PowerColor Radeon X800 XT PCI-Express

0
Lorsqu'Intel lançait il y a quelques mois, tambours battants, sa plate-forme PCI-Express, NVIDIA semblait à la surprise générale en avance sur son rival de toujours puisqu'il était le seul à fournir abondamment la presse avec des GeForce 6800 en PCI-Express. En face ATI proposait au mieux la version PCI-Express de son Radeon 9600 rebaptisée pour l'occasion en X600, les modèles plus haut de gamme tels le X800 étant alors excessivement rares, pour ainsi dire inexistants. Depuis la situation s'est heureusement arrangée et le canadien dit avoir écoulé près d'un million de puces graphiques à ce format, soit beaucoup plus que NVIDIA, et cela grâce à ses partenariats OEM avec notamment.

Pour autant le X800 PCI-Express est toujours aussi rare, même si ATI semble se décider à sortir de son mutisme concernant le modèle XT ; une variante du R420 à mi-chemin entre le X800 Pro et le X800 XT Platinum Edition censée pouvoir concurrencer le GeForce 6800 GT. Pour lutter à armes égales contre le chip vedette de NVIDIA, ATI a tout simplement doté son X800 XT de 16 pixel pipelines... De quoi reprendre l'avantage ? Le taiwanais Tul propose sous sa marque PowerColor l'un des rares X800 XT en version PCI-Express et c'est donc sur ce modèle que nous avons jeté notre dévolu, histoire de voir s'il remettait en cause le marché des Cartes Graphiques encore « abordables ».

000000A000086175-photo-logo-radeon-x800-xt.jpg

ATI Radeon X800 XT PCI-Express : des petits changements

000000C800085674-photo-logo-ati-x800-xt.jpg
Connu sous le nom de code R423, le Radeon X800 XT PCI-Express reprend à son compte l'architecture du R420 à ceci près qu'ATI a ici remplacé l'unité de connexion AGP présente au sein même de la puce par une unité PCI-Express 16x. Ce simple changement a nécessité un re-développement complet de la puce puisque contrairement à NVIDIA, ATI ne passe pas par un bridge externe, ce qui permet en théorie de n'induire aucun temps de latence supplémentaire. Le X800 XT PCI-Express dispose par ailleurs de 6 vertex pipelines et de 16 pixel pipelines. C'est là son principal atout face à un Radeon X800 Pro qui ne comportait que 12 pixel pipelines. Ce seul avantage devrait permettre au Radeon X800 XT de lutter plus équitablement que son petit frère le Radeon X800 Pro face au GeForce 6800 GT, d'autant que les fréquences de la bête sont au rendez-vous. Gravé en 0,13µ « low-k » par TSMC et comptant quelques 180 millions de transistors, le Radeon X800 XT est cadencé à 500 MHz et fait appel à de la mémoire DDR3 qui tourne elle aussi à 500 MHz et est interfacée sur 256 bits. Certaines mauvaises langues diront que c'était les fréquences initialement prévues par ATI pour son Radeon X800 XT qui s'est subitement transformé en Radeon X800 XT Platinum Edition mais qu'importe, le principal est que le modèle X800 XT arrive enfin et en version PCI-Express s'il vous plaît... Par rapport au X800 Pro dont la bande passante mémoire est de 29,5 Go par seconde, le X800 XT affiche une bande passante mémoire logiquement supérieure de 32,7 Go par seconde ce qui équivaut à la bande passante d'un GeForce 6800 GT.

00102324-photo-powercolor-x800xt-pcie-tableau.jpg

Comparaison des spécifications techniques des divers GPU



PowerColor Radeon X800 XT PCI-Express

Bien qu'étant l'un des premiers constructeurs à livrer des Radeon X800 XT en version PCI-Express, on ne peut pas dire que la carte de PowerColor soit originale. Il s'agit en effet d'un simple design de référence ATI qui arbore en conséquence un PCB rouge. Dotée d'un connecteur PCI-Express 16x, la carte dispose fort logiquement d'un connecteur d'alimentation PCI-Express et d'une sortie S-Vidéo interne (la prise jaune sur le visuel de la carte). Muni de 256Mo de mémoire DDR3, le dernier-né de PowerColor fait appel à des puces Samsung dont le temps d'accès est de 2.0ns. A l'instar des X800 Pro et autres X800 XT PE, le système de refroidissement de la carte est simple et discret puisque composé d'un socle en cuivre dont le large ventilateur positionné du côté gauche souffle sur un radiateur à ailettes recouvert d'un gainage de plastique translucide. L'air chaud est donc expulsé à l'extérieur du dispositif et la seule critique que l'on peut formuler à l'encontre de ce dispositif vient du fait qu'il ne recouvre pas les puces mémoire. Mais est-ce vraiment nécessaire lorsque l'on sait que la DDR3 chauffe finalement peu ? PowerColor a tout de même ajouté sa petite touche en recouvrant le système de refroidissement d'un autocollant représentant le célèbre Hitman. Notez que le ventilateur est également affublé, en son centre, d'un autocollant aux couleurs de PowerColor.

000000DC00102129-photo-powercolor-x800xt-pcie-1.jpg
000000DC00102130-photo-powercolor-x800xt-pcie-2.jpg

Le Radeon X800 XT PCI-Express de PowerColor


Le fabricant asiatique décline son Radeon X800 XT PCI-Express en deux versions distinctes, l'une que nous qualifierons de standard, l'autre étant dotée de fonctions VIVO. C'est ce dernier modèle que nous avons reçu et c'est naturellement une puce ATI Rage Theater, de première génération hélas, qui a été retenue pour gérer les entrées/sorties vidéos de la carte. Pour la connectique la carte offre une sortie DVI, un connecteur VGA DB15 ainsi qu'une prise mini-DIN propriétaire pour le raccordement des sources vidéo externes. La carte dispose de l'électronique nécessaire pour que la fonction OverDrive d'ATI soit disponible dans les Drivers, ce qui permet un overclocking dynamique et transparent de la puce.

000000DC00102302-photo-x800xt-pcie-driver-2.jpg
000000B400102301-photo-x800xt-pcie-driver-1.jpg

Le X800 XT PCI-Express vu par les pilotes CATALYST


Question bundle, et vu le positionnement du X800 XT PCI-Express, PowerColor se montre plutôt généreux en livrant plusieurs accessoires. C'est ainsi que l'on retrouve dans la boîte un câble transormant une alimentation Molex en PCI-Express, un adaptateur DVI/VGA (rouge translucide s'il vous plaît), un câble S-Vidéo, un adaptateur offrant une sortie composante ainsi qu'un câble VIVO regroupant les entrées/sorties au format S-Vidéo & composite. Le constructeur livre par ailleurs le très classique manuel de l'utilisateur aux côtés d'un disque de pilotes et des jeux Hitman Contracts & Counter Strike Condition Zero en versions complètes. PowerColor propose également un DVD contenant des versions OEM de la plupart des logiciels Cyberlink avec PowerDirector SE+, MediaShow SE, PowerDVD, PowerProducer et Power2Go.

Terminons par l'overclocking. La carte n'est clairement pas une bête dans ce domaine, la faute tout d'abord à des puces mémoires quelque peu limitées au niveau de leur latence. De fait l'overclocking mémoire reste minimal, et du côté du GPU nous n'avons pu dépasser les 525 MHz avec le système de refroidissement standard, pas franchement de quoi pavoiser.
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances du Radeon X800 XT PCI-Express, nous avons dû changer notre habituelle configuration de référence PCI-Express et ce, à cause d'un phénomène pour le moins étrange. En effet, la carte de PowerColor voyait ses performances s'effondrer de manière brutale et inexplicable lors de l'augmentation des résolutions sur notre système Gigabyte. Après un reformatage, moult tests et quelques flashages du BIOS qui n'ont rien donné, nous avons donc troqué notre carte mère Gigabyte pour une carte mère ABIT où le problème n'était plus qu'un mauvais souvenir. A toute chose malheur est bon, et cela nous a permis de remettre à jour nos résultats de référence, en retestant le GeForce 6800 GT avec les tous derniers pilotes disponibles. Voici le détail de la nouvelle configuration de référence utilisée :
  • ABIT AA8 Third Eye,
  • Intel Pentium 4E 3.6 GHz,
  • 2x512Mo Corsair TwinX2 PC4300,
  • Disque dur Seagate 120Go SATA150
Nous opposerons dans ce test, le Radeon X800 XT PCI-Express à des Cartes Graphiques AGP comme le Radeon X800 Pro, le Radeon X800 XT Platinum Edition et le GeForce 6800 Ultra. Pour cela nous aurons recours à une configuration légèrement différente dont le détail figure ci-dessous :
  • ASUS P4C800 Deluxe,
  • Intel Pentium 4C 3.4 GHz,
  • 2x512Mo Corsair TwinX PC3200 LL,
  • Disque dur Seagate 120Go SATA150
Nos deux systèmes étaient munis des derniers BIOS et pilotes à la date du test et fonctionnaient sous Windows XP Professionnel Service Pack 2. Pour les Drivers nous avons eu recours aux CATALYST 4.9 et au tout récent ForceWare 66.81. Afin de nous épargner l'épreuve du CATALYST Control Center, celui-ci n'a pas été installé. Du coup nous n'avons pas désactivé les optimisations spécifiques qui fonctionnaient en mode « low ». Pour être tout à fait équitables, nous n'avons pas non plus désactivé les optimisations NVIDIA qui sont activées par défaut à l'installation des pilotes.

Return To Castle Wolfenstein

00102263-photo-x800xt-pcie-rtcw.jpg

Pour nous mettre en jambes, rien de tel qu'un petit shoot OpenGL avec Return To Castle Wolfenstein. Le X800 XT Platinum Edition d'HIS parvient à voler la vedette au GeForce 6800 Ultra de Gigabyte, mais celui-ci ne fait qu'une bouchée du X800 XT PCI-Express. X800 XT qui est ici, bien curieusement, plus lent qu'un X800 Pro. Vraisemblablement ce phénomène est imputable à un bug des pilotes. On aurait pu penser que Return To Castle Wolfenstein aurait été plus à l'aise avec le Pentium 4C de notre machine AGP qu'avec le Pentium 4E, mais cette hypothèse ne tient pas lorsque l'on observe le comportement du GeForce 6800 GT PCI-Express qui n'est nullement affaiblit sur notre machine PCI-Express.


3DMark 2003

00102258-photo-x800xt-pcie-3dmark-2003.jpg

Avec la version 2003 de 3DMark, le Radeon X800 XT reprend fort heureusement des couleurs en se hissant en troisième position. Il devance ainsi le GeForce 6800 GT PCI-Express et se révèle 20% plus performant que son petit-frère le Radeon X800 Pro. Le Radeon X800 XT Platinum Edition est quand à lui premier avec une avance sensible sur le GeForce 6800 Ultra.


Aquamark 3

00102260-photo-x800xt-pcie-aquamark-3.jpg

Aquamark 3, basé sur le moteur graphique d'Aquanox, donne ses faveurs au GeForce 6800 Ultra. Le Radeon X800 XT Platinum Edition n'est pas loin, mais curieusement le X800 XT PCI-Express de Powercolor termine dernier, derrière le X800 Pro ! La seule explication plausible pour justifier ce curieux comportement est surement à chercher du côté des pilotes.


Unreal Tournament 2003

00102267-photo-x800xt-pcie-ut2003.jpg

Unreal Tournament 2003 permet au X800 XT de se refaire une santé et celui-ci talonne son grand-frère en version Platinum Edition. La carte de PowerColor s'offre qui plus est le luxe de battre le GeForce 6800 Ultra, ainsi que le X800 Pro et le GeForce 6800 GT PCI-Express. Le X800 XT PCI-Express est ici jusqu'à 14% plus rapide que le X800 Pro. On note que le GeForce 6800 GT PCI-Express surpasse le modèle 6800 Ultra en 1024x768 et en 1280x1024. Ceci s'explique par la fréquence plus élevée du processeur équipant notre machine de test et par sa quantité plus importante de mémoire cache.


Splinter Cell

00102265-photo-x800xt-pcie-splinter-cell.jpg

Sam Fisher semble préférer le GeForce 6 au Radeon X800 et le GeForce 6800 Ultra de Gigabyte termine donc premier devant le Radeon X800 XT Platinum Edition. Le Radeon X800 XT PCI-Express est ici 10% plus performant que le Radeon X800 Pro, mais cela ne lui permet pas d'accrocher le GeForce 6800 GT qui reste plus rapide.


Tomb Raider : The Angel Of Darkness

00102310-photo-x800xt-pcie-traod.jpg

Pour Lara Croft, le bug semble concerner cette fois-ci NVIDIA : les performances du GeForce 6800 GT PCI-Express sont inférieures à celles de son équivalent AGP dès que la résolution s'élève. Cela laisse le champ libre au X800 XT qui approche le niveau de performances du GeForce 6800 Ultra, tout en étant un peu en retrait face à son grand frère le X800 XT Platinum Edition.

3DMark 2005

00102259-photo-x800xt-pcie-3dmark-2005.jpg

Tout nouveau, tout beau, 3DMark 2005 nous apprend que le X800 XT PCI-Express est au moins aussi performant que le GeForce 6800 Ultra, la première place revenant au X800 XT Platinum Edition. Face au GeForce 6800 GT PCI-Express l'avantage d'ATI avec son X800 XT PCI-Express se mesure ici à 14%.


X2

00102268-photo-x800xt-pcie-x2.jpg

D'après X2, le Radeon X800 XT Platinum Edition se montre un tantinet plus véloce que le GeForce 6800 Ultra et lui ravi donc la première place. Le X800 XT PCI-Express est ici au coude à coude avec le X800 Pro et rien ne les départage. Quand au GeForce 6800 GT PCI-Express il affiche des performances assez décevantes. La version AGP du GeForce 6800 GT délivre de bien meilleures performances et ce constat nous a poussé à retester la carte avec la précédente version (v61.77) des ForceWare. Surprise, le score en 1280x1024 passe subitement de 51 FPS à plus de 64 fps à configuration identique...


FarCry 1.2

00102262-photo-x800xt-pcie-farcry.jpg

Avec FarCry, nous utilisons le path SM 3.0 pour les GeForce 6. Ici, le X800 XT PCI-Express signe une belle prestation puisque s'il n'atteint pas le niveau de performances du GeForce 6800 Ultra, il fait aussi bien voir mieux que son grand frère le modèle Platinum Edition. Cela lui donne un petit avantage sur le GeForce 6800 GT PCI-Express qui s'incline d'un tout petit fps en 1600x1200.

FarCry 1.2 - FSAA 4x & Aniso 8x

00102312-photo-x800xt-pcie-farcry-fsaa-aniso.jpg

L'activation des diverses méthodes de filtrage sous FarCry reste favorable au GeForce 6800 Ultra qui tient la dragée haute à son concurrent direct le X800 XT Platinum Edition. Notre GeForce 6800 GT PCI-Express de référence semble ici quelque peu pénalisé par rapport à son équivalent AGP et cela ne fait qu'illustrer une fois de plus le manque de maturité de l'architecture PCI-Express. La carte de PowerColor affiche ici des performances semblables au GeForce 6800 GT, qui lui permettent d'être 17.5% plus véloce que le X800 Pro !

Doom 3 - FSAA 4x & Aniso 8x

00102311-photo-x800xt-pcie-doom-3-fsaa-aniso.jpg

Pas de miracle sous Doom 3, les cartes ATI marquent clairement le pas lorsque les divers modes de filtrage sont activés. Nous avons un duo de tête constitué du GeForce 6800 GT PCI-Express et du GeForce 6800 Ultra. Le Radeon X800 XT PCI-Express montre tout de même l'importance d'un nombre de pipelines plus élevé puisque ses performances sont jusqu'à 50% supérieures à celles du X800 Pro...

Return To Castle Wolfenstein - FSAA 4x & Aniso 8x

00102264-photo-x800xt-pcie-rtcw-fsaa-aniso.jpg

L'activation du FSAA 4x et de l'anisotropic filtering 8x ne change pas grand chose au classement que nous observions sous Return To Castle Wolfenstein ces options désactivées. Ainsi, le GeForce 6800 Ultra cède la première place au Radeon X800 XT Platinum Edition d'ATI, mais le GeForce 6800 GT PCI-Express reste plus performant que la carte de PowerColor. Carte qui semble moins affectée par le bug que nous soulignons lors du premier test. Ainsi, le X800 XT PCI-Express est derrière le X800 Pro en 1024x768, devant en 1280x1024 et largement devant en 1600x1200.

Conclusion

Il ne fait aucun doute que l'arrivée du X800 XT, dans sa version « non PE », est une bénédiction pour ATI qui dispose dorénavant d'une gamme plus homogène face à l'offre de son concurrent de toujours. Plus puissant que le X800 Pro, auquel il ajoute quatre pixel pipelines supplémentaires, le X800 XT est un véritable concurrent du GeForce 6800 GT de NVIDIA. D'après nos tests, les deux cartes se valent et chacune a son domaine de prédilection. Ainsi, les aficionados de Doom 3 auront vraisemblablement tendance à se tourner vers le GeForce 6800 GT alors que pour FarCry le X800 XT sera visiblement une arme de choix. Pour autant ce très bon bilan ne saurait dissimuler quelques lacunes comme le non-support des Shader Models 3.0, ou l'absence de pilotes OpenGL dignes de ce nom qui force ATI à compromettre la qualité d'image pour obtenir des résultats convenables sous Doom 3 notamment. A propos de pilotes on peut souligner quelques problèmes de jeunesse du pilote PCI-Express d'ATI qui semble être à l'origine de performances amoindries dans certains jeux. Nul doute que les ingénieurs du canadien auront à coeur de corriger ces petits problèmes et en attendant l'architecture d'ATI reste, il est vrai, la plus efficace lorsqu'il s'agit de traiter des Shaders 2.0.

Disponible dès maintenant en version PCI-Express, le X800 XT pourrait rapidement devenir une carte de choix, d'autant que NVIDIA semble avoir quelques soucis du côté de la disponibilité des GeForce 6800 GT PCI-Express. Commercialisé autour des 450€, le X800 XT de PowerColor, du fait de ses très bonnes prestations, est une excellente carte qui gagne à être connue d'autant que le bundle est de bonne facture et le prix, bien que toujours trop élevé, reste honnête et beaucoup plus abordable que celui du modèle Platinum Edition. Seule ombre au tableau, le X800 XT PCI-Express ne gère pas le SLI...

PowerColor X800 XT PCI-Express

8

Les plus

  • Très bonnes performances
  • 16 pixel pipelines (!)
  • Fréquences élevées

Les moins

  • Quelques problèmes en PCI-Express
  • Pas de Shader Model 3.0
  • Prix un peu élevé

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation8


Cet article vous intéresse ? Retrouvez le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la PowerColor Radeon X800 XT PCI-Express VIVO
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Radeon X800XT PCI-Express en test sur Clubic
Démo française pour Kult : Heretic Kingdoms
Anthill, nouveau jeu sur Pocket PC
Power Tasks et Power Calendar mis à jour sur Smartphone MS
Rumeur : Les spécifications techniques de la série des Dell Axim X50
AOL prépare son propre navigateur Web
LCD 19 pouces/12 ms signé LG
Abit propose un serveur de données
RollerCoaster Tycoon 3 : le site francophone
iPod 60 Go avec un écran couleur ?
Haut de page