S3 DeltaChrome S8

Par Julien
le 13 février 2004 à 16h00
0

Les caractéristiques techniques du DeltaChrome S8



Le moins que l'on puisse dire est que S3 n'est pas très disert sur l'architecture de son processeur graphique. Tout juste sait-on que le processeur comporte huit pixels pipelines de rendu avec un seul TMU par pipe et 4 unités de Vertex Shaders. Gravé en 0.13µ par TSMC le DeltaChrome S8 comporterait quelques 70 millions de transistors pour une fréquence de fonctionnement assez faible de seulement 300 MHz, la mémoire étant pour sa part cadencée à 600 MHz. Doté de 128 Mo de mémoire vidéo, le DeltaChrome S8 utilise un bus mémoire sur 128 bits, ce qui limite sa bande passante mémoire à seulement 9.6 Go par seconde. A la lecture de ces spécifications on peut s'interroger sur l'utilité d'un pipe aussi grand vu la faible bande passante mémoire qui aura bien du mal à alimenter ses huit étages. Du côté des optimisations architecturales visant à préserver la sacro-sainte bande passante, S3 a concocté l'Advanced Deffered Rendering. Sous ce terme marketing, S3 utilise l'occlusion culling, le Hierarchical Z et le Triangle mask optimization afin d'éviter au maximum les goulets d'étranglement pour réduire la charge mémoire.

Exploitant l'interface AGP 8x, le GPU est annoncé comme supportant DirectX 9.0 avec une prise en charge des Pixel Shaders 2.0+ et une précision de calcul de 96 bits (FP24). Notez que les Vertex Shaders supportent pour leur part une précision de calcul de 128 bits (FP32). Côté OpenGL, S3 annonce un support de l'OpenGL 1.3. S3 a développé certaines instructions particulières comme le 'Programmable per pixel Gamma correction' qui permet de corriger la valeur gamma de chacun des pixels constituant une scène. Autres fonctionnalités de l'architecture DeltaChrome le 'Programmable Render Target Blending & Depth Shading', le 'Programmable Selective Depth-of-Field' & le 'Programmable Depth-Cued Fog Color'. Du côté des fonctionnalités de lissage, le DeltaChrome est annoncé comme pouvant effectuer un 'Full Screen Anti Aliasing' par multisampling d'un maximum de deux zones. Certains seront déçus par cette limitation, mais il faut bien avouer que ce n'est pas véritablement dramatique sur une carte graphique de milieu de gamme. L'anisotropic filtering est lui aussi supporté et en mode 16x s'il vous plaît.

Terminons ce rapide tour d'horizon des caractéristiques du DeltaChrome S8 en mentionnant son RAMDAC de 400 MHz qui autorise de hautes résolutions d'affichage avec une fréquence de rafraîchissement élevé.


Le moteur DeltaChrome Chromotion



Lors des diverses présentations du DeltaChrome auxquelles nous avons pu assister, S3 a particulièrement mis l'accent sur son moteur vidéo programmable baptisé 'Chromotion'. Intégré au processeur ce moteur comporte des optimisations particulières en vue d'améliorer la lecture des vidéos. S3 a notamment intégré des fonctions de 'de-blocking' qui annihilent les effets visuels de bloc que l'on peut apercevoir avec certaines vidéos encodées en MPEG2. Le Chromotion via les effets « ArtisticLicense » affine également la netteté des images tout en lissant certaines parties de l'image. Il propose aussi des effets spéciaux, à la manière des VideoShader d'ATI, qui s'appliquent en temps réel comme l'effet néon ou bien encore l'effet d'estampage. Le Chromotion est également capable de choisir la meilleure méthode de désentrelacement entre le mode Bob ou le mode Weave pour chacun des pixels constituant l'image. En outre le DeltaChrome S8 supporte le Motion Compensation et et dispose d'accélérations matérielles pour les formats MPEG 2/4 & Windows Media Video.

Autre particularité du DeltaChrome S8 au niveau vidéo : il supporte nativement la norme HDTV. L'encodeur présent au sein de la puce permet de relier son PC à n'importe quel moniteur HDTV. Certes cela n'a qu'un intérêt limité dans nos contrées mais il est toujours bon de le noter. S3 propose en outre une fonctionnalité de rotation 'hardware' qui lorsque la carte graphique est utilisée avec un Moniteur LCD orientable effectue une rotation de l'image de manière totalement matérielle afin d'éviter tout problème, bug ou lenteur occasionné par un support logiciel de la rotation d'image. Dans le même esprit le DeltaChrome S8 est annoncé comme optimisé pour Windows XP avec des accélérations matérielles spécifiques pour l'anti-aliasing des polices de caractères et pour la couleur des curseurs. S3 spécifie que son DeltaChrome supporte les fonctions GDI+ Gradient fill, Transparent Blt et les opérations d'alpha-blending.

00075099-photo-exemple-chromotion-de-d-blocage.jpg

Exemple d'application de la fonction de deblocking du moteur Chromotion


S3 DeltaChrome S8 : la carte



S3 nous a fait parvenir pour ce test une carte DeltaChrome basée sur son propre design de référence en révision A1. Pourvue d'un PCB noir la carte en question semble à première vue bien dénudée. Elle fait appel à des puces mémoire BGA de marque Samsung qui affichent des temps d'accès de 2.8 ns. Bien que simplissime, la carte séduit par l'absence de radiateur sur ses puces mémoire ou par le côté minimaliste de son ventilateur. Il n'est en effet ici pas question de radiateur en cuivre, ventilateur, extracteur ou autre dispositif impressionnant que l'on voit fleurir sur les cartes haut de gamme. Le DeltaChrome S8 marque donc un bon point de ce côté-là. Après plusieurs heures de fonctionnement intensif le DeltaChrome est à peine tiède et l'on se demande si il comporte réellement 80 millions de transistors...

La carte dont nous disposions nécessitait une alimentation secteur externe par le biais d'un connecteur mini-molex mais il semblerait que certains designs de DeltaChrome n'imposent pas cette alimentation supplémentaire. Notez d'ailleurs que les composants du bloc d'alimentation sont curieusement éparpillés à la surface de la carte. La connectique de la carte propose une sortie S-Vidéo, un connecteur VGA et une prise DVI. Cette dernière étant gérée par un composant Silicon Image Sil164CT64.

000000DC00075076-photo-carte-s3-deltachrome-s8-vue-1.jpg
000000DC00075077-photo-carte-s3-deltachrome-s8-vue-2.jpg

Une carte graphique d'une simplicité étonnante

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top