Command & Conquer : Generals Heure H

24 octobre 2003 à 15h30
0
00D2000000060518-photo-command-conquer-generals-heure-h.jpg
Depuis qu'elle existe, la saga Command & Conquer a profondément marqué le jeu vidéo PC en général et la stratégie temps réel en particulier. Il faut dire que le premier volet remonte aux balbutiements du genre alors que WarCraft, par exemple, n'en est encore qu'à ses débuts. En février dernier, le dernier volet de la série, Generals, avait cédé aux sirènes de la technologie en se parant d'un moteur 3D du plus bel effet même si son intérêt au cours des batailles reste encore à prouver.

Aujourd'hui et comme ce fut déjà le cas pour chaque épisode de la série, Generals se voit complété par une extension qu'Electronic Arts a baptisé Heure H. Comme à son habitude, l'éditeur américain y distille tous les ingrédients qui font le succès de ces disques additionnels. Nouvelles missions, nouvelles cartes multijoueurs et nouvelles unités sont donc au programme accompagnées toutefois d'un bonus plus inhabituel : un nouveau mode de jeu, le mode "défi".


C'est reparti pour un tour



En février nous testions Command & Conquer Generals qui avait alors fait couler beaucoup d'encre du fait d'une idéologie relativement douteuse. Il faut dire qu'en prenant comme cadre le monde contemporain, Electronic Arts risquait évidemment de heurter les sensibilités. L'opposition Chine / Etats-Unis nous rappelait presque au bon souvenir de la Guerre Froide alors que la GLA y était délicieusement (?) caricaturale. Le contexte n'étant pas forcément le plus important dans un jeu, Generals avait tout de même réussit à séduire de nombreux joueurs en particulier parce qu'il offrait une alternative viable aux mastodontes du genre que sont les WarCraft 3 ou autres Age Of Mythology. Alors que le premier nommé a déjà eu son extension (Frozen Throne testé ici) et que celle du second est maintenant imminente, nous testons donc aujourd'hui celle de Generals : une occasion pour Electronic Arts de remettre les pendules à l'heure... H ?

Ca commence cependant assez mal, la faute à une séquence d'introduction un peu ridicule où le joueur est assailli par un péremptoire "Vous pensiez que la guerre était finie" suivi d'un catastrophique "vous aviez tort". La suite de cette séquence qui ne restera pas dans les annales, alterne scènes de jeu et séquences cinématiques un peu brouillonnes le tout (dé)servit par une résolution plutôt moyenne. La page d'accueil arrive heureusement bien vite. On y retrouve avec plaisir le moteur graphique très réussi de Generals avec une animation au concept très proche de celui du jeu originel. Le joueur a alors le choix entre les différents modes de jeu : campagne solo, escarmouche, "défi général" ou multijoueurs. L'interface est identique à ce que proposait Command & Conquer Generals et sa clarté permet au joueur d'être rapidement dans le bain. Si vous ne connaissez pas le jeu de base, un petit tour du côté de notre test de février 2003 devrait vous permettre de raccrocher rapidement les wagons.

00D2000000060515-photo-command-conquer-generals-heure-h-introduction.jpg
00D2000000060516-photo-command-conquer-generals-heure-h-introduction.jpg
00D2000000060517-photo-command-conquer-generals-heure-h-introduction.jpg

L'introduction parvient à accomplir le double d'être moche et ridicule


L'Armée du Peuple est prête à tout



Le principe des trois campagnes solo est à nouveau de mise ici. Le scénario imaginé par les développeurs permet de voir les trois campagnes comme une seule grande aventure puisque les faits relatés aux cours des quinze missions proposées (cinq par campagne) se suivent plus ou moins. Il est de ce fait préférable de les faire dans l'ordre en commençant par celle des Etats-Unis. Première bonne nouvelle, les petites vidéos d'introduction sont de retour avec cette extension. Moins agréable que les vidéos des autres jeux de la série Command & Conquer, elles permettent tout de même à Generals de se démarquer un peu de le concurrence. Il s'agit de courtes séquences d'information "à la CNN" au cours desquelles le joueur en apprend un peu plus sur le contexte général. Même si les événements sont une nouvelle fois très ancrés dans notre monde actuel, les développeurs ont semblent-il pris une certaine distance par rapport au jeu de base.

Ont-ils pris en compte les critiques émises par beaucoup au moment de la sortie de Generals ? La question reste posée. En tout cas, une chose est sure : les trois campagnes sont nettement plus réussies et plus agréables à jouer ainsi ! Elles paraissent moins caricaturales et globalement on y insiste moins sur les travers des Chinois ou de la GLA. Même constat du côté du patriotisme américain, nettement moins présent que précédemment. Du point de vue ludique également le bilan est nettement plus positif. Les trois campagnes solo font d'ailleurs penser à la plus réussie de Command & Conquer Generals : la campagne chinoise. L'aspect gestion de la base est en retrait (certains seront peut-être déçus de l'apprendre) et l'accent est mis sur le dynamisme des situations : plus de rythme pour plus de bonheur en somme !

00D2000000060524-photo-command-conquer-generals-heure-h-les-h-lix-sont-redoutables.jpg
00D2000000060523-photo-command-conquer-generals-heure-h-oui-c-est-moi-alexander.jpg
00D2000000060526-photo-command-conquer-generals-heure-h-un-nucl-aire-pour-faire-le-m-nage.jpg

Nouvelles unités, mode "défi" et campagnes plus intéressantes : une extension efficace en somme !


Toujours aussi beau



On regrettera tout de même leur longueur : cinq missions chacune, ce n'est vraiment pas beaucoup ! D'autant que malgré l'augmentation (toute relative) de l'intelligence artificielle, le niveau de difficulté n'est globalement pas très élevé (un quatrième niveau n'aurait pas été de refus). Ces campagnes seront malgré tout un excellent moyen de se familiariser avec les quelques unités nouvelles que nous ont préparé les développeurs de EA Pacific. Les chars micro-ondes des Américains ou les hélicoptères Hélix de la Chine sont autant de nouveautés qui viennent complètement chambouler les tactiques préétablies. En tout, ce sont près de trente nouvelles structures et unités qui viennent apporter du sang neuf dans un jeu qui en avait malgré tout bien besoin. On oubliera assez vite le mauvais goût de l'amélioration "chaussures" des hommes de la GLA (disponibles au "marché noir" en plus !) pour se réconforter avec les motos de combat. Bien que fragiles, ces engins sont très amusants à utiliser en masse. En revanche, il n'est toujours pas question de faire la moindre bataille navale avec Heure H et la manipulation des unités aériennes n'est pas très simple dans la mesure où le jeu ne permet pas de s'éloigner suffisamment du champ de bataille.

La réalisation n'a en effet pas bougé d'un iota. Les graphismes sont identiques, les animations également et les voix (le jeu est intégralement en français) pas vraiment plus réussies qu'il y a un an (les intonations manquent de "force"). La qualité du moteur 3D est donc similaire à ce que proposait Command & Conquer Generals et pour nous le prouver, les développeurs ont une nouvelle fois fait appel à quelques événements particulièrement impressionnants comme une avalanche ou bien la destruction d'un porte-avions. Avant de terminer ce rapide test, il nous faut encore parler du fameux mode "défi général" qui se présente en fait comme un mode escarmouche doté de contraintes. Vous choisissez en effet un général (parmi neuf) spécialisé dans certains domaines (l'aviation de Granger, le nucléaire de Tsing ou bien encore le camouflage de Kassaad) et devrez affronter tous les autres. Ces armées spécialisées ont bien sûr d'importantes lacunes et de nouvelles stratégies très intéressantes doivent alors être mises en place. Une fois vaincues, les armées des autres généraux deviennent disponibles pour les parties online.

00D2000000060519-photo-command-conquer-generals-heure-h-le-sombre-destin-de-l-uss-reagan.jpg
00D2000000060520-photo-command-conquer-generals-heure-h-le-sombre-destin-de-l-uss-reagan.jpg
00D2000000060521-photo-command-conquer-generals-heure-h-le-sombre-destin-de-l-uss-reagan.jpg

Near, far, wherever you are, I believe that the heart does go on...


Une extension de qualité



Avec Heure H, on ne peut pas dire que EA Pacific et Electronic Arts fassent dans l'originalité débridée. S'il ne change pas fondamentalement le jeu originel, ce disque additionnel reste toutefois une excellente acquisition pour tous les amateurs de Commmand & Conquer Generals qui retrouveront avec plaisir leur jeu de stratégie temps réel préféré. Pour être parfaitement exact, on pourrait même dire qu'il redore passablement le blason du développeur et pourrait bien convaincre nombre de joueurs de tenter l'expérience Generals. Les campagnes solo y sont en effet plus réalistes et mieux conçues que dans le jeu de base. Les trois camps disposent de missions également intéressantes et le rythme général de l'ensemble est plus régulier tout en étant plus soutenu !

Légèrement plus anecdotiques, les nouvelles unités apportent tout de même leur lot de surprises et permettent un renouvellement fort à propos des tactiques de combat. Enfin, le mode "défi général" offre quelques stratégies intéressantes même s'il s'agit pour l'essentiel d'un mode escarmouche doté de contraintes d'armements. Command & Conquer Generals était un bon RTS hélas entaché de quelques défauts regrettables. Heure H ne les corrige pas tous (pas de batailles navales, campagnes trop courtes) mais rectifie tout de même le tir sur de nombreux aspects... Une extension simplement indispensable pour apprécier vraiment Generals !


Command & Conquer : Generals Heure H

Les plus
+ Réalisation toujours aussi réussie
+ Campagnes solo plus intéressantes
+ Nouveau mode "défi"
+ Apports (unités, structures) intéressants
Les moins
- Campagnes solo trop courtes
- Pas de batailles navales
Note globale
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top