Jedi Knight : Jedi Academy

Honkytonk Man
25 septembre 2003 à 15h32
0
00D2000000060094-photo-jedi-academy-duel-au-sabre.jpg
Il y a un peu plus d'un an, Raven sortait Jedi Knight 2 : Jedi Outcast. Cette énième utilisation de la licence « Star Wars » a eu son petit succès bien que miné par l'impossibilité d'utiliser le sabre laser et la « Force » avant plusieurs heures de jeu en solo. C'est finalement le mode multijoueur avec ses duels au sabre laser qui avait fait sensation.

Comme le dit l'adage populaire, « on ne change pas une équipe qui gagne » et c'est tout naturellement que sort aujourd'hui le (très) attendu Jedi Academy. En effet, qui n'a jamais rêvé d'intégrer la très sélective école des Jedi ? C'est ce que nous propose de vivre sur nos machines préférées ce nouvel opus de la série Star Wars.


Jedi Construction Kit

La mission solo débute de manière assez plaisante avec la possibilité de créer de toutes pièces son personnage. N'espérez pas voir arriver un aspect jeux de rôle ici, c'est plutôt de cosmétique dont il s'agit. Race du personnage, sexe, habits, coiffure, attributs physiques, forme et couleur du sabre... Les possibilités sont nombreuses et c'est avec plaisir qu'on se créé le personnage qui nous accompagnera tout au long de l'aventure solo. Surtout que la modélisation de celui-ci est assez précise au sein du jeu lui-même.

Cette préparation terminée, nous voilà donc parti pour rejoindre la fameuse Académie des Jedi quand un tir fait tomber le vaisseau qui vous y emmène. Ce petit intermède permet de se faire la main quelques minutes avec les commandes du jeu, le temps de rejoindre à pied votre futur « maître », Luke Skywalker en personne accompagné de Kyle Katarn (« souvenez vous l'été dernier... »). On se rend de suite compte que l'éditeur n'a pas renouvelé l'erreur passée et sabre laser et « Force » accompagnent le joueur dès les premières secondes. Ceux qui se sont essayés au précédent opus (Jedi Outcast) ne seront d'ailleurs pas dépaysés puisque tout ou presque y est similaire. C'est toujours le désormais connu mais plus que vieillissant moteur de Quake 3 qui gère le jeu. Que ce soit les contrôles du personnage ou leur animation (souvenez vous les virages à angle droit dans les cinématiques), Jedi Academy serait un simple « mod » de Jedi Outcast qu'on y verrait que du feu. Autant il y a un an, cela pouvait presque passer, autant aujourd'hui à la veille de l'arrivée de Half-Life 2, s'en est presque choquant.

00D2000000060091-photo-jedi-academy-jaden.jpg
00D2000000060092-photo-jedi-academy-un-peu-trop-calme.jpg
00D2000000060093-photo-jedi-academy-kyle-katarn-nous-accompagne.jpg

La personnalisation de l'avatar est visible dans le jeu mais aussi dans les cinématiques

Mais, ne nous emballons pas, chacun sait que « la vérité est ailleurs » et qu'il ne faut pas s'arrêter au simple aspect technique du jeu. D'ailleurs, on se demande bien comment Raven aurait pu nous pondre un nouveau moteur graphique avec un temps aussi court entre les deux épisodes. Revenons en à nos moutons (le gameplay). Le premier « cours de Jedi » (NDLR : certainement un peu plus intéressant que les cours d'algèbre) vous met en garde sur les dangers de la Force et vous invite à faire vos premières armes au cours de cinq missions qu'il est possible d'accomplir dans le désordre. Sans lien particulier les unes avec les autres, celles-ci sont assez diversifiées aussi bien dans leurs objectifs que dans leurs décors. Tantôt il faudra secourir un marchand qui s'est écrasé sur une planète de sable. Vous ferrez au passage la connaissance des sympathiques vers des sables. Tantôt c'est Chewbacca qu'il faudra soutenir sur la planète Tatooine.


Pourfendeur au sabre laser : un dur métier

00D2000000060095-photo-jedi-academy-exploration-du-vaisseau-abandonn.jpg
Il est possible de choisir ses armes en début de chaque mission sachant que le sabre laser ferra toujours parti de l'arsenal. On retrouve ici toutes les armes disponibles dans Jedi Outcast avec par exemple le phaser de l'empire, l'arbalète Wookie ou encore les grenades thermiques ou à déclanchement. Rapidement il faudra se rendre à l'évidence : ces armes ne sont presque d'aucune utilité face à la puissance du sabre laser. Avec celui-ci, on est en effet capable de dévier un tir mais surtout de se ruer sur un groupe d'ennemi pour les pourfendre de quelques coups de lame. Les armes à feu sont tellement lentes et imprécises (que ce soit pour nous ou pour l'ennemi) qu'on se limitera à les dégainer dans les seuls cas ou l'ennemi est vraiment éloigné et qu'il est dangereux de s'en approcher. Il est bizarre de voir à quel point l'éditeur a procédé sur ce point à un virage à 180°. Dans Jedi Outcast, le sabre était totalement absent pendant plusieurs heures de jeu, dans Jedi Academy, on pourrait (presque) se passer des armes à feu. Un juste milieu aurait certainement donné plus de corps au jeu.

Le jeu enchaîne ainsi des séries de missions, assez courte, qui ne présentent aucun lien avec le scénario et de missions un poil plus longues qui permettent de dérouler l'histoire (sans plus de passion que cela...). Au cours de celle-ci, des duels au sabre avec des sbires de l'empire seront au programme... « Que la force soit avec vous... ». En parlant de « Force », a la fin de chaque mission, le choix sera offert au joueur d'augmenter la puissance d'un des effets de la force, soit du côté clair, soit du côté obscur. D'un côté la force se portera sur la guérison et la protection, de l'autre sur l'attaque et la destruction. Ce choix n'influera pas vraiment sur le déroulement du l'histoire si ce n'est au cours de la dernière mission. Terminons cet aperçu de la campagne solo sur l'ambiance sonore. Comme vous pouvez vous en douter, vos séquences de bravoure seront accompagnées par des bruitages et musiques pour la plupart piochées dans l'un des cinq épisodes du film. Rien de vraiment nouveau, on se sent simplement bien « dans Star Wars ».

Face à Face avec la Force

Le multijoueur n'a pas été oublié dans Jedi Academy et c'est, là encore, plus ou moins ce que l'on trouvait dans Jedi Outcast. Duels, Deathmatch ou encore Capture de drapeaux sont au programme avec l'arrivée du « Power Duel » dans lequel un joueur est la cible de deux autres, celui qui le dessoude prenant sa place. La personnalisation du joueur est du même acabit que celle que nous avons décrite précédemment pour la partie solo du jeu et notons au passage que le jeu comprend une interface qui permet de se connecter rapidement à un serveur dédié sans avoir à utiliser un quelconque logiciel supplémentaire (meuh non, pas question de critiquer GameSpy)... Un point qu'il est bon de souligner.

00D2000000060096-photo-jedi-academy-cela-ne-vous-rappelle-rien.jpg
00D2000000060097-photo-jedi-academy-pourfendage-en-cha-ne.jpg
00D2000000060098-photo-jedi-academy-la-classique-travers-e-de-lave-en-fusion.jpg

Les lieux et décors sont assez variés


Conclusion

Vendu comme un jeu complet, Jedi Academy déçoit. Bien sur, l'idée de pouvoir personnaliser son avatar et d'utiliser le sabre dès les premières minutes de jeu est sympathique. D'accord, il est plaisant d'enchaîner les chorégraphies de « pourfendage » lorsque l'on pénètre une zone particulièrement occupée par l'ennemi. Et oui encore, le level-design a été peaufiné. Mais (NDLR : dans ce genre de conclusion, il y a toujours un mais), le moteur graphique sérieusement viellissant et le cruel manque de nouveautés de cet opus donneront certainement à l'acheteur impatient le sentiment de s'être fait volé ses 50 euros. On aurait bien aimé voir apparaître des attaques au sabre plus abouties, voir de combos. Un peu plus de travail sur le scénario n'aurait pas non plus fait de mal plutôt que ce « vrac » de missions qui ne passionnera pas les foules.

Bref, Jedi Academy est finalement plus à classer dans la rubrique des « addons » que dans celle des jeux complets. Il n'en demeure pas mons que ce titre plaira certainement aux fans ou à ceux qui ne connaissent pas Jedi Outcast, mais il risque bien de rapidement lasser tous les autres joueurs.

Jedi Knight : Jedi Academy

4

Les plus

  • Level-design soigné
  • Sabre disponible dès le début du jeu
  • Personnalistion visuelle de l'avatar

Les moins

  • Plus un addon qu'un nouveau jeu
  • Moteur graphique vieillissant
  • Scénario presque absent

0

Réalisation4

Prise en main7

Durée de vie5

Modifié le 19/09/2018 à 16h43
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top