Comparatif : cartes graphiques à moins de 100 euros

0
La rentrée était l'occasion pour AMD de revenir sur le devant de la scène en matière de cartes graphiques et après nous avoir gratifié d'un Radeon HD 4870 X2 ultra haut-de-gamme dans le courant du mois d'août, la firme de Sunnyvale nous propose cette fois-ci de nouvelles références entrée de gamme. Exit les Radeon HD de la série 3000 et place aux Radeon HD 4670 et Radeon HD 4550, des puce censées notamment faire de l'ombre aux récents GeForce 9400 et GeForce 9500 GT de NVIDIA, lancé pour le plus ancien il y a maintenant presque deux mois.

La sortie des Radeon HD 4550 et Radeon HD 4670 nous sert de prétexte à un comparatif de l'offre actuelle en matière de puces graphiques entrées de gamme. Que vaut le Radeon HD 4670 et son petit frère le Radeon HD 4550, face à ses prédécesseurs, mais aussi comparé au GeForce 9600 GSO lancé en catastrophe par NVIDIA ? Des questions qui devraient trouver leur réponse dans les lignes qui suivent !

0000011D01656284-photo-ati-amd-radeon-hd-4670-photo-officielle.jpg


Radeon HD 4670 et différence d'architecture entre AMD et NVIDIA

Le Radeon HD 4670, alias RV730, est l'occasion pour AMD de décliner sa dernière architecture graphique en date étrennée avec les Radeon HD 4850 et HD 4870. Plus efficace par rapport à la génération précédente, grâce à divers changements, cette architecture graphique reste de classe DirectX 10.1 quand NVIDIA se borne pour l'heure à prendre en charge DirectX 10. Sur le papier, le Radeon HD 4670 comporte quelques 320 processeurs de flux (contre 120 pour la précédente génération, la série 3600), une assertion qu'il nous faut quelque peu expliquer ou démystifier, les deux acteurs de la 3D que sont AMD et NVIDIA n'ayant pas franchement la même définition du processeur de flux.

0000010901656394-photo-diagramme-radeon-hd-46xx-rv730.jpg

Diagramme de l'architecture des Radeon HD 4600

Quand la firme au caméléon a opté, avec son GeForce 8, pour l'emploi d'unités scalaires, AMD a lui fait le choix d'intégrer des unités de calcul vectorielle de type 5D (chaque unités peut travailler sur cinq composantes d'un vecteur). Sur le papier, le choix d'AMD présente l'inconvénient d'être moins efficace en terme de puissance de calcul, alors qu'il requiert des optimisations au niveau du développement, mais il est in-fine nettement plus judicieux en terme de coût, AMD ayant la possibilité de grouper un plus grand nombre d'unités de calcul par puce, notamment grâce aux derniers changements opérés sur les Radeon HD 4850 et 4870. Sur ces puces AMD a en effet sacrifié quelques spécificités de son architecture, comme le contrôleur mémoire Ring Bus, fort coûteuses en terme de transistors.

0000014A01656296-photo-tableau-spec-amd-rv770.jpg

AMD Radeon HD 4670 : les caractéristiques, la puce

000000A501409022-photo-logo-ati-amd-radeon-graphics.jpg
Pour en revenir au RV730, il comporte en réalité 64 unités de calcul de type vec5 (64x5 = 320) que l'on opposera donc aux 32 processeurs de flux ou unités scalaires du GeForce 9500 GT. Alors que l'agencement des unités de calcul au sein de la puce RV730 a été revu face au RV770, le nombre d'unités de texture est presque identique puisque fixé à 32 alors que le Radeon HD 4850 en comporte 40. Le nombre d'unités ROP, en charge des derniers traitements sur les pixels, est ici divisé par deux face au Radeon HD 4850 et fixé à 8 alors que la puce comporte toujours une unité de tesselation. AMD propose également son moteur UVD de seconde génération pour le décodage matériel des flux vidéos haute définition.

Gravée en 55nm par TSMC, la puce RV730 comporte 514 millions de transistors et utilise, sans surprise, l'interface PCI-Express de seconde génération. Cadencé à 750 MHz, le RV730 est accompagné d'un contrôleur mémoire, interfacé sur 128 bits, et dont la particularité est de pouvoir fonctionner avec de la GDDR3 mais aussi de la DDR3. Il s'agit pour AMD de rendre sa puce compatible avec les puces mémoire traditionnelles, des puces produites en plus grande quantité et donc moins onéreuses, du moins sur le papier. Le Radeon HD 4670 emploie donc au choix de la mémoire GDDR3 ou DDR3 mais selon le modèle, la fréquence de fonctionnement est différente : 1 GHz pour la GDDR3 et 900 MHz pour la DDR3. De plus la quantité de mémoire devrait varier puisque les modèles en GDDR3 seront pourvus de 512 Mo quand leurs homologues en DDR3 seront épaulés par 1 Go de mémoire vidéo.

0000011301656278-photo-amd-rv770-la-puce.jpg

Puce graphique AMD RV730


AMD Radeon HD 4550 : les caractéristiques

Clairement destiné à l'entrée de gamme, le Radeon HD 4550 est basé sur une puce répondant au nom de code RV710. Reprenant l'architecture du RV730 et compatible DirectX 10.1, la puce est dotée d'un nombre bien inférieur d'unités de calcul fixé à 80 processeurs de flux soit, en réalité, 16 unités vectorielles de type vec5. Cadencée à 600 MHz, la puce embarque un contrôleur mémoire interfacé sur 64 bits et utilisant de la mémoire DDR3. Par défaut, AMD recommande une fréquence de 800 MHz pour la mémoire soit une bande passante moyenne théorique de 12,8 Go/s, soit pas grand-chose il faut l'avouer.

0000010901656464-photo-amd-rv710-radeon-hd-4550-block-diagram.jpg

Bien que très modeste dans ses caractéristiques techniques, la puce RV710 comporte tout de même le moteur vidéo UVD de seconde génération qui prend en charge le décodage matériel des flux vidéo haute définition, notamment ceux au format H.264 et VC-1. Intégrant les clés HDCP et un encodeur dual-link, la puce gère l'interface HDMI (mais aussi le DisplayPort) et prend en charge deux connecteurs DVI, l'un de type dual-link, l'autre de type standard. De la même manière, et comme sur le RV730, on retrouve une prise en charge de la norme HDMI 1.3 avec gestion du son 7.1 et des formats audio les plus avancés. Rappelons d'ailleurs que les puces AMD ont un avantage certain sur leurs homologues NVIDIA puisqu'elles intègrent directement un contrôleur audio ce qui éviter toutes les problématiques liées au raccordement en SPDIF du circuit son de la carte mère à l'entrée son de la carte graphique. Et si la carte ne comporte pas de port HDMI physique, l'utilisation d'un simple adaptateur DVI vers HDMI, parfois livré avec la carte, suffira à connecter son PC à un téléviseur HD.

AMD Radeon HD 4670 : la carte, signée PowerColor

Pour ce test, nous avons récupéré une Radeon HD 4670 signée PowerColor. Largement basée sur le design de référence AMD, la carte est au format PCI-Express et son PCB rouge a le bon goût de conserver des proportions acceptables puisque la carte ne dépasse pas les 17 centimètres de long. Embarquant 512 Mo de mémoire GDDR3, la Radeon HD 4670 de PowerColor se dote de deux languettes Crossfire et ne nécessite aucun connecteur d'alimentation PCI-Express pour fonctionner convenablement, un bon point (on ne peut pas en dire autant du GeForce 9600 GT par exemple).

Bien que PowerColor ne fasse qu'utiliser le design de référence d'AMD pour cette première carte basée sur le Radeon HD 4670, le fabricant a tout de même apporté quelques modifications, à commencer par la présence de radiateurs sur les puces mémoire alors que le ventirad AMD a été remplacé par un large radiateur à ailettes circulaire au centre duquel tourne un ventilateur. Seul regret, celui-ci prend plus de place qu'un ventirad standard et pourra empiéter sur l'emplacement le plus proche de votre connecteur PCI-Express 16x. Côté fréquences, PowerColor propose une carte dont la puce opère à 770 MHz, 20 MHz de plus donc que la fréquence recommandée par AMD, alors que la mémoire est bien cadencée à 1 000 MHz.

000000B401656246-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-powercolor-radeon-hd-4670-1.jpg
000000B401656248-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-powercolor-radeon-hd-4670-2.jpg

Carte graphique PowerColor, Radeon HD 4670

En matière de connectique, la carte offre deux connecteurs DVI ainsi qu'un connecteur miniDIN pour les sorties vidéos analogiques. Quant au bundle proposé par PowerColor il est assez maigre puisqu'outre le manuel et le CD de pilotes, on retrouve dans la boîte un adaptateur DVI/HDMI, un adaptateur DVI/VGA et un convertisseur miniDIN vers composite, sans oublier le dongle Crossfire. Et c'est à peu près tout, PowerColor n'ayant pas jugé utile de proposer un jeu avec sa carte. A noter que certaines cartes, basées sur le design de référence AMD, offrent en sortie deux connecteurs DisplayPort.

AMD Radeon HD 4550 : deux designs de référence

Pour tester le Radeon HD 4550, AMD nous a fait parvenir deux cartes différentes mais partageant les mêmes fonctionnalités. La première est un modèle demi-hauteur, dont le PCB rouge devrait s'accommoder de tous les boîtiers même les plus compacts. Interfacée en PCI-Express, la carte embarque 512 Mo de mémoire vidéo, ici des puces Samsung, et adopte pour le premier modèle un système de refroidissement actif. Constitué d'un tout petit radiateur avec un ventilateur lui aussi trop petit pour être honnête, la carte fera du bruit en fonctionnement, beaucoup trop de bruit !

000000E101656236-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-radeon-hd-4550-1.jpg
000000E101656238-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-radeon-hd-4550-2.jpg

Carte graphique AMD Radeon HD 4550 : version refroidie activement

Heureusement, AMD a également prévu un design passif avec un simple radiateur... Que du bonheur pour nos oreilles, même si dans cette version la carte adopte un PCB pleine taille. Dans tous les cas, les cartes se contentent de l'alimentation électrique délivrée par le bus PCI-Express alors qu'en matière de connectique, le modèle actif offre un port DVI, un port VGA et un connecteur mini-DIN pour les sorties vidéo analogiques tandis que le modèle passif est riche de connecteurs plus modernes avec un port DVI, un port HDMI et un connecteur DisplayPort.

000000EB01658054-photo-amd-radeon-hd-4550-passive-1.jpg
000000EB01658056-photo-amd-radeon-hd-4550-passive-2.jpg

AMD Radeon HD 4550 : Design passif

NVIDIA GeForce 9600 GSO : Du rebranding dans l'air !

0000006900345924-photo-nouveau-logo-nvidia.jpg
Malgré un nom qui laisse supposer un lien de parenté avec le GeForce 9600 GT, le GeForce 9600 GSO n'a en vérité que peu de rapport. Alors que le GeForce 9600 GT est bâti sur une puce G94, le GeForce 9600 GSO est lui architecturé autour d'un G92, le même G92 qui anime déjà les GeForce 8800 GT, GeForce 8800 GS et autres GeForce 9800 GTX notamment. Techniquement, les caractéristiques du G92, toujours gravé en 65 nm, sont naturellement ajustées au marché visé par le GeForce 9600 GSO. On retrouve donc une architecture DirectX 10 dotée de 96 processeurs de flux (contre 64 seulement pour le GeForce 9600 GT).

Le petit jeu des déclinaisons fait que là où le GeForce 9600 GSO contient plus d'unités de texture que le GeForce 9600 GT, il dispose en revanche de moins d'unités ROP. Quant aux fréquences de fonctionnement, celles-ci sont inférieures à celles d'un GeForce 9600 GT avec 550 MHz pour la puce graphique, 1 375 MHz pour les processeurs de flux et 800 MHz pour la mémoire. Cette dernière est interfacée sur 192 bits, et non 256 bits comme avec le GeForce 9600 GT, et la carte de référence comporte logiquement une quantité de mémoire vidéo un rien exotique puisque fixée à 384 Mo.

NVIDIA GeForce 9500 GT : Attention... au rebranding !

Lancé à la toute fin du mois de juillet, le GeForce 9500 GT de NVIDIA se veut être une nouvelle référence entrée de gamme pour NVIDIA. En y regardant de plus près, le G96 qui anime ce GeForce 9500 GT n'est en réalité qu'une version renommée du G86 que l'on trouvait au cœur des GeForce 8600 GT puisque les deux puces partagent la même architecture DirectX 10 et les mêmes caractéristiques générales avec 32 processeurs de flux et un bus mémoire interfacé sur 128 bits.

000000EB01656490-photo-nvidia-geforce-9500-gt-settings.jpg

Le passage au G96 est tout de même l'occasion pour NVIDIA de revoir les fréquences de fonctionnement à la hausse alors que la puce embarque dorénavant un contrôleur PCI-Express de seconde génération. La finesse de gravure évolue également et alors que le GeForce 8600 était gravé en 80 nm, le GeForce 9500 GT est gravé en 65 nm. Et NVIDIA de prévoir un futur passage à la gravure en 55 nm dans les mois à venir pour cette référence. Côté fréquences de fonctionnement, les spécifications de NVIDIA s'établissent comme suit : 550 MHz pour la puce, 1 400 MHz pour les processeurs de flux et 500 MHz pour la mémoire, en l'occurrence de la DDR2 ou 800 MHz pour les versions qui embarquent de la GDDR3.

NVIDIA GeForce 9400 GT : une simple moitié de 9500 GT ?

Lancé à la toute fin du mois d'août, le GeForce 9400 GT de NVIDIA n'est autre qu'une déclinaison du G96 qui anime le GeForce 9500 GT et n'est au final qu'une version légèrement modernisée du G86 ou GeForce 8600 GT (NDLR : vous suivez ?). Répondant au nom de code G96b, et gravée en 55 nm, la puce qui anime le GeForce 9400 GT comporte moitié moins de processeurs de flux, puisque ceux-ci sont au nombre de 16. Si on retrouve une interface mémoire 128 bits, la carte affiche des fréquences modestes avec 550 MHz pour la puce, 1 400 MHz pour les processeurs de flux, comme le GeForce 9500 GT donc et 400 MHz pour la mémoire.

0000011301656364-photo-puce-nvidia-geforce-9400-gt-g96.jpg

Puce graphique NVIDIA G96 alias GeForce 9400 GT


Technologies NVIDIA CUDA & PhysX

Parallèlement au développement de ses puces graphiques, NVIDIA tente de mettre en avant ses technologies PhysX et CUDA avec ses nouvelles puces entrée de gamme, des solutions qui aux yeux de la firme au caméléon permettent de se différencier de l'offre d'AMD. Alors que toutes les puces graphiques NVIDIA depuis le GeForce 8 prennent en charge la technologie CUDA, une technologie qui permet d'utiliser le GPU comme un co-processeur dans les applications traditionnelles afin par exemple d'accélérer certains traitements comme l'encodage vidéo, le nombre d'applications grand public CUDA est encore très limité (le convertisseur Badaboom est toujours en version Beta et non commercialisé) et les performances d'une GeForce 9400 ou 9500 en la matière seront franchement limitées. Par exemple notre GeForce 9500 GT affiche un score de 140ns en Folding@Home alors qu'une GeForce 9800 GTX revendiquera les 560ns. Au delà des problématiques de score, si CUDA est assurément une technologie intéressante, elle n'est en aucun cas un argument valable pour un ecarte graphique vendue aux alentours de la cinquantaine d'euros.

Du côté de la PhysX, une technologie issue du rachat d'AGEIA, NVIDIA met en avant la possibilité d'utiliser une GeForce 9400 ou 9500 pour accélérer le calcul de certains effets liés à la physique dans les jeux. Ici nous avons un double problème avec l'argumentaire de NVIDIA : premièrement, une GeForce 9400 ou 9500 peine déjà à afficher avec fluidité un jeu en plein écran dans une résolution descente alors lui demander de calculer en plus des effets physique serait suicidaire. Deuxièmement, le nombre de jeux optimisés PhysX est encore beaucoup trop limité pour susciter un quelconque enthousiasme vis-à-vis de ces nouvelles possibilités. Reste la possibilité d'utiliser une GeForce 9500 GT ou 9400 GT comme un accélérateur dédié exclusivement à la physique en parallèle d'une carte graphique plus costaud comme une GeForce 9600 GT ou 9800 GT. Pourquoi pas, si le nombre de jeux gérant la technologie PhysX décolle enfin ?!

Enfin, et c'est un usage qui pourrait se démocratiser à l'avenir, la nouvelle version de l'incontournable logiciel de retouche photographique, Photoshop CS4, utilise la puce graphique via la bibliothèque OpenGL pour accomplir certains traitements basiques sur l'image (rotation et zoom). Sur notre machine de test, avec une version bêta de Photoshop CS4, ces fonctionnalités étaient parfaitement fluides sur une image de 17 Mo avec une GeForce 9500 GT.

000000F501656766-photo-acc-l-ration-opengl-photoshop-cs4.jpg

Activation du rendu OpenGL sous Photoshop CS4 pour profiter des nouveaux outils

NVIDIA GeForce 9600 GSO : Overclocked XXX Edition par XFX

Comme à son habitude, la marque XFX tente de se démarquer de la concurrence en proposant une version un rien originale du GeForce 9600 GSO avec l'Overclocked XXX Edition. Comme son nom l'indique, il s'agit évidemment d'une version overclockée. Avec un PCB noir, la carte mesure 21,5 centimètres de long et occupe un seul emplacement PCI-Express. Dotée d'un connecteur d'alimentation PCI-Express six broches, et d'un connecteur SLI, la carte est pourvue sur la tranche d'une réglette métallique frappée du logo XFX alors que son système de refroidissement est constitué d'un radiateur cuivré, reposant sur la puce graphique et les puces mémoire, et bien sûr équipé, sur son extrémité gauche, d'un ventilateur.

000000C301656226-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-xfx-geforce-9600-gso-1.jpg
000000C301656228-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-xfx-geforce-9600-gso-2.jpg

Le GeForce 9600 GSO en édition XXX de XFX

Édition overclockée oblige, XFX nous propose une puce fonctionnant à 680 MHz, contre 550 MHz en standard, alors que les processeurs de flux tournent à 1625 MHz soit là aussi un overclocking important (on passe de 1375 MHz à 1700 MHz) alors que la mémoire opère à 950 MHz contre 800 MHz en standard selon les spécifications de NVIDIA. En sorties enfin, la carte se dote de deux connecteurs DVI (couleur vert fluo) et d'un connecteur miniDIN pour les sorties vidéo analogiques. Petit détail, l'équerre de fixation de la carte est de couleur noire et comme sur toutes les GeForce de ce comparatif, on retrouve un connecteur SPDIF pour récupérer le signal audio depuis la carte mère.

NVIDIA GeForce 9500 GT : la carte signée Gigabyte

Gigabyte décline depuis peu le GeForce 9500 GT avec une carte répondant au doux nom de N95TOC-512H. Avec un PCB bleu et un connecteur au format PCI-Express 16x, la carte propose une languette SLI et s'affranchie de tout connecteur d'alimentation électrique externe, comme du reste toutes les cartes entrée de gamme. Contrairement au GeForce 9400 GT de MSI que nous vous présenterons un peu plus loin, la carte de Gigabyte est refroidie de manière active. Le radiateur, fixé sur le seul GPU, est en effet pourvu d'un ventilateur.

000000D701656222-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-gigabyte-geforce-9500-gt-1.jpg
000000D701656224-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-gigabyte-geforce-9500-gt-2.jpg

GeForce 9500 GT par Gigabyte

Avec 512 Mo de mémoire vidéo, en l'occurrence de la GDDR2 signée Qimonda, la carte est par défaut overclockée. Ainsi la puce graphique opère à 650 MHz, contre 550 MHz recommandée par NVIDIA et 500 MHz pour la mémoire, soit là fréquence définie par NVIDIA. Mais l'overclocking le plus massif est observé du côté de la fréquence de fonctionnement des processeurs de flux, ceux-ci opérant à 1625 MHz contre 1400 MHz en temps normal. En sortie, la carte se dote de deux connecteurs DVI et d'un connecteur mini-DIN pour les sorties vidéos analogiques. Le HDMI est bien sûr supporté par le puce, mais l'absence de connecteur physique vous contraindra à utiliser un adaptateur DVI/HDMI.

NVIDIA GeForce 9400 GT : la carte vue par MSI

Le fabricant MSI a pu nous faire parvenir pour ce comparatif, une carte graphique basée sur le GeForce 9400 GT de NVIDIA. Plus imposante que le Radeon HD 4550 qu'elle est censée concurrencer, la GeForce 9400 GT de MSI hérite d'un PCB de couleur rouge et adopte un système de refroidissement entièrement passif. Celui-ci est constitué d'un simple radiateur qui repose sur la seule puce graphique. Au format PCI-Express, la carte embarque 512 Mo de mémoire vidéo, ici des puces DDR2 signées Samsung. On notera que la carte ne comporte aucun connecteur SLI contrairement au modèle GeForce 9500 GT.

000000DC01656218-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-msi-geforce-9400-gt-2.jpg
000000DC01656216-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-09-08-msi-geforce-9400-gt-1.jpg

MSI GeForce 9400 GT


Côté fréquences de fonctionnement, MSI reste parfaitement sage puisque le fabricant respecte les fréquences recommandées par NVIDIA avec 550 MHz pour la puce graphique et 400 MHz pour la mémoire. Intéressante de par son côté silencieux, la carte pourra trouver sa place dans un système Media Center puisqu'elle offre en sorties, un connecteur DVI, un connecteur VGA et un connecteur HDMI.

Les caractéristiques comparées

Afin d'y voir plus clair entre toutes ces déclinaisons de puces graphiques, nous avons tenté de regrouper, dans un même tableau, les caractéristiques techniques de chaque modèle afin de faciliter leur comparaison.

 Radeon HD 4550Radeon HD 4670GeForce 9400 GTGeForce 9500 GT (G96)GeForce 9600 GSO (G92)GeForce 9600 GT (G94)
InterfacePCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2
Gravure0,055 µ0,055 µ0,055 µ0,065 µ0,065 µ0,065 µ
Transistors242 Millions514 Millions314 Millions314 Millions754 Millions505 Millions
RAMDAC2x 400 MHz2x 400 MHz2x 400 MHz2x 400 MHz2x 400 MHz2x 400 MHz
T&LDirectX 10.1DirectX 10.1DirectX 10DirectX 10DirectX 10DirectX 10
Stream Processors80 - 16 vec5320 - 64 vec516329664
Unités ROP48481216
Mémoire embarquée512 Mo - DDR2512 Mo - GDDR3512 Mo - DDR2512 Mo - GDDR3 ou DDR2384 Mo - GDDR3512 Mo - GDDR3
Interface mémoire64 bits128 Bits256 bits128 bits192 bits256 bits
Bande passante12,8 Go/s30 Go/s73,4 Go/s24 Go/s36 Go/s57,6 Go/s
Fréquence GPU600 MHz750 MHz775 MHz550 MHz550 MHz650 MHz
Fréquence Stream Processors600 MHz750 MHz775 MHz1400 MHz1375 MHz1625 MHz
Fréquence mémoire800 MHz1000 MHz1,12 GHz500 MHz800 MHz900 MHz


À l'heure du Blu-ray : retour sur les performances en lecture vidéo

Il en aura fallu du temps pour que les dernières puces graphiques des deux géants de la 3D prennent en charge, de manière convenable, le décodage matériel des flux vidéos haute définition en provenance des films Blu-ray notamment. Généralement encodé au format H.264, mais aussi en MPEG2-HD ou même en VC-1, ce type de films requiert une certaine puissance matérielle pour être décodé de manière fluide par votre système, un processeur double-coeur constitue un pré-requis minimum pour du Full HD ; aussi l'aide de la carte graphique n'est-elle franchement pas superflue.

000000F501656748-photo-powerdvd-8.jpg

Cyberlink PowerDVD 8.0

Pour vérifier le bon fonctionnement, mais aussi les bonnes performances des moteurs de décompression vidéo de nos cartes graphiques entrée de gamme, nous avons avec chacune lue la même scène depuis un lecteur Blu-ray. Cette dernière précision est importante car elle permet d'obtenir les vraies performances des moteurs en question dans un scénario vraisemblable où le système doit également assurer la gestion du protocole HDCP, chose qui n'est pas d'actualité lors de la lecture d'un rip en provenance d'un Blu-ray. Pour ce test nous utilisons la dernière version de PowerDVD, PowerDVD 8 avec bien sûr l'activation à chaque fois de l'accélération matérielle pour le décodage vidéo de notre scène issue de Casino Royale.

 Occupation moyenne
CPU
Radeon HD 34507.180
Radeon HD 36506.004
Radeon HD 45506.196
Radeon HD 46706.633
Radeon HD 48506.465
GeForce 9400 GT6.76
GeForce 9500 GT6.434


On le voit l'occupation processeur reste très limité, à peine plus de 5% et ce qu'importe la carte graphique utilisée. Les accélérations PureVideo HD de NVIDIA et UVD d'ATI/AMD fonctionnent donc pour une fois du premier coup, ce qui est tout de même appréciable.
00310184-photo-ordinateur-de-bureau-dell-dimension-3100c.jpg
Pour tester les performances de nos cartes graphiques plus ou moins entrée de gamme, nous avons utilisé la plate-forme dont le détail figure ci-dessous :
  • Carte mère Asus P5E3 Premium - (BIOS 0505),
  • Processeur Intel Core 2 Extreme E8400 (3 GHz),
  • 2x 1 Go mémoire DDR3 Corsair CM3X1024-1800C7 @ 1333,
  • Disque dur Western Digital Raptor 150 Go - Serial-ATA 150
Cette plate-forme opérait sous Windows Vista Edition Intégrale avec Service Pack 1 et utilisait les derniers BIOS et mises à jour disponibles à la date du test. Côté cartes graphiques, nous avons testé un bel éventail de cartes de la Radeon HD 3450 à la Radeon HD 4850 en passant par les GeForce 8600 GT ou même les GeForce 9600 GT. Les pilotes utilisés étaient les CATALYST 8.9 pour les cartes AMD et les pilotes GeForce 177.92 pour les puces NVIDIA.

Du côté des résolutions, nous avons adopté le 1280x1024, résolution des écrans 19 pouces, le 1680x1050, pour les écrans 20 et 22 pouces et enfin le 1920x1200 pour les écrans 24 pouces. Cette dernière résolution est, convenons-le, sûrement extrême pour une carte de type GeForce 9400 GT ou Radeon HD 4550 mais plus adéquate pour un Radeon HD 4670 ou un GeForce 9600 GSO.

3DMark Vantage

01657948-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-3dmark-vantage.jpg

On démarre comme toujours notre série de tests avec 3DMark Vantage. En tête, nous retrouvons le Radeon HD 4850 suivi des GeForce 9600 GSO et GeForce 9600 GT. La carte de XFX est ici à égalité avec le GeForce 9600 GT, grâce à ses fréquences de fonctionnement supérieures. Le Radeon HD 4670 ne parvient pas à égaler le GeForce 9600 GT, en revanche il fait nettement mieux que le GeForce 9500 GT, pourtant testé en édition overclockée. Face au GeForce 9500 GT, le Radeon HD 4670 est deux fois plus rapide. Quant au nouveau Radeon HD 4550, il fait un poil mieux que le GeForce 9400 GT, avec des performances 32 % supérieures en 1680x1050. À noter l'absence de résultats pour le Radeon HD 3450 dans les résolutions élevées de 1680x1050 et 1920x1200, le benchmark refusant de s'exécuter avec cette carte.

Enemy Territory : Quake Wars - v1.4

01657628-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-quake-wars-et.jpg

Utilisant le moteur graphique OpenGL de Doom 3, avec toutefois quelques raffinements supplémentaires, Enemy Territory : Quake Wars donne le Radeon HD 4850 grand vainqueur de ce test. En seconde place nous retrouvons le GeForce 9600 GSO overclocké de XFX alors que le GeForce 9600 GT est troisième, en tête face au Radeon HD 4670. Ce dernier pulvérise le GeForce 9500 GT, avec des performances 75 % supérieures en 1680x1050. On notera du reste que le GeForce 9500 GT affiche les mêmes performances que le GeForce 8600 GT, une carte pourtant beaucoup plus ancienne. Quant au Radeon HD 4550, il surpasse lui aussi l'offre de NVIDIA, le GeForce 9400 GT étant sérieusement distancé. Et face à l'ancien Radeon HD 3450, le nouveau Radeon HD 4550 est 97 % plus véloce en 1280x1024.

F.E.A.R. - v1.08

01657622-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-fear.jpg

Petit tour sous ce bon vieil FPS qu'est F.E.A.R.. Le trio de tête reste identique aux tests précédents, alors que le Radeon HD 4670 confirme ses très bonnes performances face au GeForce 9500 GT. Ici la petite dernière d'AMD est 78 % plus véloce que la solution concurrente signée NVIDIA. Plus bas dans le classement, nous retrouvons un Radeon HD 4550 à égalité avec le Radeon HD 3650 et donc plus rapide là encore que la concurrence, ici représenté par le GeForce 9400 GT.

Half -Life 2 - Episode Two

01657624-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-half-life-2-episode-two.jpg


Pour Half-Life 2 - Episode Two, l'ami Gordon Freeman est du même avis que les précédents outils de test. Le Radeon HD 4850 domine donc largement alors que les GeForce 9600 GSO et 9600 GT s'adjugent les deuxième et troisième place. Le Radeon HD 4670 est toujours en retrait bien que près de deux fois plus rapide qu'un GeForce 9500 GT. Quant au Radeon HD 4550, il est 21 % pus véloce que le GeForce 9400 GT mais plus lent que l'ancien Radeon HD 3650.

Unreal Tournament 3 - v1.2 - War Serenity Bot

01657630-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-unreal-tournament-3.jpg

Naturellement basé sur l'Unreal Engine, Unreal Tournament 3 tire largement parti du Radeon HD 4850, toujours très nettement en tête, mais aussi des GeForce 9600 GSO et GT. Les écarts se resserrent toutefois et ici le GeForce 9600 GT n'a plus que 16 % d'avance sur le Radeon HD 4670. Reste que celui-ci est toujours deux fois plus rapide qu'un GeForce 9500 GT. Quant au GeForce 9400 GT, il est une fois encore derrière le nouveau Radeon HD 4550.

Company Of Heroes - v2.301

01657862-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-company-of-heroes.jpg

Le jeu de stratégie Company Of Heroes reste largement favorable au Radeon HD 4850 qui est ici en tête. Suivent le GeForce 9600 GSO, dont l'overclocking pratiqué par XFX fait merveille, la carte étant plus rapide que le GeForce 9600 GT. Le Radeon HD 4670 continue d'afficher de très bonnes performances avec un gain de 63% face au GeForce 9500 GT en 1680x1050. Et Company Of Heroes de confirmer les performances supérieures du Radeon HD 4550 face au GeForce 9400 GT. Reste que le Radeon HD 4550 ne fait toujours pas mieux qu'un Radeon HD 3650.

World In Conflict - DirectX 10 - v1.009

01657634-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-world-in-conflict.jpg

On reste dans les jeux de stratégie avec World In Conflict. Alors que le Radeon HD 4850 est toujours numéro un, le GeForce 9600 GT est cette fois-ci devant le GeForce 9600 GSO. En effet, la carte de XFX est ici pénalisée par son bus mémoire, plus étroit que la GeForce 9600 GT et par sa quantité de mémoire, plus réduite. Du coup le Radeon HD 4670 n'est plus très loin et celui-ci reste toujours deux fois plus rapide que le GeForce 9500 GT. Et le Radeon HD 4550 de faire toujours mieux que le GeForce 9400 GT sans toutefois égaler un vieillissant Radeon HD 3650.

Crysis v1.2 - Very High

01657620-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-crysis.jpg

Inutile de présenter Crysis, qui donne ici sa préférence à notre habituel trio de tête avec dans l'ordre Radeon HD 4850, GeForce 9600 GSO et GeForce 9600 GT. En retrait, le Radeon HD 4670 est 99% plus rapide que le GeForce 9500 GT en 1680x1050. Cette dernière carte fait ici aussi bien que le Radeon HD 3650 alors que le Radeon HD 4550 affiche toujours une légère suprématie sur le GeForce 9400 GT, quelle que soit la résolution.

Call Of Duty 4 - v1.7

01657612-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-call-of-duty-4.jpg

Moins gourmand que Crysis, encore heureux, Call Of Duty 4 ne change pas nos observations. Le tiercé gagnant reste inchangé et le Radeon HD 4670 conserve un très net avantage sur le GeForce 9500 GT. Une fois encore, celui-ci est à égalité avec le GeForce 8600 GT. En 1280x1024, le Radeon HD 4550 s'affiche comme 30 % plus véloce que le GeForce 9400 GT. Et si le taux d'image à la seconde est juste pour jouer convenablement avec le GeForce 9400 GT, il commence à devenir acceptable avec le Radeon HD 4550.

Call Of Juarez

01657618-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-call-of-juarez.jpg

Pour Call Of Juarez, le Radeon HD 4850 reste la carte la plus rapide. Toutefois si le GeForce 9600 GT termine second, il se positionne au même niveau de performances que le Radeon HD 4670 alors que le GeForce 9600 GSO est légèrement en retrait, du moins en 1920x1200, son manque de mémoire vidéo commençant à se faire sentir. Le GeForce 9500 GT est largement distancé par le Radeon HD 4670, était-ce utile de le mentionner, alors que le Radeon HD 4550 confirme son net avantage sur le GeForce 9400 GT, de l'ordre de 43 %. Reste que même en 1280x1024, le nombre d'images par seconde est totalement insuffisant pour jouer convenablement.

Half-Life 2 Episode Two - AA 4x AF 16x

01657938-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-half-life-2-episode-two-aa.jpg

Retour sur Half-Life 2 Episode Two où nous activons cette fois les options de filtrage. Le Radeon HD 4850 reste en tête, suivi du GeForce 9600 GT qui reprend le dessus sur le modèle GSO. Le Radeon HD 4670 confirme ses excellentes prestations d'ensemble avec des performances deux fois supérieures au GeForce 9500 GT, un modèle rappelons-le déjà overclocké par Gigabyte. Toujours en retrait face au Radeon HD 3650, le Radeon HD 4550 fait mieux que le GeForce 9400 GT et se montre au bas mot deux fois plus rapide que le Radeon HD 3450.

World In Conflict - DirectX 10 - v1.009 - AA 4x & AF 16x

01657944-photo-comparo-cg-entr-e-de-gamme-world-in-conflict-aa.jpg

On termine notre série de tests avec un détour sous World In Conflict avec cette fois-ci l'activation des options de filtrage. En tête, le Radeon HD 4850 ne faiblit pas alors que le GeForce 9600 GT s'adjuge la seconde marche du podium, devant le Radeon HD 4670. Ce dernier est plus rapide que le GeForce 9600 GSO pénalisé par se trop faible quantité de mémoire vidéo alors que le GeForce 9500 GT n'est plus très loin. Quant au Radeon HD 4550 il est ici à égalité avec le GeForce 9400 GT.

Conclusion

000000B901658126-photo-amd-radeon-hd-4550.jpg
Au terme de ce comparatif, force est de constater que l'offre 2008 en matière de cartes graphiques entrée de gamme évolue sans toutefois subir de bouleversement ou de véritable révolution. Si AMD décline avec succès sa dernière architecture en date avec l'introduction des Radeon HD 4670 et Radeon HD 4550, NVIDIA continue pour sa part de décliner une architecture dérivée du G80 et de son descendant direct le G92. Du coup, les nouveautés sont pour ainsi dire inexistantes et nous assistons à une valse des références où le GeForce 9500 GT n'est finalement qu'un GeForce 8600 GT renommé avec l'adjonction d'une interface PCI-Express 2.0 et peu ou prou les mêmes performances. Sur le plan des performances, on sera bien sûr déçu de voir que le Radeon HD 4670 n'égale pas le GeForce 9600 GT. Mais au vu du positionnement prix, cette faiblesse est vite pardonnée puisque le Radeon HD 4670 se négocie dans les 70 euros quand il faut débourser une centaine d'euros pour un GeForce 9600 GT ou un GeForce 9600 GSO. Difficile d'ailleurs de choisir entre les deux modèles, même si le GeForce 9600 GT aura à priori notre préférence du fait de sa plus grande quantité de mémoire vidéo et de son bus mémoire plus large.

Sur l'entrée, entrée de gamme, le Radeon HD 4550 donne toute satisfaction, à condition toutefois de savoir quoi attendre de cette carte graphique. Car autant être clair, il ne s'agira pas de jouer à des titres récents avec un Radeon HD 4550 ! Toutefois celui-ci est proposé au même prix que le GeForce 9400 GT, dans les cinquante euros, alors qu'il fait généralement mieux et qu'il intègre nativement un circuit audio compatible HDMI 1.3 facilitant grandement son utilisation dans les systèmes Media Center, alors que le modèle passif aura nos faveurs précisément pour un usage au sein d'un PC de salon. NVIDIA aura beau jeu de mettre en avant ses technologies PhysX et CUDA mais sur ce type de cartes, là n'est pas le propos.

En définitive, pour un budget de 70 euros, le Radeon HD 4670 est le meilleur choix du moment même si on lui préférera pour une vingtaine d'euros supplémentaires un GeForce 9600 GT, encore faut-il avoir les moyens ! Pour une cinquantaine d'euros, le Radeon HD 4550 s'impose comme un choix sans véritable alternative à ce tarif même si l'éternelle question de savoir si l'on pourra jouer avec reste d'actualité...




MSI GeForce 9400 GT

4

Les plus

  • Carte silencieuse
  • Moteur PureVideo HD

Les moins

  • Pas de circuit audio intégré
  • Faibles performances

0

Performances5

Fonctionnalités8

Confort9



Gigabyte GeForce 9500 GT OC

4

Les plus

  • Carte overclockée
  • Design simple slot
  • Moteur PureVideo HD

Les moins

  • Performances moyennes
  • Pas de circuit audio
  • Prix élevé

0

Performances6

Fonctionnalités8

Confort8



XFX GeForce 9600 GSO XXX

6

Les plus

  • Très bonnes performances
  • Overclocking massif

Les moins

  • Bus mémoire limité
  • Quantité de mémoire exotique
  • Prix trop élevé face au GeForce 9600 GT

0

Performances9

Fonctionnalités8

Confort7



AMD Radeon HD 4550

6

Les plus

  • Design demi hauteur
  • Compatible HDMI 1.3
  • Refroidissement passif (modèle plein format)

Les moins

  • Performances trop limitées
  • Ventilateur bruyant sur carte demi-hauteur

0

Performances6

Fonctionnalités9

Confort9



PowerColor Radeon HD 4670

8

Les plus

  • Très bon rapport performances/prix
  • Moteur vidéo UVD avec audio et HDMI 1.3

Les moins

  • Overclocking faible
  • Bundle à revoir
  • Pas de HDMI ?

0

Performances9

Fonctionnalités8

Confort8



L'une de ces cartes graphiques vous intéresse ? Retrouvez-la dans le :


  • Venez discuter de ce dossier dans le forum
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

« Web et papier : un mariage d’avenir pour la presse ? », une tribune de  Nicolas Boutet
Comparatif : cartes graphiques à moins de 100 euros
Avalanche d'images pour  X3 : Conflit Terrien
Paypal séduit Cetelem, se renforce avec Cofidis
2.2 beta 1 : les nouveautés de la prochaine mise à jour des iPhone et iPod Touch
HD Traffic : le service d'info trafic de TomTom en France en novembre
La nouvelle suite Nero 9.0 à fond sur le multimédia
La RATP a besoin de vous, lance lafabriqueratp.fr
Le Commerce électronique rattrapé par la crise ?
Haut de page