Portable XBook CL50-15

Par Julien
le 08 octobre 2003 à 11h05
0
Depuis quelques années déjà les ventes de PC stagnent et ne connaissent plus le taux de croissance mirobolant des années 1990... Si le marché des ordinateurs conventionnels est quelque peu saturé, celui des Ordinateurs Portables est en plein boum ! L'initiative technologique menée par Intel en début d'année avec le Centrino n'y est sans doute pas étrangère, puisqu'elle a permis aux constructeurs de proposer des machines compactes, puissantes et autonomes tout en s'appuyant sur la puissance d'une campagne marketing sans précédent.

Habituellement le marché de l'informatique mobile est dominé par des ténors comme , HP ou , pourtant d'autres acteurs existent. C'est le cas de l'importateur français FGI qui a décidé de se lancer sur ce créneau en créant sa propre marque, baptisée XBook. Les portables XBook se veulent des machines puissantes et abordables déclinées en plusieurs versions afin de mieux répondre aux exigences du client. Nous avons retenu pour ce test le XBook CL50-15 architecturé autour de la plate-forme Intel Centrino.

017C000000060210-photo-portable-xbook-cl50-vue-de-c-t.jpg


Design



Le XBook, dont le nom évoque vaguement une célèbre console de jeux, est un portable de bonne dimension qui s'apparente à un desktop replacement. Ses mensurations sont honorables puisqu'il mesure 33 cm de large, 27.5 cm de long pour une hauteur de 3 cm et un poids d'environ 2.7 Kg. La partie extérieure de l'écran du portable est habillée d'un revêtement en aluminium gris au milieu duquel se trouve un logo Xbook pas très aguicheur au demeurant. Les charnières de fixation de l'écran sont entourées d'inserts de plastique blanc du plus bel effet alors que la glissière permettant d'ouvrir l'écran est elle aussi revêtue de blanc. Hélas cette dernière semble bien légère... Une fois l'écran ouvert on constate que la dalle TFT est entourée d'un banal carénage en plastique qui jure avec l'aluminium évoqué précédemment.

Malgré ce point de détail l'ouverture de l'écran révèle la présence d'un design assez original et plaisant grâce à une surface reprenant la même matière que l'écran à savoir un plastique gris argenté. Le clavier dispose de 86 touches translucides noires et se trouve rehaussé par un pourtour en aluminium brossé qui englobe le touchpad et ses deux boutons. Au sommet du clavier on distingue une fenêtre noire transparente qui héberge le bouton de mise en route du portable ainsi que deux boutons raccourcis. Mais ce n'est pas sa seule utilité, outre le look High Tech qu'elle confère au système, celle-ci révèle à la mise en route la présence de magnifiques diodes bleues qui en feront craquer plus d'un ! On retrouve trois autres diodes sur la partie avant du portable : elles aussi ont pour particularité de s'illuminer de bleu. Le toucher du clavier est un peu trop mou tout comme les boutons du touchpad qui s'avèrent assez désagréables car ils n'offrent aucune dynamique. La surface de glisse du touchpad fabriqué par Alps est confortable et celui-ci s'avère assez précis.

Fabriqué par Compal, le XBook embarque deux haut-parleurs placés sur chaque côté de l'appareil. Le flanc droit du portable comporte un connecteur pour l'alimentation secteur ainsi que la trappe permettant de changer le disque dur. De l'autre côté on trouve un seul et unique emplacement PCMCIA, un interrpteur permettant d'activer ou non l'adaptateur WiFi, un port infrarouge, une prise casque et une prise micro. Plus originale, l'arête gauche du XBook est pourvue d'un port USB 2.0 mais aussi d'un lecteur de carte mémoire au format Secure Digital. L'arrière du laptop regroupe différents connecteurs parmi lesquels un port parallèle, un port VGA DB-15, deux autres ports USB 2.0, un port RJ11, un port RJ45, une sortie vidéo et un connecteur FireWire 4 broches (non alimenté donc). Côté connectique le portable est donc plutôt bien armé et il s'avère qui plus est évolutif. Ainsi le XBook est doté de deux bancs mémoire pouvant accueillir des barrettes SODIMM et l'unité optique est elle aussi interchangeable. On notera tout de même que le portable n'est pourvu d'aucun lecteur de disquettes mais qui en a encore l'utilité de nos jours ?

017C000000060211-photo-portable-xbook-cl50-vue-de-face.jpg

XBook CL50-15

Modifié le 18/09/2018 à 12h00
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
Test E-Road Lytrot V3 : une excellente alternative à la trottinette Xiaomi
scroll top