Antec, Enermax, Noiseblocker... : 7 alimentations ±400W

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
09 juillet 2004 à 17h15
0
00D2000000093726-photo-alimentations-moyenne-puissance-noiseblocker-cwt-430-adp.jpg

Noiseblocker CWT-430 ADP

Complètement à l'opposé de SeaSonic (à venir), Noiseblocker est parvenu en simplement quelques mois à passer du stade de parfait inconnu à celui de véritable incontournable. La société allemande se présente comme l'un des grands spécialistes de la lutte contre les nuisances sonores et la mode du silence marche donc très fort pour elle. Cantonnée à ses débuts aux seuls ventilateurs, la société a depuis quelques temps élargie son champ d'action et est souvent considéré comme l'un des meilleurs fabricants d'alimentations du moment. Nous avions pour notre part été conquis par le modèle 380W testé lors de notre précédent article et, comme pour Antec, nous étions impatients de voir ce que Noiseblocker pouvait faire avec un produit délivrant 430W. En apparence, Noiseblocker imite là encore Antec puisqu'il n'y a pour ainsi dire aucune différence entre ses produits 380W et 430W.

Noiseblocker utilise d'ailleurs lui aussi la technologie "TruePower" sur ses modèles, technologie qui permet de séparer les tensions de fonctionnement afin d'obtenir un courant plus stable. La CWT-430 ADP dispose également de deux ventilateurs pour assurer son refroidissement : un Noiseblocker 80x80 à l'intérieur et le même Top Motor que sur l'Antec pour expulser l'air au dehors. Cette double ventilation est certifiée très silencieuse par Noiseblocker mais il semble que les modèles dotés de ventilateur 120 mm aient un meilleur potentiel. La robe grise de l'alimentation Noiseblocker est tout à fait classique mais la compagnie allemande se distingue par l'intégration de patins en caoutchouc autour des fixations des ventilateurs pour en absorber les vibrations. Enfin, si Noiseblocker ne se préoccupe pas beaucoup des accessoires (aucun connecteur Serial-ATA n'est disponible), il a placé un nombre satisfaisant de prises Molex (7) en complément des deux Floppy.


00D2000000093727-photo-alimentations-moyenne-puissance-northq-nq4000-king-kong.jpg

NorthQ NQ4000 'King Kong'

"King Kong", voilà un nom pour le moins original pour une alimentation ! NorthQ, le fabricant de ce "primate", n'est pas un acteur très connu sur le marché français et pour être parfaitement honnête, vous risquez bien d'avoir toutes les peines du monde à trouver ses modèles chez votre revendeur puisque NorthQ commence tout juste son implantation dans l'Hexagone. Nous avons malgré tout décidé d'inclure la NQ4000 à notre comparatif du fait de ses nombreuses qualités et donc de son potentiel évident. En réalité, la NQ4000 ressemble comme deux gouttes d'eau à la LC Power LC6420 : même ventilateur 120 mm, même grille très aérée en face arrière, même interrupteur de mise sous tension et même nombre de connecteurs Molex (5).

Le nombre de similitudes entre ces deux produits nous rappelle que les fabricants dépendent souvent d'autres constructeurs en amont pour certains éléments et on ne peut bien sûr s'empêcher de penser aux modèles Antec / Noiseblocker qui ont une base commune. Si, nous allons bientôt le voir, Thermaltake va encore plus loin, LC Power et NorthQ semblent déjà particulièrement proches. En fait, les deux produits se distinguent simplement sur leur "habillage". La "King Kong" est en effet beaucoup plus classique avec une robe grise et une grille de protection argentée.


00055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
00D2000000093728-photo-alimentations-moyenne-puissance-seasonic-supertornado-ss400-fb.jpg

SeaSonic SuperTornado SS400 FB

Il est étonnant de voir combien SeaSonic reste une compagnie "de l'ombre" malgré les articles souvent élogieux fait à propos de ses produits. La société existe pourtant depuis 1975 et dispose de produits très variés à son catalogue qui se destine il est vrai davantage aux industriels qu'aux petits particuliers tels que nous. Cette situation évolue doucement et les alimentations de plus en plus souvent saluées par la critique commencent à devenir de véritables références. Au premier coup d'œil et malgré une conception sérieuse, on ne peut cependant pas dire que notre SuperTornado SS400 FB paye vraiment de mine. Sa robe grise est on ne peut plus classique, son incroyable légèreté pourrait bien faire craindre le pire et ce ne sont pas les accessoires qui ont dû coûter cher à SeaSonic puisque son produit est bien seul dans sa boîte tout juste accompagné par un câble secteur et une gaine à monter soi-même !

Si ce premier contact n'est pas des plus positifs, il ne faut pas non plus exagérer et les autres constructeurs ne font généralement pas beaucoup mieux... Ce n'est en outre pas là-dessus que l'on juge une alimentation et la SS400 FB semble déjà beaucoup plus convaincante une fois que l'on s'attache aux "détails". C'est ainsi qu'elle arbore un unique ventilateur de 120 mm de marque Yate Loon à la manière des produits LC Power ou NorthQ. On retrouve également une structure en nids d'abeille sur la face arrière. Structure certes un peu moins aérée que celles des deux constructeurs précédents mais sans doute déjà bien suffisante. Même si aucune prise Serial-ATA n'est au rendez-vous, on est en outre bien content de découvrir quelques 8 prises Molex et 2 prises Floppy : de quoi exploiter les 400W de puissance !


00D2000000093729-photo-alimentations-moyenne-puissance-thermaltake-purepower-hpc-420-302-df.jpg

Thermaltake PurePower HPC-420-302 DF

Thermaltake fait assurément parti des fabricants les plus en vue pour tout ce qui touche au refroidissement du PC. Au même titre que Noiseblocker, la compagnie est parvenue à se faire un nom en proposant des produits novateurs et généralement très performants. Thermaltake s'est en outre souvent distingué par ses efforts indiscutables au niveau du design comme en témoignent les nombreux boîtiers de la marque. Bien sûr on est en droit de ne pas apprécier le résultat, mais le travail est bien là. Aussi c'est avec une certaine surprise que nous avons commencé le test de cette PurePower 420W. Il s'agit en effet ni plus ni moins que d'un modèle "standard" fabriqué "anonymement" pour de nombreux fabricants et on retrouve par exemple exactement le même produit chez Chieftec... Au point que même la référence est identique.

Maintenant ce n'est pas forcément un problème pourvu que le produit en question soit de qualité mais lorsque l'on voit les efforts déployés par Thermaltake pour se démarquer des autres dans le domaine des boîtiers par exemple, cela surprend. La PurePower HPC-420-302 DF (NDLR : vive les noms à rallonge !) est donc une alimentation ATX tout à fait standard capable de délivrer un maximum de 420W. Après un rapide examen du produit, on est étonné de voir que Thermaltake est le seul à encore faire exclusivement confiance à ces bons vieux ventilateurs 80 mm. La PurePower en possède deux de marque Superred et certifiés à 2500 tours / minute maximum. On remarque également que, contrairement à la majorité de ses concurrents, Thermaltake propose une alimentation très "fermée" : les découpes dans le métal sont bien peu nombreuses.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Vente flash : le SSD interne CS900 120Go à moins de 20€ !
Hummer EV : General Motors dévoile son premier
D'anciens vétérans de Blizzard annoncent un nouveau studio pour un jeu de stratégie
Alpine envisage l'électrification de l'A110 et veut faire de la marque une
Fallout 76 est gratuit durant une semaine sur toutes les plateformes
Firefox 82 est disponible, proposant correctifs et amélioration du picture-in-picture
Un réseau de robots Telegram aurait créé plus de 104 000 deepfakes de femmes nues
Half Life Alyx : un mod offre la possibilité de s'immerger dans la ville sous-marine de Bioshock
Après Huawei ou Xiaomi , c'est au tour d'OPPO de se lancer sur le marché des téléviseurs
Windows 10 : Microsoft liste les problèmes connus qui peuvent survenir durant la mise à jour d'octobre
scroll top