Portable XBook CL50-15

08 octobre 2003 à 11h05
0
Depuis quelques années déjà les ventes de PC stagnent et ne connaissent plus le taux de croissance mirobolant des années 1990... Si le marché des ordinateurs conventionnels est quelque peu saturé, celui des Ordinateurs Portables est en plein boum ! L'initiative technologique menée par Intel en début d'année avec le Centrino n'y est sans doute pas étrangère, puisqu'elle a permis aux constructeurs de proposer des machines compactes, puissantes et autonomes tout en s'appuyant sur la puissance d'une campagne marketing sans précédent.

Habituellement le marché de l'informatique mobile est dominé par des ténors comme , HP ou , pourtant d'autres acteurs existent. C'est le cas de l'importateur français FGI qui a décidé de se lancer sur ce créneau en créant sa propre marque, baptisée XBook. Les portables XBook se veulent des machines puissantes et abordables déclinées en plusieurs versions afin de mieux répondre aux exigences du client. Nous avons retenu pour ce test le XBook CL50-15 architecturé autour de la plate-forme Intel Centrino.

017C000000060210-photo-portable-xbook-cl50-vue-de-c-t.jpg


Design

Le XBook, dont le nom évoque vaguement une célèbre console de jeux, est un portable de bonne dimension qui s'apparente à un desktop replacement. Ses mensurations sont honorables puisqu'il mesure 33 cm de large, 27.5 cm de long pour une hauteur de 3 cm et un poids d'environ 2.7 Kg. La partie extérieure de l'écran du portable est habillée d'un revêtement en aluminium gris au milieu duquel se trouve un logo Xbook pas très aguicheur au demeurant. Les charnières de fixation de l'écran sont entourées d'inserts de plastique blanc du plus bel effet alors que la glissière permettant d'ouvrir l'écran est elle aussi revêtue de blanc. Hélas cette dernière semble bien légère... Une fois l'écran ouvert on constate que la dalle TFT est entourée d'un banal carénage en plastique qui jure avec l'aluminium évoqué précédemment.

Malgré ce point de détail l'ouverture de l'écran révèle la présence d'un design assez original et plaisant grâce à une surface reprenant la même matière que l'écran à savoir un plastique gris argenté. Le clavier dispose de 86 touches translucides noires et se trouve rehaussé par un pourtour en aluminium brossé qui englobe le touchpad et ses deux boutons. Au sommet du clavier on distingue une fenêtre noire transparente qui héberge le bouton de mise en route du portable ainsi que deux boutons raccourcis. Mais ce n'est pas sa seule utilité, outre le look High Tech qu'elle confère au système, celle-ci révèle à la mise en route la présence de magnifiques diodes bleues qui en feront craquer plus d'un ! On retrouve trois autres diodes sur la partie avant du portable : elles aussi ont pour particularité de s'illuminer de bleu. Le toucher du clavier est un peu trop mou tout comme les boutons du touchpad qui s'avèrent assez désagréables car ils n'offrent aucune dynamique. La surface de glisse du touchpad fabriqué par Alps est confortable et celui-ci s'avère assez précis.

Fabriqué par Compal, le XBook embarque deux haut-parleurs placés sur chaque côté de l'appareil. Le flanc droit du portable comporte un connecteur pour l'alimentation secteur ainsi que la trappe permettant de changer le disque dur. De l'autre côté on trouve un seul et unique emplacement PCMCIA, un interrpteur permettant d'activer ou non l'adaptateur WiFi, un port infrarouge, une prise casque et une prise micro. Plus originale, l'arête gauche du XBook est pourvue d'un port USB 2.0 mais aussi d'un lecteur de carte mémoire au format Secure Digital. L'arrière du laptop regroupe différents connecteurs parmi lesquels un port parallèle, un port VGA DB-15, deux autres ports USB 2.0, un port RJ11, un port RJ45, une sortie vidéo et un connecteur FireWire 4 broches (non alimenté donc). Côté connectique le portable est donc plutôt bien armé et il s'avère qui plus est évolutif. Ainsi le XBook est doté de deux bancs mémoire pouvant accueillir des barrettes SODIMM et l'unité optique est elle aussi interchangeable. On notera tout de même que le portable n'est pourvu d'aucun lecteur de disquettes mais qui en a encore l'utilité de nos jours ?

017C000000060211-photo-portable-xbook-cl50-vue-de-face.jpg

XBook CL50-15

Caractéristiques techniques : Centrino powered !

007D000000060214-photo-logo-intel-centrino.jpg
Notre XBook CL50-15 utilise les dernières technologies en vogue dans le monde des portables. C'est donc sans surprise qu'il utilise un processeur Intel Pentium M cadencé à 1,3GHz et disposant de 1Mo de mémoire cache L2. Rappelons que l'architecture spécifique du Pentium M lui permet d'offrir d'excellentes performances tout en préservant l'autonomie du système et ce malgré une fréquence de fonctionnement plutôt faible. Le XBook utilise un chipset Intel i855PM ainsi qu'un contrôleur réseau WiFi de provenance Intel et prenant en charge la norme i802.11b pour un débit maximal de 11Mbps. Le support d'un réseau Ethernet câblé est assuré par une puce Realtek RTL8139. De base le portable est livré avec 256Mo de mémoire (DDR266 en CL2) et un disque dur Hitachi de 30Go. La capacité mémoire peut être portée à un maximum de 1Go. Le lecteur de CD-Rom est ici un combo graveur CD-Rom/lecteur DVD offrant des vitesses de fonctionnement convenables de l'ordre de 20x pour la lecture CD, 24x pour la gravure CD-R et de 10x pour les CD-RW. La vitesse de lecture des DVD est loin d'être fantastique puisque d'après CD-Speed elle ne dépasse pas les 2x. Le système est livré avec la version Express de Nero 5.5 qui vous permettra de graver simplement et rapidement vos CD. Il nous faut également préciser que le portable intègre un modem 56k de marque Smart Link.

0118000000060213-photo-propri-t-s-wifi-intel.jpg

Les pilotes Intel pour la partie WiFi


Le circuit audio du portable est constitué d'une puce Realtek ALC202 en AC'97. A la vue des modestes spécifications de ce circuit il ne faut clairement pas s'attendre à des miracles. En pratique c'est un véritable désastre la qualité sonore étant inférieure à celle d'un vénérable poste à galène, la faute incombant à l'utilisation d'enceintes (si l'on peut appeler ça comme ça) pour le moins bas de gamme. Il en résulte un son nasillard et l'on aura tôt fait de régler Windows sur muet ou bien de se boucher les oreilles ! La prise casque permet tout de même de profiter d'un son de bien meilleure qualité et vous pourrez envisager l'utilisation d'enceintes portables comme les TravelMate de Creative.

La partie graphique est ici prise en charge par un chip ATI MP9000 interfacé en AGP 4x et épaulé par 64 Mo de mémoire : il s'agit en d'autres termes d'un Radeon 9000 offrant une prise en charge complète de DirectX 8.1. Cette puce gravée en 0.15 µ fonctionne à 250 MHz avec une mémoire cadencée à 200 MHz : on note que l'interface mémoire est en 128 bits ce qui devrait offrir de bonnes performances. Si le circuit ATI est doté de la technologie PowerPlay, les Drivers livrés ne permettent pas d'accéder aux options PowerPlay ce qui est fort regrettable. Seule le Clock Gating est donc opérationnel et le portable ne sera donc pas capable d'ajuster les fréquences et le voltage de fonctionnement de la puce en fonction de l'autonomie restante. Dommage... Enfin l'écran du portable est un 15 pouces offrant une résolution maximale de 1024x768. Celui-ci présente une excellente luminosité et un bon contraste, avec un angle de vision assez important : seuls les paramètres de luminosité sont réglables directement depuis le clavier.

00DC000000060215-photo-ati-radeon-mobility-9000.jpg
00DC000000060212-photo-propri-t-s-ati-radeon-mobility-9000.jpg

Puce ATI Radeon Mobility 9000 et ses propriétés


Le XBook est alimenté par une batterie Lithium-Ion censé lui conférer une autonomie de cinq heures, d'après les données constructeur. La batterie de 4300 mAh est amovible mais ne dispose d'aucun témoin permettant de contrôler physiquement son niveau de charge. Terminons par quelques mots sur le système de ventilation employé par le laptop. Les Processeurs Pentium M ne chauffent pas beaucoup notamment grâce à leur gravure 0.13 µ... Le XBook et donc pourvu d'un simple ventilateur situé sous le portable : celui-ci se déclenche de temps à autre et s'avère relativement discret. Un bon point pour ceux d'entre vous qui ont les oreilles sensibles !

0118000000060246-photo-xbook-cpu-z.jpg

Le processeur Pentium M 1.3GHz du XBook vu par CPU-Z



Bundle

00D9000000060216-photo-sacoche-xbook-cl50-15.jpg
XBook livre son portable CL50 de manière plutôt originale. Tout d'abord le portable est fournit dans sa sacoche avec son adaptateur secteur. Petit bonus, le Xbook se voit accompagné d'une webcam Veo gracieusement offerte. Plus intéressant et original aucune version de Windows n'est installée sur le système. Libre à vous d'utiliser une version légale dont vous disposez déjà ou d'acquérir une nouvelle licence au moment de l'achat. Si ce choix séduira certains utilisateurs avancés, il implique que votre ordinateur sera inutilisable au sortir de la sacoche. Il faudra donc se montrer patient en installant manuellement Windows XP puis la flopé de drivers pour les différents périphériques du système. Heureusement les drivers sont regroupés sur un seul CD mais il faudra les installer manuellement, un à un. La procédure est donc fastidieuse et l'économie substantielle réalisée sur le prix de la machine s'envole en temps perdu.

Malgré l'austérité du package logiciel qui se résume en fait à un seul CD de drivers, XBook propose tout de même le logiciel Intervideo WinDVD pour la lecture des DVD ainsi que NeroExpress pour graver les CD.

00C8000000051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Afin de mesurer les performances du XBook, nous l'avons confronté à quelques portables que nous avons eu entre les mains. Les configurations des différentes machines figurent ci-dessous :

  • Asus M2N16
  • Pentium M 1.6GHz
  • 256Mo DDR-SDRAM
  • Disque dur 40Go
  • Circuit graphique Intel intégré

  • Asus L3C
  • Pentium 4 M 1.8GHz
  • 256Mo DDR-SDRAM
  • Disque dur 40Go
  • ATI M7 (32Mo) - 64 bit

  • Dell Inspiron 8200
  • Pentium 4 M 2GHz
  • 512Mo DDR-SDRAM
  • Disque dur 40Go
  • NVIDIA GeForce 4 440Go (64Mo)

  • Xbook CL50-15
  • Pentium M 1.3GHz
  • 256Mo DDR-SDRAM
  • Disque dur 30Go
  • ATI Radeon Mobility 9000 (64Mo)
Nos divers systèmes fonctionnaient sous Windows XP Professionnel Service Pack 1 et employaient les derniers Drivers disponibles à l'heure où nous bouclons ces lignes.


CPUMark 99

01B5000000060217-photo-xbook-cpumark-99.jpg

Les résultats délivrés par CPUMark 99 confirment la suprématie des Processeurs Pentium M face au Pentium 4 M. Ceci n'est pas surprenant dans la mesure où l'architecture des Pentium M n'a pas grand chose de commun avec celle du Pentium 4 M. Ainsi le Pentium M 1.3GHz obtient un score 20% supérieur à celui relevé sur notre machine Dell à base de Pentium 4 M 2.0GHz alors qu'il est 31% plus rapide que notre machine Asus à base de Pentium 4 M 1.8GHz ! Face au Pentium M 1.6GHz, le Pentium M 1.3GHz est 17% moins performant d'après CPUMark.


PCMark 2002

020A000000060222-photo-xbook-pcmark-2002.jpg

PCMark 2002 est un utilitaire de test de type synthétique qui mesure indépendament les performances du système mémoire, du processeur et du disque dur. Au test CPU le XBook déçoit et obtient le moins bon résultat de notre panel en se montrant 3% plus lent que le Pentium 4 M 1.8GHz équipant l'un de nos systèmes Asus. D'après le test le Pentium M 1.6GHz se montre 20% plus véloce que son petit frère le Pentium M 1.3GHz. Les performances mémoire de nos diverses machines sont pour le moins équivalentes avec tout de même des performances accrues sur la machine à base de Pentium M 1.6GHz. Enfin le sous système disque du XBook se montre à la hauteur avec des résultats satisfaisants.


MobileMark 2002 : Les performances

01C2000000060226-photo-xbook-mobilemark-2002-perfs.jpg

MobileMark est un Benchmark applicatif qui utilise des applications réelles pour mesurer les performances d'un système. Ici aussi le XBook n'est pas à la fête puisqu'il se classe dernier, derrière nos deux machines à base de processeurs Pentium 4 M 1.8 et 2.0GHz. Le portable Asus utilisant un Pentium M 1.6GHz reste largement en tête avec une avance confortable de 31% sur le Pentium M 1.3GHz. Notre système Dell animé par un Pentium 4 M 2.0GHz est pour sa part 5% plus performant que le XBook.


MobileMark 2002 : Autonomie

01BB000000060227-photo-xbook-mobilemark-2002-autonomie.jpg

Outre le test pur et dur de performances, MobileMark 2002 permet d'évaluer l'autonomie d'un ordinateur portable en simulant des charges de travail censées imiter un comportement en condition réelle. Ici le XBook, Centrino oblige, a tenu près de 241 minutes sur sa batterie soit près de quatre heures d'autonomie là où le meilleur de nos systèmes Pentium 4 M ne dépasser pas les 2 heures 45 minutes ! Le Centrino d'Asus offre tout de même l'autonomie la plus longue, avec près de cinq heures, grâce à son circuit graphique intégré au chipset qui consomme moins que le Radeon 9000 Mobility d'ATI.


3DMark 2001

028C000000060228-photo-xbook-3dmark-2001se.jpg

Terminons notre tour d'horizon des performances par un aperçu des aptitudes de la partie graphique du XBook. Le circuit ATI Radeon Mobility 9000 exprime ici son plein potentiel puisqu'il se montre largement plus performant que le GeForce 4 440Go équipant l'Inspiron 8200. En 1024x768 les performances relevées avec le Radeon Mobility 9000 sont 27% supérieures à celles du GeForce 4 440Go et plus de deux fois supérieures à celles obtenues par le circuit Radeon 7500 équipant le portable Asus L3C.

Conclusion

Pour un nouveau venu sur la scène des Ordinateurs Portables, XBook signe avec le CL50 un très bon modèle à l'allure élégante et aux fonctionnalités et spécifications pour le moins séduisantes. Il est vrai qu'en choisissant Compal pour la fabrication du portable, FGI ne risquait guère de se fourvoyer. Comme d'habitude la plate-forme Centrino d'Intel fait merveille, en conciliant autonomie et performances. Avec une autonomie mesurée de plus de quatre heures, le XBook n'a pas à rougir face à la concurrence et vous accompagnera dans nombre de vos déplacements.

Si ce portable étrenne un circuit graphique ATI pour le moins performant on regrette la piètre qualité du circuit audio et la résolution de l'écran limitée à seulement 1024x768. Pour être complet il nous faut signaler que XBook propose un modèle SXGA+ du LC50 autorisant une résolution de 1400x1050. Au final et bien que le XBook soit un bon ordinateur portable il nous paraît un peu cher. A 1699€ TTC la note est un peu salée pour un ordinateur portable d'entrée de gamme dont la marque n'est pas encore connue et qui est de surcroît dépourvu de Windows.

XBook CL50-15

4

Les plus

  • Puce 3D ATI Radeon Mobility 9000
  • Architecture Intel Centrino
  • Bonne autonomie

Les moins

  • Hauts parleurs de mauvaise qualité
  • Performances moyennes
  • Prix un peu élevé

Note globale7

Performances6

Performances 3D9

Autonomie8

Modifié le 18/09/2018 à 12h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les meilleures applications de sport pour garder la forme en toutes circonstances
Le Google Pixel 5 tombe à moins de 600€ avec un code promo seulement aujourd'hui
Le Xbox Live Gold n'est plus obligatoire pour jouer en ligne aux free-to-play
Test du casque gaming EPOS H3 : un micro qui fait toute la différence
Excellent prix pour ce SSD interne Crucial 1 To 3NVMe
AirPods et AirPods Pro : les écouteurs sans fil Apple sont moins chers sur Amazon 🔥
PlayStation Plus : des films devraient bientôt être proposés aux abonnés
Belle promotion sur cet écran PC gamer incurvé ViewSonic de 32 pouces
Quel est le meilleur hébergement Minecraft ?
Meilleurs hébergeurs Web : comparatif des meilleurs hébergeurs en 2021
Haut de page