Une preview dans l'univers de Stargate Worlds

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
29 août 2008 à 12h10
0
00F0000001092560-photo-stargate-worlds.jpg
Aujourd'hui, il ne fait pas de doute que les bonnes intentions ne suffisent plus pour s'imposer dans le monde du MMO sur PC. Qu'il s'agisse de World Of WarCraft, Age Of Conan ou Warhammer Online pour ne citer que les plus récents, les moyens mis en œuvre sont devenus considérables et les équipes de très grande envergure. De fait, pour se distinguer un peu de la masse des prétendants, Cheyenne Moutain a opté pour une licence certes très connue, mais rarement utilisée dans le jeu vidéo, Stargate. En développement depuis de nombreux mois, son Stargate Worlds a profité de la Games Convention pour enfin se dévoiler. S'il n'était tout de même pas question de voir le jeu véritablement tourner, nous avons au moins pu en apprendre un maximum. Compte-rendu.

Jaffa Kree !

Après quelques péripéties et divers changements de développeurs, Stargate Worlds semble enfin sur la bonne voie et le lancement, cet été, de la bêta fermée est un signe qui ne trompe pas : le studio vise clairement une sortie avant la fin de cette année et a donc décidé de débuter sa campagne de promotion à Leipzig en faisant découvrir rapidement les bases de son jeu. Commençons par le commencement et donc la phase de création de notre personnage. Stargate Worlds se déroulera plus ou moins entre les saisons 8 et 9 de la série Stargate SG-1, autrement dit après la destruction des Réplicateurs, mais avant l'arrivée des Oris. De fait, il ne sera pas question de Stargate Atlantis, au moins dans un premier temps. Côté création de personnage, nous aurons donc le choix entre deux factions : l'Union et le Praxis.


Le choix de la faction a, comme toujours dans les MMO, une influence sur le choix de la race de notre personnage. Cela étant dit, les développeurs sont parvenus à retranscrire la complexité du monde de Stargate avec des races plus ambigües que d'autres. Ainsi les Asgard ou les Goa'uld ne laissent guère de doute sur leur allégeance (à l'Union pour les premiers et au Praxis pour les secondes), en revanche pour les Humains et la Jaffas la situation est plus complexe. Les premiers appartiennent généralement à l'Union, mais un groupe de « renégats » sans scrupules est prêt à tout pour parvenir à ses fins : il s'agit de l'OP-CORE (Operation Covert Extraction and Reconnaissance). De la même manière, de nombreux Jaffas, les Fondamentalistes, restent fidèles aux Goa'uld et donc au Praxis.

00F0000001092558-photo-stargate-worlds.jpg
À côté de ces races se trouvent bien sûr des professions. Dans le cas des Asgard, des Goa'uld et des Jaffas, les choses ne sont cependant pas aussi simples ou plutôt si, elles sont même encore plus simples puisque ces races n'ont qu'une classe unique avec des spécialisations à mesure que le joueur progresse. C'est donc côté humain que le tout se complique un peu. Il faut effectivement choisir entre quatre classes et nous commencerons par le soldat. Polyvalent par excellence c'est le personnage le plus classique. Le commando se destine lui aux opérations clandestines et à l'infiltration alors que l'archéologue reprend plus ou moins le profil de Daniel Jackson. Enfin, le scientifique doit se voir comme une sorte d'ingénieur capable de déployer toutes sortes d'équipements.

00F0000001092562-photo-stargate-worlds.jpg
Chacune de ces races / classes aura bien sûr des points de départ (Capitales) radicalement différents, mais disposera également de compétences très variées... Stargate Worlds n'entend pas vraiment se démarquer à ce niveau. L'évolution des personnages se fera sur 50 niveaux et l'ensemble devrait tendre vers une progression relativement rapide, plutôt à « l'occidentale » par opposition aux MMO coréens où l'évolution des personnages se fait généralement plus lentement. Stargate oblige, les développeurs ont en revanche nettement mis l'accent sur la variété des décors. Du fait de l'utilisation des portails pour aller de planète en planète, de mission en mission, les joueurs seront à même de découvrir des environnements radicalement différents allant de la planète enneigée aux décors désertiques.

Mieux, histoire de coller aux rencontres effectuées par SG-01 durant ses missions, les joueurs découvriront des mondes « historiquement décalés » avec des sociétés tantôt néolithiques tantôt juste bloquées au Moyen-Âge. En l'état actuel des choses, la réalisation du jeu nous est apparue très correcte, mais malgré tout assez éloignée de références comme Age Of Conan. En contrepartie, Stargate Worlds devrait tourner sur des machines plus modestes, et ce, même si les créateurs ont été incapables de nous donner un ordre de grandeur. Plutôt que de se focaliser sur l'aspect technique des choses, ces derniers ont préféré nous parler de ce qui constitue, à leurs yeux, la principale innovation du jeu : son système de combats mêlant FPS et classique MMO.

00F0000001050022-photo-stargate-worlds.jpg
00F0000001050024-photo-stargate-worlds.jpg
00F0000001283206-photo-stargate-worlds.jpg

Au contraire de Tabula Rasa qui a lui aussi tenté d'innover à ce niveau là, il n'est pas question que le joueur essaye de viser durant les affrontements. Comme dans n'importe quel MMO on sélectionne sa cible et on met à profit les différentes compétences que l'on a pu développer pour l'emporter. Non, l'originalité de Stargate Worlds est à chercher du côté des couvertures. Quelle que soit la situation, les joueurs auront effectivement toujours intérêt à trouver le meilleur emplacement et à se mettre à couvert. L'utilisation d'obstacles « naturels » et de bouclier permet effectivement d'obtenir des buffs qui feront le plus souvent la différence. De la même manière, de nombreuses compétences seront liées à cette recherche de couverture.

00F0000000964676-photo-stargate-worlds.jpg
D'autres au contraire serviront à débusquer l'ennemi ou à le prendre sous des feux croisés. De ce que nous avons pu en voir, ce système de combats semble plutôt bien fonctionner et permet des échanges beaucoup moins statiques que dans de nombreux autres MMO. Reste que pour le moment, nous n'avons pas pu essayer directement tout cela et il convient donc de garder une certaine réserve. Au niveau du déroulement du jeu, peu de choses peuvent être dites pour le moment du fait de l'accord de non-divulgation qui entoure le bêta test, cela dit, les développeurs ont souhaité orienter le jeu vers des missions à réaliser en groupes de 5 ou 6 joueurs. Le but étant alors de participer à des instances relativement courtes permettant de dérouler le scénario du jeu.

Dans le reste du monde, Stargate Worlds devrait davantage mettre l'accent sur le mode JcE (Joueur contre Environnement), mais toutes les fantaisies sont encore possibles, les développeurs souhaitant surtout proposer un univers « en mouvement » capable de répondre aux demandes des joueurs. C'est d'ailleurs sans doute un peu pour cela que de nouvelles races et factions sont déjà à l'étude (nous devrions pouvoir les découvrir d'abord au travers de personnages non joueurs). Une extension est elle-aussi déjà envisagée : elle permettra vraisemblablement d'ouvrir Stargate Worlds aux autres éléments de la licence et en particulier à Stargate Atlantis. Très prometteur sur le papier, Stargate Worlds nous a donné l'impression d'un titre encore en plein développement et si nous sommes impatients d'en savoir, nous avons tout de même quelques réserves quant à sa sortie fin 2008... Affaire à suivre !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des promos high-tech ce soir !
La France va dédier 1,8 milliard d'euros sur cinq ans aux technologies quantiques
Soldes AliExpress : notre sélection des promos high-tech à ne pas manquer
Soldes : l'excellent casque à réduction de bruit Bose Headphones 700 est à prix cassé chez Amazon
G-Sync Ultimate : NVIDIA réduit ses exigences pour les écrans de demain... bonne ou mauvaise nouvelle ?
L'excellent Huawei P30 Pro est proposé à prix cassé chez Rue du Commerce
Test Realme Watch S : une première montre connectée sympathique et abordable
Solde Fnac : pack gamer avec PC Asus Strix G15 (i7 10870H, RTX 2060) à prix cassé
Ce pack Philips Hue + Echo Dot est à près de -50 % sur Amazon
Haut de page