NeverWinter Nights : Shadows Of Undrentide

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
30 septembre 2003 à 16h37
0
00D2000000060128-photo-neverwinter-nights-shadows-of-undrentide.jpg
Un jeu de rôle signé BioWare c'est toujours un petit événement dans le monde relativement fermé de l'aventure PC. Il faut dire que les Canadiens ont très rapidement réussi à se forger une réputation de taille avec des titres toujours adapté de l'univers du vénérable Dungeons & Dragons : la série des Baldur's Gate en est même devenu à représenter un genre à part entière ! Neverwinter Nights a surpris nombre de joueurs par une approche en définitive quelque peu différente et radicalement tournée vers le multijoueurs.

Ce penchant pour le multijoueurs a fait le succès de NeverWinter Nights et c'est donc avec une certaine surprise que nous avons vu débarquer cette première extension baptisée Shadows Of Undrentide. Avec surprise, car Bioware et Atari semblent destiner ce disque additionnel aux joueurs solitaires en leur proposant quelques 20 heures d'aventures afin de rallonger un peu le scénario originel. Si d'autres nouveautés sont également de la partie, on est tout de même en droit de se demander si ces quelques 20 heures seront suffisantes pour effacer la relative déception que le mode solo de NeverWinter Nights avait généré.


The return of the campagne solo !

Malgré d'évidentes qualités qui l'ont hissé au panthéon du jeu de rôle PC, NeverWinter Nights souffraient d'un défaut très regrettable lorsque l'on prétend succéder à un titre comme Baldur's Gate 2 : une campagne solo quelconque voire ennuyeuse. Bioware et Atari ont donc décidé de rectifier le tir avec cette première extension qui se propose de faire oublier cette relative faiblesse du jeu de base. Nous n'allons toutefois pas entrer davantage dans le détail de cette nouvelle aventure solo afin de ne pas risquer d'en déflorer le suspens. Sachez simplement que la prise en main est immédiate puisque absolument identique à ce que proposait NeverWinter Nights. Les amateurs de promenades en groupe regretteront d'ailleurs d'entrée de jeu qu'il ne soit toujours pas possible d'avoir plus d'un compagnon. Le scénario est plus riche que celui de NeverWinter Nights et surtout l'aventure est nettement moins "Diablo-like" : même si les combats sont évidemment au coeur de l'histoire, ils ne sont pas omniprésents et l'enchaînement dialogues / quêtes / combats / trésors fonctionne parfaitement.

00D2000000060129-photo-neverwinter-nights-shadows-of-undrentide-une-tr-s-br-ve-introduction.jpg
00D2000000060130-photo-neverwinter-nights-shadows-of-undrentide-premi-re-rencontre.jpg
00D2000000060131-photo-neverwinter-nights-shadows-of-undrentide-un-ma-tre-en-bien-f-cheuse-posture.jpg

Après une brève introduction, l'aventure démarre... Par un drame !

Même si l'on reste encore loin d'un jeu de rôles traditionnel, il est tout de même intéressant de voir les efforts faits par Bioware pour proposer différents moyens d'action face à chaque situation. Il y a presque toujours une "bonne" et une "mauvaise" façon de faire et on regrettera simplement que cela n'influence en rien le reste de l'aventure. Au départ de la nouvelle aventure, deux choix s'offrent aux joueurs : soit débuter avec un personnage "tout nouveau, tout beau", soit reprendre son vieux compagnon de route. Ce second choix permet évidemment de débuter avec un personnage familier mais, démarrer avec un nouveau personnage offre la possibilité d'exploiter l'une des première innovations de cette extension, les classes dites de prestige. Au nombre de cinq, elles autorisent entre autres l'accès à des compétences inédites, en voici la liste : Arcane Archer (mélange de magie et d'archerie), Assassin (furtivité), Blackguard (le pendant du Paladin), Harper Scout (l'éclaireur par excellence avec ses sens affinés) et enfin Shadowdancer (art du camouflage).


Des nouveautés plus ou moins intéressantes

Les autres innovations apportées par Shadows Of Undrentide se découvrent au fur et à mesure de l'aventure donnant une dimension "mystère" bien agréable au scénario. Toutes ne sont cependant pas positives et il nous faut tout d'abord parler de la regrettable limitation que les héros subissent : impossible en effet de leur faire dépasser le niveau maximum atteint dans NeverWinter Nights (niveau 20), il faudra pour cela attendre Hordes Of The Underdark, la prochaine extension signée Bioware. Nettement plus positif, les développeurs ont ajouté différentes petites choses qui rendront l'aventure plus piquante : 3 nouveaux décors, 16 nouvelles créatures, 50 nouveaux sorts et quelques 30 nouvelles compétences ont ainsi été intégrées à l'extension. Accessibles aussi bien en solo qu'en multijoueurs, ces nouveautés permettent d'apporter un peu de fraîcheurs aux parties même s'il faut bien reconnaître que le niveau est pour le moins hétérogène.

Certains décors sont par exemple très moyens et plusieurs créatures auraient gagné à être plus travaillées. C'est d'autant plus dommage que la qualité graphique de NeverWinter Nights mérite encore, un an après la sortie du jeu, toutes les louanges. Il est d'ailleurs intéressant de voir comme le moteur Aurora a beaucoup mieux vieilli que celui de Dungeon Siege par exemple. Certains monstres sont heureusement là pour montrer que les graphistes de Bioware ont du talent et l'exemple des basiliques ou des manticores et tout à fait éloquent ! Les nouveaux sorts et les nouvelles compétences sont sans aucun doute plus anecdotiques mais permettent tout de même d'enrichir le jeu. Parmi les améliorations apportées au jeu de base, il nous faut également parler du plus large contrôle donné sur le compagnon du héros. Il n'est certes toujours pas possible d'avoir un groupe comme dans Baldur's Gate (mais après tout il n'est pas ici question de Baldur's Gate 3), mais le joueur peut gérer l'inventaire du compagnon, choisir son équipement "en main" et influencer en cela bien plus son évolution.

00D2000000060132-photo-neverwinter-nights-shadows-of-undrentide-mes-p-es-sont-totalement-inefficaces.jpg
00D2000000060133-photo-neverwinter-nights-shadows-of-undrentide-l-indispensable-marchand.jpg
00D2000000060134-photo-neverwinter-nights-shadows-of-undrentide-il-n-a-aucune-chance.jpg

Graphiquement, le jeu tient encore la route même si certains décors auraient mérité plus de soin


Conclusion

Inutile vous l'aurez compris de s'éterniser sur le test de cette extension. Les nouveautés, quoique intéressantes, ne sont pas très nombreuses et l'amateur de NeverWinter Nights sera particulièrement déçu de ne pouvoir faire évoluer son petit personnage adoré au-delà de la vieille limitation "niveau 20". Il faudra pour cela attendre l'arrivée prochaine de la seconde extension baptisée Hordes Of The Underdark et dépenser à nouveau 30€ ! C'est d'autant plus regrettable que la plupart des autres nouveautés indispensables à ce type d'extension sont au rendez-vous : nouvelles classes de personnages, nouvelles créatures, nouveaux sorts... Il ne manque pas grand chose à l'appel !

Shadows Of The Undrentide offre en premier lieu une nouvelle aventure afin de donner une seconde chance au parent pauvre du jeu originel : le mode solo. Malgré des qualités scénaristiques évidentes, la nouvelle campagne n'est toutefois pas exemptes de défauts. On citera notamment un double problème que les habitués du genre auront tôt fait de trouver rédhibitoire : l'aventure est trop courte et trop facile puisqu'il faudra moins de 20 heures aux vieux de la vieille pour en faire le tour au niveau le plus dur... C'est un peu court jeune homme ! Pis, et alors pourtant que des efforts ont incontestablement été fait pour rendre l'aventure moins "bourrin", le niveau de difficulté n'est pas vraiment élevé et même les combats les plus délicats sont étonnament accessibles.

En définitive, on ne peut pas dire que Bioware nous ait vraiment convaincu avec cette première extension. Pas franchement mauvaise, elle aura surtout du mal à convaincre le joueur exclusivement solitaire. Il est également assez délicat de justifier les 30€ demandés pour son acquisition lorsque l'on voit le travail que la communauté NeverWinter Nights abat gratuitement ! Pour autant l'aventure et les nombreux ajouts offerts par les développeurs devrait amuser plus d'un joueur et permettre de patienter jusqu'à la venue prochaine de la seconde extension que l'on espère tout de même plus éclatante.


NeverWinter Nights : Shadows Of Undrentide

4

Les plus

  • Nouvelle campagne solo
  • Nouveaux outils pour les MDJ
  • Quelques améliorations agréables

Les moins

  • Limitation des héros au niveau 20
  • Aventure beaucoup trop courte
  • Un peu cher compte tenu du contenu

0

Réalisation7

Prise en main7

Durée de vie7

Modifié le 20/09/2018 à 15h35

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Bioware (Mass Effect, Dragon Age) voit deux de ses dirigeants quitter le studio
Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
La 5G serait 90% plus efficace que la 4G en termes d'énergie, selon Nokia
Profitez du Black Friday pour offrir un clavier gamer RGB Aukey à prix cassé
Bon plan Cdiscount : l'aspirateur Dyson V7 Motorhead en promo pour le Black Friday
L'ESA a publié les nouvelles données collectées par la sonde Gaia
SSD portable SanDisk 1 To à prix cassé pendant le Black Friday Amazon
Black Friday : la Nintendo Switch Lite avec 4 jeux à moins de 300€
Black Friday Amazon : L'aspirateur robot Ecovacs Deebot 605 à -50 %
Sélection du TOP des offres sur Cdiscount avant le Black Friday
Haut de page