Comparatif : cartes graphiques à moins de 100 euros

Par
Le 30 septembre 2008
 0
La rentrée était l'occasion pour AMD de revenir sur le devant de la scène en matière de cartes graphiques et après nous avoir gratifié d'un Radeon HD 4870 X2 ultra haut-de-gamme dans le courant du mois d'août, la firme de Sunnyvale nous propose cette fois-ci de nouvelles références entrée de gamme. Exit les Radeon HD de la série 3000 et place aux Radeon HD 4670 et Radeon HD 4550, des puce censées notamment faire de l'ombre aux récents GeForce 9400 et GeForce 9500 GT de NVIDIA, lancé pour le plus ancien il y a maintenant presque deux mois.

La sortie des Radeon HD 4550 et Radeon HD 4670 nous sert de prétexte à un comparatif de l'offre actuelle en matière de puces graphiques entrées de gamme. Que vaut le Radeon HD 4670 et son petit frère le Radeon HD 4550, face à ses prédécesseurs, mais aussi comparé au GeForce 9600 GSO lancé en catastrophe par NVIDIA ? Des questions qui devraient trouver leur réponse dans les lignes qui suivent !

0000011d01656284-photo-ati-amd-radeon-hd-4670-photo-officielle.jpg


Radeon HD 4670 et différence d'architecture entre AMD et NVIDIA


Le Radeon HD 4670, alias RV730, est l'occasion pour AMD de décliner sa dernière architecture graphique en date étrennée avec les Radeon HD 4850 et HD 4870. Plus efficace par rapport à la génération précédente, grâce à divers changements, cette architecture graphique reste de classe DirectX 10.1 quand NVIDIA se borne pour l'heure à prendre en charge DirectX 10. Sur le papier, le Radeon HD 4670 comporte quelques 320 processeurs de flux (contre 120 pour la précédente génération, la série 3600), une assertion qu'il nous faut quelque peu expliquer ou démystifier, les deux acteurs de la 3D que sont AMD et NVIDIA n'ayant pas franchement la même définition du processeur de flux.

0000010901656394-photo-diagramme-radeon-hd-46xx-rv730.jpg

Diagramme de l'architecture des Radeon HD 4600

Quand la firme au caméléon a opté, avec son GeForce 8, pour l'emploi d'unités scalaires, AMD a lui fait le choix d'intégrer des unités de calcul vectorielle de type 5D (chaque unités peut travailler sur cinq composantes d'un vecteur). Sur le papier, le choix d'AMD présente l'inconvénient d'être moins efficace en terme de puissance de calcul, alors qu'il requiert des optimisations au niveau du développement, mais il est in-fine nettement plus judicieux en terme de coût, AMD ayant la possibilité de grouper un plus grand nombre d'unités de calcul par puce, notamment grâce aux derniers changements opérés sur les Radeon HD 4850 et 4870. Sur ces puces AMD a en effet sacrifié quelques spécificités de son architecture, comme le contrôleur mémoire Ring Bus, fort coûteuses en terme de transistors.

0000014a01656296-photo-tableau-spec-amd-rv770.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Processeurs AMD

scroll top