscule/numérique).

000000E600104406-photo-asus-m6bne-on-off.jpg
000000E600104395-photo-asus-m6bne-keyboard.jpg

Quelques-uns des boutons du M6BNE

A propos de diodes, on observe que la partie frontale du portable accueille cinq voyants, visibles écran refermé, qui indiquent le statut du système. Grâce à la suite logicielle Asus, il est par exemple possible de savoir lorsque vous recevez des emails, une diode s'allumant de son propre chef dans ce cas de figure. La tranche latérale gauche du M6BNE comporte divers éléments dont un ensemble de quatre touches multimédia chromées permettant de contrôler la lecture des disques audio, portable éteint. Il s'agit de la fonction Audio DJ que l'on active en utilisant le bouton poussoir situé sur le rebord gauche du portable, si aucun bouton ne permet de régler directement le volume il reste possible de l'ajuster en utilisant la combinaison de touches FN et F11/12. On retrouve également sur cette partie du système un connecteur firewire, un connecteur RJ45, un connecteur RJ11, un lecteur de Secure Digital / MMC / Memory Stick / MS Pro, une fenêtre infrarouge, un seul et unique slot PCMCIA et deux prises audio mini-jack (micro et casque). A son autre extrémité, le portable abrite simplement une MediaBay qui accueille soit le graveur DVD livré, soit la seconde batterie elle aussi livrée par Asus.

0000006E00104288-photo-asus-m6bne-5.jpg
0000006E00104287-photo-asus-m6bne-4.jpg

Profils gauche et droit de l'Asus M6BNE

La connectique arrière du M6BNE est également bien fournie avec une entrée adaptateur/secteur, un port parallèle, un port VGA couplé à une sortie vidéo (on dit merci ATI), quatre connecteurs USB 2.0 et un connecteur d'extension 68 broches, baptisé PortBarIII auquel vous relierez le réplicateur de ports commercialisé en option. Enfin en retournant le portable on observe la présence de deux trappes : l'une pour accéder au logement mémoire, l'autre pour accéder au disque dur. Il semble hélas qu'Asus n'ait pas prévu le moindre slot d'extension mini-PCI (ou tout du moins que le seul présent soit occupé par l'adaptateur WiFi Intel).

000000F000104400-photo-asus-m6bne-front-leds.jpg
000000F000104508-photo-asus-m6bne-connecteurs-arri-res.jpg

Les diodes frontales et la connectique arrière

Caractéristiques techniques

0000006400057435-photo-logo-pentium-m.jpg
Haut de gamme oblige, Asus a mis le paquet sur les caractéristiques techniques de son M6BNE qui représente, à peu de choses près, ce qui se fait de mieux aujourd'hui en matière de portable. Ainsi, le processeur employé est un Pentium M 765 de type Dothan dont la fréquence est de 2.1 GHz. Utilisant un front side bus de 400 MHz ce processeur gravé en 0.09 µ comporte quelques 2 Mo de mémoire cache de second niveau, soit une quantité deux fois plus importante que sur les Processeurs Pentium M originaux. Piloté par un chipset Intel i855PM, le Pentium M 765 peut compter sur une quantité très généreuse de mémoire, puisqu'Asus livre son portable avec près de 1 Go de mémoire DDR en PC2700 (DDR333) ! Notez à ce sujet que pour offrir cette quantité de mémoire le fabricant a placé deux barrettes SO-DIMM dans le portable, aucun autre emplacement mémoire n'étant libre une fois le gigaoctet installé.

000000DC00104371-photo-asus-m6bne-cpuz.jpg

Le Pentium M 765 vu par CPU-Z

000000B400075720-photo-logo-ati-radeon-mobility-9700-m11.jpg
Côté graphique, Asus s'est montré plus raisonnable que prévu le fabricant ayant conservé ce bon vieux Radeon Mobility 9700. On aurait en effet pu s'attendre à retrouver le tout dernier Radeon Mobility 9800 sur ce portable, mais il n'en est finalement rien... La raison avancée viendrait de la chauffe excessive de ce processeur graphique impossible à concilier avec la forme actuelle du M6BNE. Quoi qu'il en soit, le Radeon Mobility 9700 est un bon processeur graphique qui grâce à ses quatre vrais pixel pipelines et à son support total de DirectX 9.0 permet d'envisager l'utilisation du M6BNE comme dune véritable machine de jeu d'autant qu'Asus le propose ici avec 64Mo de mémoire vidéo dédiée. Certes, on pourrait regretter que le Radeon Mobility 9700 ne soit pas proposé avec 128 Mo de mémoire mais cela viendra un peu plus tard nous a promis Asus. Le constructeur a qui plus est retenu la version M11CSP64 qui rime avec bus mémoire 128 bits ! En l'état, les performances graphiques du M6BNE sont donc bonnes même si ses fréquences sont quelque peu limitées avec 435 MHz pour le VPU et 230 MHz pour la mémoire, là où d'autres constructeurs proposent des Radeon Mobility 9700 à 450 MHz. Rappelons au passage que le Radeon Mobility 9700, nom de code M11, est gravé en 0.13µ « low-k », exploite l'interface AGP 4x et dispose des fonctions d'économie d'énergie PowerPlay 4 d'ATI. Hélas, les pilotes livrés d'origine par Asus, mais aussi la dernière version présente sur le site du constructeur, ne proposent pas cette option. Le Radeon Mobility 9700 du portable d'Asus est couplé à un magnifique écran 15.4 pouces de type 16/10. De type WSXGA+, celui-ci offre une résolution maximale de 1680x1050. Sa luminosité est réglable sur une quinzaine de niveaux via les touches de fonction et grâce au logiciel Power4Gear, sur lequel nous reviendrons un peu plus loin, un indicateur gradué apparaît à l'écran vous permettant de savoir précisément le niveau de luminosité actuel. L'interpolation pratiquée sur l'écran est de très bonne facture et dès le démarrage les écrans de chargement de Windows apparaissent sur toute la surface d'affichage, tout comme les jeux lorsque vous les lancez en 1024x768 ou 1280x1024 et ce sans bandes noires. Alors bien sûr vu la forme de l'écran et en fonction du type de jeu l'interpolation pourra quelque peu déformer

000000A000104372-photo-asus-m6bne-propri-t-s-m11.jpg

Propriétés du Radeon Mobility 9700

Contrairement à ce qui se voit trop souvent, le disque dur sélectionné par Asus est à la hauteur de l'ensemble puisqu'il s'agit d'un modèle Hitachi d'une capacité de 60 Go pour une vitesse de rotation de 7200 tours/minute. Sachez d'ailleurs que le disque dur est interchangeable et facilement accessible. Asus n'oublie bien sûr pas l'unité optique qui est ici représentée par un graveur DVD double-couche de marque Pioneer. Le K14AS, c'est son nom, est doté de 2 Mo de mémoire tampon, supporte la technologie destinée à éviter les buffer underrun et prend en charge aussi bien les DVD-R/RW que les DVD+R/RW que ce soit en lecture ou en écriture. La vitesse de lecture des CD est fixée à 24x, celle des DVD à 8x alors que la gravure des DVD+R s'opère en 4x contre 8x pour les DVD-R. Tout-terrain ce graveur s'avère, reconnaissons-le un peu bruyant. Le constructeur propose également un circuit son intégré de type AC'97 ainsi qu'une interface réseau Gigabit signée Broadcom, le tout étant complété par un modem analogique V92 intégré. Centrino oblige, le M6BNE intègre un module WiFi de dernière génération l'Intel PRO/Wireless 2200BG. Lancée en même temps que le Dothan, cette nouvelle carte WiFi mini PCI a pour avantage de supporter à la fois les réseaux i802.11b et i802.11g pour offrir des débits de 11 ou 54 Mbps.

0000010400104893-photo-asus-m6bne-logement-hd.jpg
000000DC00104894-photo-asus-m6bne-logement-m-moire.jpg

Disque dur Hitachi : le plus rapide pour Ordinateurs Portables et la mémoire

Autonomie

Nous évoquions le sujet précédemment, Asus livre son M6BNE21-RWDLB avec deux Batteries Lithium Ion. La première a une capacité de 4400 mAh et la seconde, qui s'insère à la place du graveur de DVD, est un peu plus modeste avec 3600 mAh. Ainsi pourvu, le M6BNE est annoncé comme offrant une autonomie de 6 heures. En réalité et selon nos tests, la première batterie offre à luminosité moyenne une autonomie de 2h12 minutes et avec les deux batteries le portable atteint les quelques 3 heures et 35 minutes. Pour optimiser l'alimentation, Asus a développé un utilitaire propriétaire baptisé Power4Gear qui permet, d'une pression sur la touche correspondante du clavier, d'adapter la consommation du portable en fonction de l'usage que vous en faites. En fonctionnement sur secteur, on peut ainsi choisir entre les modes Game, High Performance et Super Performance alors que sur batterie une plus grande variété de profils est disponible pour s'adapter au mieux aux conditions d'utilisation. C'est ainsi que nous avons droit aux modes présentation, Office, DVD ou bien encore CD-Audio. Le logiciel Power4Gear change automatiquement le profil de fonctionnement lors d'une modification de la source d'alimentation (passage du mode secteur au mode batterie) et affiche systématiquement un pictogramme lors du changement de profil. Efficace, Power4Gear permet d'augmenter sensiblement l'autonomie du M6BNE. Avec deux batteries le simple fait d'utiliser le logiciel d'Asus fait grimper l'autonomie de 3h35 à quelques 5h22 alors qu'avec une seule batterie on passe de 2h12 à 3h19 ! Ces bons résultats s'expliquent essentiellement par la modification de la luminosité de l'écran bien inférieure avec Power4Gear au réglage par défaut. Il ne faut par ailleurs pas perdre de vue que si cette autonomie supérieure à cinq heures est un très bon point, elle est obtenue avec deux batteries là où d'autres systèmes Centrino offrent la même autonomie avec une seule batterie...

000000F000104901-photo-asus-m6bne-power4gear.jpg

Le logiciel Power4Gear d'Asus en mode édition de profils


Bundle

Généreux Asus livre son portable avec un nombre important d'accessoires. Tout d'abord, le fabricant met à disposition de ses clients une souris optique, une sacoche de transport, ainsi qu'un large éventail de jeux. Ceux-ci ne sont toutefois pas exceptionnels puisqu'il s'agit de vieux titres en l'occurrence GunMetal et Battle Engine Aquila. Pour ne pas nous éloigner du chapitre logiciel, sachez que le M6BNE est livré avec Windows XP Professionnel (SP1) et les programmes Nero 6 (version OEM), PowerDirector DE V3, MediaShow SE et ASUS DVDXP. Pour la maintenance Asus fournit un CD de restauration et un CD de pilotes. A ce sujet, sachez que le portable est garanti deux ans.

Pour être tout à fait complet, il nous faut apporter quelques précisions quant aux Drivers livrés par Asus. C'est ainsi que le touchpad est piloté par les habituels et excellents drivers Synaptics qui permettent de personnaliser au mieux le comportement du périphérique de pointage. On peut par exemple configurer celui-ci en mode droitier ou gaucher. Asus livre par ailleurs son utilitaire LiveUpdate qui cherche automatiquement les mises à jour disponibles pour le portable et les installe ainsi qu'Asus Probe un utilitaire de surveillance des paramètres du système. Au travers d'une interface franchement hideuse, Asus Probe délivre quelques informations utiles comme la température du processeur, l'état du ventilateur, etc.

000000DC00104900-photo-asus-m6bne-synaptics.jpg

Pilotes Synaptics
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour mesurer les performances du dernier-né d'Asus, nous avons eu recours à la configuration logicielle d'origine livrée par le constructeur et qui repose sur un Windows XP Professionnel Service Pack 1. Notre seul vice aura été de mettre à jour les pilotes ATI pour installer la dernière version disponible sur le site du constructeur et ce, afin d'éviter toute déconvenue. Nous avons eu à cœur de comparer les résultats ainsi obtenus à ceux dont nous disposions sur nos précédentes machines de référence. Cela devrait nous permettre de voir l'intérêt du Pentium M 765 face au modèle 745 cadencé à 1.8 GHz et son positionnement face aux solutions Pentium 4M notamment. Rappelons à toutes fins utiles la configuration détaillée du M6BNE :
  • Processeur Intel Pentium M 765 (2.1 GHz),
  • 1Go de mémoire vive DDR333,
  • Circuit graphique ATI Radeon Mobility 9700,
  • Disque dur Hitachi 60Go 7200RPM

CPUMark 99

00104533-photo-asus-m6bne-cpumark-99.jpg

Pour bien démarrer notre série de tests, nous avons opté pour un incontournable, l'indéboulonnable CPUMark 99 de Ziff Davis. La machine d'Asus s'adjuge sans difficulté la première place en affichant des performances près de 17 % supérieures à celles d'un Pentium M 745. Face au Pentium 4M 3.06 GHz de notre portable Gericom, le Pentium M 765 embarqué sur le dernier Asus M6BNE se montre jusqu'à 28 % plus rapide alors même que sa fréquence de fonctionnement est largement inférieure. Preuve une fois de plus qu'Intel a fait un sacré bon travail d'optimisation sur ses Processeurs Pentium M.

PCMark 2002

00104733-photo-asus-m6bne-pcmark-2002.jpg

Nous avons ici recours à la version 2002 de PCMark pour pouvoir réexploiter les résultats obtenus avec d'anciens portables dont nous ne disposons hélas plus. PCMark donne trois scores différents chacun correspondant à un sous-système particulier. C'est ainsi que le test disque dur donne les meilleurs résultats sur l'Asus M6BNE qui est équipé d'un disque 7200 rpm. Le disque dur du M6BNE est jusqu'à 18 % plus performant que le classique modèle 5400 rpm équipant notre machine de référence en Pentium M 745 (1.8 GHz). Du côté des performances mémoire le M6BNE prend largement la tête et les très bonnes performances relevées ne sont peut-être pas étrangères à l'impressionnante quantité mémoire embarquée à bord du M6BNE. Terminons par le score processeur, ici le tout nouveau Pentium M 2.1 GHz s'avère 15 % plus rapide que le modèle à 1.8 GHz, ce qui ne lui permet pas de rattraper un Pentium 4M 3.06 GHz largement en tête.

SiSoft 2004 - Test processeur

00104779-photo-asus-m6bne-sisoft-2004-cpu.jpg

Le test processeur de SiSoft 2004 nous indique que le Pentium M 765 qui équipe le dernier portable d'Asus est assurément le processeur le plus puissant de sa catégorie. Le gain de performances enregistré entre le modèle 1.8 GHz et le 2.1 GHz atteint ici 16 %.

SiSoft 2004 - Test mémoire

00104780-photo-asus-m6bne-sisoft-2004-m-moire.jpg

Contrairement à PCMark qui semble plus tenir compte de la quantité de mémoire vive que de sa rapidité intrinsèque, SiSoft nous indique que les performances mémoire entre notre Pentium M 745 et son grand frère le Pentium M 765 sont à peu de choses près identiques.

Return To Castle Wolfenstein

00104808-photo-asus-m6bne-rtcw.jpg

Le point sur les performances synthétiques étant achevé, il nous faut passer aux performances 3D en commençant par un jeu OpenGL, en l'occurrence Return To Castle Wolfenstein. Nous comparerons ici les performances obtenues par le M6BNE à celles relevées sur un système Gericom lui aussi équipé d'une Radeon Mobility 9700 mais aussi à un système muni d'un Radeon Mobility 9600. Pour être complets, nous avons ajouté quelques Cartes Graphiques de bureau. Premier constat, le M6BNE fait ici moins bien que son concurrent Gericom équipé il est vrai d'un processeur d'un autre genre et d'un VPU plus rapide. L'écart entre les deux systèmes atteint 2 % en 1024x768 pour grimper à 12 % en 1280x1024. Face au Radeon Mobility 9600, le M11 d'ATI est indubitablement plus puissant même s'il n'égale pas le niveau de performances offert par un GeForce FX 5700.

3DMark 2001 SE

00104809-photo-asus-m6bne-3dmark-2001-se.jpg

Sous 3DMark 2001 SE le portable d'Asus se comporte plutôt bien, voir même très bien puisqu'il devance le Gericon muni du même chip graphique. L'explication de ce résultat semble à chercher non pas du côté de la puce graphique, mais bien du côté des performances processeur, les 2Mo de mémoire cache du Dothan et son architecture optimisée semblant être plus favorable à 3DMark 2001 SE. Le Radeon Mobility 9700 fait de toute façon une bouchée de son petit frère le 9600, mais ne parvient toujours pas à se hisser au niveau d'un GeForce FX 5700 ou d'un Radeon 9600 XT. Reste que les performances relevées sont tout à fait acceptables pour un portable.


FireStarter

00104813-photo-asus-m6bne-firestarter.jpg

FireStarter est un classique FPS faisant appel à DirectX 9.0. Ici le système Asus s'en tire bien avec un score assez proche de celui relevé sur la machine Gericom qui reste malgré tout en tête. L'avance du portable Gericom sur le M6BNE est de 6 %, alors que le Radeon Mobility 9700 équipant l'Asus est jusqu'à 15 % plus véloce que le Radeon Mobility 9600.

AquaMark 3

00104817-photo-asus-m6bne-aquamark.jpg

Pour terminer cette série de tests, nous avons opté pour AquaMark 3 qui, rappelons-le, utilise la technologie DirectX 9.0. La hiérarchie que nous observions précédemment demeure inchangée et le portable Asus reste toujours un petit cran derrière son homologue Gericom. On constate une fois de plus les très bonnes prestations du Radeon Mobility 9700 qui s'avère beaucoup plus performant que son prédécesseur le Radeon Mobility 9600.

Conclusion

Asus signe une fois de plus une excellente machine avec son M6BNE dont les performances ainsi que les fonctionnalités sont d'un très bon niveau. Il faut dire qu'au prix où est vendue la bête c'est un minimum, car à près de 3000€ le portable on peut tout de même avoir quelques exigences. Complet le M6BNE est une véritable vitrine technologique dotée du fin du fin de l'informatique nomade avec un processeur Intel Pentium M 765 dernier cri, une carte graphique ATI DirectX 9.0 digne d'intérêt et surtout un magnifique écran ! Puissant, le portable surprend par sa modularité et par le soin qu'Asus apporte aux détails : on pense à l'utilitaire Power4Gear, à la possibilité de lire des CD ordinateur éteint, ou bien encore à ce petit bouton très bien vu qui permet de désactiver le touchpad d'une simple pression.

Alors bien sûr tout n'est pas parfait dans ce bas monde et on pourra reprocher au M6BNE l'aspect un peu cheap de son plastique, son encombrement évident, la relative faiblesse de l'autonomie ou bien encore la chaleur qu'il dégage en fonctionnement. Reste que ces défauts sont bien vite oubliés quand on se penche sur les capacités de la bête qui pourra tout à fait être utilisée comme une machine de bureau ou un PC multimédia mais pour cela il faudra fracasser son portefeuille...

Asus M6BNE21-RWDLB

6

Les plus

  • Nec plus ultra en Pentium M
  • Circuit graphique 3D
  • Superbe écran

Les moins

  • Le prix ahurissant
  • L'autonomie

0

Performances9

Autonomie6

Design8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rio annonce la disponibilité du Carbon
Bundle Point Of View Pacific Fighters
Portable Asus M6BNE21 & Pentium M 765 testés
ICQ passe à la vidéo et aux webcams
Nouveautés portables chez Seagate
Le voile se lève sur Windows Mobile 2005
Un nouveau format mémoire flash : TransFlash
Rio annonce la disponibilité du baladeur numérique Carbon 5GB en France
Napster adopte la solution de micropaiement PayPal
Apple présente sa nouvelle collection de baladeurs numériques : iPod Photo et iPod U2
Haut de page